Référendum d'initiative partagée - Projet de privatisation ADP

Le 9 mai 2019, le Conseil constitutionnel a avalisé l’ouverture de la première phase d’un Référendum d’Initiative Partagée portant sur le projet de privatisation d’Aéroports De Paris (ADP).

 

Selon la procédure constitutionnelle, ce référendum ne pourra se tenir à l’échelle nationale que si 10 % du corps électoral français – soit 4.7 millions de signatures – manifeste son soutien à la proposition de loi référendaire visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des Aérodromes de Paris.

 

Ce soutien peut être exprimé en signant la pétition accessible ci-dessous :

 

>> www.referendum.interieur.gouv.fr