Louis Maliverne
Photo ancienne mairie
 
Maire en 1793
 

En 1791 Louis Maliverné s'installe à Créteil ; il vient de Paris. Il est choisi comme maire par le Comité de surveillance au printemps. Il n'a pas une grande connaissance du village et peu de motivations dans sa tâche.


La partie active de l'équipe municipale n'est pas toujours efficace : on change trois fois de procureur de commune et en octobre 1793, la fonction est de nouveau vacante car le titulaire part se placer à Paris et refuse de démissionner.


Au cours de l'été a lieu le partage des marais de la communauté. La municipalité fait appel à l'architecte Eloy afin de les mesurer et de les partager en autant de parcelles qu'il y a de chef de familles. Des contestations s'élèvent car quelques laboureurs, plus ou moins autorisés, ont commencé des défrichements et leurs concitoyens n'hésitent pas à les traiter de "mutins".


 M. Eloy établit un plan affiché dans la salle de la maison commune; le procès-verbal du partage, inscrit paraît-il sur le registre municipal, ne donne pas lieu à un acte notarié, ce qui s’avère être une erreur.  Vers la même époque, des noms à consonance républicaine sont attribués aux rues du village. La Grande-rue devient la rue Sans-culotte; la rue des Caillotins se transforme en rue de la Liberté, celle des Mèches en rue de l'Egalité et la rue du Moulin en rue de la Fraternité. A brève échéance, l'église sera appelée le Temple de la Raison.