Laurent Cathala

Laurent Cathala est né le 21 septembre 1945 à Saint Jean de Barrou dans le département de l'Aude. Il est père de deux filles.


C'est à Narbonne que l'actuel maire de Créteil suit des études secondaires. Arrivé à Paris en 1964, il obtient le diplôme d'Etat d'infirmier à l'hôpital Lariboisiere de Paris. Il entre ensuite à l'école des cadres hospitaliers, et devient cadre supérieur infirmier de l'Assistance publique, à l'hôpital Henri Mondor de Créteil.

Laurent Cathala adhère au Parti socialiste Unifié (PSU), dont il reste membre jusqu'en 1971. Parallèlement à sa vie professionnelle, il exerce des responsabilités à la CFDT Santé.

 

Laurent Cathala

En 1973 la politique prend véritablement le pas sur le syndicalisme. C'est à cette date qu'il entre au Parti Socialiste, où il occupe plusieurs postes à la direction du Parti. Il est successivement délégué national aux DOM-TOM puis délégué national aux sports et membre du Comité Directeur.

 

En mars 1976, Laurent Cathala est élu conseiller général dans le canton de Créteil-Sud. Quelques mois plus tard, il est candidat aux élections municipales. Alors qu'il est âgé d'à peine 31 ans, il conquiert la mairie de Créteil le 20 mars 1977, date à laquelle il est réélu depuis (élections municipales de 1983, 1989, 1995, 2001, 2008, 2014). Elu député en 1981, il est réélu en 1986, 1988, 1993, 1997, 2002, 2007 et 2012. Il a choisi de ne pas se représenter aux élections législatives en 2017.

 

Le 17 mai 1991, Laurent Cathala est nommé Secrétaire d'Etat à la Famille, aux personnes âgées et aux rapatriés auprès du ministre des Affaires sociales et de l'intégration. Il est maintenu dans cette fonction en avril 1992, lorsque Pierre Bérégovoy succède à Edith Cresson comme Premier ministre.

 

Le 25 juin 1998 et ce jusqu'en juin 2001, le député-maire de Créteil a été désigné vice-président du Conseil National des Villes (CNV), qui regroupe une quarantaine de personnes qualifiées et d'élus, intéressés par les questions liées à la politique de la ville. Par ailleurs, il a été président de l'Etablissement Public National d'Aménagement et de Restructurations des Espaces Commerciaux et Artisanaux (EPARECA), de septembre 1998 à décembre 2002.

Élu Président de la Communauté d'agglomération de la Plaine centrale du Val-de-Marne en janvier 2001, il est réélu en avril 2001, en avril 2008 et en avril 2014.

 

Le 27 janvier 2016, les élus du territoire T11(nommé Grand Paris Sud Est Avenir) de la nouvelle métropole du Grand Paris élisent Laurent Cathala président de ce nouveau territoire qui comprend les villes de Créteil, Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil, Chennevières-sur-Marne, La Queue-en-Brie, Le Plessis-Trévise, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson, Périgny, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes.