Prévention : la médiation pour aller mieux
Prévention : la médiation pour aller mieux

Atelier animé au centre social Kennedy, le 24 janvier 2019, par Henri Cohen Solal, docteur en psychologie (à droite), Bernard Elghozi (à gauche), fondateur de Créteil Solidarité.

 

Le réseau de santé de proximité Créteil Solidarité et le Conseil citoyen Créteil Mont-Mesly ont lancé une série d’ateliers de formation et de sensibilisation à la médiation en santé sociale et culturelle. Prochain rendez-vous le 21 mars 2019.

 

C’est en 1987 que Créteil Solidarité voit le jour, sous forme associative, avec l’ambition de faciliter l’accès aux soins des publics les plus vulnérables. Avec le soutien de la Ville de Créteil, le système fonctionne par vacations, assurées par des médecins généralistes, engagés et bénévoles. Après quelques années d’expérience, les acteurs de Créteil Solidarité tirent le constat d’un lien étroit entre la santé mentale et l’exclusion, et développent le réseau autour de cette problématique ; ils introduisent progressivement la médiation dans leur approche, principalement ciblée sur le quartier du Mont-Mesly. Aujourd’hui, “Améliorer l’accès aux droits et aux soins des personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins, en prenant en compte leur spécificité”, est l’un des objectifs de la loi de modernisation du système de santé promulguée en 2016. C’est sur cette loi que Créteil Solidarité et le Conseil citoyen s’appuient pour leur projet “Atelier santé dans les quartiers” 2018/2019.

 

Donner accès à l’information

 

Si le texte officialise désormais le principe de la médiation en santé, il est apparu nécessaire à Créteil Solidarité et au Conseil citoyen de travailler sur une sensibilisation à la médiation santé sociale et culturelle afin de renforcer la lutte contre les inégalités sociales et territoriales, en organisant une série de rencontres, au centre social Kennedy. Avec comme points d’appui la Maison de la Solidarité et le centre social Kennedy, les jeunes adultes (20-40 ans), habitants, usagers, citoyens sont les principaux publics visés. L’idée étant de favoriser l’accès à l’information car, souvent, ceux qui en ont le plus besoin sont ceux qui y ont le moins accès. “Quand on parle santé, il ne faut pas penser uniquement soins, mais aussi prévention, sensibilisation, formation. C’est pour cela que nous souhaitons aujourd’hui travailler sur plusieurs thématiques comme l’interculturalité, l’identité, pour amener les gens à se poser des questions et les aider à avoir un regard sur l’autre afin de lutter contre toute forme de discrimination”, explique Bernard Elghozi, médecin et fondateur du réseau de santé Créteil Solidarité. Avec ces ateliers, l’idée est de former les citoyens pour qu’ils aient les clés de la connaissance, prévenir plutôt que guérir.

 

Calendrier des rencontres

 

  • Jeudi 21 mars : atelier médiation en santé sociale et culturelle « Urbanisme et urbanités » animé par Pierre Couroux et Jo Ros
  • Samedi 6 avril : “Culture/identité” (I), séance exceptionnelle sur inscription pour une visite croisée du musée de l’art et de l’histoire du judaïsme, et de l’Institut du monde arabe avec Yaële Baranes, conférencière au Mahj, et Élodie Roblain, conférencière à l’Ima.
  • Jeudi 18 avril : “Culture/identité” (II), retour sur les visites croisées.
  • Jeudi 9 mai : “Santé des jeunes, ” avec le professeur Jean-Marc Baleyte, pédopsychiatre.

 

Renseignements et inscriptions : 01 45 17 54 96 ; andrew.canva@chicreteil.fr et/ou yasmina.jeanmarius@chicreteil.fr