Conseil municipal des enfants : se réapproprier l’espace public

« Rue aux enfants, rue pour tous ! » Tel est le nouveau projet imaginé par le conseil municipal des enfants qui s’est largement mobilisé sur les questions d’environnement, de pollution de l’air, d’accessibilité et de sécurité dans les rues. Découvrez cette nouvelle initiative qui sera mise en place très prochainement avenue du Chemin de Mesly.

 

« Rue aux enfants, rue pour tous » repose sur un principe très simple : fermer temporairement une rue ou une place à la circulation pour créer un espace de rencontre entre voisins, enfants et jeunes où jouer librement, faire des activités collectives en toute sécurité et tranquillité, ou tout simplement flâner. En substance, l’objectif est de se réapproprier l’espace public de façon inclusive pour encourager le vivre ensemble.


Cette proposition du conseil municipal des enfants (CME) a été lauréate du concours national d’appel à projets 2020 organisé par l’association Vivacités. Dans le cadre de leur mandat 2019-2021, les jeunes conseillers ont exploré deux axes : organiser une journée sans voitures à Créteil et sensibiliser au handicap. De la volonté d’unifier ces deux thématiques est né la « Rue aux enfants ».

 

Se réapproprier l’espace public

 

Un vrai suivi

« Le but de ce projet est que les enfants s’emparent d’une rue pour organiser des activités et dans le même temps sensibiliser au handicap et à l’accessibilité pour toutes et tous. C’est une notion qui leur tient vraiment à cœur », explique Jussy Kiyindou, animateur du CME. Les enfants sont accompagnés dans leur travail par Marianne Duffet, référente de l’association Vivacités.

 

Pour recueillir des informations, ils ont également rencontré des membres de l’association Loisirs pluriels, pour des activités inclusives et aborder des points de vigilance, Pierre Marchetti, chargé de mission handicap à la Ville, pour l’adaptation de l’espace public, ou encore Nathalie Caclard, en charge du développement numérique à Créteil, qui leur a entre autres présenté les outils du Dipbike.

 

Une approche inclusive

Dès le mois de septembre dernier, deux commissions ont été créées - l’une consacrée à l’organisation, l’autre à l’accessibilité - qui se réunissent en visioconférence un mardi sur deux. Les uns ont travaillé sur la place des piétons et de la voiture dans la ville, les activités possibles et la communication, les autres sur le handicap, l’accessibilité et l’inclusivité de l’espace public.


À l’aide d‘une vidéo, les animateurs du CME ont présenté les spécificités de l’avenue du Chemin de Mesly. Les enfants ont alors réfléchi aux objectifs et thématiques des activités, aux points de vigilance (accès pompiers, issues de secours, marquages au sol…), puis listé les rôles à distribuer et les partenaires potentiels. Des rencontres avec les pompiers, la gendarmerie, le gérant de l’hôtel Campanile ainsi que la responsable de l’animation de la résidence « La Cristolienne » ont permis de présenter le projet et de recueillir des recommandations et d’organiser des activités communes. Les dernières actions menées par les conseillers concerneront la mise en place de la communication et la liaison avec le conseil de quartier Chenevier-Déménitroux-Centre ancien. Vivement le jour J !

 

Article de Créteil, Vivre Ensemble, avril 2021, n°411

F@ire ensemble