Festival : 5e édition du Mois Kréyol
5e édition du Mois Kréyol

Marie-Claude Bottius ©Mansureh Tahavori - Kidi Bebey ©Luc Lejeune - Chantal Loïal ©Peggy Fargues

 

Amoureux des cultures ultramarines ? Le festival Le Mois Kréyol est de retour, du 9 octobre au 28 novembre 2021, avec des dates un peu partout en France. À Créteil, quatre spectacles sont programmés à la Mac.

 

Le festival des langues et des cultures créoles revient ! La 5e édition du Mois Kréyol aura lieu du 9 octobre au 28 novembre, à La Réunion, aux Antilles, en Guyane, un peu partout en métropole… et bien sûr aussi à Créteil. Au programme : danse, concerts, théâtre, contes, littérature, tables rondes, le tout en présence d’artistes issus des Antilles, d’Afrique et d’Europe. Initié par la chorégraphe et danseuse Chantal Loïal, directrice artistique de la compagnie Difé Kako, le Mois Kréyol se déploie chaque année pour toucher des publics de toutes générations. Objectif majeur : faire rayonner la culture créole dans le monde entier.


« Jardins secrets », c’est le thème retenu cette année. En effet, le festival explorera la nature des territoires créoles et les potagers des métropoles, se focalisant sur les problématiques environnementales. Cette édition sera aussi l’occasion de mettre en exergue les patrimoines culturels immatériels.

Trois spectacles à Créteil
En filigrane de la programmation artistique, des tables rondes seront organisées autour de thématiques scientifiques et sociétales. Les enfants seront également à l’honneur avec des spectacles et des ateliers dédiés. « Cinq ans après sa création, Le Mois Kréyol s’impose toujours comme l’un des événements incontournables de la rentrée pour tous les amoureux et les curieux des cultures ultramarines », résume d’un trait Chantal Loial, organisatrice du festival.


À la Mac, trois spectacles sont programmés : du cirque, avec de jeunes artistes émergents (du 6 au 9 octobre), de la danse avec cet hommage universel aux femmes (22 et 23 octobre) et de la musique avec le concert de Tony Chasseur et Irène Bicep en première partie (23 octobre). De quoi occuper avec ravissement nos premières soirées d’automne !

 

Programmation

Cirque : Ziguilé, de la cie très d’unionLes mercredi 6 octobre à 14h30 et samedi 9 octobre à 11h. Dès 4 ans.« Ziguilé », en créole réunionnais, désigne d’abord l’enfant qui taquine, qui embête, mais aussi le sentiment profond qui conduit à jouer, chanter, danser, bref : à faire ce que l’on veut quand on veut, sans se soucier du regard de l’autre, juste parce que ça nous rend heureux. Les deux interprètes de ce spectacle acrobatique jouent comme des enfants, et nous invitent à faire de même. Dans un dispositif scénique intimiste, les corps voltigent, dansent, célèbrent l’enthousiasme de l’enfance et le moment présent !

 

Ziguilé

Ziguilé, de la Cie Très d’Union - © Olivier Padre

 

>> en savoir plus sur le cirque, Ziguilé, de la cie très d’union

 

Danse : de Vénus à Miriam au pas de mon chant, de Chantal LoialLes vendredi 22 octobre à 20h et samedi 23 octobre à 19h30.Chantal Loial nous offre un spectacle qui fait entendre une histoire de femmes transfigurées par un combat, en lutte contre les discriminations et pour la justice, dans le sillage d’un dialogue incantatoire entre la danse, le chant lyrique, la chanson traditionnelle et la littérature. Marie-Claude Bottius métamorphose l’univers sonore de la pièce par la vibration de sa voix lyrique. Kidi Bebey, elle, rend hommage à Miriam Makeba, la reine de la chanson africaine. Dans cette version en trio, le combat historique d’hier est réinvesti puissamment par ces artistes d’aujourd’hui.

 

>> en savoir plus sur la danse de Vénus à Miriam au pas de mon chant, de Chantal Loial

 

Concert : Layko et Tony ChasseurLe samedi 23 octobre à 21h.

 

Irène Bicep alias Layko [première partie]
La musique de Layko, chanteuse, chorégraphe et comédienne guadeloupéenne, se situe au croisement des identités, entre les cultures des Caraïbes et l’Amérique latine, entre le Paris des guinguettes et La Nouvelle-Orléans. Même ciselés dans le terreau unique de sa langue créole, ses textes se teintent de saveurs multiples. Entourée de trois musiciens d’exception, Layko raconte sa langue créole comme elle la vit, avec force et sensibilité. Au son du très typique électro ka, on navigue entre gwo-ka, jazz débridé, électro sophistiquée et soul caribéenne ancrée en terre et racines karukéennes !

 

Irène Bicep

Irène Bicep - © Kalyanestudio

 

Tony Chasseur
Monument de la scène martiniquaise contemporaine, Tony Chasseur est l’une des rares voix à avoir laissé une empreinte marquante dans tout ce qui fait l’actualité de la musique créole.
En trente ans de carrière, son nom est apparu sur un nombre impressionnant d’albums et sur bon nombre d’affiches prestigieuses. Devenu un directeur artistique et musical incontournable sur les grands événements musicaux créoles de l’Hexagone aux Antilles, il s’oriente aujourd’hui vers une démarche musicale plus jazz qui se marie à ses rythmes traditionnels originels pour créer sa propre forme de jazz créole.

 

Tony Chasseur

Tony Chasseur - © Ludovicus

 

>> en savoir plus sur le concert Layko et Tony Chasseur

Le Mois Kréyol battra son plein à la Maison des arts de Créteil les 6, 9, 22 et 23 octobre.

Plus d’infos sur https://lemoiskreyol.fr et www.maccreteil.com

F@ire ensemble