Mesures prises pour soutenir l’emploi, la reprise économique et le pouvoir d’achat
Photo soutien

La ville de Créteil soutient l’emploi et la reprise économique des entreprises tout en préservant le pouvoir d’achat des Cristoliens.

 

Les mesures prises pour soutenir l’emploi et la reprise économique

 

La ville de Créteil a été présente auprès des acteurs économiques et associatifs dès le début de la crise sanitaire. Ont été notamment mises en œuvre les mesures suivantes :

 

  • abondement, via GPSEA, du fonds de soutien économique régional à hauteur de 300 000 euros ;
  • conseils et accompagnements personnalisés sur les dispositifs de soutien à l’activité pour les entreprises et les associations ;
  • maintien des délais de paiement aux fournisseurs ;
  • renforcement des achats publics pour soutenir l’économie locale ;
  • suspension temporaire de la perception des loyers et charges pour les commerces et les associations locataires de locaux communaux.

 

La ville de Créteil engage aujourd’hui un pas supplémentaire dans le soutien aux entreprises et aux associations afin de contribuer à la reprise économique et soutenir l’emploi.

 

Plusieurs mesures exceptionnelles de soutien seront mises en œuvre :

  • exonération exceptionnelle des occupations temporaires du domaine public (droits de voirie) sur un trimestre, soit une baisse de tarif de -25% sur 2020.
  • exonération exceptionnelle de loyers et charges de trois mois pour les associations et de deux mois pour les commerces locataires du parc communal ayant perdu plus de 50 % de leur chiffre d’affaire sur la période de confinement, soit des baisses respectives de -25% et -17% sur les loyers de 2020.

 

Ces mesures représentent un appui financier aux structures de près de 150 000 euros.

 

Par ailleurs, malgré un contexte financier contraint, la municipalité a fait le choix de maintenir les subventions pour les 150 associations financées par la Ville.

 

Les mesures prises pour soutenir le pouvoir d’achat des Cristoliens

 

La crise sanitaire ayant des conséquences économiques et sociales majeures, la municipalité a immédiatement adopté des mesures de soutien d’urgence aux ménages. Ainsi, ont été décidées dès les premières semaines du confinement les mesures suivantes :

  • exonération exceptionnelle des frais de restauration des crèches et des écoles pour les deux premières semaines du mois de mars ;
  • exonération exceptionnelle des activités périscolaires pour les deux premières semaines du mois de mars ;
  • renforcement des aides du Centre communal d’action sociale (CCAS)

 

Ces mesures représentent un effort financier de près de 350 000 euros pour la commune.

 

Par mesure d’équité, la commune a également décidé d’accorder une exonération exceptionnelle d’un trimestre sur les abonnements sportifs, les activités seniors et les jardins familiaux. 

 

Cela représente une diminution de -25% sur ces abonnements pour 2020.