Budget de fonctionnement
Budget

Le budget de fonctionnement 2021

Le budget de fonctionnement s’élève à 180 121 567 € hors budget du CCAS. Les recettes proviennent principalement des impôts locaux, des dotations d’État et de subventions. Les dépenses de fonctionnement comprennent les charges de personnel, l’entretien des bâtiments communaux, mais aussi les dépenses courantes (restauration scolaire, entretien de la voirie et des espaces verts, éclairage public, prestations sociales…) et les subventions versées aux associations.

 

Les services aux habitants

Principales dépenses de fonctionnement (avec le CCAS)

Services généraux                                                                         45 860 144 € 
Enseignement 26 214 093 € 
Interventions sociales et santé 25 554 071,50 € 
Aménagements urbains, environnement et logement 16 922 655 € 
Culture  5 814 345 € 
Sports 11 225 084 € 
Jeunesse 9 988 060 € 
Action économique, politique de la ville, tourisme, foires et marchés 224 400 € 
Dépenses non ventilables 35 696 317 € 

 

Les principales dépenses de fonctionnement avec le CCAS

 

Impact de la réforme de la taxe d’habitation
La suppression de la taxe d’habitation sur les résidences principales, décidée par le gouvernement, a des conséquences à la fois sur le calcul du produit de fiscalité directe que percevra la commune mais également sur la politique d’exonération de foncier bâti concernant les nouvelles constructions. L’application de la réforme se traduit par un transfert de la part de la taxe foncière départementale.

 

Dès 2021, le taux voté par la commune agrègera donc l’ancien taux communal (27,54%) et l’ancien taux départemental (13,75%) soit un taux de base de 41,29%, sans impact pour les contribuables. La ville bénéficiera d’un coefficient correcteur en guise de compensation, déterminé par les services de l’État. La crise sanitaire a impacté les équilibres budgétaires de la collectivité et afin de préserver sa capacité d’autofinancement et d’investissement, le budget prévisionnel intègre des prévisions de recettes fiscales incluant une évolution de 1% du taux de taxe foncière, portant ainsi le taux sur les nouvelles bases de foncier bâti à 41,7%.

 

Taux d’imposition des taxes sur les ménages pour 2021

 

  • Taxe sur le foncier bâti : 41,7%
  • Taxe sur le foncier non bâti : 51,35%
  • Taxe d’habitation sur les résidences secondaires : 29,36%