Intervention sur des portions de roselières

Début janvier 2016, le service des parcs et jardins est intervenu sur des portions de roselières situées en bordure du lac dans le quartier du  port et au pied de l’hôtel de ville.

 

photo des roselières

 

Ces roselières sont appelées également « phragmitaies » car elles sont composées d’une graminée aquatiques appelée phragmite ! un chenal a été créé entre la berge et les zones de rosières, l’objectif de l’intervention était double :

 

  • faciliter les opérations de nettoyage  et de ramassage des  nombreux déchets flottants accumulés aux pieds des roseaux  (en effet un agent du service voirie effectue fréquemment un ramassage  de déchets en tout genre : bouteilles, papiers, sacs plastiques, caddies et autres objets hétéroclites jetés dans le lac...)
  • préserver la biodiversité abritée par les roselières (lieu de reproduction des libellules et des poissons, nidification des oiseaux…) .

 

 

 

Les phragmitaies ont également un rôle de stabilisation des pieds de berge car les roseaux amortissent  l’effet « batillage »  des vagues par forts vents ce qui protège les berges de l’érosion.