Les rendez-vous de l'Adie
Adie

Parce qu’être entrepreneur, ça s’accompagne, l’Adie et ses partenaires se mobilisent du lundi 8 au vendredi 12 octobre 2018 dans le Val-de-Marne pour rendre l’entrepreneuriat accessible à tous, en sensibilisant le grand public sur l’importance d’un accompagnement. Afin de pouvoir accompagner plus de créateurs d’entreprise, l’Adie lance également un appel pour recruter de nouveaux bénévoles désireux de s’engager pour l’emploi.

 

Une ambition : rendre un accompagnement gratuit à la création d'entreprise accessible à tous les créateurs d'entreprise.

 

On ne nait pas entrepreneur, on le devient ! et ce quel que soit son milieu social, ses diplômes, son genre, son âge et son lieu d’habitation. L’Adie le prouve depuis 30 ans en rendant le financement de la création d’entreprise accessible à tous ceux qui n’ont pas accès au crédit bancaire.

 

Après la difficulté de trouver un financement, les principaux freins à la création d’entreprise sont la crainte de se retrouver seul face aux démarches administratives ou avec des questions comme savoir fixer ses prix et trouver des clients. Et pourtant, les entrepreneurs ont relativement peu recours à un accompagnement (24% pour les hommes et 40% pour les femmes1).

 

Voilà pourquoi l’Adie mobilise ses partenaires et la presse pour faire connaître et proposer son accompagnement gratuit à tous ceux qui veulent se lancer mais hésitent à passer à l’acte, et en particulier aux 25% de demandeurs d'emploi qui envisagent la création d'entreprise comme un moyen de s'insérer professionnellement2.

 

L'accompagnement des femmes : une volonté de répondre à leur besoin

 

Plus que les hommes, les femmes manifestent le besoin d’avoir recours à un accompagnement pour créer leur entreprise, un besoin qui traduit souvent un manque de confiance dans un univers entrepreneurial encore à plus de 70% masculin. À l’Adie, en 2017, 45% des personnes financées et 53% des entrepreneurs ayant sollicité un accompagnement étaient des femmes. Et ces créatrices d'entreprise réussissent aussi bien que les hommes, même si elles privilégient souvent des projets plus modestes.

 

Parce que l’entrepreneuriat doit être accessible à tous et à toutes, cette semaine de mobilisation sera également l’occasion pour l’Adie et ses partenaires de déconstruire les idées reçues sur l’entrepreneuriat féminin, à travers le témoignage et la rencontre, partout en France et sur les réseaux sociaux, avec des créatrices d'entreprise qui se sont lancées avec l’Adie.

 

L'Adie a besoin de bénévoles pour mieux accompagner les entrepreneurs

 

Pour permettre à plus de personnes au chômage de créer leur activité, l’Adie ouvre ses portes toute la semaine aux personnes désireuses de transmettre leur savoir faire.

 

Pleinement intégrés aux équipes, les 1400 bénévoles de l’Adie contribuent au quotidien à créer 50 emplois par jour, en accompagnant les entrepreneurs dans la durée sur des questions de marketing, de communication, de comptabilité, de gestion, de développement commercial ou encore d’administration.

 

1 Opinion Way 2017

2 Indice français entrepreneurial AFE - 2016

 

>> Retrouvez dès septembre la liste des évènements sur le site www.rdv-adie.org.