Budget de fonctionnement
Budget

Le budget de fonctionnement 2020

Le budget de fonctionnement s’élève à 175 724 710 € hors budget du CCAS. Les recettes proviennent principalement des impôts locaux, des dotations d’État et de subventions. Les dépenses de fonctionnement comprennent les charges de personnel, l’entretien des bâtiments communaux, mais aussi les dépenses courantes (restauration scolaire, entretien de la voirie et des espaces verts, éclairage public, prestations sociales…) et les subventions versées aux associations.

 

Les services aux habitants

Principales dépenses de fonctionnement (avec le CCAS)

Services généraux                                                                         44 615 581 €
Enseignement  25 312 788 €
Interventions sociales  22 899 263 €
Aménagements urbains  16 685 095 €
Culture   5 578 815 €
Sports  11 534 854 €
Jeunesse  9 976 800 €
Prévention-Sécurité 10 358 055 €
Subventions aux associations  9 264 352 €

 

 

budget de fonctionnement

Pas de hausse des impôts locaux pour la 4e année consécutive !

 

Le gouvernement confirme la suppression de la taxe d’habitation sur leur résidence principale pour 80% des ménages à horizon 2020. Pour cette année, le budget de la ville a été construit sur l’hypothèse du maintien du niveau du produit fiscal de la commune, l’État se substituant aux contribuables dégrevés. Pour autant, dans la continuité des choix effectués depuis 2017 et dans une démarche volontariste de préservation du pouvoir d’achat des Cristoliens, la municipalité a proposé, cette année encore, de ne pas augmenter les taux de fiscalité locale. Ainsi, les taux proposés au vote demeurent les suivants :

 

Taxes Taux 2017 Taux 2018 Taux 2019 Taux 2020 Variations depuis 3 ans
Taxe d'habitation 29,36% 29,36% 29,36% 29,36% 0%
Taxe foncière sur le bâti 27,54% 27,54% 27,54% 27,54% 0%
Taxe foncière sur le non-bâti 51,35% 51,35% 51,35% 51,35% 0%

 

Les abattements maximums

Comme chaque année, la commune pratique les abattements maximums pour les habitants. Elle applique un taux de 20% pour charges de famille au rang 1 et 2, puis de 25% pour charges de famille au rang 3 et plus. Créteil pratique de surcroît le taux maximum de 15% pour l’abattement général à la base. Cet effort d’abattement de la Ville est estimé correspondre à 30% de recettes fiscales en moins.