8 mai 1945 : une mémoire intacte
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer
Photo de Laurent Cathala

Laurent Cathala a salué les élèves de l'école Chateaubriand qui ont entonné le Chant des partisans et l'hymne européen.

 

La cérémonie du souvenir de la victoire du 8 mai 1945 s’est déroulée au cimetière de Créteil en présence de Laurent Prévost, préfet, des associations d’anciens combattants et de nombreuses personnalités.

 

Évoquant l’actualité récente lors de son allocution, Laurent Cathala, député-maire, a notamment déclaré : “En France comme dans d’autres pays de l’Union européenne, la récession sociale, la précarisation des plus fragiles, la crise humanitaire posée par l’accueil des réfugiés, alimentent les crispations identitaires et donnent une audience nouvelle aux démagogues, ces marchands d’illusions qui bâtissent leur fortune sur le mensonge et la xénophobie.”

 

Photo de la cérémonie du 8 mai 1945

 

Et poursuivant : “Nous avons à transmettre aux nouvelles générations la mémoire de ces combats terribles qui ont inscrit au premier rang de nos principes la justice sociale, la protection des plus faibles, le rejet du racisme de l’antisémitisme et de toutes les discriminations.” Citant Marie-Claude Vaillant-Couturier, le maire de Créteil a conclu sur ces mots : “La démocratie, la liberté, le respect des droits de l’homme, le respect de la personne humaine sont toujours à conquérir et à défendre.”