Chronologie : de 1950 à 1959
photo d'un vieux chateau de creteil

 Ces chronologies peuvent comporter des lacunes ou des erreurs. Par avance, veuillez nous en excuser. Pour toutes suggestions ou rectifications écrivez-nous à l'adresse suivante :  archives@ville-creteil.fr

 

 

1950

Bertrand NOGARO, économiste, né à La Chapelle-la-Reine 1880, décède à Créteil.

 

20 mai 1950
Orage de grêle : « le conseil municipal octroie au bureau de bienfaisance une subvention exceptionnelle de 1 million de francs pour aide immédiate en nature ou en espèce »… « Il y a 122 déclarations de sinistrés…La zone fortement touchée à Mesly est la même que celle atteinte en 1944 par le bombardement aérien…Gros dommages causés aux exploitations agricoles et maraîchère de la commune de Créteil et de Bonneuil ».
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p.269-271, Q1/10)

 

21 mai 1950
Visite du préfet de la Seine sur les lieux sinistrés. « Il a bien voulu affirmer qu’il userait de toute son autorité auprès des pouvoirs publics pour qu’une aide substantielle effective soit servie aux sinistrés ».
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p.269-271)

 

20 juin 1950
Mort à Créteil d’Eloi, Jean-Baptiste ALDEBERT maire de 1944 à 1945.
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p. 281)

 

3 juillet 1950
Le conseil municipal décide la « création d’un grand prix cycliste du conseil municipal dont le montant est fixé à 25 000 f, ce prix étant distribué par les soins de l’Union sportive de Créteil, société reconnue dont le siège social est situé 111, rue du général Leclerc à Créteil ».
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p.284)

 

Le conseil municipal décide d’adjoindre à la colonie déjà existante un camp d’adolescent qui sera exclusivement réservé aux jeunes gens de Créteil âgés de plus de 14 ans, devant être logés sous des tentes mais nourris à la colonie. La durée de la colonie et du camp a été fixée à 45 jours.
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p. 290-291)

 

9 juillet 1950
Grande journée cycliste organisée dans le cadre de la fête communale par l’Union sportive de Créteil.
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p.284)

 

26 juillet 1950
Décès de l’architecte communal (depuis 1926) André Georges Eugène TEPPE né à Grenoble Isère, le 9 octobre 1878.
(AM délibération du conseil municipal D1/29)

 

13 octobre 1950
Cantine scolaire : 203 enfants inscrits (125 garçons, 57 filles et 21 enfants de maternelle).
(AM délibération du conseil municipal D1/29)

 

17 novembre 1950
Projet de construction de 2 pavillons à usage scolaire dans le parc du château des Buttes pouvant contenir 3 nouvelles classes.
(AM délibération du conseil municipal D1/29)

 

1951


28 mai 1951
• Colonie municipale : le conseil municipal décide de la maintenir au château de Loquéran à Audierne. Un camp d’adolescent est prévu. La durée de la colonie et du camp est de 45 jours.
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p. 413-414)


• Envoi de colis individuels collectés par la commune et acheminés par l’intermédiaire la Croix Rouge Française aux 6 Cristoliens mobilisés en Indochine pour « leur témoigner le souvenir de leurs concitoyens et leur permettre d’oublier pendant quelques instants les dures épreuves auxquelles ils sont soumis actuellement dans l’accomplissement de leur devoir national ».
(AM délibération du conseil municipal D1/29)


15 juillet 1951
• Fête communale : l’union sportive de Créteil, section cycliste organise une grande journée cycliste. Le grand prix cycliste du conseil municipal (crée en 1950) est reconduit.
(AM délibération du conseil municipal D1/29 p. 448)


28 octobre 1951
Sur l’initiative du docteur Paul CASALIS, maire de Créteil, une plaque est inaugurée au n°37, rue du Moulin à l’emplacement de « l’Abbaye de Créteil », en présence de René ARCOS, écrivain, Georges DUHAMEL écrivain, Albert GLEIZE, peintre, Charles VILDRAC, poète, Luc DURTAIN, écrivain, Jules ROMAIN écrivain, M. DEPREUX, député, ancien ministre, M. GREGOIRE conseiller général de la Seine, M. UNTERSTALLER, directeur de l’école des Beaux-Arts de Paris.
Témoignage de Charles VILDRAC : « nous devions nous retirer à la campagne et vivre comme des moines libres et sans autres règles que celle de l’amitié, consacrant une part de notre temps à la poésie et l’autre à quelques métiers manuels qui nous permettaient d’assurer notre vie matérielle »
Ces artistes deviennent « Citoyens d’honneur » de la ville.
(AM 765W103 ; délibération du conseil municipal D1/29 p. 459-460)

 

5 décembre 1951
Conférence au profit de l’orphelinat de garçons de Maurice MESSEGUE, radiesthésiste, Jean GOULARD, journaliste, Pierre MAURICE, naturiste.
Thème : « guérisseur et médecin ; comment faut-il se nourrir ? ».

 

1952


Construction de la résidence des Mèches à l’emplacement de l’enclos de la Grande Ferme.

 

19 février 1952
• Le conseil municipal décide de donner à la route d’Alfort (route nationale 19) et sur toute la totalité de son parcours le nom d’« avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny ».
(Délibération du Conseil municipal n°969 ; D1/30).

 

• Le conseil municipal émet le vœu que le terminus de la ligne de bus 24 (Saint-Lazare-Maisons-Alfort) soit reporté à Créteil.
(Délibération du Conseil municipal n°969 ; D1/30).

 

• Le conseil municipal adopte le programme établi par M. Louis-Marie CHARPENTIER en vue de la réalisation d’un groupe scolaire au château des Buttes.
(Délibération du Conseil municipal n°992 ; D1/30).

 

27 avril 1952
Le conseil municipal décide, de ne plus débaptiser de voies communales mais de profiter de la création de voies nouvelles pour leur donner, dans l’ordre suivant, les dénominations :Henri BARBUSSE, Berthe VELUD (rue ou square), Henri CARDINAUD, Henri MARTRET.
(Délibération du Conseil municipal n°995 ; D1/30).

 

8 mai 1952
Inauguration de l’avenue du général de LATTRE de TASSIGNY.
(AM délibération du conseil municipal D1/30).

 

14 juillet 1952
L’Union Sportive de Créteil organise, à l’occasion de la fête communale, un grand prix cycliste du Conseil municipal.

 

29 octobre 1952
Les administrés peuvent désormais bénéficier de consultations juridiques gratuites 3 fois par mois.

 

1953


25 février 1953
• Le conseil municipal décide la création d’un stade nautique dans l’Île Brise-Pain et propose l’acquisition du Stade Rousseau sis dans l’Île Brise-Pain et appartenant à la Société des Tréfileries et Laminoirs du Havre.
(Délibération du Conseil municipal n°1096 ; D1/30).


• Projet d’acquisition d’un terrain, dit stade Rousseau, « à usage de stade nautique appartenant à la société des Tréfileries et laminoirs du Havre (Ile Brise pain) à l’usage de son usine de Saint-Maurice d’une superficie de 7156 m² ».
(AM délibération du conseil municipal D1/30)


7 mai 1953
André, François, Marie DASSIBAT (instituteur, puis professeur d’éducation physique) élu maire jusqu’en 1965.


2 juin 1953
Le conseil municipal adopte l’avant-projet établi par M. Louis-Marie CHARPENTIER, concernant l’édification d’un groupe scolaire au Château des Buttes comprenant : une école de garçons ; une école de filles ; une école maternelle.
(Délibération du Conseil municipal n°1134 ; D1/30).


14 juillet 1953
L’Union Sportive de Créteil organise, à l’occasion de la fête communale, un grand prix cycliste du Conseil municipal.


2 septembre 1953
• Le conseil municipal adopte l’avant-projet établi par M. Louis-Marie CHARPENTIER, concernant l’édification d’une école de garçons au Château des Buttes comprenant 3 classes et un atelier.
(Délibération du Conseil municipal n°11571 ; D1/30).


• Le conseil municipal adopte l’avant-projet établi par M. Louis-Marie CHARPENTIER, concernant l’édification au Château des Buttes d’une école de filles de 3 classes et demi et d’une école maternelle de 2 classes et d’une salle de repos.
(Délibération du Conseil municipal n°11572 ; D1/30).

 

1954


13 793 Cristoliens, dont 304 étrangers, 2 875 maisons.
(AM F1/3)


Construction du groupe scolaire des Buttes au château des Buttes.
(AM délibération du conseil municipal D1/30)


5 mars 1954
• Le conseil municipal décide la création d’une 4ème consultation juridique gratuite mensuelle destinée aux administrés et qui a lieu le 4ème mardi de chaque mois de 18 à 19h à la mairie.
(Délibération du Conseil municipal n°1212 ; D1/30).


• Le conseil municipal décide l’ouverture, à partir du 15 septembre 1954 d’une classe de garçons et de 2 classes de filles.
(Délibération du Conseil municipal n°1213 ; D1/30).

 

5 juillet 1954
Le conseil municipal approuve le dossier d’exécution, dressé par M. Louis Marie CHARPENTIER concernant la construction d’un groupe scolaire au Château des Buttes.
(Délibération du Conseil municipal n°1265 ; D1/30).


29 décembre 1954
1ère classe de neige organisée par l’école de Créteil. Les enfants partent à Abondance en Haute-Savoie.
(AM délibération du conseil municipal D1/31)
(Délibération du Conseil municipal n°1317 ; D1/31).

 

1955


L’état achète le Château des Mèches, 23 rue des Mèches pour en faire la résidence du Préfet.
Début des travaux de construction du quartier du Mont-Mesly conçu par l’architecte Gustave STOSKOPF.


Janvier 1955
Inondations : surface inondée 44 hectares ; 1 757 personnes sinistrées.
(AM I1/48)

 

30 mars 1955
Le conseil municipal adopte le projet d’extension, établi par M. Louis Marie CHARPENTIER, comprenant l’édification au château des Buttes de 4 classes primaires et d’une classe maternelle.
(Délibération du Conseil municipal n°1338 ; D1/31).

 

24 juin 1955
• Le conseil municipal décide de la constitution d’un syndicat intercommunal pou l’édification et la gestion d’une maison de retraite située sur le terrain de Bonneuil-sur-Marne.
(Délibération du Conseil municipal n°1395 ; D1/31).


• Le conseil municipal décide de dénommer le stade municipal situé avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny « Stade municipal François DESMONT », en hommage François Desmont, administré de Créteil, médaillé de bronze et d’argent de l’Education physique et des Sports.
(Délibération du Conseil municipal n°1400 ; D1/31).


• Le conseil municipal, dans le but d’honorer la mémoire de trois serviteurs de l’école laïque, décide d’attribuer leur nom aux écoles de garçons, de filles et maternelle rattachés provisoirement au groupe scolaire dit des « Buttes », 19 avenue Sainte-Marie à Créteil.
Les classes de garçons reçoivent la dénomination « groupe scolaire Savignat »,
Les classes de filles, la dénomination « groupe scolaire Beuvin », et les classes maternelles, la dénomination de « groupe scolaire Allezard ».
(Délibération du Conseil municipal n°1401 ; D1/31).

 

14 septembre 1955
Le conseil municipal décide d’attribuer au chemin vicinal ordinaire n°1 dit « Chemin de Valenton », dans sa partie comprise entre le chemin départemental n°60 et la limite de la Seine-et-Oise, l’appellation « rue des Bassins ».
(Délibération du Conseil municipal n°1416 ; D1/31).

 

1956

 

• 16 272 Cristoliens.

• Lancement de « l’opération Plaisance, dans le cadre du plan quinquennal 1955-1961
Elle comprend la construction de 220 logement économiques et familiaux par bloc de 3 étages avec des espaces verts et des terrains de jeux pour les enfants. Elle se situe entre l’avenue Laferrière, la rue de Plaisance l’avenue Gallieni et l’avenue de Ceinture ».
(AM délibération du conseil municipal D1/31)

 

• La société « Société des Sablières de Paris » (anciennement « les sablières ALBIA », implantée à Créteil en 1930), s’associe à la société « Béton de Paris ».
(AM O/132)

 

Avril 1956
Le conseil municipal constate que la baignade Sainte-Catherine est « dans un état de délabrement total… tout est dangereux pour le baigneur ».
(AM délibération du conseil municipal D1/31)

 

30 avril 1956
• Le conseil municipal décide de l’ouverture, pour la rentrée scolaire 1956, de 6 classes « garçons » et 5 classes « filles ».
(Délibération du Conseil municipal n°1476 ; D1/31).

 

• Le conseil municipal décide que chaque année la commune apportera son adhésion à la Fédération des Œuvres laïques de vacances (U.F.O.V.A.L.) pour le fonctionnement de la colonie municipale.
(Délibération du Conseil municipal n°1481 ; D1/31).


• Le conseil municipal adopte le projet d’aménagement de la Baignade Sainte-Catherine et le marché type pour un bassin-école flottant.
(Délibération du Conseil municipal n°15171 ; D1/31).

 

28 juin 1956
• Le conseil municipal décide l’implantation dans le square situé derrière la Mairie de 6 classes provisoires (3 classes de garçons et 3 classes de filles) orientées perpendiculairement au groupe scolaire Victor Hugo.


(Délibération du Conseil municipal n°1526 ; D1/31).
• Le conseil municipal adopte le 2ème projet d’extension du groupe scolaire des Buttes, établi par M. Louis Marie CHARPENTIER, comportant 5 classes (2 classes de garçons et 3 classes maternelles).

(Délibération du Conseil municipal n°1527 ; D1/31).


• Le conseil municipal décide de confier les travaux de la construction de 6 classes provisoires dans le square de la Mairie à la Société des Entreprises SCHROTCH et CIE.
(Délibération du Conseil municipal n°1528 ; D1/31).

 

6 novembre 1956
• Le conseil municipal décide la création d’une garderie à l’école maternelle des Buttes.
(Délibération du Conseil municipal n°1554 ; D1/31).


• Le conseil municipal s’oppose à l’implantation d’un cimetière communal sur l’emplacement, proposé par les services d’urbanisme, délimité au nord par le chemin de la Habette, au sud par le G.C 60, à l’ouest par le chemin des Attripes et à l’est par la commune de Bonneuil.
(Délibération du Conseil municipal n°1568 ; D1/31).


• Le conseil municipal décide le principe de l’agrandissement du cimetière communal situé avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny.
(Délibération du Conseil municipal n°1571 ; D1/31).

 

5 décembre 1956
Le conseil municipal s’oppose à l’ouverture d’une carrière de sable à ciel ouvert au lieudit « les Mêches » (Basse Quinte et Fontaine Saint-Christophe).
(Délibération du Conseil municipal n°1578 ; D1/31).

 

1957

• Découverte d’un panneau de sarcophage à hauteur du 23, de la rue du docteur Plichon (actuellement au musée de Chelles).
• Bureau de Poste : après accord entre la commune et l’état la construction d’un « hôtel des Poste » au n°1, rue de Paris commence.
• Construction de 55 logements rue Paul François Avet.

 

22 février 1957
Le conseil municipal adopte le projet de grand ensemble qui prévoit dans une première phase la construction de 3 800 logements et accorde toutes les autorisation de bâtir qui lui sont soumises.
(Délibération du conseil municipal n°1626 D1/32)

 

17 avril 1957
• Le conseil municipal approuve le principe de la construction d’un hôtel des Postes, place de l’église à l’angle des routes nationales 19 et 186 et s’engage à participer aux dépenses et à céder à titre gratuit le terrain envisagé.
(Délibération du Conseil municipal n°1640 ; D1/32).


• Le conseil municipal décide l’implantation de quatre groupes scolaires de 30 classes chacun dans la ZUP par la Société centrale immobilière de construction de la Caisse des dépôts et consignations .
(Délibération du Conseil municipal n°1641 ; D1/32).


29 mai 1957
Le conseil municipal émet le vœu que le parc des sports en construction à Choisy-le-Roi porte, lors de sa mise en service, la dénomination « Parc des Sports de Choisy-le-Roi- Créteil ».
(Délibération du Conseil municipal n°1666 ; D1/32).


12 juillet 1957
• Le conseil municipal approuve le dossier définitif d’exécution dressé par M. Louis-Marie CHARPENTIER, concernant le groupe scolaire des Buttes, comprenant 2 parties : l’établissement de 5 classes primaires et les travaux d’aménagement et de remise en état de l’ancienne école maternelle.
(Délibération du Conseil municipal n°1688 ; D1/32).


• Le conseil municipal vote le principe de la réalisation d’un programme de 50 classes à implanter chemin de Mesly à Créteil, (groupe scolaire Allezard) et décide l’implantation de 2 tranches de travaux comportant l’une 9 classes de filles et l’autre 8 classes de garçons.
(Délibération du Conseil municipal n°1697 ; D1/32).

 

1958


• 20 120 Cristoliens.
• Quartier du Mont-Mesly : les premiers logements sont mis en location 17 février 1958
• Le conseil municipal décide de l’implantation de 4 classes primaires provisoires dans le parc du Château des Buttes.
(Délibérations du Conseil municipal n°1759 et 1760 ; D1/32).

 

17 février 1958
• Le conseil décide dénommer le groupe scolaire implanté rue du Petit-Bois au lieudit « les Emouleuses » : « groupe scolaire Amédée Laplace ».
(Délibération du Conseil municipal n°1764 ; D1/32).

 

• Le conseil municipal décide la création d’une garderie du soir à l’école maternelle du groupe scolaire des Emouleuses.
(Délibération du Conseil municipal n°1767 ; D1/32).

 

• Le conseil municipal décide le principe d’échanges culturels internationaux et vote l’attribution de bourses individuelles pour des élèves de Créteil participant à une visite-échange franco-anglaise.
(Délibération du Conseil municipal n°1799 ; D1/32).

 

• Le conseil municipal décide la désaffectation d’emploi du terrain communal sis Chemin de Mesly pour permettre l’implantation, sur ledit site, d’un groupe scolaire provisoire de 50 classes dont une première tranche de 17 classes doit être réalisée pour la rentrée scolaire de 1958.
(Délibération du Conseil municipal n°1783 ; D1/32).

 

6 mai 1958
• Le conseil municipal décide la création d’une seconde garderie du soir à l’école maternelle du groupe scolaire Victor Hugo.
(Délibération du Conseil municipal n°1801 ; D1/32).

 

• Le conseil municipal décide de louer un logement rue de Brie en vue d’y installer un poste secondaire de Police, à l’usage des administrés de Créteil et de Bonneuil.
(Délibération du Conseil municipal n°1815 ; D1/32).

 

21 juin 1958
Le conseil municipal organise une fête folklorique dont le profit est réservé au fonctionnement de la colonie de vacances municipales.

 

1er juillet 1958
Une annexe du Commissariat de police de Saint-Maur fonctionne désormais au Mont-Mesly dans un logement F3, situé impasse Henri Geoffroy.

 

11 juillet 1958
• Le conseil municipal sollicite l’adhésion de la commune au Syndicat intercommunal pour la création d’un cimetière intercommunal situé sur le territoire de Créteil.
(Délibération du Conseil municipal n°1841 ; D1/32).

 

• Le conseil municipal décide l’acquisition d’immeubles constituant la Baignade Sainte-Catherine, situés Allée centrale dans l’île Brise Pain en vue de l’aménagement d’une piscine et d’un complexe nautique.

(Délibération du Conseil municipal n°1843 ; D1/32).


• Le conseil municipal décide l’implantation dans le square situé derrière la Mairie de 2 classes provisoires garçons et l’implantation dans la cour de l’école filles Victor Hugo de 2 classes provisoires filles.

(Délibération du Conseil municipal n°1844 ; D1/32).


• Le conseil municipal adopte le marché présenté par la Société nouvelle de l’Industrie du Bâtiment relatif à la construction de 4 classes provisoires en 2 éléments de 2 classes à installer dans le square de la Mairie et dans la cour de l’école filles du groupe Victor Hugo.
(Délibération du Conseil municipal n°1845 ; D1/32).


• Le conseil municipal sollicite la déclaration en « espaces réservés », pour l’édification d’un groupe scolaire et d’un marché aux comestibles, de 2 terrains situés avenue Laferrière et avenue du Général Gallieni.
(Délibération du Conseil municipal n°18471 ; D1/32).

 

2 novembre 1958
Décès du docteur Paul CASALIS, ancien maire de 1945 à 1953, conseiller municipal Obsèques le 6

novembre 1958 à Créteil.

 

9 novembre 1958
Le conseil municipal adopte à l'unanimité un plan de détail d'urbanisme.

 

10 novembre 1958

M. André GAUDRIN nommé conseiller municipal à la place de M. Paul CASALIS.
16 novembre 1958
Le conseil municipal émet le vœu de donner le nom Docteur Paul Casalis à l’avenue de Ceinture.
(Délibération du Conseil municipal n°1878 ; D1/32).


Décembre 1958
Ouverture d’un centre de Protection maternelle et infantile (P.M.I.), rue de Brie.

 

1959

 

• Inondations.

• 22 607 Cristoliens.


12 janvier 1959

Décès de Lucien CAVEL, ancien conseiller municipal de Créteil.


12 juin 1959
• Le conseil municipal adopte le projet présenté par M. Louis-Marie CHARPENTIER, architecte communal, en vue de l’édification au château des Buttes de bâtiments scolaires neufs de 2 classes maternelles.
(Délibération du Conseil municipal n°1996 ; D1/33)


• Le conseil municipal adopte le projet de construction établi par M. Louis-Marie CHARPENTIER concernant l’édification d’un groupe scolaire de 22 classes et d’un gymnase « Plaisance ».
(Délibération du Conseil municipal n°1997 ; D1/33)


10 juillet 1959
• Le conseil municipal adopte le marché de gré à gré passé avec la Société d’échafaudages tubulaires MILLS pour la fourniture, le transport et le montage d’une tribune démontable de 450 places sur le stade municipal François Desmont.
(Délibération du Conseil municipal n°2018 ; D1/33)


• Le conseil municipal décide la création à l’intérieur de la Cité des Emouleuses d’un marché aux comestibles.
(Délibération du Conseil municipal n°2018 ; D1/33)


1 septembre 1959
Fondation Franco Canadienne, 38 rue Paul François AVET : vente de l’immeuble communal dit « Fondation Franco Canadienne » par la commune à l’hôpital intercommunal.
(AM délibération du conseil municipal D1/33)


15 décembre 1959

Première séance du Ciné photo club ; projection du film « ouragan sur le Caine ».