Budget Sports
Budget Sports

Budget 2021 - Sports

Un dynamisme sportif

 

  • La Ville dispose de nombreux équipements qui accueillent plusieurs milliers de pratiquants du sport chaque année : le stade Duvauchelle (quatre terrains et une piste d’athlétisme) ; le stade Desmont ; le Palais des sports Robert Oubron ; seize plateaux d’évolution ; une piste de bicross ; des terrains de tennis couverts et en plein air ; des terrains de boules ; l’île de Loisirs avec une piscine à vagues et des parcours santé et de course d’orientation ; trois piscines couvertes ; un centre sportif regroupant trois pas de tir, des courts de tennis, de squash et de badminton ; douze gymnases ; cinq salles polyvalentes ; trois centres multidisciplinaires (Casalis, Lévrière, Dassibat) ; une base nautique de canoë-kayak ; un pas de tir à l’arc extérieur ; des équipements de quartier dotés de jeux sportifs.
  • Des aides sont apportées aux associations sportives : 80 associations, soit environ 16 500 pratiquants pour une soixantaine de disciplines différentes.
  • 30 éducateurs interviennent en milieu scolaire et extrascolaire.

 

Des manifestations locales, nationales et internationales
La direction des Sports organise de nombreuses manifestations : Broc’sport, Duathlon espoir, Challenge d’escrime de la Ville de Créteil, tournoi international WSA de squash, championnat de France élite de gymnastique rythmique, Cristo-Jeunes (lutte), rencontres de basket-fauteuil, Cristo’Cup (tournoi international de football poussins/benjamins), tournoi de mini-hand, régates de voile, course de relais interentreprises, « Tout Créteil en sport »…

 

budget des sports

 

Les résultats sportifs 2020-2021
En retour de son soutien au sport de haut niveau, la Ville compte de nombreux athlètes qui ont été privés de championnats cette saison, réduisant ainsi la liste des médaillés.

 

  • Athlétisme : Aurel Manga, vice-champion de France en salle aux 60 m haies et 5e aux championnats d’Europe en Salle dans cette même discipline. Christophe Delaunay-Belleville, champion de France junior aux 800 m. Jade El Haouzy, vice-championne de France cadette à la perche.
  • Canoë-kayak : Yseline Huet, double championne de France aux 5000 m K1 U23 et au marathon (22 km) K1 U23, avec Gabrielle Jacob, elles feront vice-championnes de France au marathon (26 km) en K2 seniors. Robin Saliba, vice-champion de France aux 200 m en K1 U23, et 3e en K2, avec Léo Touchard. Anne-Laure Viard, en vétéran 1, championne de France en K1 5000 m et vice-championne de France en K1 200 m. Philippe Hanquier, en vétéran 5, doublé de bronze aux championnats de France en K1 5000 m et K1 18 km. L’équipage juniors, Erwan Broudic, Enzo Abballe, Julien Rousselle et Thomas Rousselle 3e aux championnats de France en C4 200 m.
  • Cyclisme sur piste : Marie Patouillet, double championne de France handisports en poursuite et aux 500 m. Mathilde Gros, 4e aux championnats d’Europe junior U23 aux 500 m. Sylvain Abadie en master 6, médaillé de bronze aux championnats de France de cyclo-cross.
  • Handball : l’équipe 1 évolue en Lidl StarLigue.
  • Lutte : Laetitia Blot, 3e aux championnats du monde de Sambo (-64 kg).
  • Natation : Mary-Ambre Moluh aux championnats de France grand bain, vice-championne de France aux 50 m dos et médaillée de bronze aux 100 m dos (meilleure performance française de tous les temps dans sa catégorie, et 5e meilleure performance toutes catégories). Émilie Boisrenoult, 4e aux championnats France aux 50 m papillon.
  • Squash : podium 100% cristolien aux championnats de France élite avec en or Camille Serme, en argent Mélissa Alvès et en bronze Énora Villard.

 

Fonctionnement : 11 225 084 €

 

  • Services communs : 5 051 140 €
  • Salles de sports, gymnases : 677 150 €
  • Stades : 61 500 €
  • Autres équipements sportifs et de loisirs : 690 000 €
  • Manifestations sportives : 4 745 294 €