Douglas Kennedy en dédicace à Créteil
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer
photo de douglas kennedy

© Coupannec / Leemage

 

C’est l’un des auteurs favoris des Français et ses livres se vendent à plusieurs millions d’exemplaires. L’écrivain Douglas Kennedy profite d’un passage à Paris pour présenter son dernier ouvrage, lors d’une “Grande Journée américaine”, le 25 mars 2017, à la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela.

 

photo de douglas kennedy

© DR

 

L’Homme qui voulait vivre sa vie, Cul-de- sac, La Poursuite du bonheur, La Femme du Ve… Livre après livre, les héros tourmentés de Douglas Kennedy nous fascinent. L’écrivain sait tenir le lecteur en haleine comme personne et développe des personnages en perpétuel questionnement, que ce soit sur l’art, l’Amérique bien-pensante, l’humanité ou encore les relations entre hommes et femmes.

 

Ses livres, traduits en plusieurs langues et pour certains adaptés au cinéma, sont tous vendus à des millions d’exemplaires. Aujourd’hui, c’est une œuvre à part que le plus francophile des auteurs américains vient présenter à la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela, entre roman biographique et essai philosophique.

 

L’auteur comme sujet d’étude

 

Dans son dernier livre, Toutes ces grandes questions sans réponse, le romancier a donc décidé d’écrire quelque chose de différent, loin des thrillers psychologiques et des histoires d’amour, en abordant sept questions universelles autour du bonheur, du pardon, de la tragédie... Le bonheur n’est-il qu’un instant fugace ? Sommes-nous les victimes ou bien les artisans de notre infortune ? Sept questions au sujet de la vie, puisées dans la sienne, ses histoires, ses dilemmes, ses blessures, ses tristesses. Le texte est jalonné de digressions et d’anecdotes, tantôt dramatiques, tantôt comiques, de traits d’humour et de réflexions philosophiques, comme ce chapitre où l’auteur raconte comment, à 40 ans, il s’est essayé au patinage. Une expérience qui devient la métaphore de l’équilibre à trouver dans nos vies.

 

Déroulé de la journée américaine
Samedi 25 mars à la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela
3, place de l’Abbaye

15h30 / Concert avec Ruby : Quatre musiciens, férus de folk et de bluegrass américain, se livrent à travers des compositions et arrangements à la fois sensibles et groovy.

 17h / Rencontre avec Douglas Kennedy : Débat avec l’écrivain, animé par une journaliste, suivi d’une vente-dédicace de Toutes ces grandes questions sans réponse par la librairie L’Arche des Héros.

 Toute la journée / Exposition : Exposition sur la littérature américaine en trois parties : la Beat Generation, les écrivains des grands espaces et les romancières américaines.