Budget Enseignement
Budget Enseignement

Budget 2019 - Enseignement

Un réseau de 48 écoles publiques

 

  • Le réseau des établissements scolaires publics comprend 24 écoles maternelles et 24 écoles élémentaires pour un effectif de 9 189 élèves.

  • Un crédit pédagogique de 50,30 € est attribué à chaque élève. Ce crédit est de 68 € par an pour les enfants scolarisés dans les classes spécialisées. Le conseil municipal a reconduit une dotation spéciale pour les écoles situées en Quartier Politique de la Ville (QPV) et/ou en réseau d’éducation prioritaire (Rep). Elle concerne 18 écoles pour une somme de 10 317 €.

  • Les moyens humains dédiés au domaine éducatif pour l’entretien des locaux, la sécurité des personnes et des bâtiments, la restauration et l’assistance aux enseignants et aux élèves en maternelle représentent 432 agents : 145 en élémentaire, 149 en maternelle dont 2 apprenties, 5 en établissement spécialisé, 68 responsables et seconds d’office de restauration, 26 gardiens, 39 hommes de service ; s’ajoutent 42 agents placés sur des postes aménagés sur décision du comité médical (en maternelle ou élémentaire) pour l’accueil, l’aide en restauration, l’assistance en école maternelle ou élémentaire et 7 agents chargés des traversées d’écoles et du petit entretien.

 

Des activités complémentaires au temps scolaire

 

  • Les classes de découvertes permettent aux élèves de pratiquer des activités sportives ou culturelles dans un environnement nouveau : mer, montagne, campagne. Pour l’année 2018/2019, plus de 1364 élèves bénéficieront de séjours, soit 55 classes de CM1 et double niveau CM1/CM2, pour un budget d’environ 613 250 €.

  • Plan numérique : la Ville met en œuvre un schéma directeur du numérique éducatif visant au déploiement d’équipements numériques dans les écoles élémentaires. L’objectif étant d’offrir des usages nouveaux, individuels et collectifs, facilement appropriables par les enseignants dans leur pratique quotidienne. Cette démarche, menée avec l’Éducation nationale, a permis dans un premier temps d’équiper, en 2018, 5 écoles (soit 59 classes) en tablettes hybrides (“classes mobiles”). Ce déploiement va s’exercer sur 3 ans (2018-2020). Pour 2019, un budget de 297 120 € sera consacré à la poursuite de l’équipement numérique dans les écoles avec l’achat de 13 classes mobiles, de 22 écrans numériques interactifs (ENI) et de 104 postes en fond de classe.

  • Les interventions sur le temps scolaire permettent d’initier les élèves à diverses disciplines, grâce à la mise à disposition d’une trentaine d’animateurs municipaux sportifs et culturels, et à l’intervention de partenaires associatifs socioculturels, soit plus de 381 heures hebdomadaires. Ces personnels interviennent également lors de la pause méridienne.

  • En fin d’année, tous les élèves des écoles élémentaires assistent à un spectacle à la Maison des Arts. En 2018, 5 592 enfants en ont bénéficié pour un coût de 22 368 €.

  • Si le retour à la semaine de quatre jours a été appliqué à la rentrée 2018, des ateliers proposés aux enfants (du CP au CM2), une fois par semaine, de 16h30 à 18h sont maintenus. Conçus comme des initiations et animés par des personnels municipaux et des associations de la ville, ils permettent aux enfants de découvrir de nouvelles pratiques sur des thèmes aussi variés que “Développons notre créativité” ou “Découvrons le monde”. Ces ateliers représentent un coût d’environ 60 000 €.

  • L’aide à la scolarité : plus de 1025 enfants en élémentaire la fréquentent chaque soir. Sur la base d’un adulte pour 14 enfants, la dépense salariale est d’environ 320 000 € pour une année scolaire.

 

La restauration scolaire

 
Pour l’année 2018/2019, plus d’1 159 000 repas auront été livrés par la cuisine centrale du GPSEA dans les 30 offices de restauration scolaire de la ville, ainsi que 445 000 goûters. Cela représente une moyenne de 6600 repas servis chaque jour, mercredis compris, dans les écoles élémentaires et maternelles, soit 73% des élèves cristoliens, et 2600 goûters pour les enfants inscrits aux activités périscolaires organisées après la journée de classe et en accueils de loisirs, soit 28% des élèves. En période de vacances scolaires, une moyenne de 700 repas sont servis chaque jour dans les accueils de loisirs recevant les enfants de 3 à 12 ans.
 

Des aménagements spécifiques

 

  • Un effort particulier est assuré pour l’intégration des enfants handicapés, aussi bien en maternelle qu’en élémentaire. Ils bénéficient d’activités complémentaires proposées par la Ville (interventions sur le temps scolaire, classes de découvertes, mise à disposition de mobiliers adaptés…).

  • Certains élèves profitent, par convention avec l’Éducation nationale, d’aménagements horaires. Trois activités sont concernées : la natation, la gymnastique artistique et la musique.

 

Fonctionnement : 28 510 879 €

 

  • Services communs : 395 407 €
  • Enseignement 1er degré : 17 748 946 €

  • Enseignement 2e degré : 25 848 €

  • Enseignement supérieur : 5 100 €

  • Hébergement et restauration : 9 604 446 € Transports : 12 132 €

  • Sport scolaire : 19 800 €

  • Médecine scolaire : 13 000 €

  • Classes découvertes : 686 200 €

Principaux investissements

 

  • Déploiement du plan numérique dans toutes les écoles : 338 200 €

  • Rénovation thermique de l’école maternelle du Jeu-de-Paume avec remplacement des façades bois et radiateurs : 450 000 €

  • Rénovation thermique de l’école élémentaire Victor Hugo avec remplacement des fenêtres et menuiseries : 250 000 €

  • Rénovation thermique de l’école Éboué élémentaire avec rénovation de la façade : 50 000 €

  • Rénovation de la toiture et réseaux du groupe scolaire Defferre : 35 000 €

  • Travaux d’accessibilité programmée : 354 000 €

  •  Remplacement de portes et radiateurs groupe scolaire Monge : 51 000 €

  • Mise en conformité des installations tous groupes scolaires : 70 000 €

  • Travaux d’adaptation des CEP et CE1 : 40 000 €

  • Remplacement de rideaux : 40 000 €

  • Diverses interventions dans les écoles (peinture, reprise de sols, offices de restauration, travaux divers dans les logements et loges de gardien) : 402 000 €

  • Acquisition de mobiliers et de matériels pour les écoles et les offices de restauration : 419 000 €

  • Travaux sur les cours d’écoles et installation d’un potager à l’école maternelle Chateaubriand : 205 000 €