Budget Jeunesse
Budget Jeunesse

Budget 2019 - Jeunesse

Les accueils périscolaires et de loisirs

 

  • Chaque jour de classe, un accueil périscolaire est assuré dans toutes les écoles maternelles et élémentaires. Les enfants y sont reçus le matin, de 7h30 à 8h20, et l’après-midi, de 16h30 à 19h, avec une offre d’activités ludiques et de loisirs variées, une aide à la scolarité assurée par des étudiants et enseignants ou encore des ateliers de sensibilisation et découvertes, proposés par des partenaires locaux et prestataires. Avec le retour à la semaine de 4 jours depuis la rentrée de septembre 2018, l’activité reste soutenue : en 2018, plus de 730 000 “heures-enfants” ont été réalisées sur 139 jours de fonctionnement (hors mercredis).

  • Chaque mercredi et durant les vacances, 19 accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) reçoivent les enfants de 7h30 à 19h, le mercredi, et de 8h à 18h30, pendant les vacances scolaires. En 2018, plus de 104 000 “heures-enfants” ont été réalisées sur 113 jours de fonctionnement, soit en moyenne, 1300 à 1500 enfants accueillis par jour, les mercredis, et 700 à 1000 enfants accueillis par jour lors des congés scolaires.

 

Les animations et dispositifs pour la jeunesse

 

  • Les animations Jeunesse favorisent la rencontre des jeunes de 8 à 17 ans, autour d’activités sportives, culturelles, éducatives et ludiques qui leur sont proposées dans plusieurs gymnases. En 2018, 120 208 “heures-jeunes” ont été réalisées durant les congés

    scolaires, après la classe et les mercredis.

  • Le Club de loisirs pour adolescents et préadolescents (Clap) accueille les 11-15 ans, le mercredi (14h-19h) et durant les vacances scolaires (9h-18h), soit à la demi-journée, soit à la journée complète. Cet accueil est également ouvert le soir, après l’école. En 2018, près de 8000 “heures-jeunes” ont été réalisées.

  • Le Centre associatif communal du Montaigut (CACM) développe également des activités à destination des 8-17 ans, les mercredis et pendant les vacances scolaires. En 2018, 25 440 “heures-jeunes” ont été réalisées.

  • Les Passeports jeunes (8-15 ans) et les cartes Avanta’jeunes (16-20 ans) permettent de participer à ces activités. En 2018, 413 Passeports et cartes Avanta’Jeune ont été délivrés.

  • Les chéquiers Découverte et Sorties à la carte permettent aux jeunes de pratiquer de nouvelles activités et leur offrent des loisirs variés en dehors des structures d’accueil. En 2018, 98 chéquiers Découverte ont été acquis par les familles. 79 chéquiers Sorties à la carte (de 3 chèques chacun) ont été vendus.

  • En 2018, la bourse d’aide aux jeunes a permis à 80 d’entre eux d’être soutenus financièrement dans le cadre de formations : Bafa, PSC1, BSB, BSR.

  • Le Bureau Information Jeunesse (Bij) a accueilli plus de 3 500 visiteurs.

 

Les séjours de vacances et miniséjours

 

  • Dans les différentes structures de la direction de la Jeunesse (ALSH, Clap, animations Jeunesse), sont mis en place des miniséjours pour les enfants et les jeunes ne partant pas ou peu en vacances. La préparation des miniséjours est assurée par les responsables et les animateurs des ALSH et des animations Jeunesse, permettant une continuité d’accompagnement et de suivi des enfants et des jeunes. Ainsi, 260 enfants des accueils de loisirs et 45 jeunes des animations Jeunesse ont pu partir cinq jours en 2018.

  • La Ville propose aussi des séjours de vacances , organisés par des prestataires, aux jeunes âgés de 4 à 17 ans. En 2018, 151 enfants et adolescents sont partis vers 26 destinations, avec des activités variées et innovantes pour la plupart.

 

L’intégration des jeunes en situation de handicap

 

L’accueil d’enfants et de jeunes en situation de handicap fait l’objet d’une attention particulière, que ce soit en séjours de vacances ou en accueils de loisirs et périscolaires, ainsi que dans les structures du pôle Jeunesse (Clap, CACM…), afin de répondre au mieux aux besoins des enfants et de leurs familles.

 

En 2018, près de 56 enfants ont été pris en charge régulièrement en ALSH et/ou en accueils périscolaires, mais également dans les structures Jeunesse (animations Jeunesse, Clap ou CACM), dans le cadre d’un protocoled’accord précisant les modalités d’intégration, notamment le renfort en personnel quand cela est nécessaire.

 

Fonctionnement : 9 649 396 €

 

  • Services communs : 2 470 745 €
  • Accueils de loisirs : 6 125 958 €
  • Animation jeunesse : 125 135 €
  • Animation socioculturelle : 33 300 €
  • Bureau Information Jeunesse : 8 000 €
  • Animation loisirs et adolescents : 11 500 €
  • Séjours de vacances : 161 000 €
  • Accueil périscolaire : 664 498 €

 

Principaux investissements

 

  • Travaux divers : 30 000 €
  • Aménagement de l’espace périscolaire du groupe scolaire Beuvin : 70 000 €