Archives / Écouter
photo de la mediatheque nelson mandela

Retrouvez ci-après l'ensemble des sélections du mois des médiathèques, archivées par genres.

 

Musiques

Jazz

Six Strings Under / Éric Legnini

 

Le pianiste belge fait de son dernier album une déclaration d’amour à la guitare qui a bercé toute sa vie. En effet, le natif de Huy (près de Liège) a grandi avec un père fan de Django Reinhardt. Dans le format trio (guitare-contrebasse-piano), il célèbre la guitare (et le piano) sous toutes ses formes avec deux virtuoses de la six-cordes, Hugo Lippi et Rocky Gresset, maître du jazz manouche. Un disque qui marque le retour d’Éric Legnini retour à un format acoustique et instrumental.

 

Six Strings Under

 

Afro-Electro

Doko mien / Ibibio Sound Machine

 

Le collectif afro-électro londonien a sorti son 3e album en 2019. Un groove imparable oscillant entre influences africaines (afrobeat, highlife) et afro-américaines (disco, soul-funk) mises à la sauce électro. Cet octet cuivré, digital et rythmique est porté par la voix puissante de l’Anglo-Nigériane Eno Williams, qui alterne chansons en anglais et en ibibio (langue de ses ancêtres). Un son futuriste et transcontinental idéal pour abolir les frontières et évacuer le confinement.

 

Doko mien

 

Rock

The Neon Skyline / Andy Shauf

 

Andy Shauf est un musicien canadien originaire de la province de Saskatchewan. Ce multi-instrumentiste nous revient aujourd’hui avec un album concept : un homme passe toute une soirée dans un bar de Toronto et fait le point sur sa vie. Défile alors les morceaux bien ouvragés dont les mélodies délicates et le phrasé évoquent Paul Simon mais aussi le regretté Elliot Smith. Un disque chaleureux, idéal pour ce début de printemps.

 

The Neon Skyline / Andy Shauf

 

Rap-Soul

She / Muthoni Drummer Queen

 

La «  reine-tambour  » du Kenya fait une entrée tonitruante dans le monde de la musique. Avec son flow de rappeuse et son énergie de rockeuse, Muthoni vogue avec une aisance du hip hop au dancehall, de la rétro-soul au R&B, sans oublier ses influences africaines. La chanteuse de la scène urbaine de Nairobi et ses acolytes règnent sur un royaume musical hybride et décomplexé, que ne désavoueraient pas M.I.A., Beyoncé, Missy Elliott ou Lauryn Hill.

 

She / Muthoni Drummer Queen

 

R&b-Jazz

Together we stand / Abraham Inc.

 

Un 2e album hautement inspiré pour le collectif multiculturel, dont les trois piliers ne sont autres que le grand tromboniste Fred Wesley (vu et entendu aux côtés de James Brown), le clarinettiste klezmer de génie David Krakauer et l’incroyable Socalled, MC québécois. Ces trois pointures et leurs prestigieux invités nous livrent une bombe musicale, un concentré d’énergie positive idéal pour dynamiter les frontières en tous genres.

 

Together we stand / Abraham Inc.

 

Chanson

Seasons / Anita Farmine

 

Autrice, compositrice et interprète franco-iranienne, Anita Farmine porte en elle le métissage. De sa belle écriture et de sa voix envoûtante, elle chante aussi bien en persan qu’en anglais ou en français. À la croisée des mondes, elle relie musique du monde, jazz et pop, avec juste un soupçon d’électro. En accompagnement de sa voix, des musiciens talentueux qui subliment son souffle musical. Un album multiculturel et captivant !

 

Seasons / Anita Farmine

 

Soul

Black Pumas / Black Pumas

 

Les Black Pumas sont nés de la bienheureuse rencontre à Austin (Texas) entre le chanteur californien Eric Burton et le producteur/guitariste Adrian Quesada (Brownout, Grupo Fantasma), connu notamment pour avoir travaillé avec Prince. L’alchimie est instantanée ; le groupe développe une soul vintage, chaleureuse, sensuelle, soyeuse, dont les arrangements d’orfèvre qui servent d’écrin à la voix incroyable de Burton, qui rappelle celles d’Al Green, Sam Cooke ou Curtis Mayfield.

 

Black Pumas

 

Rock

When We All Fall Asleep, Where Do We Go? / Billie Eilish

 

Billie Eilish est sans doute l’héroïne de l’année 2019 sur le plan musical. Son irrésistible tube Bad Guy a été vu plus de 700 millions de fois sur Youtube. À 18 ans à peine, l’auteure-compositrice-interprète américaine signe avec When We All Fall Asleep, Where Do We Go? un album au style déjà bien affirmé, entre caresses et coups de griffes, capable de réconcilier les générations. On attend déjà la suite.

 

Billie Eilish

 

Chanson

À peu près/Pomme

 

Dans ce premier album folk et rêveur, Pomme, nouvelle venue dans la chanson, a la voix savoureuse et délicieuse, une fraicheur poétique et l’amour en inspiration. La jeune femme offre des mélodies aux tonalités acoustiques grâce à sa pratique des instruments à cordes (autoharpe, guitare, violoncelle…). Un vent nouveau souffle sur la chanson française, la Pomme est à maturité, pleine de sensibilité, et a tout pour plaire : elle est à croquer… Musicalement bien sûr !

 

Chanson À peu près/Pomme

Rock

Renegade/Dylan Leblanc

 

Dylan Leblanc a de lointaines origines françaises, mais ne vous y trompez pas, sa musique est on ne peut plus américaine. Ce natif de Louisiane, fils spirituel de Tom Petty, est un espoir de la scène folk depuis le début des années 2010. Il trouve définitivement sa voix avec ce quatrième album : compositions acérées, guitares carillonnantes et harmonies vocales au cordeau pour un “classic rock” réjouissant. Le chemin est encore long pour succéder à Bruce Springsteen, mais c’est un saut dans la bonne direction.

 

Rock Renegade/Dylan Leblanc

 

Musique Classique

Debussy… et le jazz/Quatuor Debussy & Guests

 

Modernité, finesse et suavité sont l’essence même de la musique de Claude Debussy, dont le centenaire de la disparition a été célébré en 2018. Le merveilleux quatuor qui lui a emprunté son nom invite cinq musiciens de jazz, parmi lesquels l’accordéoniste Vincent Peirani et le pianiste Jacky Terrasson, pour créer un album fait d’arrangements et de recompositions subtiles.

 

Debussy… et le jazz/Quatuor Debussy & Guests

 

Musique du monde

Le Chant des Vikings/Skáld

 

Skáld mène un projet musical unique qui puise son inspiration dans la mythologie nordique. Le groupe est né de la rencontre du compositeur Christophe Voisin-Boisvinet avec un trio de chanteurs talentueux aux timbres atypiques. Ensemble, ils font revivre la poésie des anciens scaldes et chantent en “vieux norrois” l’histoire des peuples et des dieux scandinaves. Mêlant narration scandée et chants rythmés, Skáld plonge l’auditeur dans un paysage sonore riche et évocateur.

 

Le Chant des Vikings/Skáld

 

Rock

Titanic Rising/Weyes Blood

 

L’Américaine Natalie Mering, alias Weyes Blood, compose des mélodies romantiques et envoûtantes qui savent rester pop. Les arrangements, eux, évoquent Georges Harrison (Andromeda et sa guitare slide), Harry Nilsson ou même Elton John. Elle possède cette voix exceptionnelle, à la “ligne claire”, comme en son temps celle de Karen Carpenter. Une émotion capable de faire remonter à la surface n’importe quel paquebot.

 

 

Rock Titanic Rising/Weyes Blood  

 

Soul

All My Relations/Cochemea

 

Le saxophoniste des Dap-Kings de Sharon Jones, musicien pilier de la famille Daptone, explore ses racines amérindiennes à travers ce premier opus, entre soul instrumental, jazz, R&B, afrobeat et musiques du monde. Inspiré par ses ancêtres Yaquis et Apaches, il célèbre les origines et la nature dans une ambiance percussive teintée d’instruments du monde (guembri marocain, tabla, kanjira et dhol de l’Inde, percussions afro-cubaines). Un voyage spirituel psychédélique en mélodie et en rythme.

 

 All My Relations/Cochemea

 

Chanson française

Bancal Chéri/Dimoné, Imbert Imbert, Nicolas Jules, Roland Bourbon

 

Complètement libres, complètement timbrés, ces quatre musiciens sont à cheval entre la chanson française, le carré de l’hypoténuse, le rock et la folie douce. Bancal Chéri, c’est quatre trajectoires artistiques déjà bien tracées, fines et fortes, se rencontrant pour une musique qui monte à l’âme mieux que la moutarde au nez. C’est drôle, poétique, plein d’une énergie souple et surprenante.

 

Chanson française Bancal Chéri/Dimoné, Imbert Imbert, Nicolas Jules, Roland Bourbon 

 

Musiques du monde

Traversées/Constantinople & Ablaye Cissoko

 

De tout temps, barde, troubadour ou griot incarnent la mémoire des anciens. Oralité et mélodies constituent leur langage. De nos jours, ces libres-penseurs font du monde leur jardin. Le trio, créé par Kiya Tabassian, joueur de setâr persan, et Ablaye Cissoko, joueur de kora, nous entraîne vers des contrées intemporelles aux horizons lointains où Orient, Occident et Afrique se rencontrent en harmonie dans un langage musical apaisant et universel, entre cordes et voix.

 

 Traversées/Constantinople & Ablaye Cissoko

 

Rock

The American Dream in Crisis 1967-1973/State of the Union

 

Fin des années 60, le rêve américain a du plomb dans l’aile. En musique, les artistes des glorieuses années 40 (Frank Sinatra, Dean Martin) et 50 (Dion, Elvis Presley) expriment à présent des sentiments nouveaux, gris, complexes et réflexifs. Cette anthologie est révélatrice de la faculté de l’art à dire son époque et fait la part belle à des titres rares de la musique américaine. La crise se révèle aujourd’hui à travers chacune des chansons de cette compilation.

 

The American Dream in Crisis 1967-1973/State of the Union

Jazz

Living Being II - Night Walker/Vincent Peirani

 

En ce printemps, la médiathèque se met aux couleurs de l’accordéon et de la Route de la Soie à travers l’exposition sonore “Voyage en Accordéonistan”. L’occasion de mettre en lumière un nouveau talent du “piano à bretelles” et un jazzman à l’aise dans tous les styles, mariant des adaptations virtuoses de Purcell ou Led Zeppelin à ses propres créations. Stairway To Heaven à l’accordéon, vous n’en aviez sans doute jamais rêvé, Peirani l’a fait !

 

Living Being II - Night Walker/Vincent Peirani

Musique du monde

Tumba !/Markus & Shahzad


Cet album est une rencontre entre trois musiciens angevins et un chanteur pakistanais, mêlant l’oud, la musique électronique et le chant traditionnel soufi qawwali. Groovy, dansant et bourré d’énergie positive, il nous offre un mélange savoureux, inattendu et chimérique. Les musiciens hybrident l’Orient et l’Occident et rejoignent le jeune fleuve de la musique électronico-ethnique.

 

Tumba !/Markus & Shahzad

Soul/pop

Ventriloquism/Meshell Ndegeocello

 

Ndegeocello veut dire “libre comme l’oiseau” en swahili. Et telle est bien ainsi cette artiste fascinante et inclassable. Dans cet album aux sonorités suaves et feutrées, la chanteuse-bassiste reprend des chansons de George Clinton, Sade et Prince. Elle les transfigure, guidée par l’éclectisme et l’intégrité qui l’ont toujours caractérisée, pour nous en offrir une interprétation puissante et profondément intime.

 

Ventriloquism/Meshell Ndegeocello

 

Blues

Griot Blues/Mighty Mo Rodgers & Baba Sissoko

 

À l’image du film Du Mali au Mississippi de Martin Scorsese, Mighty Mo Rodgers revient aux sources du blues à travers cet album. Comme deux griots, le bluesman américain et le musicien malien Baba Sissoko ont réuni leurs talents pour nous conter cette véritable “histoire d’amour musicale” entre les deux artistes. Au programme, un blues métissé d’Afrique et de reggae à travers les sons d’instruments mandingues comme le tama (tambour parleur) ou le n’goni (luth).

 

Griot Blues/Mighty Mo Rodgers & Baba Sissoko

 

Rock

Sparkle Hard/Stephen Malkmus and the Jicks

 

Héros méconnu de la musique américaine, Stephen Malkmus revient avec l’un de ses meilleurs albums. Accompagné de ses fidèles Jicks, il signe des compositions de toute beauté sur ce disque qui fait la part belle aux arrangements acoustiques (violon, piano) ou psychédéliques (mellotron, moog et même auto-tune !). Et toujours ce sens du cool unique pour l’ancien leader du groupe californien Pavement.

 

Sparkle Hard/Stephen Malkmus and the Jicks

 

Musique du monde

Route & Roots / Abaji

 

Globe-trotteur, nomade, polyglotte, Abaji sillonne la planète à l’écoute des musiques et des sons du monde entier. Son album nous entraîne sur les routes d’Arménie et de Turquie à la recherche de ses racines. Il y déploie un instrumentarium éloquent et s’exprime au bouzouki, aux flûtes, aux cordes ou percussions, sans oublier sa voix chaude et éraillée pour un blues profond et lumineux. Abaji sera en concert à la médiathèque de l’Abbaye, le samedi 9 février 2019 à 16h.

 

Route & Roots/Abaji

 

Pop-Rock

Molécules / Sophie Hunger

 

“Freuen sich an der Musik”! Pour ce huitième album, l’artiste suisse-allemande opère un virage esthétique vers la musique électro, qualifiant elle-même son nouvel opus de “folk-électronique-minimal”. Tous les textes sont en anglais et elle a choisi de se limiter à ces quatre éléments : voix, rythmes programmés, synthé et guitare acoustique. Un bijou d’énergie, de finesse, de précision et de sensibilité.

 

Molécules/Sophie Hunger

 

 

R&B / Soul

Goin’ Platinum ! / Robert Finley

 

Ce natif de Louisiane a embrassé sa carrière musicale sur le tard : il sort son 2e album à la soixantaine passée. Coécrit et produit par Dan Auerbach (The Black Keys), cet opus surfe toujours entre rhythm & blues et soul, mais l’ex-Black Keys emmène cette voix chaude, puissante et expressive vers des horizons parfois plus blues. Une production aux petits oignons et un son vintage du plus bel effet.

 

Musique, Robert Finley

 

Musique du monde

Aswât / Djazia Satour

 

Pour ce deuxième album, Djazia Satour livre des compositions tournées vers ses racines algériennes. La chanteuse privilégie le chaabi des années 1950 sur des mélodies chantées uniquement en arabe. Sa musique mêle des consonances orientales à un univers pop et folk, le tout avec un son résolument actuel. Inspirée et revendicative, Djazia offre un album tout en émotion.

 

Musique, Djazia

 

Musique du monde

Visions of Selam / Arat Kilo, Mamani Keïta, Mike Ladd

 

Le groupe parisien Arat Kilo, qui, depuis plus de dix ans, réactualise les trésors musicaux de l’éthio-jazz des années 1970, propose un nouvel album aux multiples influences. Il intègre avec une stupéfiante aisance deux chanteurs venus d’horizons différents. Le rythme des mots scandés du slammeur Mike Ladd et les envolées de la chanteuse malienne Mamani Keita, soutenus par les cuivres du band, en font une machine à groove bien huilée.

 

Musique du monde Visions of Selam / Arat Kilo, Mamani Keïta, Mike Ladd

 

Rap

The Blackest Joy / Akua Naru

 

La poétesse hip-hop afro-américaine sort son 3e album et montre son attachement viscéral au continent africain. Entre rap, jazz, nu soul et spoken word, elle fait écho à des figures féminines qui lui sont chères : Lauryn Hill, Erykah Badu… Mais ce nouvel opus marque son rapprochement avec les musiques africaines en s’accompagnant de musiciens et chanteurs du continent, notamment la légende de l’éthio-jazz, Mulatu Astatke, ou la chanteuse ougandaise Sandra Suubi.

 

Rap The Blackest Joy / Akua Naru

 

Blues créole

Mo Jodi/Delgrès

 

Avec son groupe, Pascal Danaë sonde l’histoire familiale et celle des esclaves antillais déportés en Amérique, en développant un blues, version créole. Il se rapproche de la Louisiane tout en restant enraciné dans la culture des Caraïbes. La batterie et le soubassophone utilisé en guise de basse font le lien avec les carnavals et les fanfares de la Nouvelle-Orléans. La guitare dobro “slide” donne une couleur blues à l’ensemble. Une réussite pour ce projet rapprochant Guadeloupe et bayou louisianais.

 

musique : Delgres

 

Pop-rock

Souldier/Jain

 

Pour son deuxième album, la jeune artiste, déjà mondialement connue et reconnue, étend sa plantureuse palette sonore jusqu’aux portes de l’Asie. Elle ajoute à sa pop lumineuse et positive un soupçon de rap, une pincée de hip-hop et nous entraîne bien au-delà des frontières et des communautarismes. Amateurs de dessins animés des années 80, reconnaîtrez-vous le clin d’œil de la plage 5 ?

 

 

Jain

 

Soul

Run Deep/Deva Mahal

 

Alors qu’Aretha Franklin, la reine de la soul, vient de rejoindre le paradis des artistes, la relève est assurée avec cette nouvelle diva du chant, qui est aussi la fille du légendaire bluesman Taj Mahal. Son premier album s’articule autour de tous les courants de la soul, d’un R&B plutôt classique à une soul moderne et léchée, d’Amy Winehouse à Lauryn Hill. Une grande voix qui s’inscrit dans la lignée des légendes de la soul music et une artiste à suivre…

 

Run Deep/Deva Mahal

 

Classique

La Symphonie des oiseaux/Shani Diluka, Geneviève Laurenceau et Les Chanteurs d’Oiseaux

 

Diantre ! Il y a un oiseau dans la sonate… L’idée d’un tel alliage aurait pu paraître saugrenue, voire iconoclaste. Mais quand ces merveilleuses musiciennes (Shani Diluka au piano et Geneviève Laurenceau au violon) rencontrent ces incroyables siffleurs-imitateurs de chants d’oiseaux (Johnny Rasse et Jean Boucault), il ne reste plus qu’à se laisser submerger par la poésie.

 

La Symphonie des oiseaux/Shani Diluka, Geneviève Laurenceau et Les Chanteurs d’Oiseaux Diantre

 

Bande originale de films

A Touch of Music/Audrey Hepburn

 

Une compilation exemplaire autour de l’œuvre d’Audrey Hepburn, avec les musiques de ses films les plus emblématiques et aussi quelques inédits. On ne se lasse pas de réécouter les compositions de George Gershwin, Henry Mancini ou Nino Rota… Son interprétation légendaire de la chanson Moon River, où elle s’accompagne à la guitare, dans Diamants sur canapé, est entrée dans la légende.

 

Bande originale de films A Touch of Music/Audrey Hepburn

 

Musique du monde

Marimba del Pacifico/Rio Mira

 

Composé de musiciens colombiens et équatoriens, le collectif célèbre ses racines africaines avec un album de musique marimba, une tradition classée depuis deux ans au patrimoine immatériel de l’humanité par l’Unesco. Rio Mira est l’expression vivante de ce folklore où les chants polyphoniques dansent sur les mélodies chaloupées du marimba, un vibraphone en bois de palmier, accompagnées de tambours traditionnels et de maracas.

 

 Musique du monde Marimba del Pacifico/Rio Mira

 

Classique

Telemandolin/Alon Sariel et l’Ensemble Concerto Foscari

 

La mandoline, instrument au son doux et suave, est née en Italie. Beaucoup utilisée à l’époque baroque autour de la Méditerranée, elle n’a pas bénéficié du génie du compositeur allemand Georg Philipp Telemann. En adaptant ce très beau répertoire et en y ajoutant des pièces de C.P.E. Bach, C.F. Abel et J.F. Fasch, Alon Sariel nous offre un florilège délicat et lumineux, que la belle énergie de l’Ensemble Concerto Foscari souligne à merveille. Une image sonore et baroque du printemps !

 

 Musiques Classique/Telemandolin/Alon Sariel et l’Ensemble Concerto Foscari

 

Musique du monde

Permanent War/Sir Jean et NMB Afrobeat/Experience

 

Une rencontre brûlante entre Sir Jean, magicien charismatique au timbre de voix unique, et NMB, un collectif de musiciens dans le style new orleans. Ces musiciens passionnés rendent un bouillant hommage à l’afrobeat avec des sonorités ultra-soignées et nous transportent de Lagos à La Nouvelle-Orléans. Un cocktail d’énergie, de transe et de messages militants avec des morceaux 100% funky.

 

 MUSIQUE DU MONDE Permanent War/Sir Jean et NMB Afrobeat/Experience

Musique du monde

Hoje é assim, amanhã não sei/Ricardo Ribeiro

 

Au Portugal, Ricardo Ribeiro a déjà dix ans de carrière et ce 5e disque est le premier à sortir en France. À 35 ans, il représente une nouvelle voix du fado, grave et puissante, avec de belles nuances sombres et veloutées. Le Lisboète, qui a grandi dans une communauté gitane, a la double culture du blues lusophone et hispanique. Ainsi, son phrasé naturel et détendu peut s’écorcher, lors d’une parenthèse flamenco, ou s’apaiser en français avec "La Chanson d’automne" de Verlaine.

 

 Musique-Ricardo Ribeiro

Jazz

Open Doors/Didier Lockwood. 

 

Hommage à Didier Lockwood, violoniste de jazz français, disparu cette année. Son dernier coup d’archet, il le partage avec ses trois amis musiciens : Antonio Farao au piano, Dédé Ceccarelli à la batterie et Darryl Hall à la contrebasse. Cet album raconte des histoires, ses notes sont généreuses, ses improvisations lumineuses, ses ballades somptueuses… Il ne manque rien.

 

Musique-Didier Lockwood

Musique du monde

Canzoni della Cupa / Vinicio Capossela

 

Un chanteur-musicien d’origine italienne qui nous fait voyager de l’Italie à l’Ouest américain, entre folklore authentique de son pays et ambiance western. Au menu, deux disques entre poussière (polvere) et ombre (ombra), avec une foule d’instruments exotiques (cuivres mariachis, luth vihuela…), une voix rocailleuse et des invités en provenance du Texas (Flaco Jimenez), d’Arizona (Calexico) et du Mexique (Los Lobos). On a retrouvé Tom Waits, il parle dorénavant italien…

 

canzoni della Cupa

 

Classique

The People United Will Never Be Defeated! / Frederic Rzewski

 

Autrement dit : El pueblo unido jamas sera vencido ! À l’origine, un chant révolutionnaire écrit par Sergio Ortega au Chili, juste avant le coup d’État qui a renversé le régime de Salvador Allende. En 1975, Frederic Rzewski a composé 36 variations à partir de ce thème simple et beau, tour à tour développé, épuré, déconstruit, reconstruit… Un kaléidoscope musical contemporain, magnifié par l’interprétation fine et puissante de Dann Vandewalle.

 

CLASSIQUE The People United Will Never Be Defeated!/

Jazz

Body and Blues / Éric Séva

 

Éric Séva poursuit sa route avec ce quatrième opus consacré au blues, à la note bleue. Entouré de musiciens confirmant la familiarité du blues avec les racines du jazz, il les revisite avec sa palette sonore : des saxophones qu’il maîtrise techniquement et émotionnellement. Sous le signe des rencontres et d’un important travail d’équipe, cet hommage au blues est étonnant…

 

Jazz Body and Blues / Éric Séva

 

Musique du monde

El Buen Gualicho / Natalia Doco

 

Pour ce deuxième opus, Natalia Doco fait appel à Alex Krygier, génie de la scène indépendante argentine, et distille 14 titres aux influences cumbia, chacarera et copla (danse). Les instruments sont riches et travaillés, et s’éloignent des standards pop auxquels on est habitué. Elle nous offre un album envoûtant, empreint de mysticisme. Une pop argentine, teintée de sonorités rêveuses et enjouées.

 

 Musique du monde El Buen Gualicho / Natalia Doco

Blues

Steady Rollin’Man/Arnaud Fradin & His Roots Combo

 

Le leader du groupe nantais Malted Milk, Arnaud Fradin, revient aux racines des musiques afro-américaines à travers le projet du Roots Combo. Le groupe revisite avec originalité des titres des maîtres de la note bleue (Robert Johnson, Skip James, Buddy Guy…) en version acoustique, accompagné de l’harmonica virtuose de Thomas Troussier. Refus de la fatalité, fracture sociale, tolérance, amour et liberté, thèmes récurrents dans le blues, sont au programme de cet album.

 

Blues Steady Rollin’Man/Arnaud Fradin & His Roots Combo

Électro

The Animal Spirits/James Holden & The Animal Spirits

 

Grâce à des arrangements audacieux de cuivres et percussions, le DJ et compositeur anglais James Holden élabore, sur son nouvel album, une musique électro-acoustique aux relents psychédéliques. À la croisée du rock cosmique des années 1970, de l’ambient progressive (de Tangerine Dream à Boards of Canada) et de sonorités concrètes évoquant une nature luxuriante fourmillant de détails, les “esprits animaux” ne tardent pas à nous envoûter !

 

 Électro The Animal Spirits

Musique de film

B.O. Le Sens de la fête/Avishai Cohen

 

Le contrebassiste de jazz israélien Avishai Cohen accompagne talentueusement le film d’Olivier Nakache et Éric Toledano, où Jean-Pierre Bacri excelle. Au milieu de titres existants très euphorisants, Cohen livre une partition originale fondée sur les percussions, idéale pour figurer l’agitation de la fête. Un vrai régal !

 

 Affiche film sens de la fete

 

Musique du monde

République Amazone/Les Amazones d’Afrique

 

Huit divas d’Afrique de l’Ouest unissent leurs voix pour sensibiliser le monde aux combats des femmes et aux barbaries dont elles sont victimes. À l’origine du projet, trois grandes chanteuses maliennes, Oumou Sangaré, Mamani Keita et Mariam Doumbia (Amadou & Mariam) qui décident d’élargir leur formation en invitant des artistes d’horizons musicaux différents. Le résultat est un melting-pot générationnel inventif et punchy au cœur de la tradition mandingue.

 

Pochette les amazones d'afrique

Rap

Watercolor/Porter Ray

 

Un premier album hanté par la mort et le désespoir dans une production atmosphérique d’une grande finesse pour le rappeur de Seattle : cet héritier de NAS, avec son hip-hop alternatif sur fond de séquences électroniques atmosphériques et planantes, dresse un portrait fidèle des rues de sa ville d’origine à travers des récits cathartiques qui relatent sa jeunesse difficile.

 

Album porter ray

 

Pop-Rock

Hippopotamus/Sparks

 

Depuis la création de leur groupe, Sparks, au début des années 1970, les frères Ron et Russell Mael ne se sont jamais départis d’un sens de l’humour raffiné et d’un goût pour la pop sophistiquée. En 2017, Sparks continue donc de cultiver son esthétisme décalé sur un nouvel album de haute volée. Entre mélodies subtiles, refrains efficaces, arrangements soigneux, avec des pincées de glam-rock, de pop baroque et d’électro cocasse, la fratrie signe un manifeste pop dans l’air du temps.

 

Pochette CD

 

Musique du mondeFertile Paradoxes - Amine & Hamza

 

D’origine tunisienne, les frères M’raihi maîtrisent à la perfection la musique classique arabe. Accompagnés de leurs instruments traditionnels, ils nous invitent à partager leurs rencontres, leur voyage à travers les territoires du jazz occidental, du flamenco, du rock et des rythmes de l’Inde. Accompagnés de leur “Band Beyond Borders” et de talentueux invités comme Vincent Ségal (violoncelle) et Vincent Peirani (accordéon), ils inventent, au fil des pistes, des paysages colorés aux multiples influences. Un album où se mêlent rêveries méditatives, structures parfois complexes et solos débordant d’énergie.

 

 

Musique du monde

Créole Jazz (Volume 1) - Compilation

 

Réalisée par Tony Chasseur, chanteur-musicien français jouant un rôle moteur dans le jazz dit caribéen, cette compilation présente une riche sélection du jazz créole actuel. À travers un savant mélange de talents confirmés ou moins connus, on retrouve les bases rythmiques issues des différentes traditions caribéennes.

 

 

Blues

Fink’s sunday Night Blues Club - Fink

 

L’Anglais laisse de côté le folk-electronica et part en terre inconnue, celle du blues originel. Il signe un vrai disque de musique du diable non édulcoré : un album de musique traditionnelle transposée dans une époque et une technologie contemporaine. Enregistré à Berlin dans l’ancien crématorium, il réussit à évoquer à la fois les grands maîtres du blues hypnotique, du krautrock ralenti et de l’“electronica ambient” plongée dans un chaudron de prêtresse vaudoue.

 

 

photo album de musique Goths


 

Pop-Rock

Goths - The mountain Goats

 

Menés de main de maître par le songwriter John Darnielle, les Mountain Goats publient depuis plus de 20 ans d’excellents albums de folk aux mélodies ciselées. Très singulier, ce dernier opus s’articule autour des souvenirs de jeunesse de Darnielle en Californie. Enregistré sans guitares, avec de sublimes arrangements de cuivres et un son jazzy un peu sirupeux, en décalage avec l’âpreté du rock gothique, Goths regorge de chansons à la fois caustiques, sensibles et poignantes.

 

Album pop Goths

 

Chanson française

Lamomali/-M-

 

Cet album est une belle rencontre musicale entre -M-, figure incontournable du paysage français, et Toumani et Sidiki Diabaté, maîtres de la kora, instrument à cordes d’Afrique de l’Ouest. Sans oublier la talentueuse chanteuse malienne Fatoumata Diawara et de nombreux invités qui participent à ce projet riche, à la frontière entre l’univers singulier de Matthieu Chedid et les musiques traditionnelles du Mali. Un moment de partages, à plusieurs voix, avec des solos de guitare endiablés appuyés par la kora qui nous transportent de Paris à Bamako.

 

photo de chanson française

 

Soul

Life & Livin’It/Sinkane

 

L’Américano-Soudanais sort ici son 4e opus. La musique d’Ahmed Gallab, alias Sinkane, remonte les méandres de ses racines africaines à travers afrobeat, funk et soul cosmiques, chœurs tribaux et cuivres syncopés, le tout sous le haut patronage de Curtis Mayfield, Fela Kuti et Marvin Gaye. Après des albums plutôt solitaires, le jeune multi-instrumentiste et chanteur s’est entouré, cette fois-ci, de musiciens, notamment ceux d’Antibalas et leurs cuivres, pour un résultat lumineux entre pop et soul apatride.

 

photo de musique soul

 

Musiques du monde

Pan ! the steeldrum Odyssey - Collectif

 

Ce superbe coffret raconte la saga du steeldrum, cet instrument de percussion inventé dans les années 1940 à Trinité-et-Tobago, et explique le contexte social de son évolution. Dans le CD, le “pan” est mis à l’honneur dans divers morceaux, tant traditionnels que modernes. Les qualités singulières de ce “tambour d’acier” en font un objet musical unique qui, ces dernières années, a envahi tous les styles musicaux urbains en enrichissant leurs productions de vibrations acoustiques caribéennes.

 

photo de musique du monde

 

Pop-RockCommon as Light and Love are Red Valleys of Blood - Sun Kil Moon

 

Hérauts du folk-rock américain, Mark Kozelek et son groupe Sun Kil Moon se sont orientés, il y a peu, vers une musique inclassable : arpèges de guitare éthérés y appuient des monologues à peine chantés qui auscultent l’état du monde et un quotidien trivial. Avec ses longs morceaux lancinants et des arrangements de clavier singuliers, Kozelek grommelle d’une voix impétueuse un “spoken word” proche de la scansion rap. Le charme hypnotique de ce néo-folk expérimental opère à nouveau.

 

photo de pop rock

 

R&B/Soul-Funk

Apache - Aaron Neville

 

À plus de 75 ans, la voix d’ange de La Nouvelle-Orléans sort certainement son album le plus personnel, en compagnie du guitariste et producteur Eric Krasno. Depuis quelque temps, il avait laissé de côté son groupe familial, les Neville Brothers, pour se consacrer à des projets en solo. Le patriarche nous livre 11 morceaux de récits de vie à la diversité et à la profondeur exceptionnelles dans un écrin soul et avec une voix inaltérable.

 

photo de rnb

 

Pop-Rock

The Texas-Jerusalem Crossroads

 

En 2001, Lift to Experience publiait son unique album, The Texas-Jerusalem Crossroads. Emmené par la voix suave de Josh Pearson, accompagné de deux cowboys patibulaires à la section rythmique, le groupe d’Austin évoque le lyrisme échevelé d’un Jeff Buckley, les explosions électriques de Mogwai, mais aussi une certaine tradition du spoken word country, entendue chez Mickey Newbury. La réédition de ce double album faramineux bénéficie d’une remasterisation parfaite, qui enlumine ses arrangements fantastiques.

Lift to Experience

 

photo de pop rock

 

Musique du Monde

Speed Caravan/Big Blue Desert

 

Cette formation, emmenée par le joueur d’oud, Mehdi Haddab, nous propose un album à l’énergie jubilatoire et aux rythmes fulgurants. En adoptant définitivement l’oud électrique, le Franco-Algérien reste fidèle à la ligne du groupe : du rock pur jus, tendance hard. C’est à Dakar qu’il a conçu ce nouvel album, en compagnie de musiciens sénégalais de haut vol. Ce Big Blue Desert nous convoque au cœur d’une cérémonie hallucinatoire où se rencontrent le mbalax et les grooves afro, l’Orient, le rock avec un zeste de kitsch.

 

photo de speed caravan

 

Chanson françaiseÀ ta merci/Fishback

 

Remarquée aux Transmusicales de Rennes, cette jeune chanteuse ardennaise surprend et séduit un public qui la découvre. Dans ce premier album, Fishback offre de nombreuses références musicales et affiche en même temps une singularité fascinante. Sur une pop dansante et légère, elle nous livre des textes poétiques et inquiétants, renforcés par sa voix éraillée et déroutante.

 

photo de chanson française

 

Gospel

The Revival/Cory Henry

 

Membre du collectif Snarky Puppy, Cory Henry rend ici hommage à l’orgue Hammond, modèle inventé en 1955. Dans cet album enregistré en public dans l’église de sa jeunesse, il déroule un programme plutôt instrumental, dans un style gospel jazz. Il propose ici un répertoire essentiellement religieux, qui célèbre cet instrument de légende au timbre malléable et sans limites.

 

photo de gospel

 

Pop-RockVenezuela 70 : Cosmic Visions of a Latin American Earth/Compilation

 

Voilà une immersion fascinante dans le Venezuela prospère des années 1970 : ce pays gorgé d’or noir, coincé entre le Brésil et la Colombie, était alors un des phares de la modernité culturelle. Une brillante scène musicale s’y est épanouie, entre la queue de comète du rock psychédélique, les accointances avec le krautrock, le folklore latino-américain et les expérimentations électroniques. Le label Soul-Jazz Records, voyagiste musical de qualité supérieure, nous offre un panorama saisissant de cette parenthèse enchantée sous les tropiques.

 

photo de pop rock

Musique du monde

Kaos/Kalash

Ayant enregistré plusieurs singles, Kalash, bien connu de la scène caribéenne, nous livre son premier album, Kaos. Mélange de trap, de rap, de dance hall et de reggae, il saisit l’occasion de montrer tout son talent en oscillant avec sa voix qui se veut, tantôt grave, tantôt aiguë, selon les titres. Kalash glisse d’une langue à l’autre, du chant au rap avec aisance. D’ores et déjà disque d’or, l’album est ponctué de quelques featurings, avec les artistes Booba, Admiral T ou encore Gato Da Bato.

 

Photo de Kalash Kaos

 

Jazz

Abuc/Roberto Fonseca

Bercé par la musique depuis son plus jeune âge, Roberto Fonseca est devenu le pianiste de jazz que l’on connaît. Avec ce huitième album solo, le musicien retrace l’histoire du jazz cubain comme un véritable conteur. Accompagné d’invités de toutes générations, il a voulu nous faire découvrir les vieux big bands de La Havane. Pari réussi, cet opus est un pur moment de bonheur.

 

Photo de Abuc

Musique instrumentale

Lune de Jade / Guo Gan et Emre Gültekin

 

Ce projet est le fruit d’une rencontre unique. Celle du musicien chinois Guo Gan, maître incontesté du erhu (violon traditionnel à deux cordes) et du musicien turc Emre Gütekin, spécialiste du luth. La distance a beau être grande de la Turquie à la Chine, ces deux maîtres de cordes ont su s’entendre à merveille et nous distillent une musique d’une grande subtilité. Chacun propose des compositions et des pièces traditionnelles de sa culture d’origine. Un album plein de poésie et de finesse réveillant nos émotions enfouies.

 

photo de musique instrumentale

 

Blues

The Last Days of Oakland / Fantastic Negrito

 

Musicien miraculé (un accident de voiture l’avait plongé dans le coma), Xavier Dphrepaulezz, alias Fantastic Negrito, sort The Last Days of Oakland, une transmission exaltante du meilleur de la “black music”. Le multi-instrumentiste et chanteur californien nous offre une “blues renaissance”, du Delta blues à la soul en passant par le hip-hop, le rock ou le gospel. Son ambition de partager les racines de la musique afro-américaine et de mettre le blues au cœur de son projet est pleinement réussie.

 

photo de blues


 

Pop-Rock

Jumping the Shark / Alex Cameron

Armé d’un clavier aux sons poisseux, le chanteur australien Alex Cameron signe une poignée de ritournelles aux mélodies étrangement radieuses, qui dépeignent avec humour les turpitudes de sa vie de musicien dans la dèche. Grand échalas aux faux airs de Bryan Ferry, Cameron possède une voix veloutée de crooner new wave, accordée à merveille à sa musique minimaliste et hypnotique, qui rappelle à la fois Suicide et Jacno.

 

photo de pop rock

 

Musique du mondeEnko On Ti Tou (1966-2016) / Les Vikings de la Guadeloupe

Les Vikings sont les premières “rock stars” de Guadeloupe dans les années 1960. Pour notre plus grand plaisir, le célèbre groupe antillais se reforme pour rendre hommage à la musique à danser d’île en île. Cette compilation de leurs meilleurs titres retrace l’aventure musicale de ce groupe hors normes, qui marie musique traditionnelle et nouvelles sonorités créoles. À découvrir ou réécouter…

 

photo de musique du monde

 

Electro World

Habib Galbi/A-wa 

A-wa est le nouveau phénomène de la scène électro world. Ces trois sœurs, d’origine juive yéménite, puisent dans les plus anciennes traditions folkloriques et réinventent un groove résolument moderne. Elles nous livrent un mélange explosif de chants du Yémen aux saveurs électroniques, hip-hop et reggae avec quelques soupçons de psychédélisme. Leur musique est joyeuse, élégante et dansante, porteuse d’un vrai message universel de tolérance et de partage.

 

photo de musique electro word

 

Soul

Love & Hate/Michael Kiwanuka

 

Cet auteur-compositeur anglais d’origine ougandaise nous livre un deuxième opus qu’il a pris le temps de mûrir. Cet héritier de Bill Withers, Marvin Gaye et Otis Redding évolue toujours dans une veine soul-folk, mais y ajoute quelques pointes de psychédélisme, développe une soul progressive, plus expérimentale et plus personnelle. Chansons intemporelles, mélodies infaillibles, sens de l’espace, ce prodige de la soul est à suivre...

 

photo de musique soul

 

Musique du monde

Tomorrow Is My Turn/Rhiannon Giddens

 

Chanteuse incontournable du groupe folk traditionnel Carolina Chocolate Drops, Rhiannon Giddens, jeune métisse de Caroline du Nord, sort son premier album solo. Elle rend hommage aux femmes qui ont marqué l’histoire de la musique américaine. Ses interprétations, par la puissance et la maîtrise de sa voix, révèlent l’une des voix les plus prometteuses de la scène folk américaine. Une artiste à suivre...

 

photo de rhiannon giddens

 

Pop-Rock

Värähtelijä/Oranssi Pazuzu

 

Avis aux oreilles sensibles, ce groupe finlandais ne fait pas dans la dentelle : son ambitieux mélange de black metal et de rock psychédélique ne lésine pas sur les larsens, tourbillons de guitares abrasives et autres crépitements d’orgues furieux. Oranssi Pazuzu, nommé ainsi d’après l’antique divinité babylonienne du vent, élabore un tumulte ébouriffant, mais subtil, et trace une voie singulière, prouvant à elle seule l’originalité du metal contemporain.

 

photo de chanson pop rock

 

Musique classique

Lignes claires / Ravel-Lipatti par Julien Libeer

 

Lignes claires, premier album du jeune pianiste belge Julien Libeer, est consacré à Maurice Ravel et Dinu Lipatti. Un titre particulièrement pertinent au regard des œuvres choisies qui allient clarté, luminosité, un sens magistral de la ligne mélodique et dont le jeu sensible et dynamique de Julien Libeer se fait très intelligemment l’écho. Une interprétation rare parmi les multiples versions existantes.

 

photo de musique classique

 

Chanson françaiseL’Insouciance / Baptiste W. Hamon

 

Dans son premier album, ce jeune auteur-compositeur-interprète renoue avec ses racines françaises sans pour autant renier son héritage américain, à l’image du morceau Van Zandt, hommage au talentueux chanteur de musique folk et country. Cette dualité fait sa singularité et donne naissance à 11 chansons réalistes telles que nous les aimons.

 

photo de chanson française

 

Jazz

Music is my Home : Act 1 / Raphaël Imbert & Co


Le saxophoniste français nous emmène sur les routes du “Deep South” pour un voyage au cœur des musiques afro-américaines (blues, jazz…). Cet album est le fruit de plusieurs séjours aux États-Unis, en particulier à la Nouvelle-Orléans, ville-chaudron des musiques populaires. Un projet franco-américain né d’échanges musicaux (Alabama Slim, Big Ron Hunter, Leyla McCalla…) où la musique symbolise une terre d’accueil et de partage.

 

photo de music is my home

 

Pop-Rock

Ouroboros / Ray LaMontagne


La voix délicatement fêlée du chanteur Ray LaMontagne joue sur du velours : depuis une dizaine d’années, ce ténébreux songwriter américain illumine de sa grâce un folk aux reflets arcadiens, teinté de soul. Avec Ouroboros, son 6e album, LaMontagne ceint sa voix d’un écho gracile et sa guitare d’une électricité farouche : sa musique se pare ainsi de diaprures floydiennes, qui tutoient le soleil et dispensent une sérénité merveilleuse.

 

photo de pop rock

 

Musique classique

Saint-Saëns - Concertos pour piano / Louis Schwizgebel

 

Louis Schwizgebel interprète avec beaucoup de brio et de sensibilité deux concertos pour piano de Saint-Saëns. Le Concerto n° 2, de conception novatrice, propose une progression constante du tempo, de l’andante au presto, qui s’élance sur un rythme de tarentelle. Fasciné par l’Orient, Saint-Saëns, après un voyage en Égypte, composa le Concerto n° 5, dit Égyptien, où planent les couleurs et les rythmes de la musique arabe. Un disque étincelant.

 

photo de musique classique

 

Chanson françaiseWilson chante Montand / Lambert Wilson

 

Un album hommage de Lambert Wilson à Yves Montand, vingt-cinq ans après sa disparition. Ils ont en commun le timbre de voix et l’amour des mots. Grands classiques ou chansons moins connues, morceaux accompagnés d’orchestres symphoniques, de petites formations ou d’un seul instrument, un beau moment d’écoute et d’émotion.

 

photo de chanson française

Musique du monde

Tantz ! / Sirba Octet

Emmené avec beaucoup d’enthousiasme par son fondateur Richard Schmoucler (violoniste) et ses confrères de l’Orchestre de Paris, le Sirba Octet fait revivre la tradition musicale populaire des musiques klezmers et tsiganes d’Europe de l’Est. Dans ce nouvel opus, l’ensemble mêle joyeusement arrangements classiques et airs de danses populaires de Roumanie, Moldavie, Russie, Pologne. Un voyage virevoltant et poétique dans une énergie jubilatoire et communicative.

 

photo de musique du monde

 

Musique de filmLes Saisons / Bruno Coulais

Bruno Coulais, compositeur du très beau documentaire, Les Saisons, de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, confirme encore une fois son talent. Les notes font vibrer les images : cloches, marimbas, vibraphones, boîtes à musique… La densité musicale est à la hauteur de la beauté de l’image.

 

photo de musique de film

Rock

The Agent Intellect / Protomartyr

 

Avec ce très bon troisième album, le groupe de Detroit affine son post-punk cabossé, sans renier une rage sourde : les chansons ménagent accalmies anxieuses et explosions de guitare bruitiste, tout en développant des mélodies étranges, poignantes. Le chanteur Joe Casey, de sa voix rauque de grizzly neurasthénique, évoque les décombres de la “Motor City” ravagée par la crise, avec une sincérité qui fait mouche. Avec ses symphonies de casse automobile, Protomartyr se distingue, sans rouler les mécaniques, du revival post-punk et de son lot d’imitateurs falots de Joy Division, Gang of Four ou Talking Heads.

 

photo de rock

 

R&B / Soul

Nathaniel Rateliff & The Night Sweats/Nathaniel Rateliff & The Night Sweats

 

Nathaniel Rateliff avait réalisé en 2010 un premier album folk. Il revient ici en compagnie des Night Sweats avec une esthétique R&B/soul racée et vintage du plus bel acabit. Sa voix d’enragé, des cuivres atomiques, une guitare à la réverbe millésimée, des chansons qui accrochent l’oreille, une production aux p’tits oignons, tous les ingrédients de la meilleure soul sont là et le font aisément sortir du lot des parutions soul rétro.

 

photo de l'album rnb soul

 

Musique classique

Schubert : Des fragments aux étoiles / Shani Diluka

La pianiste sri-lankaise, Shani Diluka, nous offre un récital Schubert hors du commun. Des valses et des ländler à la sublime Sonate D 960, elle nous enchante par sa délicatesse et son jeu profond et chantant. Son interprétation, entre ombre et lumière, magnifie la musique du compositeur viennois qui nous touche au plus profond de notre âme. Un album incontournable.

 

Jazz

Come On / Kellylee Evans

C’est en 2013, avec l’album I Remember When, que Kellylee Evans se fait remarquer. Aujourd’hui, elle confirme son talent de songwriter avec dix chansons aux rythmes swing et groove. Sa collaboration avec l’excellent pianiste de jazz, Éric Legnini, se poursuit et leur réussit. L’émotion est présente tout au long de l’écoute de cette voix jazz gorgée de soul.

 

Musique américaine

Something in the Water / Pokey LaFarge

Le chanteur et multi-instrumentiste de Saint-Louis nous propose un nouvel album de douze chansons pétillantes. Les deux pieds ancrés solidement dans le Midwest, Pokey puise dans les traditions musicales américaines pour créer une musique singulière teintée d’early jazz, de ragtime, de country blues et de swing. À ces compositions originales s’ajoutent des interprétations renversantes de standards de blues. Un voyage intemporel et jubilatoire.

 

photo de musique américaine

 

Pop-Rock

Paper Mâché Dream Balloon / King Gizzard & The Lizard Wizard

Après plusieurs années de garage-rock nourri aux guitares fuzz, le groupe de Melbourne s’oriente vers une pop psychédélique tout en douceur champêtre. On y perçoit un spectre d’échos tintinnabulants venus d’un glorieux passé lysergique, de la flûte sautillante de Jethro Tull aux mélodies enfantines des Beach Boys période Smile, ou parfois même le boogie rêche de Canned Heat. Voix comme murmurées, arrangements fluides, production efficace : ces chansons voyagent dans une bulle de savon intrépide, c’est une rêverie qui refuse de s’évanouir.

 

photo de musique pop rock

 

Chanson française

Wizzz ! Psychorama français 66-71, volume 1 / Artistes divers

 

Une compilation de pop à la française de la fin des années 1960, qui réunit de petites perles rares ou inédites avec des artistes plus ou moins connus, des arrangements étranges, des compositions décalées et des chansons extravagantes. Pour tous les petits curieux, deux autres volumes existent et vous attendent…

 

photo de chanson française wizzz

 

Musique classiqueConcerto pour piano “Different spaces” / Baptiste Trotignon et Nicholas Angelich

 

Pianiste de jazz, Baptiste Trotignon se lance dans l’écriture d’un concerto pour piano. Si la forme est classique, le contenu relève d’une rencontre entre sa culture d’Européen et sa connivence avec les cultures afro- ou sud-américaine et leurs rythmes. Il partage cette création avec le pianiste classique Nicholas Angelich, interprète complice et dédicataire de l’œuvre. Une partition flamboyante aux inspirations diverses.

 

 photo du concerto pour piano

 

Hip-Hop/Nu Soul/Slam

The miner’s Canary/Akua Naru

 

Pour son second album, l’Américaine produit un hip-hop lancinant aux accents soul rêveurs, une véritable douceur musicale et un moment unique. Elle délivre des lyrics affûtés et conscients à travers un flow persuasif aux intonations poétiques (spoken word). Une voix posée, diablement sensuelle, des collaborations artistiques (Cody ChesnuTT, Ben l’oncle Soul…), un paysage sonore naviguant entre jazz, néo-soul et rap, au final, un travail comparable à celui d’Erykah Badu ou de Lauryn Hill.

 

photo du disc de hip hop

 

Pop-Rock

Jaakko Eino Kalevi/Jaakko Eino Kalevi

 

Ex-chauffeur de tramway à Helsinki, le diaphane et dégingandé musicien finlandais s’est installé à Berlin pour y enregistrer ce premier album de pop synthétique, sensuel et vaporeux. Dans une ambiance désinvolte, une insouciance qui évoque le “soft rock” mâtiné de disco des années 1970, Jaakko Eino Kalevi compose des vignettes élégantes : sur des arrangements de cocktail rétro-futuriste, avec saxophone rutilant, basse veloutée, volutes de synthé ésotérique et chœurs de sylphides, il chante des mélodies laconiques d’une voix de chérubin triste. Séduction garantie.
photo du disc de pop rock

 

Jazz

The Origin of Adjustable Things/Joanna Wallfisch et Dan Tepfer


La musique a toujours fait partie de la vie de Joanna Wallfisch et sa vocation musicale arrive à maturité. Elle nous livre ici un album abouti, en duo avec l’excellent pianiste Dan Tepfer. Quelques reprises, quelques standards, mais c’est elle qui signe l’essentiel du répertoire. On découvre alors une technique vocale irréprochable et un timbre de voix clair et pur. Des compositions chargées d’émotion et de sensibilité. Un projet personnel très réussi.

 

photo de disque de jazz

 

Musique classique Trios pour piano/Mendelssohn et Bach par le Trio Dali


Formé en 2006, le Trio Dali a obtenu de nombreuses récompenses pour ses enregistrements de Schubert ou de Ravel. Ce nouvel album fait la part belle aux trios de Mendelssohn ainsi qu’à des transcriptions pour trios de chorals de Bach. Les Dali font chanter leurs instruments et mêlent tour à tour fougue et plénitude. Ils nous entraînent ainsi vers un feu d’artifice musical et inspiré.

 

photo du disque de musique classique

 

Musique du mondeParis-Damas-Istanbul / Zeki Ayad Çölas


Le chanteur saziste (luth à long manche) Zeki Ayad Çölas, originaire de Turquie, nous livre un album cher à son cœur. Il rend hommage à trois villes qu’il a habitées tour à tour, Paris, Damas et Istanbul, chacune ayant été pour lui source d’inspiration et de création. De sa voix chaude et envoûtante, l’artiste propose des chansons colorées et poétiques. Une irrésistible invitation au voyage et à la danse. À ses côtés, le violoniste Pascal-Edouard Morrow, fin connaisseur des musiques orientales, assure avec brio la direction artistique.

 

photo du disque paris damas istambul

 

Musique classiqueL’Art de la fugue / Bach par Angela Hewitt

 

Considéré depuis longtemps comme le “testament du compositeur”, L’Art de la fugue représente l’apogée du contrepoint, base de la polyphonie, qui demeure l’une des plus grandes prouesses de la musique occidentale. La pianiste canadienne, Angela Hewitt, après avoir longuement étudié et enregistré l’œuvre de Bach pour clavier, s’attaque à ce chef-d’œuvre et nous en propose une interprétation éclairée. Sa lecture limpide met en valeur cet entrelacs complexe de lignes musicales.

 

 photo du disque l'art de la fugue

 

Chanson française

Chienne de vie / Zoufris Maracas

 

Zoufris Maracas est un groupe de musique français qui confirme sa popularité croissante avec ce second album. Ils nous livrent des textes percutants et riches, soutenus par des rythmes exotiques (reggae, rumba, swing manouche…) d’une énergie débordante. Dans leur premier album, on notait déjà deux notions essentielles, l’humour et l’humanité, que l’on retrouve ici. Leur place dans la “chanson française métissée” ne fait plus aucun doute. La fusion musicale de ce groupe est une évidence. Ils se régalent, et nous aussi.

 

photo du disc zoufris maracas

 

Soul-rock

Soul Power/Curtis Harding

 

Le chanteur d’Atlanta sort un premier album aux confins du blues, du rock et de la soul. Héritier d’une longue tradition, Curtis Harding a acquis son chant en sillonnant le pays avec sa mère, chanteuse de gospels. Ses expériences musicales, notamment avec les futurs membres des Black Lips et en tant que choriste de Cee Lo Green, vont façonner progressivement son style de compositeur, chanteur et guitariste. Une voix limpide et puissante plane sur ce Soul Power captivant, à travers 12 pépites qui naviguent entre Chicago blues, deep soul, groove, garage rock et folk.

 

photo de curtis harding

 

Musique classique

Vingt-quatre Préludes, Berceuse, Suites de York Bowen/Cristina Ortiz

La pianiste brésilienne Cristina Ortiz propose un florilège des œuvres du compositeur et pianiste britannique méconnu York Bowen. Les Vingt-quatre Préludes, œuvre phare de cet album, se rapprochent de ceux laissés par Bach, Chopin ou Chostakovitch. Avec une sensibilité vibrante, Cristina Ortiz s’empare de ces œuvres avec virtuosité, délicatesse et expressivité. Elle y déploie une riche palette de nuances, nous plongeant ainsi dans un univers d’une beauté sonore incomparable. L’exquise Berceuse et les deux Suites sont également un ravissement pour l’oreille.

 

photo du cd de musique classique york bowen

 

Pop-rock

Let the good times roll/JD McPherson

Let the good times roll : depuis l’hymne hédoniste du pionnier du rhythm’n’blues, Louis Jordan en 1946, ces mots résonnent comme le slogan d’une culture américaine juvénile et sexy, une ode à la nonchalance et la fougue primesautière du rock’n’roll. En 1978, les Cars en donnent une savoureuse lecture new wave. Aujourd’hui JD McPherson opte pour une variation plus orthodoxe : voix de crooner frêle, entre Buddy Holly et Roy Orbison, guitares twang dignes des Shadows, mélodies accrocheuses et sautillantes évoquant le rockabilly cru de Gene Vincent… À l’instar d’un Nick Waterhouse pour la soul, JD McPherson offre une rafraîchissante cure de jouvence au rock’n’roll “à la papa”.

photo du cd de jd mc pherson

 

Pop-rock

Viet Cong/Viet Cong

 

Avec un nom pareil, cette “bande des quatre” de Calgary aurait pu se contenter d’un précipité de post-punk martial un brin paresseux, ressassé depuis des lustres par Interpol et ses suiveurs. Mais Viet Cong déborde ce cadre rigide : on y entend, certes, une rythmique de tonnerre nucléaire, mais aussi des harmonies vocales dignes des Byrds, des arrangements de synthés facétieux, et surtout des chansons aux mélodies séduisantes. Le groupe orchestre avec subtilité la rencontre entre la pop luxuriante des sixties et la frange expérimentale de la new wave. Une gageure réussie : qu’on se le dise, le buzz de ce début d’année n’est pas une baudruche faisandée.

 

photo de viet cong

 

Jazz

Issues of Life : features and remixes/Gregory Porter

 

Né à Los Angeles, Gregory Porter est un auteur-compositeur et chanteur américain qui nous a offert trois albums de talent depuis 2010. Ce dernier opus recense les collaborations du chanteur avec d’autres artistes et confirme les qualités de cette grande voix. Entre jazz et soul, ce baryton au timbre exceptionnel est un enchantement. Les aficionados du jazz ne resteront pas insensibles au spectre artistique de ce chanteur d’exception : clarté et chaleur sont au rendez-vous. Véritable bête de scène, il sera le 11 avril à la Maison des Arts.

 

photo de jazz

 

Jazz

My Chet, My Song / Riccardo del Fra

 

Pendant une dizaine d’années, le contrebassiste Riccardo del Fra a tourné avec le trompettiste Chet Baker avec lequel il a enregistré 12 disques. Avec ce superbe album, il lui rend un hommage émouvant, entouré de musiciens d’exception : Pierrick Pedron au saxophone alto, Bruno Ruder au piano, Airelle Besson à la trompette et Billy Hart à la batterie. Au détour des standards ou des musiques originales qui composent ce disque, ce quintette convoque un monde musical poétique, à l’image de Chet Baker. Un album éblouissant.

photo du disc de jazz

 

RAP

RTJ2 / Run The Jewels

 

Ce deuxième album du duo Killer Mike/El-P continue de dessiner les frontières nébuleuses d’un hip-hop expérimental, percutant, dense et furibard. Au menu : flows castagneurs, beats electro, sons robotiques, prod sombre de bande-son SF, parodie de gangsta-rap morbide… Avec quelques invités de marque tels que Zack De La Rocha (Rage Against The Machine), le projet Run The Jewels, devenu un authentique groupe, propulse la tradition “East Coast”, autrefois perpétuée par le Wu-Tang Clan, dans une sorte d’âge numérique. Une épopée futuriste qui chahute les codes rigides du hip-hop contemporain, pour son bien.

 

photo du cs rtj2

 

Soul-blues

Milk & Green / Malted Milk & Toni Green

 

Le groupe français et la diva de Memphis, Toni Green, délivrent ici un opus aux couleurs bluesy-funky imparables. L’album contient des reprises empruntées au patrimoine de la soul (Ann Peebles, Syl Johnson), au r’n’b (Mary J. Blige), des compositions inédites de Malted Milk, des chansons associées au nom de Toni Green, et enfin, plusieurs créations écrites, composées et réalisées par Miss Green et Malted Milk lors des répétitions. À découvrir au festival Sons d’hiver, le 14 février à la Maison des Arts (cf. p. 38-39).

 

photo  de soul

 

 

R&b/Soul/Pop-Rock

Twenty Feet from Stardom / film de Morgan Neville

 

Ce documentaire nous plonge dans le monde des choristes, artistes de l’ombre, pourtant essentiels dans la musique populaire. En effet, des titres tels que Gimme Shelter des Rolling Stones ou Walk on the Wild Side de Lou Reed n’auraient certainement pas connu le succès escompté sans la participation notoire de ces interprètes d’exception. Ce film (oscar du meilleur documentaire en 2014) rend grâce à ces chanteuses afro-américaines issues du gospel, du R&B et de la soul (Merry Clayton, Darlene Love, Claudia Lennear…) en les mettant dans la lumière à tout jamais…

 

photo de randb

 

Jazz

When You Make Me Smile / Rigmor Gustafsson

 

Rigmor Gustafsson est une chanteuse de jazz suédoise de grand talent. Entourée d’un somptueux orchestre à cordes d’une trentaine de musiciens, le Dalasinfoniettan, elle nous livre un album à multiples facettes. Des compositions inspirées et des reprises de choix qui balaient de nombreux genres musicaux : soul, bossa, pop, jazz… Depuis l’album Calling you en 2010, elle a conquis le public français. Aujourd’hui, c’est elle-même qui produit son dernier opus et confirme son aisance vocale. Un remarquable projet.  

 

photo de jazz

 

 

Musiques du monde

Clychau Dibon/Catrin Finch et Seckou Keita

 

Une rencontre heureuse et inspirée entre la harpe de la Galloise Catrin Finch et la kora du Sénégalais Seckou Keita. Deux artistes, deux cultures et un héritage commun : celui des instruments à cordes au son de cristal, inspirés par le souffle des bardes et des griots. Le résultat est saisissant de beauté. Chaque titre, qu’il soit un traditionnel gallois ou une composition de Seckou, est restitué comme s’ils les avaient toujours joués ensemble. Un dialogue éclatant de simplicité où les cordes vibrent presque à l’unisson.

 

photo de musique du monde

 

Électro

You’re Dead !/ Flying Lotus

 

Petit-neveu d’Alice et John Coltrane, le producteur Steven Ellison esquisse, sur cet album, les contours d’une electronica impétueuse, où résonnent les échos du free jazz et du hip-hop. Entre ascèse et frénésie, les strates de claviers nébuleux, de percussions anarchiques, de basses rotondes, de chœurs angéliques et de cuivres endiablés se superposent allègrement, créant des ambiances d’un éclat multicolore. Flying Lotus offre même de sublimes écrins futuristes aux rappeurs Kendrick Lamar et Snoop Dogg. Il orchestre ainsi une révolution gloutonne autour de l’électro, du jazz et du hip-hop.

 

photo d el'album you're dead

Soul

Wheedle’s Groove/Kearney Barton

 

À l’image du Buena Vista Social Club à Cuba, le Wheedle’s Groove est un conglomérat de musiciens funk et soul de la scène de Seattle, actifs dès le milieu des années 1960. Après un concert exceptionnel en 2004, l’idée de produire un album avec de nouvelles chansons, toutes composées et interprétées par ces anciennes gloires locales, surgit immédiatement : la résurrection du groove à l’ancienne ! Grâce à ce disque, les furieux sexagénaires de Seattle, à travers un son hallucinant et incroyablement onctueux, prouvent que la scène de Seattle n’a jamais manqué de talents.

 

photo du disc de wheedle's

 

Pop-Rock

Brill Bruisers/The New Pornographers

 

Depuis Vancouver, ce groupe enchante une époque maussade, en alignant une série d’hymnes power-pop ébouriffants, à l’énergie contagieuse. Les arrangements d’une new wave rutilante évoquent les Cars, tandis que le ton, à la fois enjoué et altier, des mélodies fait écho au Fleetwood Mac californien, celui de Rumours et Tusk. A.C. Newman, principal songwriter des New Pornographers, refuse toute soumission à la morosité, creusant un sillon pop intemporel, jovial et conquérant.

 

photo de brill bruisers

 

Musique classique

Gabriel Dupont - Marie-Catherine Girod et le quatuor Prazak

 

La pianiste Marie-Catherine Girod et le quatuor Prazak nous font redécouvrir la musique de chambre du compositeur français, Gabriel Dupont, mort de la tuberculose à 36 ans. À côté de Debussy, Fauré ou Ravel, il a tracé une route originale et sensible. Œuvre romantique, le Poème pour piano et quatuor à cordes est d’un lyrisme fougueux et cette musique tumultueuse évoque la mélancolie et l’angoisse de la mort. Les Pièces pour piano seul et la Sonate pour violon et piano sont tout autant des révélations. Un album lumineux.

 

photo de gabriel dupont

 

Chanson française

J’aime tes ex - Gaëlle Vignaux

 

Gaëlle Vignaux, récente lauréate du Grand Prix du Centre de la Chanson, chante des histoires. Son talent de conteuse est souvent comparé à celui d’Anne Sylvestre. Des textes ciselés, drôles et tendres qui donnent 13 titres enjoués à l’émotion sans fard. Sa collaboration et sa complicité avec Clément Petit, co-compositeur, arrangeur et réalisateur, renforcent l’intensité musicale de cet album où cuivres et cordes sont au rendez-vous. Un troisième opus abouti qui confirme sa place dans la chanson française.

 

photo de gaelle vignaux

 

 

 

Jazz

New Song/Omer Avital

 

L’excellent contrebassiste israélien Omer Avital vit à New York. Cependant, sa musique est en partie le reflet de son pays d’origine et révèle de fortes influences du Maghreb et du Proche-Orient. Le quintet qu’il dirige dans New Song dévoile 12 compositions qui accrochent rapidement l’oreille grâce, entre autres, au rythme donné par le batteur Daniel Freedman ou encore le trompettiste Avishai Cohen qui applique son jeu d’accents. Avec, en bonus, une voix, la sienne. Le jazz est aujourd’hui à l’heure du métissage. Et cet album le confirme.

 

photo de jazz new song

New Song/Omer Avital

 

Musique de filmThe Awakening/Goblin

 

Indissociable des films d’épouvante des années 1970 (en particulier ceux de Dario Argento, Suspiria, ou de George Romero, Zombie), le groupe italien de rock progressif Goblin déborde d’une énergie vertigineuse et démoniaque. Maelström de voix tourmentées, percussions concrètes angoissantes, nappes de synthés putassières, basses funky et éclats de guitare heavy metal : ce mélange d’ingrédients, savamment dosés, fascine et plonge l’auditeur dans l’ambiance criarde des chefs-d’œuvre du cinéma d’horreur post-moderne. Ce coffret retrace l’évolution de la musique brillante et terrifiante de Goblin, à travers quatre BO et deux albums méconnus publiés entre 1975 et 1982.

 

photo de musique goblin

The Awakening/Goblin

 

Blues

From His Head To His Heart To His Hands / Michael Bloomfield

 

Ce coffret rend hommage au génial bluesman blanc à travers trois CD et un documentaire vidéo. Guitariste de sessions, notamment avec Bob Dylan sur l’album Highway 61 Revisited, membre du Paul Butterfield Blues Band et de The Electric Flag, il est également le complice d’Al Kooper avec, entre autres, le Super Session d’anthologie en 1968. Il croise aussi le chemin de Muddy Waters ou de Janis Joplin. Un parcours erratique et brillant durant les années 1960 et 1970, brisé par une overdose mortelle à 37 ans.



 Michael Bloomfiedl
From His Head To His Heart To His Hands / Michael Bloomfield

 

 

Musiques du monde

Saulem Ai/Violons Barbares

 

Violons Barbares est un trio de musiciens venus de Mongolie, Bulgarie et France : Dandarvaanchig Enkhjargal, dit Epi, au morin khuur, violon traditionnel mongol à deux cordes, Dimitar Gougov, le Bulgare, virtuose de la gadulka, instrument à 14 cordes, et Fabien Guyot, percussionniste, qui joue de tout ce qui est susceptible de produire du son… Le trio nous emporte avec une énergie communicative, au rythme d’un cheval au galop, vers de vastes contrées. Nous sommes envoûtés par la pureté des sons, les prouesses vocales d’Epi et les délires des percussions. Entre folk mondial, blues kazakh, rock électrique. Sauvage !

 

 Violons barbares
Saulem Ai/Violons Barbares

 

Just The Wind

Bence Fliegauf

 

À l’écart du village, vivent Mari et ses deux enfants, dans l’isolement et la précarité. Roms d’origine, ils luttent pour survivre et s’insérer dans la société. Sans tabou ni folklore, le réalisateur Bence Fliegauf dénonce, par un réalisme glacial, la haine ordinaire dont ce peuple est toujours victime dans la Hongrie d’aujourd’hui.

Blaq Out

 

 photo du film just the wind

Pop-Rock

Benji / Sun Kil Moon

 

Le songwriter Mark Kozelek délivre un folk mélancolique, épineux, hanté par des sujets graves. Sa voix, autrefois spectrale et feutrée au sein des Red House Painters, a pris une patine rauque de bluesman. Sa musique, emmenée par une guitare rêche, recèle une beauté limpide, presque onirique. Avec son groupe Sun Kil Moon, il donne ici l’impression de réciter un journal intime poignant, où il évoque des thèmes, tels l’amour filial ou le deuil, sans jamais basculer dans un pathos larmoyant. Kozelek réussit cette gageure en signant au passage quelques-unes de ses plus belles chansons, évoquant Nick Drake autant que Townes Van Zandt.

 

Pop-Rock

Something came with the sun/Isabel Sörling

 

La chanteuse suédoise nous propose un album solo inattendu et très réussi. L’artiste délaisse pour un temps le jazz expérimental qu’elle joue habituellement avec son groupe pour nous offrir de sublimes ballades folk atmosphériques, teintées de pop et de jazz. Produit et arrangé par Ibrahim Maalouf, tombé sous le charme de l’univers de la chanteuse, l’album est empreint de sérénité, proche de la nature. Une musique propice à la rêverie.

 

Pop-Rock

The Evil One - Gremlins Have Pictures - Don’t Slander Me/ Roky Erickson & The Aliens

 

Singe hurleur possédé au sein des mythiques 13th Floor Elevators, le croquignolet Roky Erickson enregistrait, au cours des années 1980, une série d’albums sombres, farfelus, inspirés des plus improbables nanars de série Z. Accompagné d’un groupe de hard-rock psyché caverneux, Roky psalmodie de son timbre écorché d’inénarrables couplets au sujet de démons pittoresques, avec une ferveur démente. Blues-rock épais, soul nimbée de vapeurs lysergiques, folk transi : ces chansons fourmillent d’idées et sortent de l’ornière de l’anecdote grâce à la poésie brute et l’interprétation habitée de Roky Erickson.

 

Musiques du mondeKurdistan : Iran - Irak - Turquie/Nishtiman

 

Les musiques kurdes sont mises à l’honneur dans un voyage musical unique et audacieux. Réparti entre Iran, Irak, Turquie et Syrie, le peuple kurde peine à faire connaître sa culture. C’est dans cet état d’esprit que Sohrab Pournazeri, chanteur, virtuose du tambûr et du kamanche, compose les musiques tout en s’appuyant sur des mélodies traditionnelles millénaires. Autour de lui, six musiciens d’univers différents se rassemblent pour célébrer l’unité et la diversité des musiques du Kurdistan, tour à tour festives, populaires et raffinées.

 

Jazz

No deal/Mélanie de Biasio

 

Chanteuse et flûtiste de jazz d’origine belge, Mélanie de Biasio nous plonge dans un univers sidéral et dépouillé. Sa voix feutrée, grave et envoûtante déroule des mélodies ciselées, subtilement ponctuées par la flûte, le piano ou la batterie. Si le tempo est lent, il n’en est pas moins exempt d’une pulsation tangible qui innerve tout le CD. Un album court, mais intense.