Urbanisme : un Centre Ancien encore plus attractif
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer
photo de la nouvelle place publique

Une place publique dans le prolongement de la rue piétonne.

 

Le projet pour le futur mail piétonnier du Centre Ancien est désormais arrêté. Les aménagements décidés assureront à l’usager une circulation fluide et ouverte dans un cadre paysager très agréable.

 

Présenté déjà trois fois en réunion publique aux habitants (en 2013, 2014 et le 15 juin 2016 à la salle Jean-Cocteau), le projet Brossolette-Leclerc a évolué en tenant compte des remarques des riverains et usagers. La partie bâtie est actuellement en cours de construction. En effet, les parkings souterrains sont achevés et l’édification de l’immeuble de Nexity est bien avancée.

 

Mais le projet ne se compose pas uniquement d’une nouvelle offre de logements ou d’une extension du nombre de places de parking pour le quartier. Il s’agit aussi de profiter de cette opportunité pour réaliser une place publique, qui achèvera cet ensemble urbain cohérent, beau,  agréable et attractif pour tous les habitants et commerçants du secteur. Pensée comme un parcours, la nouvelle place dessinée par un groupement d’architectes*, s’étendra de la rue du Général-Leclerc à l’avenue Brossolette, entre la résidence de “La Porte de Brie” et le nouvel immeuble de Nexity.

 

photo du mail paysager

Conçu comme une promenade végétalisée, le mail piétonnier sera ponctué d'îlots d'animation (plan d'architecte).

 

Promenades autour des graines urbaines

 

L’aménagement de cet espace très végétalisé se décline le long d’îlots de plantations. Une “animation” du site dont l’objet est de guider les passants en ponctuant, de part en part, les espaces de la place afin d’y marquer les différents usages. “Les bacs de formes très douces, que l’on nomme «graines urbaines», renvoient une image très contemporaine de l’ensemble. Garnies de pleine terre, ces graines accueilleront des arbustes (des prunus) en cépées, habillées à leur pied de plantes couvre-sol”, indiquent les paysagistes. De l’autre côté de ce cheminement direct, qui est aussi un accès pompiers, graminées et vivaces seront privilégiées. Au niveau du puits de lumière, qui apportera une clarté douce dans les parkings, seront plantés trois arbres de hautes tiges, liquidambars et tulipiers, dont les qualités paysagères sont reconnues, en particulier au printemps et à l’automne.

 

Au fil de l’eau

 

Autre animation, emblématique de la ville de Créteil, la présence de l’eau. La place sera, en effet, parcourue par une noue minérale, un “fil d’eau” qui guidera les passants. D’un côté, l’arrivée d’eau créera des petits bouillonnements que l’on retrouvera sur deux autres points du parcours, puis le fil s’élargira pour accueillir des jets d’eau modulables. Cette noue sera franchissable par des passerelles imbriquées dans le calepinage de la place.

 

photo de la sortie de parking

Une entrée/sortie vers les parkings publics particulièrement soignée et design.

 

Des salons urbains

 

Dernier point de cette revue détaillée, le revêtement. La place sera entièrement dallée avec des matériaux identiques à ceux de la partie requalifiée de la rue du Général-Leclerc. Plutôt porphyre du côté de la noue et plutôt granit à l’approche des façades de l’immeuble. L’accès aux parkings se fera par une structure de forme courbe avec des parois transparentes habillées de plantes. S’agissant du mobilier, des assises et des bancs, proches ou identiques à ceux de la rue piétonne, seront positionnés à deux endroits pour créer des “salons urbains”. Pour l’éclairage, des mâts “aiguilles” seront équipés de projecteurs directionnels. D’autres systèmes d’éclairage d’ambiance, plus ponctuels et dynamiques, seront installés au niveau de l’accès aux parkings, des jets d’eau et des pieds d’arbre. Ces éclairages, de dernière génération, seront peu gourmands en énergie et moduleront leur intensité en fonction de l’heure de la journée.

 

* Le projet retenu est celui du groupement SLG Paysage/Sephia, Ingénierie-BLD Waterdesign-Véronique Plet architecte.

 

Un ensemble valorisant et diversifié

 

Le projet Brossolette-Leclerc propose un programme immobilier, porté par Nexity, de 85 logements en accession à la propriété et 580 m2 de surfaces commerciales ou d’activités. Il est complété par la réalisation d’un parking en souterrain sur trois niveaux. Un premier niveau est dédié, comme le prévoit la réglementation, aux parkings résidentiels des propriétaires des futurs appartements. Les autres niveaux, financés par la Ville, totaliseront 232 places de stationnement public (soit 100 places de plus qu’avant), qui seront reliées à celles du parking Joly qui existe déjà. Enfin, le projet prévoit une nouvelle place publique sous la forme d’un mail paysager. Ce dernier est également porté par la Ville avec une participation financière de Nexity et une demande de subvention en cours auprès de la région Île-de-France.

 

Développement durable et transition énergétique

 

Le projet répond à l’objectif de réduction des conditions et des coûts d’exploitation et de maintenance. Ainsi, les éclairages seront adaptés au plus près des besoins du site. Ils seront équipés en LED qui moduleront automatiquement l’intensité en fonction de l’heure de la journée. Pour les cheminements piétons, les matériaux employés privilégient la pierre naturelle (carrières françaises ou européennes) en évitant tout produit d’origine fossile. La fontaine fonctionnera en circuit fermé et sur horloge automatique. Enfin, les végétaux choisis seront robustes, faciles à entretenir, tous issus de pépinières d’Île-de-France.

 

Article de Créteil, Vivre Ensemble - mai 2017 - numéro 372