Mobilité : neuf stations pour recharger son véhicule électrique
Neuf stations pour recharger son véhicule électrique

Neuf anciennes stations de recharge électrique seront en service dès janvier 2020.

 

La ville de Créteil a décidé de remettre en service neuf des dix-neuf stations ex-Autolib’ implantées sur son territoire. Les usagers de voitures électriques pourront ainsi recharger leurs véhicules via un abonnement annuel.

 

Depuis 2011, le service Autolib’ cristolien était exploité par le groupe Bolloré via le syndicat mixte Autolib’ Vélib’ Métropole (SAVM). En 2017, ce service a été transféré à la Ville de Créteil, membre du syndicat, uniquement pour la compétence Autolib’. 19 stations équipées de bornes de recharge électrique ont été installées à Créteil entre 2011 et 2013. Fin juillet 2018, le service innovant Autolib’ a cessé définitivement son activité après la décision du SAVM de mettre fin à la délégation de service public. Désormais, plusieurs solutions s’offrent aux communes qui ont récupéré la gestion des stations implantées sur leur territoire, à savoir les supprimer définitivement ou les remettre en service, voire moderniser, les bornes de recharge existantes.

 

Remise en service de neuf stations dès 2020

 

Dans un contexte de fort développement de l’usage des véhicules électriques, les six bornes de recharge de chaque station et les places réservées correspondantes représentent un atout considérable pour répondre à la demande des usagers. Afin de favoriser une mobilité moins polluante sur son territoire, la Ville de Créteil a décidé de remettre en service les neuf stations les plus utilisées. Les travaux de rénovation et de marquage des neuf stations retenues, et de suppression des dix autres, ont débuté en octobre.

 

À compter du 1er janvier 2020, les Cristoliens pourront stationner leur véhicule électrique devant l’une des 54 bornes remises en service le temps de la recharge. En contrepartie de la fourniture d’électricité et de l’occupation du domaine public, ils devront souscrire un abonnement de 100 € par an. Une carte à apposer derrière le pare-brise leur sera alors délivrée par les services municipaux, sur présentation du certificat d’immatriculation du véhicule et de justificatifs d’identité et de domicile. À terme, ce système pourra être adapté en fonction des besoins et de l’évolution du parc de véhicules électriques

 

Adresses des stations

 

Remises en service

  • 77, avenue Pierre Brossolette – Leclerc – Monument aux morts
  • 38, avenue de la France Libre – CCR
  • 4, rue Claude-Nicolas Ledoux – Europarc
  • 61, avenue du Général De Gaulle – CC du Palais
  • 18, rue Gabriel Fauré – Kennedy
  • 56, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny – Mondor
  • 32, boulevard Jean-Baptiste Oudry – Port
  • 5, rue de Mesly – Église
  • 27, avenue Magellan – Pointe-du-Lac

 

Financement par la ville de Créteil

  • Coût de dépose : 10 000 € par station, dont 70% pour la dépose des matériels et la suppression du branchement électrique et 30% pour la remise en état de la voirie.
  • Coût de remise en service : 2600 € par station, hors frais de fonctionnement (électricité, entretien)

 

Renseignements et souscriptions d’abonnements :

 

Service du Domaine public

Hôtel de ville de Créteil, place Salvador Allende  

Tél. : 01.49.56.36.55

Article de Créteil, Vivre Ensemble, décembre 2019 n°397