Actions liées au devoir de mémoire pour les collégiens et lycéens de la ville de Créteil

Devoir de mémoire autour d’une énigme élucidée 75 ans après les faits

 

Samedi 18 mai 2019 

Séance de dédicace du livre « Les imprudents » par son auteur Olivier BERTRAND, journaliste.

 

Le comité de Créteil-Bonneuil de la société des membres de la Légion d’Honneur (SMLH) a organisé le samedi 18 mai à la maison du Combattant de la ville de Créteil une séance de présentation et de dédicace par Olivier BERTRAND de son livre « Les imprudents » en présence d’Olivier PLACE et de Joël PESSAQUE maires-adjoints et des Présidents et membres des associations patriotiques du Comité d’Entente des Anciens Combattants de la ville de Créteil.

 

L’auteur retrace dans son livre l’enquête qu’il a mené 75 ans après les faits pour donner son identité à un inconnu inhumé avec les quinze victimes d’un massacre perpétré le 3 mars 1944 par la division SS Hohenstaufen dans le hameau ardéchois de la commune de Labastide-de-Virac. Cette recherche l’a conduit sur la trace du très atypique maquis Bir-Hakeim pour finalement constater que cet inconnu était l’un de ses combattants, mort en héros à l’âge de 21 ans. 

 

 

La soixantaine de participants à cette manifestation ont à cette occasion, pu découvrir dans le cadre d’une conférence animée conjointement par Olivier BERTRAND et le Vice-Amiral d’escadre Jean BRUSSON, Commandeur de la Légion d’Honneur et dernier survivant  du réseau Bir-Hakeim, les faits d’arme et les conditions de vie de ces jeunes maquisards nomades et intrépides qui après avoir sillonné tout le Sud-Ouest et assumé plusieurs combats contre l’armée allemande connurent une fin tragique le 28 mai 1944 à la Parade, hameau du Causse Méjean.

 

Christiane PRIOUX

Présidente du Comité de la Légion d’Honneur Créteil/BonneuilSortie du collège Clément Guyard sur les sites historiques de Compiègne

 

Jeudi 11 avril 2019

Sortie du collège Clément Guyard au Mémorial de l’Armistice et Mémorial de l’internement et de la déportation, nommé « Camp de Royallieu ». Le groupe était constitué de 42 élèves encadré par 4 professeurs d’histoire géographie et 8 accompagnateurs du Comité d’Entente des Anciens Combattants.

 

En matinée

Visite guidée du Mémorial de l’Armistice aussi appelée Clairière de Rethondes, en raison de sa proximité avec l'ancienne gare de Rethondes, où se trouvait le wagon provenant du train d' état-major du maréchal Foch dans lequel fut signé à 5h15 l'Armistice du 11 novembre 1918. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, cinq heures après la signature entraînant dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons , sur le champ de bataille, annonçant la fin de la guerre entre la France, ses alliés et la République de Weimar.

 

L'Armistice du 22 juin 1940 entre la France et le troisième Reich a également été signé dans la forêt de Compiègne. En fin de visite du musée, les élèves ont essayé les uniformes et manipulé les armes légères françaises et alliées du champ de bataille avant la pause déjeuner.

 

memorial

Le monument aux libérateurs de l’Alsace-Lorraine, le clairon du « cessez-le-feu » et le wagon de l’Armistice

                                                

L’après-midi

Visite guidée du Mémorial de l’internement et de la déportation de Royallieu à Compiègne, moment fort de la visite, solennité et recueillement. Les élèves ont effectué le parcours historique dans le Mémorial, avec l’aide du dossier pédagogique. Quatre bâtiments ouverts sur douze, où l’on peut voir des lettres manuscrites, des documents administratifs, des photographies, des projections et des témoignages sonores.

 

Le Mémorial comporte une chapelle et un trou d’évasion. À noter l’hommage au père Jacques, aumônier du camp, soutien moral des internés et déportés. Il est tout d'abord transféré à la prison du camp de Royallieu , ensuite au camp de représailles de Neue Bremm , puis à Mauthausen et Gusen . Il décède le 2 juin 1945 à l’hôpital de Linz quelques jours après l’Armistice du 8 mai 1945. Les professeurs d’histoire ainsi que les élèves ont remercié vivement le Comité d'Entente des Anciens Combattants pour l’organisation de cette journée pédagogique.

 

 

 

Projection du film « Les Résistants du Train Fantôme » : un temps fort des activités au profit des scolaires

 

Mardi 12 mars 2019

Jean Dominique Corticchiato Vice-Président du Comité d’Entente des Anciens Combattants et le Vice-Amiral d’Escadre Jean Brusson, Commandeur de la Légion d’Honneur, ont proposé de présenter le film « Les Résistants du Train Fantôme » à la médiathèque Nelson Mandela au profit des élèves du collège Clément Guyard pour illustrer un fait de résistance par des jeunes gens résistants du Sud-Ouest dont le Vice-Amiral d’Escadre Jean Brusson faisait partie.

 

Ces réunions avaient pour but de mettre en évidence et relater l’histoire du maquis « Bir-Hakeim » avec son « École de cadres » composée de jeunes gens des classes du lycée de Toulouse préparant aux grandes écoles. Ils ont voulu participer dès 1943 à la libération de la France en livrant le premier des combats en règle contre l’armée allemande à Douch (34) le 10 septembre 1943. Après de nombreuses opérations réussies il fut cerné et pratiquement détruit à La Parade (48) le 28 mai 1944. Deux maquisards, arrêtés avant ce dernier combat, furent déportés vers Dachau (Allemagne) dans le « Train Fantôme ».

 

Afin d’illustrer cette période, le Vice-Amiral d’Escadre Jean Brusson, dernier survivant du réseau « Bir-Hakeim» a proposé de faire des conférences sur cette période de la guerre 39-45, de raconter l’épopée réelle des « Résistants du  Train Fantôme » et des actions de la Résistance de cette période. Les cheminots de l’époque ont envoyé le train de Toulouse, à Bordeaux, puis à Montpellier. Ce train fut orienté vers Lyon ou les passagers durent traverser le Rhône sur un pont pour être transbordés dans un autre train qui finalement a rejoint le camp de concentration de Dachau malheureusement.

 

 

La présentation du film a eu lieu le 12 mars 2019, à la médiathèque Nelson Mandela,  en présence des Maires-adjoints MM. Olivier Place et Joël Pessaque, du Général (2s) Manuel Guillamo Président de la SMLH 94, du Directeur de l’Office National des Anciens Combattants et Veuves de Guerre M. Pascal Charpentier de la Rochemace, de M me Christiane Prioux Présidente de la Légion d’Honneur du Comité de Créteil, les Membres et amis de la SMLH, ainsi que les Présidents d’associations du Comité d’Entente ; au profit des élèves du Collège Clément Guyard  accompagnés par leurs professeurs d’histoire.

 

Le film réalisé par M. Jorge Amat, a été présenté et commenté par l’écrivain M. Guy Scarpetta, le Vice-Amiral d’Escadre Jean Brusson dernier survivant du réseau « Bir-Hakeim ».

 

Au total 112 spectateurs étaient présents. Nous remercions les Maires adjoints de leur présence, les responsables d’associations du Comité d’Entente des anciens combattants, Mme Giacomini Directrice et le personnel de la Médiathèque pour l’organisationde cette séance qui a eu un vif succès.

 

Journée de devoir de mémoire pour les élèves du collège Clément Guyard

Lundi 30 avril 2018

Visite le matin du Mémorial de l’Armistice, l’après-midi du Mémorial de l’internement et de la Déportation de Royallieu à Compiègne, organisée par la Commission de devoir de mémoire du Comité d’Entente. Le groupe du Collège Clément Guyard était constitué de 33 élèves encadrés par quatre professeurs. Cinq anciens combattants accompagnaient également ce groupe durant cette journée pluvieuse.

 

Déroulement de la journée : départ à 7h30 en car du Collège Clément Guyard, arrivée à 9h45 au Mémorial de l’Armistice (clairière) Route de Soissons Compiègne. De 10h à 12h une visite des lieux du Mémorial de l’Armistice était organisée puis est venue l'heure de la pause déjeuner au Musée de l’Armistice dans une salle réservée. La visite du Mémorial de l’internement et de la Déportation Camp de Royallieu s'est déroulée à 13h30 avec l’aide du dossier pédagogique, jusqu'à 16h30 où les élèves ont pu profiter d'une collation. À 19h30 le groupe était de retour au Collège Guyard.

 

 

Journée de devoir de mémoire pour les élèves du lycée Antoine de Saint-Exupéry

Jeudi 5 avril 2018

Visite du Musée de la Somme 1916 et du circuit du souvenir organisés par la commission de devoir de mémoire du Comité d’Entente. Le groupe du lycée Saint-Exupéry était constitué de 31 élèves, encadré par trois professeurs. Cinq anciens combattants ont également accompagné le groupe pour cette journée.

 

Le matin, accueil de notre guide M. Pierre pour la visite du Musée de la Somme 1916 avec l’aide du questionnaire pédagogique. L’après-midi, départ pour le circuit du souvenir (environ 30 km), Le Trou de Mine à La Boisselle «Lochnagar Crater», le mémorial Franco-britannique de Thiepval, La Tour d’Ulster (monument Irlandais), Le mémorial Australien de Pozières et le Parc Terre-neuvien de Beaumont Hamel (tranchées d’origine).

 

 

Les professeurs d’histoire ainsi que les élèves ont remercié vivement le Comité d'Entente pour l’organisation de cette journée.

 

Journée de devoir de mémoire pour les élèves du collège Victor Hugo

Jeudi 8 mars 2018

Visite du Mémorial de l’Armistice dans la matinée, Mémorial de l’internement et de la Déportation de Royallieu l’après-midi à Compiègne organisé par l’UDAC94. Une classe d’élèves de 3 e du collège Victor Hugo était accompagnée par deux professeurs d’histoire et de la commission de devoir de mémoire du Comité d’Entente des anciens combattants de Créteil durant cette journée.

 

10h-12h :

  • Mémorial de l’Armistice à la Clairière de Rethondes.
  • Musée de l’Armistice

 

La création de la Clairière

Le 11 novembre 1922 est inauguré le Mémorial de la Clairière de l’Armistice, à cette date les monuments sont la dalle sacrée et le monument des Alsaciens Lorrains. Plus tard, arriveront le musée abritant le wagon puis la statue du Maréchal Foch. 

 

L’alliance de la paix

Installé dans la Clairière de l’Armistice à l’emplacement du wagon, cet anneau de 3,50 mètres de hauteur et de 1,5 tonne de bronze patiné est l’œuvre de l’artiste Clara Halter. Il y est inscrit le mot paix dans 52 langues différentes pour signifier l’alliance et l’unification des peuples. 

 

14h-16h :   

  • Mémorial de l’internement et de la déportation de Royallieu.

 

 

 

Journée de devoir de mémoire pour les élèves du lycée Antoine de Saint-Exupéry

Jeudi 27 avril 2017
Bataille de la Somme à Albert (80)
  • Départ du Lycée vers 7h30. 
  • Arrivée sur Albert à 10h puis départ pour le circuit du souvenir : du trou de mine à la Boisselle, Mémorial Franco-britannique de Thiepval,  la tour d’Ulster (monument Irlandais), le Mémorial Australien de Pozières. 12h/13h pause déjeuner.
  • Visite pédagogique du Musée de la Somme 1916, le parc Terre-neuvien de Beaumont Hamel (tranchées d’origine) territoire canadien. Retour sur Créteil à 19h50.

 

Participation de 25 élèves, 2 professeurs, et 9 accompagnateurs du Comité d’Entente.

 

Les élèves ont apprécié cette journée d’étude et les deux collations offertes par le Comité d’Entente. Ils ont remercié les coordinateurs chaleureusement ainsi que les professeurs.