Un nouvel horizon pour le Mont-Mesly : le coup d’envoi
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer
Photo du Mont-Mesly

Un nouvel axe majeur urbain piétonnier restructurera les espaces et reliera tous les équipements du quartier.

 

Une étape importante va être franchie pour la réalisation du projet “Un nouvel horizon pour le Mont-Mesly”. Il s’agit du grand projet de rénovation urbaine du Haut du Mont-Mesly, qui sera présenté en mars, à l’occasion d’une réunion publique de concertation avec les habitants.

 

Depuis la première présentation en réunion publique le 5 décembre 2012 au collège Laplace, quatre ans ont passé. Quatre années au cours desquelles le quartier a vu et vécu des transformations très importantes : la réha­bilitation des 4 tours de la place de l’Abbaye, la construction de la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela, la reconstruction du collège Laplace, la rénovation de la rue Casalis avec sa piste cyclable, le réaménagement de la place du marché, la construction de l’Ehpad Le Hameau de Mesly et la mise en œuvre du plus grand plan de rénovation thermique d’Île-de-France sur le patrimoine de Créteil-Habitat-Semic portant sur 61 immeubles, soit 2600 logements…

 

La transformation de ce quartier va donc continuer avec une série d’interventions comprises dans un projet global qui poursuit une grande ambition, celle d’un nouvel horizon durable pour ce quartier emblématique de notre ville. C’est un véritable “projet de territoire” qui a été ainsi défini avec de multiples actions permettant de renforcer et d’améliorer significativement la situation du quartier, en termes de logement dans une démarche de mixité sociale, d’amélioration du cadre de vie et de l’environnement, mais aussi d’accès aux droits, aux services et équipements publics ; de redynamisation et de création d’activités, sources d’emplois. Enfin, une Charte de gestion urbaine de proximité et d’insertion par l’économique permettra de valoriser au mieux les effets bénéfiques liés à ce genre d’opération de grande ampleur, notamment sur l’emploi et la formation des jeunes.

 

Le projet s’attache à densifier le tissu urbain afin d’y proposer un nombre plus important de logements, tout en favorisant un cadre de vie agréable.

 

Photo du Mont-Mesly Projet d'intention pour la rénovation urbaine du haut du Mont-Mesly / Mars 2017

>> cliquez ici ou sur l'image pour l'agrandir

 

Des logements neufs et plus nombreux

 

Il nécessitera la démolition de 4 bâtiments d’habitat social, soit 239 logements en complément des 4 bâtiments d’habitation (216 logements) déjà démolis par Créteil-Habitat-Semic. Le projet de rénovation urbaine permettra de réaliser environ 845 logements neufs, dans une volonté affirmée de mixité sociale. Au regard de l’équilibre du quartier, 20% de l’ensemble des logements construits seront en location sociale, soit environ 169 logements.

 

L’objectif, en effet, est d’attirer dans le quartier du Haut du Mont-Mesly une population nouvelle dans une perspective d’équilibre social, tout en permettant à une partie des locataires des immeubles sociaux qui seront démolis, désireux de continuer à vivre dans leur quartier, de pouvoir bénéficier, eux aussi, et dans la mesure du possible, d’un logement neuf. Pour les familles concernées, un protocole partenarial de relogement sera mis en œuvre à travers une “cellule de relogement et d’accompagnement social” animée par la Direction du logement de la Ville. Enfin, le devenir du site des Émouleuses fera l’objet d’une étude spécifique dans le but de structurer cet espace autour d’une vocation urbaine à définir (équipements publics, logements, commerces, espaces verts…).

 

Des espaces publics de qualité, une dimension durable

 

L’aménagement des voiries et autres espaces extérieurs forme le second volet de ce grand projet. Il est nécessaire de favoriser une meilleure circulation interne dans le quartier afin de relier les différents pôles attractifs et faciliter les déplacements et les échanges. Le projet de rénovation urbaine permettra ainsi de développer des espaces publics de qualité qui puissent répondre aux attentes légitimes des habitants. Il s’attache aussi à la réalisation d’un cadre de vie plus agréable et soucieux de la qualité environnementale. Une dimension écologique est également appréhendée de manière globale afin de favoriser les transitions énergétiques, que ce soit en matière de “performance” des constructions, de production et de distribution de chaleur, de consommation et récupération d’eau, de gestion des déchets, etc.

 

Création d'une zone d'aménagement concerté (ZAC)

Le projet de rénovation urbaine relative au Haut du Mont-Mesly sera mis en œuvre à travers une Zac portée par l’aménageur de la commune Créteil-Habitat-Semic. Cette procédure permettra de mettre en œuvre tout le programme défini en termes de logements, d’activités et d’équipements publics.

 

La place de l’Abbaye restructurée

 

L’objectif est de créer un “nouvel espace public” générateur de lien social, de dynamiques participatives et de nouveaux mouvements d’échanges entre le quartier et le reste de Créteil. La place réaménagée mettra en valeur la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela et constituera un repère plus attractif et remarquable pour le Mont-Mesly et tout le territoire cristolien. Cette place accueillera d’ailleurs “la Maison du projet” dédiée à cette rénovation et aménagée dans les locaux de l’ex-Biblimesly.

 

Photo du Mont-Mesly

La médiathèque Nelson Mandela, équipement central de tout le quartier, est un repère majeur dans la ville.

 

Un axe majeur piétonnier et attractif

 

Le projet de rénovation urbaine prévoit la réalisation d’un grand mail piétonnier qui donnera tout son souffle au “nouvel horizon” qui se dessine pour ce quartier. Il désenclavera la place de l’Abbaye et structurera le futur ensemble urbain du quartier. Accompagné d’espaces verts et paysagers, il reliera et distribuera les grands équipements du quartier (médiathèque, place de l’Abbaye, nouvelle place des Émouleuses, collège Laplace, PMI, groupe scolaire Casalis, Maison de la Solidarité, nouveau groupe scolaire Camus).

 

Des équipements publics nombreux

 

Les équipements publics de proximité forment un autre volet du projet urbain proposé. Une commune se doit, dans chacun de ses quartiers, de proposer à ses habitants l’ensemble le plus complet, le plus fonctionnel et le plus agréable possible d’équipements et de services publics. Le quartier durable du Haut du Mont-Mesly doit bénéficier à ses habitants actuels et s’ouvrir à une population nouvelle, attirée, elle aussi, par l’offre en équipements structurants et en services de proximité, à l’image de l’implantation de la médiathèque Nelson Mandela, qui a ouvert ses portes en juin 2014.

 

Associer les habitants et les usagers

La commune mettra en œuvre un dispositif de communication et de concertation avec les habitants afin qu’ils puissent participer à la réflexion sur le projet d’ensemble.

Une Maison du projet
La mise en place d’une Maison du projet (place de l’Abbaye), permettra l’accès à l’information sur le projet pour les habitants et usagers du quartier. Cette concertation sera organisée à travers des réunions publiques, des présentations du projet au fur et à mesure des réalisations, une adresse électronique dédiée et tous autres moyens d’information, de communication et de participation qui seront jugés utiles.

Un conseil citoyen
Créé au niveau du territoire Grand Paris Sud Est Avenir, ce conseil permettra, en complément du dispositif global de communication-concertation mis en place par la commune, de conforter les dynamiques citoyennes existantes et de garantir la représentation des habitants dans toutes les instances de pilotage, en créant un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants.

 

Un nouveau groupe scolaire Albert-Camus

 

La rénovation urbaine du Haut du Mont-Mesly exige la démolition et la reconstruction du groupe scolaire Albert-Camus, construit en 1966. Il est apparu intéressant de relocaliser quelque peu cet équipement afin de le recentrer sur les nouveaux programmes de logements et de le rattacher au mail piétonnier qui sera réalisé. Le terrain dédié au futur groupe scolaire est aujourd’hui libre de toute construction, suite aux démolitions des immeubles d’habitation. Mais une seconde hypothèse de relocalisation du groupe scolaire sur la place des Émouleuses est également à l’étude.

 

La maternelle Casalis rénovée

 

Le groupe scolaire Casalis, construit dans les années 1960, a déjà fait l’objet de plusieurs aménagements et réfections partielles de ses façades. Aujourd’hui, il s’avère nécessaire de rénover l’enveloppe des bâtiments de l’école maternelle et du réfectoire. Une extension de l’école maternelle pour répondre aux besoins du nouveau quartier est également à l’étude.

 

Photo du Mont-Mesly

Le collège Laplace a été entièrement reconstruit en 2012.

 

Une MJC plus accueillante

 

La MJC du Mont-Mesly, située à proximité immédiate du périmètre du Haut du Mont-Mesly, secteur relevant de la Politique de la Ville, est un équipement public d’importance pour les habitants de ce quartier. À ce titre, elle bénéficiera de travaux de rénovation.

 

Des commerces de proximité

 

Le projet prévoit une recomposition des commerces de proximité afin de permettre leur accès dans les meilleures conditions possibles, ce qui est de l’intérêt des habitants, bien sûr, mais aussi des commerçants. Ainsi, le secteur “allée du Commerce” (centre commercial et logements) sera restructuré en lien avec la rénovation de la place de l’Abbaye. Une nouvelle halle du marché avec stationnement en sous-sol sera réalisée et des commerces en pied d’immeubles, notamment pour ceux situés aux abords du marché, seront implantés.

 

Photo du Mont-Mesly

Un quartier diversifié qui accueille aussi des personnes âgées

comme dans ce nouvel Ephad, Le Hammeau de Mesly.

 

  Réunion publique de concertation
Un nouvel horizon pour le Mont-Mesly

Sous la présidence de Laurent Cathala, député-maire

Mardi 21 mars 2017 à 20h30

Gymnase du collège Amédée-Laplace,
10rue Amédée-Laplace

 

Dossier paru dans Créteil, Vivre Ensemble n°370 / Mars 2017