Citoyenneté : la laïcité à l’école de la République

Le 9 décembre 2015, à l’initiative du ministère de l’Éducation nationale, on célébrait la laïcité au sein des établissements scolaires.

 

photo des enfants

À l'école Heredia, les élèves ont entonné une Marseillaise revisitée, après avoir planté un olivier, arbre de la paix.

 

Cette année, cette journée marquait aussi le 110e anniversaire de la loi de séparation des Églises et de l’État. À Créteil, enseignants et élèves ont organisé une matinée d’activités sur ce thème et, de façon plus générale, sur le “vivre ensemble”. Rappelons que le principe de laïcité est l’un des acquis fondamentaux de la République. Il garantit à la fois la primauté des institutions et des lois de la République sur tous les préceptes religieux, mais aussi le respect des croyances de chacun.

 

Voici quelques exemples d’initiatives.

 

Groupe scolaire Heredia

 

Tous les élèves, enseignants et personnels de l’école Heredia, et la déléguée départementale de l’Éducation nationale, Claude Lecomte, se sont retrouvés dans le jardin à 9 heures afin de planter l’arbre de la paix : un olivier. Ils ont ensuite entonné en chœur une Marseillaise avec un texte revisité aux couleurs de l’école Heredia. Toutes les classes se sont succédé pour présenter le travail réalisé sur la Charte de la laïcité*, charte qui a pris, ce jour-là, tout son sens.

 

photo des enfants qui plantent un olivier

 

Léo-Lagrange élémentaire

 

Toutes les classes ont mené des séances sur le thème de la laïcité. À partir de vidéos ou de photos, de saynètes lues et jouées en classe… les enseignants ont ouvert et mené des réflexions et des échanges en s’appuyant sur la Charte de la laïcité qui avait déjà été présentée et collée dans le cahier de liaison avec les familles. Trois classes ont bénéficié du  tout nouveau dispositif EMC94, partageons ! (enseignement moral et civique). Les élèves travaillent sur le texte, la photo ou sur une question posée. Les idées ou les réponses qui en découlent sont alors twittées (@EMCvaldemarne) et alimentent la réflexion. Bien sûr, les séances sont très encadrées par les enseignants qui restent maîtres du jeu.

 

Pascal élémentaire

 

Différentes actions ont été menées dans les classes et une fresque est en cours d’élaboration.

 

Sarrazins élémentaire

 

À l’école élémentaire des Sarrazins, le travail a porté sur la Charte de la laïcité. Les élèves de toutes les classes étaient mélangés afin de former des groupes d’enfants d’âges différents (13 groupes et 12 enseignants). Illustrant les trois premiers articles de la charte, des saynètes ont été jouées par les élèves afin de dégager un mot clé que l’on pouvait rattacher à l’article. Les trois mots les plus cités ont été “égalité” pour l’article 1, “liberté” pour l’article 2 et “fraternité” pour l’article 3. Une affiche a été réalisée (sur fond du drapeau tricolore), les articles travaillés y ont été écrits avec des bulles comportant les mots cités.

 

* Charte de la laïcité à l’école diffusée par l’Éducation nationale

 

Article de Créteil, Vivre Ensemble, janvier 2016, n°358