Vivre Ensemble n°397 - décembre 2019

 

1        La Ville

1.1        Petit train à Créteil Village

1.2        Festivités à la ludothèque

1.3        Conférences à l’UIA

1.4        Rencontre littéraire

1.5        Collectionneurs

1.6        Vacances : des stages

1.7        Chœurs en fête

1.8        Spectacle à Casalis

1.9        Conversations

1.10          Avis aux comédien(ne)s

1.11          Histoire en Boîte

1.12          Obligations des riverains par temps de neige

1.12.1     Du sel mis à disposition

1.13          Grande fête de l’hiver

1.14          Disney sur Glace

1.15          Chantez Noël

1.16          Apéro des bénévoles

1.17          Excursions et voyages

1.18          La valise de Nelson

1.19          Campagne d’hiver

1.20          Théâtre musical

1.21          Pause ornitho

1.22          Don du sang

1.23          Balades et randonnées

1.24          Concert à la cathédrale

1.25          Trac Théâtre

1.26          Lotos de fin d’année

1.27          Produits ménagers

1.28          Petite Enfance

1.29          Théâtre à manivelles

1.30          Exposition au Novotel

1.31          Contraception : parlons-en

1.32          Coop’Cot

1.33          Match d’impro

1.34          Entre parents

1.35          Attention au monoxyde de carbone !

1.36          Produits de la ruche

1.37          Guide pratique : taxe de séjour

1.38          Défilé de Noël

1.39          Croquis et aquarelle

1.40          Ateliers cuisine

1.41          Soirée projection

1.42          Ateliers de Noël

2        Actualités

2.1        Commémoration de l’armistice du 11 novembre

2.2        Immeuble rue Paul Cézanne : Des mouvements de terrain à l’origine des fissures

2.2.1        Des mouvements de terrain liés à la succession des périodes de sécheresse puis de fortes pluies

2.2.2        Une procédure d’état de catastrophe naturelle envisagée

2.2.3        Les dispositions de sécurité prises en urgence

2.3        Disparition : Francis Pernet - un humaniste hyperactif et chaleureux

2.4        Happy Hip-Hop pour Kalypso

2.5        Téléphérique urbain : tous les recours seront utilisés

2.6        Festival littéraire : Bruits et chuchotements à la médiathèque

2.7        D’importants travaux avenue Gallieni

2.8        Une fresque en hommage au sport cristolien

2.9        Grand succès pour le 3e Café psycho

2.10          La Cristo-dictée fait salle comble !

2.11          Modernisation du bureau de Poste place Allende

2.12          Un mois sans le tabac

2.13          La rénovation du canal va démarrer

3        Transition énergétique (suite) : 50 mesures concrètes pour protéger la planète

3.1        Économie circulaire

3.1.1        Appuyons la transition des entreprises vers des pratiques plus durables

3.1.2        Réduisons, revalorisons, recyclons et réutilisons

3.1.3        Une alimentation saine et locale

3.2        Éco-exemplarité

3.2.1        Construisons et rénovons exemplaire

3.2.2        Toutes et tous engagés pour le climat

3.2.3        Une commande publique responsable

3.2.4        Des modes de travail innovants

4        Démocratie locale : Conseil municipal des enfants - nouveaux élus

4.1        Liste des nouveaux conseillers enfants

5        Démocratie locale : les jeunes citoyens toujours plus actifs

5.1        Le conseil des adolescents/ lutte anti-discrimination et cahier branché

5.2        Une année qui a porté ses fruits

5.3        Le conseil d’enfants : environnement et respect des autres

5.4        Le conseil de jeune/ civilité dans la ville de demain

5.4.1        Un engagement vecteur d’ouverture

5.4.2        Des projets inter-conseils

6        Solidarité : Épicéa rouvre ses portes

6.1        Un coup de pouce de trois à six mois

7        Journal des quartiers

7.1        Brèche-Préfecture-Croix des Mèches-Haye-aux-Moines : 17e édition de Place aux Talents

7.2        Gizeh-Montaigut-Palais : Chouettes sculptures au Montaigut !

7.3        Décorer le quartier

7.4        Visite d’un éco-quartier

7.5        Côte d’Or-Sarrazins-Habette-Coteaux du Sud : Fleurissement des pieds d’arbres

7.6        Deux nouvelles boîtes à livres

7.7        Jardin partagé : appel à candidatures

7.8        Échat-Champeval : Réflexions thématiques

7.9        Secteur Ouest : Théâtre au cœur de l’hiver

7.10          Agenda

7.10.1     La Source-Pointe du Lac

7.10.2     Front de Lac-Ormetteau-Port

7.11          Secteur Est : Fêtez l’hiver au CSC Kennedy

7.12          Chenevier-Déménitroux-Centre Ancien

7.13          Secteur Nord : Noël se prépare

7.14          Secteur Centre : Une fin d’année en musique

7.15          Secteur Sud : Le jardin se met en sommeil

7.16          Secteur Sud : Au spectacle ce soir !

7.17          Secteur Ouest : Découvrir la Maison des sciences et de l’environnement

7.18          Permanences : des maires adjoints de secteur

8        Mobilité : neuf stations pour recharger son véhicule électrique

8.1        Remise en service de neuf stations dès 2020

8.2        Adresses des stations remises en service

8.3        Financement par la Ville de Créteil

9        Gizeh pose sa dernière pierre

9.1        Des logements connectés

9.2        Sylviane Rupaire, habitante de la résidence Eden

10     Jeune public : Carmen(s) pour les plus jeunes

10.1          Un spectacle dynamique et solaire

10.2          Éducation à la sensibilité artistique

11     Performances : Créteil fête ses champions

11.1          Handball : un parcours parfait - Créteil retrouve l’élite

11.2          Canoë-Kayak : champions de France

11.3          Badminton : 9 titres nationaux

11.4          Cyclisme : au plus haut niveau

11.5          Squash : championnes d’Europe

11.6          Football : Créteil en National 1

12     Sports

12.1          En bref

12.1.1     Futsal

12.1.2     Canoë-Kayak

12.1.3     Athlétisme

12.1.4     Rugby

12.2          Une discipline qui se féminise

12.3          Relever la tête !

12.4          Les Cristoliens font briller la piste

12.5          Vivement 2020 !

12.6          9 médailles au championnat du Val-de-Marne

12.7          25 qualifiées pour le rendez-vous régional

12.8          Coupe de France, 8e tour

12.9          N1, un bon départ

12.10       Créteil, leader de Régionale 3

12.11       Rendez-vous du mois

13     Médiathèques

13.1          Livres

13.1.1     Roman

Une femme en contre-jour

13.1.2     Documentaire

13.1.3     Jeunesse

13.1.4     BD

13.2          Musiques

13.2.1     Musique du monde

13.2.2     Film

14     Cinémas

14.1          Cinémas du Palais

14.2          Cinéma La Lucarne

15     Magazine d’information de la Ville de Créteil

 

 

1      La Ville

 

1.1    Petit train à Créteil Village

L’un des rendez-vous annuels attendus en cette période de fête, l’animation de Noël de l’ACACV (association des commerçants et artisans de Créteil Village) accueillera le public samedi 14 décembre de 14h à 18h. Au programme : la possibilité de se faire photographier avec le Père Noël, descendu spécialement du Pôle Nord à cette occasion, et un petit train qui transportera gratuitement petits et grands dans tout le quartier du centre ancien ! La station de départ et d’arrivée sera installée devant la Maison du combattant. Venez nombreux !

 

1.2    Festivités à la ludothèque

Les bons contes font les bons amis ! La média-ludothèque (01 42 07 58 54) organise le samedi 14 décembre une journée de festivités pour toute la famille, avec deux spectacles. À 10h, celui que tout le monde attendait : Bébé King est arrivé ! Maman joue et chante pour que son bébé guitare trouve le sommeil. La maison est enchantée… surtout les petites créatures qui se cachent sous la cheminée. Quand Hélène Palardy, conteuse rock, s’adresse aux tout-petits, ça swing dans le couffin. Puis, à 16h, un bébé pleure sur la banquise… il vient de naître et réclame un prénom. Le cri d’une femelle ourse retentit. Les parents le nomment alors Nanukuluk : Petit Ours ! Mais dehors, l’Ourse a repéré l’odeur du bébé… Mélancolie Motte fera vibrer toute la famille (dès 8 ans) avec Nanukuluk, l’enfant sauvage, une quête initiatique librement inspirée du film L’enfant qui voulait être un ours de Jannik Hastrup.

 

1.3    Conférences à l’UIA

L’Université Inter-Âges vous propose trois conférences en décembre. Le jeudi 5 décembre à 14h30, Jean-Claude Lehman, physicien et président honoraire de l’Académie des technologies, parlera des problématiques sociales de la révolution technologique que nous vivons aujourd’hui (salle annoncée sur le site de l’UIA dans le courant du mois). Puis, le jeudi 12 décembre au Conservatoire Marcel Dadi, la musicienne Julia Le Brun explorera avec vous Aïda, le célèbre opéra de Verdi, et les merveilles musicales dont ce chef-d’œuvre recèle. Enfin, le jeudi 19 décembre à la salle Georges Duhamel, la sophrologue Nathalie Ferron vous emmènera à la découverte de l’ayurvéda, cette médecine traditionnelle indienne qui gagne aujourd’hui en popularité.

Les 5, 12 et 19 décembre

 

1.4    Rencontre littéraire

Le 7 décembre à 16h, venez à la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela partager un moment d’échange sur la littérature et l’écriture avec Estelle Sarah-Bulle, autrice cristolienne du roman primé Là où les chiens aboient par la queue, et découvrir ses projets. Réservations conseillées au01 41 94 65 50 ou sur rdvalamedia@gpsea.fr.

Samedi 7 décembre

 

1.5    Collectionneurs

Avis aux philatélistes, cartophilistes, placomusophiles et autres collectionneurs (chevronnés ou débutants) ! Le Collectionneur cristolien vous donne rendez-vous, plusieurs samedis par mois de 14h à 18h, à la Maison des Associations pour échanger, discuter et partager. Prochaines rencontres les 7 et 14 décembre, les 11 et 25 janvier et le 1er février. Tous renseignements au 06 73 98 83 12 ou 01 48 52 07 11. www.collectionneur-cristolien.fr

Les prochains rendez-vous

 

1.6    Vacances : des stages

Pendant les vacances scolaires, ne restez pas à vous tourner les pouces ! La MJC Mont-Mesly organise des semaines d’activité pour les plus jeunes : du lundi 23 au vendredi 27 décembre, découvrez la danse Afro-ragga (à partir de 5 ans) tous les jours de 14h30 à 16h, tarif : 28€ + adhésion ; du dimanche 22 au vendredi 27 décembre, profitez d’un stage de science tous les jours de 10h30 à 12h (7 ans et plus), tarif : 5€ + adhésion. Tous renseignements au 01 45 13 17 00.

Du 22 au 27 décembre

 

1.7    Chœurs en fête

Samedi 7 décembre à 15h30, l’ensemble Cantate et le chœur Montaigut unissent leurs voix pour un grand concert de Noël à l’église Saint-Christophe. Au programme : chants de Noël et pièces sacrées sous la direction de Jacinta Almeida et Elsa Bolmont Spetebroodt. Participation libre.

Samedi 7 décembre

 

1.8    Spectacle à Casalis

Ce spectacle, c’est l’envie qui brille, le désir qui ne renonce pas, la volonté qui n’oublie jamais sa vérité, c’est celui d’un Être qui veut exister au-delà des concepts et des préjugés ! Les goguenards qui se jouent de la Fille ignorent qu’à chaque coup, sa flamme brûle plus fort, et qu’à chaque mort elle renaît de ses cendres. La Cie DégenréEs vous convie à deux représentations de La Fille… comme ça, mise en scène par Danielle Léonard, vendredi 13 et samedi 14 décembre à 20h au Théâtre Casalis. Réservation au 06 31 32 44 49.

Les 13 et 14 décembre

 

1.9    Conversations

Des rencontres improbables, la création de liens intergénérationnels, une mixité géographique et sociale inédite avec, des échanges en toute simplicité, et des réponses à des interrogations par rapport à des codes sociaux et des coutumes, une ouverture sur l’autre… et tout cela autour d’un café, d’un thé et quelques gâteaux. Deux samedis sous le signe de l’ouverture et de la conversation conviviale et chaleureuse au CSC Rebérioux (01 41 94 18 15) : l’atelier conversation arabe le 7 décembre 15h à 18h ; l’atelier conversation espagnole (spécial traditions de fêtes de fin d’année) le 14 décembre de 14h à 17h. Entrée libre. Chacun peut apporter une spécialité pour accompagner l’heure du thé-café.

Les 7 et 14 décembre

 

1.10 Avis aux comédien(ne)s

Vous avez à cœur de lutter contre les préjugés, de permettre la réflexion ? Pour son 3e festival de théâtre engagé, qui aura lieu en avril, les FFR (Filles et Fils de la République) recherchent des troupes qui n’hésitent pas à mettre les “poings” sur les i sur des sujets politiques ou sociétaux et prônent l’engagement citoyen, le tout saupoudré d’un humour corrosif et de quelques pincées de piment. Tous renseignements et dossiers de candidature à l’adresse kahinacie@aol.com. Clôture des inscriptions le 15 mars 2020.

Candidatures festival

 

1.11 Histoire en Boîte

Dans la vie, chacun son rêve. Sauf Théo : pas de rêve, pas d’envie, même de cadeaux de Noël ou d’anniversaire. Pourtant, une nuit, il en reçoit une paire de chaussures jaunes. Elles se serrent autour de ses chevilles, l’entraînent, et le voilà parti dans un long voyage… le samedi 21 décembre à 16h, à la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela (01 41 94 65 50), découvrez Théo sur le chemin de son rêve, une pièce de théâtre d’objets et de marionnettes. Dès 5 ans.

 

1.12 Obligations des riverains par temps de neige

Par arrêté municipal, il est rappelé, qu’en temps de neige ou de gelée, les riverains sont tenus de respecter les obligations suivantes :

-Les propriétaires, gardiens ou locataires doivent balayer la neige devant leur maison, sur les trottoirs jusqu’au caniveau. En cas de verglas, ils jetteront du sable, des cendres, de la sciure de bois ou du sel au droit de leur habitation, à l’exception, pour le sel, des zones d’espaces verts.

- En temps de neige, il est expressément défendu de jeter des balayures ou des ordures sur les tas de neige.

- En temps de gelée, il est défendu de sortir sur la rue les neiges ou glaces provenant des cours de l’habitation. Il est défendu également de faire couler de l’eau sur la voie publique ou les trottoirs.

 

1.12.1                Du sel mis à disposition

 

La Ville tient à la disposition des habitants de plus de 60 ans, propriétaires d’un pavillon, du sel de déneigement. Ceux-ci sont invités à se présenter au service de la Voirie, 32, rue de Mesly, les lundi, mercredi et vendredi, de 8h30 à 11h30. Les personnes éprouvant des difficultés à se déplacer peuvent être livrées en téléphonant au 01 48 98 43 90 ou en passant par les relais-mairie.

 

 

1.13 Grande fête de l’hiver

Des spectacles, des concerts, des jeux : le CSC Rebérioux et la MJC Mont-Mesly, en partenariat avec le Conseil de quartier no10 sont en fête les 21 et 22 décembre !

Samedi 21 au CSC : 12h, La princesse au petit pois de la “Touk-Touk Compagnie” : suite au conte d’Andersen, une opérette pleine d’humour, de chant et de clowneries (dès 4 ans) ; 14h30-17h, Animations, jeux et restitutions en musique pour les grands et les petits ; 17h, Pouetpouet et Tutu de la compagnie “Taim’” : danse, musique, cirque, théâtre et théâtre d’ombre se croisent dans ce conte onirique (dès 3 ans).

Dimanche 22 à la MJC : 14h, Concert des ateliers de musique ; 15h, Une histoire de Hänsel et Gretel de l’Association des regards : entre l’opéra et le conte, un spectacle drôle, féérique, inquiétant et actuel (5 à 9 ans) ; 16h, goûter.

Tous renseignements et inscriptions obligatoires pour toute la programmation au 01 41 94 18 15 (CSC) pour le samedi et au 01 45 13 17 00 (MJC) pour le dimanche.

 

1.14 Disney sur Glace

Des princesses, des princes, une patinoire et des chansons que toute la famille connaît : Disney sur Glace est de retour ! Revivez tous vos Disney préférés en compagnie de plus de cinquante personnages emblématiques du studio. Animé par son maître de cérémonie Mickey Mouse, ce spectacle aux costumes somptueux et aux effets visuels époustouflants ravit les grands et les petits en chaque fin d’année. Le CSC Kennedy (01 43 77 52 99) vous propose d’aller voir Disney sur Glace – La magie éternelle samedi 21 décembre au Zénith de Paris. Un spectacle musical inoubliable pour toute la famille. Tous renseignements et inscription (obligatoire) sur place au Centre Kennedy.

 

1.15 Chantez Noël

Amenez un peu de chaleur dans votre mois de décembre ! La MJC Mont-Mesly (01 45 13 17 00), en partenariat avec l’association Saint Michel, vous invite à une journée festive le 8 décembre, à partir de 14h30. Au programme : les ateliers de danse, notamment africaine et Afro-ragga, une démonstration de danse colombienne, un magicien qui viendra émerveiller les enfants, puis, pour conclure la journée en beauté, un concert ensoleillé sur le thème “Chantez Noel”. De quoi réchauffer les âmes !

Dimanche 8 décembre

 

1.16 Apéro des bénévoles

Le bénévolat vous trotte dans la tête ! Venez découvrir les actions de l’association Nature & Société et, qui sait, y apporter votre touche !

Sont aussi bienvenus ceux qui souhaitent adhérer ou simplement mieux connaître l’association et son fonctionnement.

Partagez une pause découverte avec l’équipe le 11 décembre de 19h à 21h à la Maison de la Nature pour vous informer sur les actions en cours, faire part de vos idées, vos besoins ou vos envies, parler nature, mais aussi faire de nouvelles rencontres dans une ambiance dynamique et conviviale.

Tous renseignements au 09 53 04 41 05 ou à l’adresse agir@nature-et-societe.org

Mercredi 11 décembre

1.17 Excursions et voyages

Promenez-vous avec l’Organisation municipale de tourisme ! Mercredi 8 janvier, découverte de l’exposition “Degas à l’opéra” au Musée d’Orsay. Journée historique, samedi 25 janvier, avec les visites du Musée du Lycée de Saint-Cyr et du château de Saint-Germain-en-Laye. Samedi 1er février, exploration de l’hôtel particulier de Kergorlay Langsdorff, en plein cœur du 16e arrondissement, suivie d’un déjeuner dans la célèbre brasserie La Coupole, véritable joyau Art-Déco. Sans oublier les voyages proposés aux Cinque terre, en Croatie, en Corse, à Cracovie et jusqu’au Pérou !

En janvier

 

1.18 La valise de Nelson

Vos bibliothécaires partagent leurs coups de cœur hivernaux, des lectures réconfortantes ou dépaysantes à savourer bien au chaud. Rendez-vous le 14 décembre à 16h, à la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela (01 41 94 65 50), pour trouver de quoi remplir votre valise… voire votre hotte !

Samedi 14 décembre

 

1.19 Campagne d’hiver

Les Restaurants du Cœur de Créteil, 12 rue des Refugniks, ont lancé leur campagne d’hiver le 26 novembre dernier. Les distributions au public se font les mardis et jeudis de 9h à 12h. Vous pourrez vous inscrire, sur rendez-vous, pendant toute la durée de la campagne. La liste des documents à fournir sera remise lors de la prise de rendez-vous. Tous renseignements au 01 43 99 93 57.

Solidarité

 

1.20 Théâtre musical

Samedi 14 décembre à 20h, l’auditorium du conservatoire Marcel Dadi sera le théâtre de la plus célèbre des histoires d’amour ! Les ateliers comédie musicale du conservatoire et théâtre de la MJC Village présentent Roméo et Juliette, comédie en chanson, un beau projet théâtral et choral qui reflète un travail croisé entre comédiens et de chanteurs adultes amateurs.

Entrée libre.

Samedi 14 décembre

 

1.21 Pause ornitho

1.22 Don du sang

1.23 Balades et randonnées

La marche ne vous fait pas froid aux yeux ? L’association Pascren 94 vous emmène prendre un grand bol d’air frais. Les balades ont lieu le lundi ou le mardi après-midi ou le jeudi pour des randonnées d’une journée. Au programme ce mois-ci : entre Plateau briard et vallées (18 km), le 5 ; l’ancien “Far-West parisien” à Saint-Germain-des-Prés, le 10 ; Franchard-Barbizon-Franchard (18 km), le 12 ; les statues des Tuileries et du 1er arrondissement, le 16 ; les bords de Marne (19 km), le 19. Toutes informations sur le site www.pascren94.fr, contact auprès d’Éric au 06 12 89 13 65.

 

1.24 Concert à la cathédrale

Le 8 décembre à 16h, venez écouter Pep’s Lemon jouer sur scène dans la cathédrale. Le concert de ce trio d’amis à l’univers pétillant et lumineux marquera la clôture de l’exposition autour du thème “jardins” organisée, à l’occasion des 9e Rencontres Cathédrale, par le Centre culturel de la cathédrale avec la participation de l’équipe des Parcs et jardins de la Ville. D’ici là, profitez des derniers jours de l’exposition pour découvrir les œuvres des 40 artistes retenus. De 10h à 19h en semaine et de 15h à 18h le week-end. Entrée libre.

 

 

1.25 Trac Théâtre

Ils ont scellé un pacte… 9 nuits pour apprendre à se connaître. Lui, le jeune homme amnésique, elle, la jeune femme mystérieuse. 9 nuits pour tisser ensemble une histoire, dans un souffle, un frémissement, une errance partagée. La compagnie Trac Théâtre présente L’histoire des ours pandas racontée par un saxophoniste qui a une petite amie à Francfort de Matei Vișniec, une pièce drôle et inhabituelle mise en scène par Pascale Casanova. Rendez-vous au Théâtre Casalis le vendredi 6 et le samedi 7 décembre à 20h30, le dimanche 8 décembre à 16h. Participation au chapeau. Réservations indispensables au 06 56 74 74 58 ou sur www.tractheatre.fr.

 

1.26 Lotos de fin d’année

Comme le veut la tradition, en fin d’année, place aux lotos ! Celui des Auvergnats aura lieu le dimanche 8 décembre ; celui du Comité des fêtes le dimanche 15 décembre. Tous deux se tiendront à 14h (accueil à partir de 13h) à la salle Georges Duhamel (7, avenue Georges Duhamel). Venez nombreux en famille pour un agréable après-midi, et tentez de repartir avec l’un des très beaux lots à gagner : côtes de bœuf, chapons, pintades, huîtres, escargots, champagne et plus encore ! Tous renseignements auprès de M. Chavignaud (06 79 19 50 39) ou M. Teissèdre (06 74 10 77 58)

 

1.27 Produits ménagers

1.28 Petite Enfance

1.29 Théâtre à manivelles

Sonnez tambours et trompettes, maracas et castagnettes sur votre rivage ! Spectacle pour toute la famille dès 4 ans, à la médiathèque des Bleuets, le vendredi 6 décembre à 19h30. Tour à tour tirées du chapeau ou dissimulées sous le manteau, la Cie Hors-Logerie donne vie, au rythme de la manivelle, à des histoires farfelues. Le conte, la musique, la marionnette s’entremêlent dans un univers fait de bric et de broc, de détournements d’objets et de castelets de toute forme. Réservation au 01 41 94 30 93.

Vendredi 6 décembre

 

1.30 Exposition au Novotel

Le Collectif du lac de Créteil vous présente sa deuxième exposition au Novotel Créteil le Lac jusqu’au début janvier 2020. Depuis le 21 octobre, les visiteurs peuvent admirer librement 11 bâches de photographies qui capturent la vie du lac, ses oiseaux et ses insectes qui trouvent leur place au cœur de la ville. Entrée libre.

Jusqu’en janvier

 

1.31 Contraception : parlons-en

La contraception, quels sont les moyens ? Quelle contraception pour moi ? Pour répondre à ces questions, le Dr Valérie Dokhan Perez et Danièle Tordjman, sage-femme, vous accueillent au Pôle médical Champeval (34, rue Jean Jaurès) le 12 décembre à 18h. Au cours de cette réunion, gratuite et d’accès libre, vous sera délivrée une information claire et précise pour découvrir, comprendre et choisir le mode de contraception le plus adapté pour vous. Nous répondrons à toutes vos questions. Tous renseignements au 01 45 17 98 98 ou sur le site

le34polemedical.fr.

Jeudi 12 décembre

 

1.32 Coop’Cot

L’association des Amis de la Coop’Cot vous invite à suivre le développement et à participer à la création de la Coop’Cot, votre supermarché coopératif et solidaire. Prochaines réunions d’information le mardi 10 décembre à 19h30 à la Maison de la Solidarité et le jeudi 19 décembre à 19h30 à la Maison des associations. Plus d’informations au

06 31 66 62 15.

Les 10 et 19 décembre

 

1.33 Match d’impro

1.34 Entre parents

1.35 Attention au monoxyde de carbone !

L’hiver s’annonce froid et les appareils de chauffage fonctionnent à plein régime. Attention aux intoxications au monoxyde de carbone ! Incolore, inodore et non irritant, ce gaz est indétectable par l’homme. Il prend la place de l’oxygène dans le sang et peut être mortel en moins d’une heure. Gestes essentiels pour éviter les intoxications :

- faire vérifier et entretenir chaque année par un professionnel qualifié les installations de chauffage, d’eau chaude et les conduits de fumées ;

- veiller à aérer son logement quotidiennement et à ne jamais obstruer les grilles de ventilation ;

- respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils de chauffage et de cuisson ;

- ne pas utiliser en intérieur des appareils non adaptés tels que les barbecues ou les groupes électrogènes.

Les maux de tête, nausées, vertiges ou troubles visuels sont les premiers symptômes d’une intoxication. En cas d’intoxication ou de suspicion :

- ouvrir immédiatement portes et fenêtres ;

- arrêter si possible les appareils à combustion ;

- évacuer les locaux ;

- appeler les secours (112), les pompiers (18) ou le Samu (15).

Plus d’informations sur le site de l’Agence régionale de santé Île-de-France : https://www.iledefrance.ars.sante.fr/monoxyde-de-carbone-1.

 

1.36 Produits de la ruche

La saison touche à sa fin pour le groupe d’initiation à l’apiculture ! À cette occasion, l’association Nature & Société convie toutes et tous le jeudi 5 décembre de 19h à 21h à la Maison de la Nature. Au programme : découverte d’une autre facette de la vie du rucher, initiation à quelques utilisations des produits de la ruche (baumes, tissus cirés, pain d’épices) et un retour sur l’actualité de nos amies à rayures jaunes et noires, le tout bien au chaud. Participation de 6 € aux frais matériels, adhésion annuelle (10 €) bienvenue mais non obligatoire. Sur inscription (places limitées) au 09 53 04 41 05 ou à l’adresse agir@nature-et-societe.org.

 

1.37 Guide pratique : taxe de séjour

Depuis juin 2018, une taxe de séjour est due pour toute personne majeure non-résidente hébergée contre rémunération (hôtels, résidences, particuliers…) sur le territoire de Créteil. Pour toute location, l’hébergeur doit s’enregistrer sur le site www.declaloc.fr (faire une démarche > Faire une déclaration d’hébergement). Il obtient alors un no d’enregistrement, qui doit figurer sur toute annonce de location, et un lien pour créer un espace personnel sur la plateforme https://creteil.taxesejour.fr. Sur cet espace, vous pourrez déclarer les nuitées louées et reverser la taxe de séjour encaissée. Pour les résidences secondaires, il faudra également obtenir une autorisation de changement d’usage via www.declaloc.fr (faire une démarche > Changement d’usage). Retrouvez toutes les informations sur https://creteil.taxesejour.fr/ et les sites où déclarer sur www.ville-creteil.fr/taxe-de-sejour.

 

1.38 Défilé de Noël

Le défilé de Noël de l’ASBCA, c’est toute la magie de Noël juste avant les vacances scolaires. Ce rendez-vous qui anime les rues du quartier depuis 1990 a lieu cette année le 18 décembre. Parés de bonnets de Père Noël, de grelots, de capes et d’un gadget lumineux qui leur est offert, les enfants paradent au son d’un orchestre festif depuis Créteil Village jusqu’au Bras du Chapitre. Et sur le chemin, plein de surprises : un bateau tout illuminé et animé par l’USC Canoë-Kayak, un superbe feu d’artifice en milieu de parcours et un bon chocolat chaud accompagné de quelques gâteaux pour se réchauffer dans la convivialité. Un véritable moment de magie, de partage et de bonne humeur, créateur de souvenirs ! Mercredi 18 décembre

 

1.39 Croquis et aquarelle

Besoin d’exprimer votre fibre artistique ? Suivez les ateliers de Nathalie Ouamrane à la MPT Jean Ferrat. Samedi 14 décembre, de 14h30 à 17h30, elle animera une session de dessin d’après modèle vivant – étude au fusain. Tarif : 20 €. Le lendemain, dimanche 15 décembre, elle enseignera de 14h30 à 17h le croquis et l’aquarelle de paysages urbains. Tarif : 15 €. Tous renseignements et inscriptions au 06 67 69 71 30 ou nawam@aliceadsl.fr

Les 14 et 15 décembre

 

1.40 Ateliers cuisine

Rien de tel qu’un bon festin maison ! En décembre, profitez de deux animations pour apprendre à cuisiner comme un chef dans une atmosphère joyeuse et conviviale. D’abord le mercredi 11 décembre, de 15h30 à 18h30, un après-midi oriental à la MJC Mont-Mesly (01 45 13 17 00) avec un atelier cuisine et un spectacle de danse Bollywood. Puis le mercredi 18 décembre, de 14h à 17h, c’est au tour du CSC Rebérioux (01 41 94 18 15) de vous offrir un moment de découverte culinaire émaillé d’interludes de détente musicale. À vos spatules !

Les 11 et 18 décembre

 

1.41 Soirée projection

Venez découvrir le premier montage du long métrage Tic-Tac à la MPT Haye Aux Moines le 20 décembre à 20h. Ce film, résolument cristolien, est né et a grandi dans les ateliers de la MPT. La projection, en présence des acteurs et du réalisateur Wadi Laadam, sera suivie d’une battle de MC avec un invité surprise des sessions Rap Contenders ! Tous renseignements au 01 48 99 10 78.

Vendredi 20 décembre

 

1.42 Ateliers de Noël

Envie d’une touche personnelle pour les fêtes ? Des ateliers vous sont proposés tout au long du mois : création de décorations de Noël à la MJC Village (01 48 99 38 03) les samedis 7 et 14 de 10h30 à 12h30 et au CSC Rebérioux (01 41 94 18 15) les mercredis 4 et 11 de 14h à 17h (avec du matériel de récupération) ; ateliers création de bijoux et de cartes lumineuses à la MJC Mont-Mesly (01 45 13 17 00) respectivement le mercredi 4 et le mercredi 18 de 14h30 à 16h30.

Inscription auprès d’Anissa et réservée aux adhérents pour les ateliers à la MJC Village.

Les 4, 7, 11, 14 et 18 décembre

 


 

2      Actualités

 

2.1    Commémoration de l’armistice du 11 novembre

En ce 11 novembre 2019, la pluie était au rendez-vous des personnalités officielles venues commémorer l’armistice de la Grande Guerre devant le Monument aux morts du cimetière de Créteil. Laurent Cathala, maire de Créteil, Raymond Le Deun, préfet du Val-de-Marne, et de nombreux élus et membres du comité d’entente des anciens combattants ont procédé aux traditionnels dépôts de gerbes du souvenir et de la reconnaissance en hommage à tous les morts pour la France. Dans son allocution, Laurent Cathala a déclaré : “Souvenons-nous que la paix si chèrement acquise reste fragile. Nous devons continuer à nous battre, au quotidien, pour un monde plus juste. Un monde où l’amitié entre les peuples fasse taire les passions guerrières, où l’esprit de conciliation et de justice l’emporte sur le fanatisme, l’obscurantisme, et sur le cynisme des puissances d’argent, plus insidieux mais tout aussi délétère. Nous devons transmettre, inlassablement, aux nouvelles générations, ce flambeau de la mémoire qui est le flambeau de la citoyenneté”.

Devoir de mémoire oblige, ce fut au tour du collégien Amédée Pichard de lire Pour nous renaître de Terre, un poème écrit collectivement en atelier poésie au collège Plaisance. Des élèves du collèges Clément Guyard étaient également présent pour cette émouvante cérémonie qui s’est achevée par une interprétation du Chant du Départ par la chorale Sotto Voce, conduite de main de maître par son emblématique chef de chœur Scott Alan Prouty.

 

2.2    Immeuble rue Paul Cézanne : Des mouvements de terrain à l’origine des fissures

 

Le 3 novembre 2019, des fissures sont apparues sur un pignon d’un immeuble situé au 2, rue Paul Cézanne dans le Mont-Mesly et appartenant à Créteil Habitat.

 

Un architecte de la préfecture de police de Paris s’est immédiatement déplacé et les habitants ont été évacués par les pompiers. Laurent Cathala, maire de Créteil, a alors fait reloger en urgence les personnes dont les appartements étaient situés en proximité de la cage d’escalier la plus proche des désordres constatés. Dix logements ont ainsi été évacués.

Face aux risques éventuels, le maire, qui est resté en contact permanent avec les locataires concernés, a saisi le Tribunal administratif de Melun afin qu’il nomme en urgence un expert chargé d’examiner le bâtiment, de dresser un constat des désordres, d’indiquer s’il y avait un risque de péril grave et imminent et de proposer les mesures pour mettre fin à cette situation.

Après avoir obtenu l’assurance qu’aucun risque d’effondrement ne menaçait le bâtiment – les fissures n’étant apparues qu’au niveau des caves semi-enterrées –, des étais ont été mis en place sous la dalle de plancher en béton armé. Des témoins ont été posés sur les lézardes et les fissures. Des sondages de sol ont également été réalisés jusqu’à 30 mètres de profondeur.

Le 14 novembre, Laurent Cathala et Hervé Nabet, directeur général de Créteil Habitat, se sont rendus à l’Hôtel Ibis afin de rencontrer à nouveau les personnes qui ont subi le sinistre et ont été hébergées dans cet hôtel pour les informer du résultat des expertises effectuées par les bureaux de contrôle.

 

2.2.1   Des mouvements de terrain liés à la succession des périodes de sécheresse puis de fortes pluies

Les conclusions des expertises, auxquelles le maire a naturellement donné la primeur aux habitants de l’immeuble, ont fait l’objet le 14 novembre d’un communiqué en ces termes : “À la suite des investigations, il apparaît que des mouvements de terrain liés à la sécheresse et à l’épisode de pluie du début du mois de novembre sont la cause des désordres constatés”.

Des travaux de consolidation, pour permettre aux locataires de réintégrer définitivement leur appartement en toute sécurité, ont donc démarré le lundi 18 novembre et devraient s’achever le 3 décembre. Une seconde phase de travaux pourra alors s’engager afin de restaurer définitivement les parties affectées de l’immeuble concerné. L’hébergement temporaire des familles qui souhaitent réintégrer leur appartement au 2, rue Paul Cézanne a donc été prolongé dans les mêmes conditions jusqu’au 3 décembre. Pour les personnes qui ont exprimé le souhait d’être relogées dans un nouvel appartement, leur déménagement sera organisé sous le contrôle de Créteil Habitat et de la Ville de Créteil.

 

2.2.2   Une procédure d’état de catastrophe naturelle envisagée

Enfin, sans présenter le même caractère de gravité, il n’est pas exclu que d’autres désordres puissent apparaître dans différents secteurs du Mont-Mesly. Laurent Cathala examine actuellement avec les services de l’État le dépôt éventuel d’un dossier relatif à une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sur l’ensemble du périmètre concerné afin de préserver les intérêts juridiques et économiques des propriétaires. Les copropriétés du secteur sont donc invitées à inspecter au plus vite leurs biens et à faire constater d’éventuels désordres.

 

2.2.3   Les dispositions de sécurité prises en urgence

 

Dès le dimanche 3 novembre, jour de l’apparition des fissures, ce sont 10 ménages habitant la cage d’escalier correspondante qui ont été évacués du bâtiment.

L’hébergement d’urgence mis en place par la Ville a concerné 7 ménages qui ont été accueillis à l’hôtel Ibis situé à Créteil, au carrefour Pompadour. Pour ces 7 familles, le CCAS a pris en charge l’hôtel, le petit déjeuner et les repas. Deux ménages ont préféré être hébergés dans leur famille. Enfin un couple disposait de solutions personnelles.

Une ligne téléphonique dédiée aux locataires des 4 et 6, rue Paul Cézanne a été mise en place par Créteil Habitat.

Après avoir pris ces dispositions, le maire de Créteil a immédiatement saisi le tribunal administratif afin d’obtenir en urgence la désignation d’un expert chargé “d’examiner le bâtiment”. Dans le même temps, Créteil Habitat a missionné plusieurs bureaux d’études et sociétés spécialisées afin de prendre des mesures conservatoires (pose des étais, stabilisation de l’immeuble, protections des abords, etc…) et d’effectuer des sondages de sols.

 

 

2.3    Disparition : Francis Pernet - un humaniste hyperactif et chaleureux

Le décès accidentel de Francis Pernet, survenu à l’âge de 74 ans le 30 octobre dernier à Biarritz, a provoqué stupeur, tristesse et émotion auprès de ses proches et de tous ceux qui le côtoient depuis si longtemps à Créteil. Marié à Nicole et père de Frédérique, Francis Pernet était Chevalier de l’ordre National du Mérite. Ancien cadre à la chambre de commerce et d’industrie de Paris, ancien auditeur de l’Institut des hautes études de défense nationale, il était administrateur fédéral et président du conseil d’administration de la caisse du Crédit mutuel de Créteil et président de la section de Seine et Marne des membres de l’ordre national du Mérite.

Le tragique accident qui l’a emporté si brutalement a été un choc pour tous ceux qui l’accompagnaient dans ses engagements professionnels, sportifs et citoyens.

Rendant hommage à Francis Pernet, Laurent Cathala, maire de Créteil a notamment salué “son intelligence vive et ses capacités managériales et humaines qui lui avaient ouvert les portes d’une riche carrière professionnelle. Très attaché à la vie associative et sportive de la ville dont, au titre du Crédit mutuel, il était un sponsor important, il avait accepté, entre autres, la présidence du Club de tir sportif de Créteil, puis celle de la Fédération française de tir. Engagé au sein de l’US Créteil, il siégeait aussi au Conseil de surveillance de la Sem Handball. Cet homme de cœur, fin, attentionné, animé de convictions profondes et sincères, était unanimement apprécié et aimé. Je perds un ami fidèle, un compagnon de longue date avec qui j’ai partagé de grands moments de bonheur”.

 

2.4    Happy Hip-Hop pour Kalypso

Le festival de danse hip-hop Kalypso a battu son plein en novembre dernier à la Maison des Arts avec un programme foisonnant de spectacles, de shows chorégraphiques et de créations époustouflantes. Mais cette année, la 7e édition du festival avait aussi une saveur particulière : celle de la célébration des dix ans de direction du Centre chorégraphique national de Créteil (CCN) par Mourad Merzouki. Un anniversaire qui a été fêté comme il se doit autour d’un temps particulièrement fort dans la grande salle de la Mac avec le spectacle Danser Casa.

Au-delà de cette soirée-anniversaire, le festival a été l’occasion de découvrir les mille et un visages de la danse hip-hop et de ses jeunes talents dans tous les lieux programmés pour accueillir le festival, et notamment sur la place centrale du centre commercial régional Créteil Soleil, où une vingtaine de candidats se sont affrontés sur la musique et thème de leur choix.

 

2.5    Téléphérique urbain : tous les recours seront utilisés

À la suite à l’arrêté de déclaration d’utilité publique signé par le préfet du Val-de-Marne relatif à la réalisation du téléphérique urbain “Câble A-Téléval”, Laurent Cathala, maire de Créteil, a indiqué dans un communiqué le 25 octobre qu’il utilisera “toutes les voies de recours possibles. Ceux-ci porteront sur les nuisances sonores et visuelles à proximité des immeubles des Sarrazins ; l’insertion de la gare sur l’ouvrage d’art qu’est le lien de ville reliant le quartier du Mont-Mesly au quartier du Port ; l’enclavement de la zone d’activité Europarc et des immeubles des Sarrazins du fait de l’implantation des pylônes, qui généreront une modification de la circulation dans tout le secteur. Enfin, les recours souligneront le caractère formel de la consultation effectuée dans le cadre de l’enquête publique alors qu’aucune information n’est donnée tant sur l’échéancier de réalisation que sur le plan de financement.”

 

2.6    Festival littéraire : Bruits et chuchotements à la médiathèque

Pour cette 2e édition du festival littéraire, ce samedi 16 novembre, la Médiathèque Nelson Mandela a fait le plein… de mots. Pas moins de deux prix Goncourt de la poésie étaient présents à cette occasion. Les amateurs ont pu assister à quelque 22 rendez-vous avec des auteurs et bavarder avec les libraires de Créteil. En plus de la poésie, la part belle était faite à la BD, aux spectacles, aux ateliers d’écriture, aux dédicaces des auteurs présents, aux lectures musicales et dessinées et aux expositions. Un festival qui trouve une place de choix dans les événements culturels cristoliens.

 

2.7    D’importants travaux avenue Gallieni

Les travaux de mise en séparatif des réseaux d’assainissement de l’avenue Gallieni ont déjà commencés. Ils se prolongeront jusqu’en février.

La première phase a démarré le 14 octobre pour s’achever fin décembre. Il s’agit du repérage des branchements d’assainissement existants sur le trottoir pour chacune des propriétés. Durant cette phase, le stationnement est ponctuellement neutralisé au fur et à mesure de l’avancement des travaux de repérage.

La deuxième phase se déroulera de janvier à fin février 2020 avec la réalisation du collecteur d’eaux usées et création des nouveaux branchements. Durant cette phase, le stationnement sera interdit dans l’emprise du chantier, de l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny (RD19) à la rue des Buttes. La circulation automobile sera également interdite dans l’emprise du chantier entre 8h et 17h conformément aux arrêtés portant réglementation provisoire de la circulation. Des balisages et des déviations seront mis en place par l’entreprise désignée : Eiffage. En dehors de ces horaires, les accès aux propriétés en véhicule seront possibles. Les cheminements piétons seront maintenus 24h/24. Concernant la collecte des déchets, celle-ci sera assurée et des dispositifs de regroupement ponctuels seront mis en place si nécessaire par l’entreprise.

Pour toutes informations vous pouvez contacter les services techniques municipaux au 01 49 56 36 20.

 

2.8    Une fresque en hommage au sport cristolien

Les Béliers, tel est l’intitulé de la fresque réalisée en novembre par le graffeur cristolien Henri Hang (notre photo). Située sur le quai de la Croisette, en contre-bas de l’hôtel de Ville, cette fresque – dont le projet était porté par la direction de la culture – est un hommage à trois athlètes cristoliens ayant marqué le monde sportif par leurs parcours remarquables. Laurent Fignon, cycliste professionnel qui a été licencié à l’US Créteil, a remporté 2 fois le Tour de France et de nombreuses courses prestigieuses. Laëtitia Tonazzi, née à Créteil, est une footballeuse internationale. Meilleure buteuse du Championnat de France 2007, 2008 puis 2010 et 2011, elle a évolué au poste d’attaquante au Montpellier HSC. Magname Koïta est un joueur de rugby qui a débuté sa carrière à l’US Créteil avant de rejoindre de nombreux clubs emblématiques du rugby français.

 

2.9    Grand succès pour le 3e Café psycho

Le samedi 23 novembre se déroulait le 3e Café psycho, organisé par le Conseil local de santé mentale (CLSM) de la Ville à la médiathèque Nelson Mandela. Plus d’une centaine de personnes, partagées en deux groupes, ont pris part aux échanges sur la thématique de l’estime de soi, animés par le Professeur Pelissolo et son épouse Stéphany, psychothérapeute. Les questions “comment se construit l’estime de soi ?”, “quelles sont les dérives d’une mauvaise estime de soi ?” et “comment améliorer son estime ?” ont alimenté le débat entre les participants, chacun apportant ses idées et sa conception. Le succès de cette troisième édition confirme l’intérêt des Cristoliens pour les sujets liés à la psychologie – et pour ce nouvel espace de rencontre qui permet de s’informer et d’échanger. Des participants de tous âges sont venus des quatre coins du département, leur permettant par la même occasion de découvrir la médiathèque. Le prochain Café psycho aura lieu début 2020.

 

 

2.10 La Cristo-dictée fait salle comble !

Samedi 26 octobre se déroulait la première édition de la Cristo-dictée organisée par les associations Filles et fils de la République, Parents, et Unis pour la réussite scolaire. Le temps d’une matinée studieuse, 158 personnes âgées de 8 à 70 ans ont investi une salle Georges Duhamel aux allures de centre d’examen ! L’occasion pour les participants de mettre à l’épreuve leurs compétences orthographiques et, dans le même temps, de contribuer à l’achat de livres jeunesse grâce à l’euro symbolique versé lors de l’inscription. Une ambiance chaleureuse et intergénérationnelle qui mérite certainement une prochaine édition !

 

2.11 Modernisation du bureau de Poste place Allende

 

La Poste poursuit le plan de modernisation de ses bureaux en les transformant en “Espace service client intégral”. Il s’agit de proposer un accueil plus personnalisé aux clients, avec des ilots polyvalents et une sécurité renforcée. Le bureau de Poste de Créteil Lac, place Salvador Allende, fera ainsi l’objet de travaux d’aménagement à cet effet, du 16 janvier au 10 avril 2020. Le bureau devra fermer ses portes pendant cette période. Une procédure de continuité de service sera mise en place par la Poste avec une signalétique appropriée. Pour les services bancaires, l’accueil téléphonique est assuré au 3631 ou en ligne à l’adresse www.laposte.fr/monbureaudeposte. Des affiches personnalisées seront apposées sur la façade du bureau pour informer et orienter au mieux les clients.

 

2.12 Un mois sans le tabac

Le mercredi 6 novembre, les associations partenaires du “Mois sans tabac” ont pris leurs quartiers sur la dalle de l’hôtel de ville, au cœur d’un village éphémère. Différents stands étaient proposés aux visiteurs : “Plaisir et vitamine”, animé par une diététicienne du CCAS de Créteil qui a dispensé ses conseils en matière de nutrition et d’activité physique, un atelier “vélo smoothie” animé par des étudiants en service sanitaire, un stand d’entretien avec des tabacologues, le bus santé du Val-de-Marne. Mais aussi un espace partenaires, qui regroupait les cinq associations membres du collectif “Mois sans tabac” (la Ligue contre le cancer, le Respadd, la Fondation du souffle, la Fédération addiction et l’ANPAA) et où étaient proposés de la documentation, un test du souffle et deux ateliers de sophrologie et de yoga. Une journée de sensibilisation bien réussie !

 

2.13 La rénovation du canal va démarrer

Dans le cadre du contrat de délégation du service public de distribution d’eau potable, un fonds de solidarité et d’intéressement a été instauré permettant le financement, par le fournisseur, en l’occurrence Suez Eau France, d’actions en faveur de l’environnement, qu’elles soient pédagogiques ou de mise en valeur du patrimoine. La Ville a décidé d’utiliser ce fonds pour notamment remettre en état le canal de La Source, situé entre l’avenue François Mitterrand et le lac. Construit en 1993, cet ouvrage qui agrémente le quartier a aujourd’hui besoin d’être rénové, entre autres à cause d’un défaut d’étanchéité dans sa partie haute. Les travaux, d’une durée de six mois, vont débuter en décembre. La passerelle métallique surplombant le canal sera inaccessible pendant ces travaux. Après avoir été vidé et déblayé, le canal sera doté d’un remblai drainant et d’une nouvelle étanchéité jusqu’à la margelle. Il sera ensuite de nouveau alimenté par l’eau du lac pour le plus grand plaisir des habitants et des promeneurs.

 


 

3      Transition énergétique (suite) : 50 mesures concrètes pour protéger la planète

 

Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA) a adopté à l’unanimité, le 2 octobre 2019, son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). Il consiste en 50 actions concrètes. Dans le numéro d’octobre (Créteil Vivre Ensemble no 396), les 22 premières mesures, sur les thèmes de l’énergie, de l’air et du climat, étaient présentées ; ce second volet portera sur les 28 suivantes.

 

3.1    Économie circulaire 

 

3.1.1   Appuyons la transition des entreprises vers des pratiques plus durables

Action no 23/ Encourager les entreprises à la transition vers un modèle plus durable

GPSEA souhaite sensibiliser les entreprises du territoire au développement durable, les accompagner dans leurs projets, notamment de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), et valoriser ces initiatives afin de promouvoir de nouveaux acteurs économiques.

Objectifs : sensibiliser 100 entreprises/an ; doubler dès 2020 le nombre d’entreprises ayant obtenu le label RSE du Cecap (club d’entreprises soutenu par GPSEA) ; inclure dans la charte des achats responsables une pondération favorable aux entreprises labellisées pour leur engagement environnemental ou sociétal.

Calendrier : 2019 rencontre avec les entreprises. 2020-2024 : déploiement de l’action.

Action no 24/ Encourager des stratégies logistiques plus durables

GPSEA souhaite aider les entreprises à développer une stratégie logistique moins génératrice de gaz à effet de serre à travers deux infrastructures du territoire : le port de Bonneuil-sur-Marne (fluvial-routier-ferroviaire) et le chantier multi-technique de Bonneuil-Valenton (routier-ferroviaire).

Objectifs : implanter au moins une station de ravitaillement hydrogène supplémentaire à horizon 2024 ; développer une stratégie territoriale sur les activités logistiques (mutualisation de services entre entreprises, offre immobilière…).

Calendrier - 2020 : élaboration d’une stratégie territoriale intégrée pour les activités logistiques. 2020-2024 : déploiement de la stratégie.

 

3.1.2   Réduisons, revalorisons, recyclons et réutilisons

Action no 25/ Expérimenter une démarche d’écologie industrielle territoriale

GPSEA souhaite expérimenter une démarche d’écologie industrielle territoriale (EIT) sur une zone d’activité du territoire où chacun des acteurs réfléchit à la façon de réduire son impact environnemental.

Objectifs : suivre et augmenter la quantité de déchets industriels réutilisés ; sensibiliser 200 entreprises à l’EIT ; investir 25 entreprises dans la démarche.

Calendrier : 2020, recrutement d’un chargé de mission, lancement d’une étude de faisabilité avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), 2020-2024 : mise en place d’initiatives EIT.

Action no 26/ Élaborer un plan territorial de prévention des déchets

L’action de GPSEA en termes de prévention des déchets va se concrétiser par un programme local de prévention des déchets (PLPD).

Objectifs : réduire de 10% les déchets ménagers ; augmenter la valorisation de matière pour atteindre 50 kg/habitant/an en 2030 ; valoriser 40 kg/habitant/an de déchets organiques.

Calendrier : 2019-2020, réalisation d’un bilan des PLPD antérieurs et élaboration du PLPD territorial.

2020-2024 : mise en œuvre du PLPD territorial.

Action no 27/ Réduire l’impact carbone de la collecte des déchets

Avec 135 000 tonnes de déchets collectés par an, GPSEA souhaite disposer d’un service de collecte plus respectueux de l’environnement.

Objectifs : 15 bennes décarbonées en horizon 2024 ; entre 150 et 200 conteneurs enterrés supplémentaires ; réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Calendrier : 2021, inclure le triplement du recours à des bennes décarbonées dans le renouvellement du marché de collecte des déchets. 2020-2024 : mise en œuvre d’un plan d’installation de conteneurs enterrés.

Action no 28/ Mettre en place une ressourcerie expérimentale

GPSEA souhaite mettre en place une ressourcerie à Boissy-Saint-Léger. Cette structure permettrait le réemploi d’objets avant qu’ils ne deviennent des déchets quand cela est possible, de les recycler dans le cas contraire.

Objectif : valoriser 100 tonnes/an de déchets.

Calendrier : 2020-2024, lancement d’une ressourcerie au second semestre 2020.

 

3.1.3   Une alimentation saine et locale

Action no 29/ Réaliser le Projet alimentaire territorial

Dans son Projet alimentaire territorial (Pat), GPSEA souhaite promouvoir les circuits courts en valorisant la qualité des productions locales.

Objectifs : créer des synergies entre les acteurs de la chaîne alimentaire ; sensibiliser aux enjeux de l’agriculture et de l’alimentation durables ; définir une filière courte pour la restauration collective ; mettre en place un label de qualité ; lutter contre le gaspillage alimentaire.

Calendrier : 2019, élaboration du Pat, 2020 : élaboration et réalisation d’un programme d’actions et d’animations du Pat.

Action no 30/ Revitaliser les terres agricoles

GPSEA souhaite protéger et valoriser les espaces agricoles, soumis à de fortes pressions foncières.

Objectifs : protéger et développer le foncier agricole par des outils réglementaires ; remettre en culture des surfaces en friche ; développer des surfaces agricoles supplémentaires ; créer des emplois

Calendrier : 2019, lancement d’un groupe de travail multi-partenaires (chambres consulaires, exploitants agricoles, associations...), 2020 : élaboration d’un schéma de revitalisation des terres agricoles, 2021 : mise en place d’un outil réglementaire de protection des espaces.

Action no 31/ Participer à la création d’un marché bio expérimental

GPSEA souhaite expérimenter un marché biologique qui permettra la vente de produits alimentaires, artisanaux ou de beauté, notamment par les producteurs du territoire.

Objectifs : sensibiliser aux enjeux de l’agriculture et de l’alimentation durables ; revitaliser les centres-villes ; assurer un débouché supplémentaire aux exploitants du territoire.

Calendrier : 2019, élaboration du projet, 2020 : expérimentation d’un point de vente bio.

Action no 32/ Expérimenter des distributeurs de produits frais locaux dans les équipements publics

En cohérence avec le Projet alimentaire territorial, GPSEA souhaite compléter l’offre alimentaire des distributeurs dans les piscines et les médiathèques avec des fruits frais issus des productions locales.

Objectifs : promouvoir la consommation de fruits frais, de saison et locaux ; développer une éducation à une alimentation saine ; lutter contre la “malbouffe”.

Calendrier : 2019, élaboration du projet, 2020 : contractualisation avec les opérateurs et lancement de l’expérimentation.

Action no 33/ Développer l’agriculture urbaine

GPSEA souhaite augmenter les surfaces cultivées en ville : parcelles disponibles, toiture, friches, espaces publics…

Objectifs : valoriser les friches ou les réserves foncières ; améliorer le cadre et la qualité de vie ; assurer une production vivrière ; développer la biodiversité en ville ; contribuer à la formation et à l’éducation alimentaires.

Calendrier : 2019, réalisation d’un état des lieux, 2020 : mise en place d’un appel à projet annuel.

 

3.2    Éco-exemplarité

3.2.1   Construisons et rénovons exemplaire

Action no 34/Doubler les investissements consacrés à la maintenance énergétique des bâtiments territoriaux

GPSEA souhaite connaitre les performances énergétiques des 43 bâtiments de son patrimoine afin d’établir un programme de travaux de rénovation, notamment pour les piscines.

Objectifs : réaliser des diagnostics de performances énergétique (DPE) ; suivre numériquement les consommations énergétiques des bâtiments ; élaborer un plan pluriannuel d’investissement (PPI) Rénovation.

Calendrier : 2019, audit des bâtiments via les DPE, 2020 : mise en place d’un logiciel de suivi des consommations ; priorisation des besoins de rénovations ; sélection du prestataire qui accompagnera GPSEA dans la démarche. 2020-2021 : élaboration et adoption du PPI Rénovation notamment pour les piscines. À partir de 2022 : réalisation des travaux selon le PPI Rénovation. À partir de 2023 : évaluation des travaux.

Action no 35/ Mettre en place un contrat global de performance énergétique

GPSEA souhaite mettre en place un contrat global de performance énergétique pour l’exploitation du système de chauffage, ventilation et climatisation de ses bâtiments afin d’améliorer leur efficacité énergétique.

Objectifs. améliorer la connaissance des consommations énergétiques des bâtiments par un logiciel de suivi ; maitriser ces consommations ; établir un diagnostic technique des installations ; étendre la clause d’intéressement des exploitants pour plusieurs bâtiments ; mettre en place un contrat de performance énergétique.

Calendrier. 2019 : renouvellement du marché exploitation chauffage ; ventilation et climatisation. 2020-2023 : mise en place d’un logiciel de suivi des consommations ; création de comités technique et de pilotage ; étude des caractéristiques énergétiques des bâtiments ; extension de plusieurs clauses d’intéressement. 2024 : implémentation d’un contrat global de performance lors du renouvellement des marchés.

Action no 36/ Systématiser les démarches environnementales pour chaque projet sur le bâti

GPSEA souhaite améliorer la performance de ses bâtiments et diminuer leur empreinte carbone.

Objectifs : Inscrire 100% des projets de rénovation ou de construction de bâtiments dans une démarche environnementale supérieure à la réglementation thermique en cours ; réaliser des audits énergétiques ; prendre en compte la notion de coût globalisé dans la conception d’un projet (travaux plus fonctionnement).

Calendrier 

À partir de 2019 : dès le lancement d’une nouvelle opération de réhabilitation ou de construction.

 

3.2.2    Toutes et tous engagés pour le climat

Action no 37/Se fournir en énergie verte

GPSEA souhaite acheter de l’énergie 100% renouvelable afin d’encourager la transition énergétique.

Objectif : 100% d’énergie verte.

Calendrier. 2019-2024 : intégrer le niveau 100% renouvelable pour les marchés d’approvisionnement d’énergie lors des renouvellements.

Action no 38/Changer les comportements des agents

GPSEA souhaite sensibiliser aux éco-gestes les agents et les usagers des équipements du territoire.

Objectifs :  faire évoluer les éco-gestes pour les agents ; réaliser des économies de fluides dans les équipements.

Calendrier : 2019 : mise en place d’un groupe projet sur les éco-gestes en interne. À partir de 2020 : diagnostic par équipement et ateliers d’animations avec les agents.

Action no 39/ Diffuser une culture “climat”

GPSEA souhaite étoffer ses animations sur les thématiques liées au développement durable (climat, énergie, air, tri…), notamment en soutenant les projets initiés par les communes et les écoles.

Objectifs : faire évoluer les comportements des habitants et en priorité des plus jeunes ; impulser des projets collectifs ; inciter les écoles à rentrer dans un processus “Établissement en Démarche Développement durable” (E3D).

Calendrier. 2019 : réalisation d’une offre de services. À partir de 2020 : mise en place et développement d’animations.

Action no 40/Accompagner l’évolution des métiers face aux enjeux climatiques

GPSEA anticipe les besoins en formation de ses agents, notamment ceux de la Direction des bâtiments et de la production florale et arboricole, regroupant les métiers les plus exposés au changement climatique.

Objectif. former les agents aux métiers de demain.

Calendrier. 2020 : établissement d’un plan de formation spécifique. À partir de 2020 : formation et sensibilisation des agents.

Action no 41/Réduire l’impact du numérique sur l’environnement

Afin de réduire l’empreinte environnementale liée aux outils numériques et à leur utilisation, GPSEA souhaite former ses agents à des éco-gestes et réaliser des achats équitables en matière numérique.

Objectifs. intégrer dans les formations au numérique une utilisation raisonnée des outils ; faire davantage appel aux associations de collecte et réutilisation de matériel informatique ; utiliser du matériel reconditionné.

Calendrier. 2020 : établissement des plans de formations et formations des agents.

 

3.2.3   Une commande publique responsable

Action no 42/ Réaliser une charte des achats durables

Avec 50 millions d’achats par an, GPSEA souhaite affirmer une politique d’achat durable en matière environnementale et socialement responsable.

Objectifs : finaliser la charte des achats socialement responsables ; élaborer une charte des achats durables ; 30% de marchés publics avec clause environnementale à horizon 2024.

Calendrier. 2020 : adoption d’une charte des achats socialement responsables. 2020-2024 : adoption d’une charte des achats environnementaux ; ajout d’une clause environnementale dans les nouveaux marchés publics ; analyse des offres en ajoutant des critères environnementaux.

Action no 43/ Mutualiser les achats avec les communes membres GPSEA souhaite développer l’achat groupé avec les communes du Territoire.

Objectifs : optimiser l’emploi des ressources achetées par GPSEA, mutualiser l’utilisation de certains équipements ; rationnaliser les déplacements des fournisseurs et prestataires.

Calendrier. 2020 : réalisation d’un inventaire des biens et équipements pouvant être mutualisés. 2020-2024 : modification des marchés publics.

Action no 44/ Développer une stratégie financière verte et responsable

Grâce au financement de ses investissements par des prêts verts, GPSEA contribue à une finance plus responsable, en ciblant des investisseurs qui se préoccupent de l’impact environnemental des projets qu’ils financent.

Objectif : développer le recours aux financements verts et responsables.

Calendrier. 2019 : premier prêt vert contracté sur le budget annexe assainissement (1,2 millions d’euros). 2019-2024 : développement des financements verts.

3.2.4   Des modes de travail innovants

 

Action no 45/Dématérialiser pour économiser

GPSEA entreprend un vaste chantier de dématérialisation de son administration en commençant par sa chaine comptable et l’étendant à la gestion des congés ou la mise en place d’un parapheur électronique.

Objectif : réduire la consommation de 30 000 feuilles/an.

Calendrier. 2019 : dématérialisation de la chaîne comptable ; actions de sensibilisation auprès des agents pour économiser le papier ; mise en place de parapheurs numériques. 2021-2021 : mise en place d’une solution d’archivage électronique des documents.

Action no 46/Réaliser un plan de déplacement d’administration

GPSEA souhaite développer le covoiturage et les modes de déplacements alternatifs à la voiture, former ses agents à l’éco-conduite et encourager les visio-conférences, le coworking et le télétravail.

Objectif :  réduire les émissions de gaz à effet de serre liés aux déplacements professionnels et domicile-travail.

Calendrier. 2020 : lancement de la démarche et diagnostic, premières formations à l’éco-conduite. 2021 : mise en place d’actions.

Action no 47/Supprimer le plastique au sein de GPSEA

GPSEA s’engage à supprimer le pastique au sein des services et ses bâtiments territoriaux d’ici à 2025, notamment dans le domaine alimentaire.

Objectif : réduire tout le plastique alimentaire d’ici à 2025.

Calendrier. 2019 : mise en place d’un groupe de travail ; essai de nouvelles barquettes alimentaires pour les repas fournis par la Cuisine centrale. 2020 : achats complémentaires et campagne de sensibilisation auprès des agents.

Action no 48/Donner une deuxième vie au mobilier

GPSEA souhaite donner une deuxième vie au mobilier de bureau, véhicules de services et matériel informatique notamment.

Objectif : réduire le gaspillage matériel

Calendrier. 2019 : formation des agents ; expérimentation de vente aux enchères de mobilier de bureau ; valorisation et/ou recyclage des mobiliers à détruire. 2020-2024 : extension du dispositif à d’autres biens mobiliers ; mise en place d’un comité technique et de pilotage.

Action no 49/Lutter contre le gaspillage alimentaire

Avec 13 200 repas livrés dans les établissements scolaires, GPSEA est directement concerné par le gaspillage alimentaire. Plusieurs pistes sont envisagées pour y remédier : partenariat avec des associations locales d’aide alimentaire, préinscription obligatoire pour les usagers de la restauration scolaire et le personnel pour éviter la surproduction…

Objectif : réduire le gaspillage alimentaire.

Calendrier. 2020 : conventionnement avec des associations locales pour leur fournir les repas non utilisés ; lancement du formulaire d’inscription aux restaurants administratifs (agents GPSEA).

Action no 50/Réduire l’impact du carbone lié aux déplacements

GPSEA convertit progressivement une partie de son parc automobile. Aujourd’hui, sur ses 283 véhicules, 21 sont électriques et 2 hybrides.

Objectif : augmenter le nombre de véhicules propres et le nombre de déplacements avec ces véhicules.

Calendrier. 2020 : évolution du parc automobile ; acquisition de nouveaux types de véhicule ; formation des agents aux enjeux des déplacements.

 


 

4      Démocratie locale : Conseil municipal des enfants - nouveaux élus

 

Le mandat 2017-2019 achevé, 57 nouveaux conseillers ont été élus au CME. Les élections des conseillers enfants se déroulent dans les classes de CM1 et classes de double niveau dans les 26 écoles de la ville en conditions réelles, avec isoloirs, assesseurs, scrutateurs et cartes d’électeurs. Les conseillers élus sont conviés à une réunion d’information avec leurs parents, participent à une journée d’échanges et de pratiques, puis sont installés officiellement en séance plénière.

 

4.1    Liste des nouveaux conseillers enfants

 

ALLEZARD

- BENDAOUADJI Maïsa-Yamina

- BOUZOUMMITA Hidaya

- CULAFIC Lesly

 

BEUVIN A

- RAMADAN Alycia

- RAMADAN NONO Wilfried

 

BEUVIN B

- LARAB Lina

- NGANGONG Jovany

 

BUTTES

- PICHOT Auriane

- TOUATI Jena

 

CAMUS

- GINGALLY Medhina

- N’DIAYE Grace

 

CASALIS

- ABDERRANMANE Mounir

- MBO MOKANGO Kelina

- TELIE Ange-Emmanuela

 

AIME CESAIRE

- HADJ SALAH Inès

- LAAYAD Chaïma

 

CHATEAUBRIAND

- DIABIRA Sira

- NIMIRF Naomie

 

DE MAILLE

- BOSCHER Victoire

- TISON Mathias

 

GASTON DEFERRE

- BARADJI Maïmouna

- YOUSFI Jade

 

FELIX EBOUE

- GOUMANE-MIDA Méllina

- MICHEL Farha

 

GERBAULT

- WANG Rui-Félicia

 

GUIBLETS

- FARCY Eziah

- LUKUMINA MANZOLO Prunnelle

 

HABETTE

- GACEM Kaïs

- MEJRI Farès

 

HEREDIA

- GUEYE Amina     

 

HUGO

- DEHENNIN-HANQUIEZ Matthéo

- PELLISSIERE Roxane

- QUENTREC Nina

 

LEO LAGRANGE

- KARRAM Ilyes

-MELKI Jennifer

-MULATU Adam

 

MENDÈS-FRANCE

- HOMMADA Samah

- NECHMI Ilyes

 

MONGE

- FENEROL Mélanie

- MEZIANE Dalia

 

LEO ORVILLE

- FILLION Ayanah

- MANI Marwane

 

OZAR HATORAH

- BENICHOU Arié

- MULLER Mia

 

BLAISE PASCAL

- DEMAR Nael

- DIAKHO Yamadou

 

PEGUY

- BONITO David

- BOURBIA Amina

 

SARRAZINS

- AYEVA Lidao

- N’GONDA Adonaï Jurasslain

 

SAVIGNAT

- ASRAT Senaï

-BENSALAH Lina

- SISSOKO Djelika

 

LA SOURCE

- JEAN-BAPTISTE NABETI Gabriel

- LINEK Lycia

- JEAN-BAPTISTE NABETI Gabriel

- LINEK Lycia


 

5      Démocratie locale : les jeunes citoyens toujours plus actifs

Conseillers municipaux enfants, adolescents et jeunes mettent en œuvre de nombreux projets citoyens dont ils choisissent eux-mêmes les thèmes suivant leurs aspirations et en lien avec l’actualité. L’occasion de faire un bilan de l’année écoulée pour certains et de prendre de nouvelles responsabilités pour d’autres. Tour d’horizon.

 

Le conseil des adolescents, comme le conseil de jeunes, fonctionne sur la base du volontariat. Ainsi, après une présentation du dispositif par les animateurs dans toutes les classes de 6e (excepté le collège Pasteur) au mois de mars, les jeunes conseillers s’engagent pour une année. “Un clip vidéo leur est notamment présenté afin qu’ils découvrent les modalités ainsi que l’importance de participer à des projets d’intérêt général, puis un panorama des projets passés afin de les mettre dans le bain”, explique Jussy Kiyindou, animateur. L’année écoulée fut riche pour les 33 volontaires investis dans leur fonction. Comme à l’accoutumée, un projet clé en main leur a été confié : ils ont été chargés de sonder leurs camarades de classe afin d’identifier leurs idées pour l’élaboration de nouvelles initiatives. Ils ont ensuite été invités à participer à une journée d’échanges et de pratiques pour créer une cohésion de groupe et se positionner sur des thèmes à traiter.

 

5.1    Le conseil des adolescents/ lutte anti-discrimination et cahier branché

Deux thèmes se sont ainsi distingués. Un premier groupe a travaillé sur la discrimination en lien avec l’association Pluriel 94. Durant les pauses méridiennes dans les collèges, les conseillers ont animé un atelier intitulé “Carton rouge à la discrimination”, consistant à utiliser des cartons rouges et jaunes en fonction de son opinion en utilisant des mots clés ou encore des jeux de mimes. Des débats ont également été menés par les conseillers dans les différents collèges. Ces échanges ont permis de combattre les préjugés et ont contribué à une certaine prise de conscience des actes de discrimination au quotidien grâce à des propos illustrés en images. “Acquérir de l’écoute et de l’attention sur le rapport à l’autre et comprendre ce qu’est un débat est très important”, poursuit Jussy Kiyindou.

Un autre groupe a travaillé sur le thème de l’impact du numérique sur l’environnement. Les conseillers ont mis en place des ateliers sur les temps de pause méridienne dans les collèges. À l’aide d’une maxi cocotte, ils posaient des questions de bon sens (comment préserver la durée de vie de son smartphone, quelle distance moyenne a parcouru un smartphone avant d’atterrir dans notre poche, etc.). “Les conseillers ont été sensibilisés par des professionnels en amont afin d’apporter des réponses concrètes à leurs camarades”, indique Margaux Foyer, animatrice.

Un projet numérique intergénérationnel a également été mis en œuvre. Les conseillers souhaitent aider les personnes éloignées du numérique et de l’informatique. Ils sont donc partis à la rencontre des personnes âgées à la résidence du Halage munis de tablettes et ont réalisé un guide pratique intitulé Le cahier branché, comprenant des jeux de mots en rapport avec le numérique, une présentation des applications pertinentes ainsi qu’un répertoire des espaces numériques de la Ville.

5.2    Une année qui a porté ses fruits

Tous ces projets ont été présentés en séance plénière dans la salle du Conseil municipal le 4 juillet dernier devant les élus, les partenaires, des habitants de la résidence du Halage, les membres de l’association Pluriel 94, une infographiste, les directeurs des collèges ainsi que les parents d’élèves. “Un temps de valorisation de leurs actions et de mise en lumière de tout ce que les jeunes ont réalisé, c’est un moment de fierté pour eux comme pour nous tous”, conclut Margaux Foyer.

19 conseillers ont fait part de leur réengagement pour l’année scolaire 2019-2020 et 27 nouveaux ont rejoint l’aventure. Ils travailleront notamment sur les thèmes de l’égalité, la mixité, la sécurité et l’environnement. Bon nombre d’entre eux sont préoccupés par les changements climatiques et les conséquences qui en découlent

 

5.3    Le conseil d’enfants : environnement et respect des autres

Le mandat 2017-2019 s’est achevé le 11 juin dernier lors de la séance plénière au cours de laquelle les enfants ont pu restituer leurs projets. Un premier groupe a travaillé sur la réduction des déchets. Un atelier a été mené dans 18 classes de CM2 par les conseillers. Deux grands jeux étaient proposés. Le premier consistait à raconter la vie d’un objet à travers différentes vignettes. Le but était de sensibiliser les enfants à chercher toutes les alternatives avant de penser à la poubelle : transformer les choses, les donner, les vendre, etc. “À la fin des ateliers, tous les enfants repartaient avec un disque de tri, dessiné par Ines Kamboua, membre du conseil de jeunes”, explique Ana Carvalho, animatrice. Ces ateliers ont également été présentés lors des Assises de la ville, qui se sont tenues les 15 et 16 juin derniers.

Un second groupe a travaillé sur le projet “Dès ´co” basé sur la découverte et la connaissance de la ville. En partenariat avec Jean-Louis Sbardella, ludothécaire et co-gérant du bar à jeu Le Nid, les conseillers ont travaillé sur l’élaboration et la création d’un jeu plateau sur le modèle de Shadows Amsterdam, jeu de société choisi par les élèves dont le principe, à mi-chemin entre coopération et compétition, est de retrouver des indices dans la ville en franchissant des obstacles. Les conseillers ont ainsi créé leur propre jeu intitulé Le mystère du Polissoir, en référence à la pierre située derrière l’église de Créteil.

Le mandat 2018-2020 des élèves de CM2 poursuit son cours. Un premier groupe travaille sur l’alimentation et étudie le fonctionnement de la cantine scolaire : qui décide des menus, comment les repas sont-ils confectionnés, comment mange-t-on dans les autres pays, etc. Quant au deuxième groupe, il travaille sur tout ce qui concerne le rapport à l’autre et le vivre ensemble dans le respect et la bienveillance.

 

5.4    Le conseil de jeune/ civilité dans la ville de demain

Le conseil de jeunes s’adresse 15-20 ans scolarisés ou habitant à Créteil, avec un engagement d’une durée d’un an renouvelable. Cette année, les conseillers se sont penchés sur le thème civilité/incivilité, qui s’est dégagé lors du dépouillement des boites à idées disposées dans les différents lycées. Ce thème a été traité en quatre volets. Des activités ludiques interactives ont été mises en place lors des pauses méridiennes dans les lycées comprenant des jeux de mimes et des débats. Un atelier d’écriture “Se projeter dans la ville de demain sans incivilités” a notamment été proposé en trois temps (février, mars, et avril) dans tous les lycées de la Ville. “Cet atelier a vraiment plu aux jeunes, nous avons enregistré 223 participants”, se réjouit Lauriane Diez, animatrice.

Les conseillers ont également réalisé une frise comprenant des photos, des témoignages et des mots forts émis par les lycéens. Elle a été affichée dans les cinq lycées de Créteil afin d’offrir une grande visibilité aux actions des conseillers.

Les jeunes se sont lancés en partenariat avec l’association Les Francas du Val-de-Marne sur la création de chroniques de webradio. Ils ont réalisé des interviews de lycéens, d’un commissaire de police, d’un intervenant de la Croix Blanche et d’un représentant des transports en commun, qu’ils ont ensuite montées et diffusées sur internet. Ce projet a été présenté aux Assises de la ville, au cours desquelles les conseillers en ont profité pour poser leurs questions aux Cristoliens et au Maire pour achever leurs six chroniques.

Le dernier volet a porté sur un travail d’expression corporelle, une déambulation de danses et de postures en partenariat avec Bouziane Bouteldja, participant au Clea 2018-2019. Le vernissage de ce projet s’est déroulé à la médiathèque Nelson Mandela.

5.4.1   Un engagement vecteur d’ouverture

Les conseillers mènent également un projet d’échange avec la ville jumelée de Falkirk (Écosse). Dans ce cadre, des jeunes écossais ont été accueillis à Créteil du 15 au 21 juillet afin de leur faire découvrir la ville et les environs de Paris, leur montrer l’engagement des conseillers, participer à des échanges culturels, montrer le quotidien des jeunes cristoliens et participer à des activités sportives (vélo, kayak) avec les animateurs de la ville. Un rallye pédestre dans le quartier de Montmartre a également été organisé.

“Les jeunes sortent toujours enrichis de ce genre de projets. Cette année, ils ont pour objectif de se rendre à leur tour en Écosse. Ils sont donc en train de monter leur dossier en préparant une animation sur la lutte contre le dérèglement climatique, afin de pouvoir obtenir une subvention de l’agence européenne Erasmus+”, conclut Lauriane Diez.

Chaque année, le conseil de jeunes est présenté dans toutes les classes de seconde. Des stands d’information et d’inscription sont mis en place à cette occasion. Suite à une réunion découverte, 10 jeunes supplémentaires ont rejoint le conseil cette année, portant le nombre de conseillers à 20.

5.4.2   Des projets inter-conseils

Tous les conseillers confondus se sont rassemblés pour participer ensemble à différentes activités. Ils ont pu visiter des institutions comme l’Assemblée nationale, le Musée de l’histoire de l’immigration, l’usine d’incinération des déchets Valo’Marne, le mémorial de la Shoah et participer à des débats autour de la citoyenneté, du droit des enfants (à l’occasion des 30 ans des droits internationaux des enfants), ainsi qu’à des formations de secourisme et des ateliers d’écriture.

Ils ont également participé à la cérémonie du ravivage de la Flamme du souvenir à l’Arc de Triomphe, en lien avec les membres des conseils de quartier, et ont assisté à la projection du film Les Héritiers, en présence de l’acteur et scénariste Ahmed Dramé, le 28 juin aux cinémas du Palais. Ils ont été conviés à un grand jeu de piste à travers la ville, l’objectif étant de se repérer dans les quartiers qu’ils ne connaissent pas à l’aide d’une carte, de trouver les lieux à visiter en questionnant les habitants pour ensuite mettre leurs informations en commun afin de se situer dans la ville. Les conseillers se sont enfin retrouvés aux Assises de la ville les 15 et 16 juin derniers. Ils ont tenu les stands Raconte-moi la vie d’un objet, Partons à la découverte de la ville, Découvrons le numérique, et Civilité versus incivilité. Une belle manière d’exposer leur volonté citoyenne auprès de tous, d’échanger et de motiver d’autres jeunes à les rejoindre !

 


 

6      Solidarité : Épicéa rouvre ses portes

 

Portée par l’association Elles Aussi, l’épicerie solidaire du Mont-Mesly ouvre à nouveau. Une aide précieuse pour les habitants du quartier en difficulté et un maillon de plus dans le filet social de la Ville.

 

La solidarité pour emblème, le lien social comme philosophie. Huit ans après avoir vu le jour dans le quartier du Mont-Mesly, l’épicerie solidaire Épicéa n’a rien perdu de son âme. Après trois ans d’absence, la structure rouvrira ses portes dans les prochains jours, au cœur de la place Emmanuel Chabrier. “Le projet avait dû être interrompu, car l’expérience devenait complexe à gérer sur la durée, notamment pour des raisons financières, résume Aïcha Hachemi, présidente de l’association Elles Aussi, qui porte le projet à bout de bras depuis le départ. À force de travail, la réouverture a finalement été rendue possible grâce au soutien sans faille de la Ville et du CCAS [Centre communal d’action sociale], étroitement associés à toutes les étapes, depuis l’installation jusqu’à la gestion courante”. Le principe de l’épicerie solidaire n’a en tout cas pas changé : aiguillé par un référent social, le bénéficiaire profite de produits à 10% de sa valeur marchande. Chaque jeudi entre 9h et 16h, les usagers peuvent ainsi librement faire leurs achats dans les allées du local, dans la limite du crédit d’achat qui leur a été accordé.

6.1    Un coup de pouce de trois à six mois

Outre l’alimentation, on y trouve des produits ménagers et d’hygiène corporelle. Ce système de libre-service met ainsi le bénéficiaire dans la posture d’un client qui doit gérer son budget mensuel.

Cette aide sera étendue à 35 foyers qui se retrouveraient soudain confrontés à des difficultés financières. Les profils des candidats sont aussi nombreux que les aléas de la vie : il pourrait aussi bien s’agir d’un retraité dont la pension tarde à arriver que d’une famille avec une dette de loyers, une personne âgée dans l’incapacité financière de refaire son appareil dentaire ou un jeune qui a besoin de faire réparer son véhicule pour se rendre au travail.

Épicéa se situe en effet entre la réponse d’urgence, qui reste indispensable, et le circuit économique commun (auquel certains n’ont plus accès). Mais attention, il s’agit là d’un “coup de pouce”, dont la durée sera en moyenne de trois à six mois. En contrepartie des économies ainsi réalisées, le bénéficiaire s’engage à mettre en œuvre un projet personnalisé pour le sortir de cette mauvaise passe.

Comment bénéficier de cette aide ? D’abord, il faut déposer une demande auprès d’Elles Aussi. Ensuite, après étude des besoins et du projet individuel, l’association pourra attribuer une aide, dont la durée et le montant du panier seront décidés en accord avec le CCAS. Dans tous les cas, cette aide ne pourra excéder neuf mois.         

 


 

7      Journal des quartiers

 

7.1    Brèche-Préfecture-Croix des Mèches-Haye-aux-Moines : 17e édition de Place aux Talents

 

Samedi 9 novembre, la 17e édition de Place aux Talents accueillait sept groupes de musique. Venus nombreux, les spectateurs et les fans des artistes ont “mis le feu” à la salle de la MJC Club de Créteil. Un après-midi très riche en rythmes où l’on a pu apprécier les talents des chanteurs et musiciens, sans oublier celui de l’animateur Waly. L’équipe du jury a d’ailleurs eu bien du mal à départager les concurrents, qui avaient mis tout leur cœur et énergie dans leurs performances sur scène. C’est le groupe Ruffian qui a remporté le 1er prix, le 2e revenant à Boutaleb Tarik. Quant au 3e, il a été décerné au chanteur Goso. La soirée s’est terminée par une choucroute où pas moins de 70 convives ont eu le plaisir de passer une agréable soirée.

 

7.2    Gizeh-Montaigut-Palais : Chouettes sculptures au Montaigut !

Que faire d’un hêtre pourpre définitivement mort sur la dalle du Montaigut ? Difficile de le dessoucher, car une telle opération risquait de mettre en péril l’étanchéité de la dalle et de la fragiliser. De plus les habitants du quartier y étaient très attachés. En accord avec le service des Parcs et jardins, la décision a été prise de conserver le tronc pour y réaliser une œuvre d’art. C’est à Patrice Lesage, sculpteur sur bois à la tronçonneuse qui avait exposé son travail durant la manifestation Parcs et jardins en fête en 2018, que la réalisation de l’œuvre a été confiée. Les conseillers de quartier ont opté pour une chouette. Cette dernière a été façonnée du 18 au 21 novembre dernier. Si vous passez par le Montaigut, faites un petit détour pour aller faire coucou à la chouette !

 

7.3    Décorer le quartier

Cette année encore, ce sont les enfants qui vont décorer leurs quartiers pour les fêtes de fin d’année. Ils sont invités le mercredi 11 décembre à partir de 14h30 au départ du Montaigut pour habiller les sapins disposés un peu partout par le service des Parcs et Jardins. Guidés par les adultes, ils finiront leur parcours aux alentours de 15h30 à la résidence Marivaux pour partager un goûter avec les résidents. Les plus jeunes seront “de service” auprès des résidents afin de faciliter les échanges entre les générations.

 

7.4    Visite d’un éco-quartier

Samedi 26 octobre, les conseillers de quartier s’étaient donnés rendez-vous à 10h30 pour visiter le nouveau quartier Gizeh. Ils ont ainsi pu découvrir ce nouvel éco-quartier et ses différents espaces. Jardins en cœur d’ilots, hôtels à insectes, nichoirs… Une promenade riche en discussions sur l’avenir du quartier et les projets communs à envisager, qui s’est terminée en beauté par un très bon repas convivial concocté par le chef du café-restaurant Coz-Eat, ouvert spécialement pour l’occasion.

 

7.5    Côte d’Or-Sarrazins-Habette-Coteaux du Sud : Fleurissement des pieds d’arbres

Que d’animation au mail Saussure, l’après-midi du jeudi 21 novembre ! Accompagnés par leurs institutrices et des parents d’élèves, les enfants de deux classes de l’école des Sarrazins (1 CP, 1 CE1), très enthousiastes, étaient réunis pour semer des graines aux pieds des arbres du mail. Une initiative qui vise à soigner les mauvais traitements infligés par incivilité à certains arbres. L’équipe des Parcs et jardins, qui avait préparé la terre, a fourni gants, binettes et pelles. Les jardiniers ont ensuite pris en charge 6 ou 7 enfants chacun, pour leur expliquer ce qu’il y avait à faire, et surtout pourquoi il fallait le faire. Les enfants ont semé des graines de gazon et de trèfle mellifère, qui attire les insectes pollinisateurs. Puis les enfants ont changé d’outils pour explorer les buissons le long des immeubles et y récolter les déchets. Place ensuite à la deuxième vague de jardiniers en herbe qui attendaient leur tour avec impatience ! Rendez-vous en mars prochain pour apprécier le résultat !

 

7.6    Deux nouvelles boîtes à livres

Le phénomène des boîtes à livres fait de plus en plus d’adeptes à Créteil. Le principe est simple : une boîte est installée dans un endroit de passage et chacun est libre d’y déposer ou d’y prendre les livres de son choix, facilitant ainsi les échanges culturels. Il en existe déjà sur les Bords de Marne ou dans le quartier du Port. Bientôt de nouvelles boîtes à livres seront installées par les services techniques de la ville sur le territoire du conseil de quartier Côte d’Or-Sarrazins-Habette-Coteaux du Sud. La première devrait être placée près de l’école des Sarrazins en concertation avec les deux directrices. La deuxième sera certainement installée vers l’école de la Habette. Le conseil a opté pour ces boîtes à livres afin de favoriser les échanges entre habitants, parents et enfants. Elles seront placées dans un lieu de passage, sur le chemin du métro ou du parc urbain. Le conseil espère que les parents se saisiront de cette opportunité pour encourager leurs enfants à la lecture.

 

7.7    Jardin partagé : appel à candidatures

Sous l’égide de la régie de quartier de Créteil, le jardin solidaire, pédagogique et partagé des Coteaux du Sud est animé par un jardinier professionnel. Au cœur de la cité, il participe au retour de la nature en ville et promeut l’alimentation saine et le développement durable. C’est aussi un moyen pour les habitants du quartier de réinvestir un espace public. Dans le cadre du renouvellement bisannuel des utilisateurs du jardin et conformément au règlement intérieur, ce jardin est prioritairement réservé aux habitants du conseil de quartier Côte d’Or-Sarrazins-Habette-Coteaux du Sud. 21 parcelles sont disponibles pour une durée de deux ans, de janvier 2020 au 31 décembre 2021. L’adhésion est de 25 € par an, payable en début d’année.

Les habitants intéressés doivent adresser leur candidature (avec nom, adresse, téléphone, e-mail) avant le 31 décembre 2019 par courrier à Monsieur le président de la Régie de quartier – 86 bis, rue du Docteur Paul Casalis ou par mail à l’adresse : presidence@creteil-regiequartier.fr. Pour tous renseignements complémentaires : 01 43 39 45 66.

 

7.8    Échat-Champeval : Réflexions thématiques

Le 12 novembre dernier, le conseil recevait les habitants au réfectoire de l’école Félix Eboué pour une discussion autour des thèmes “Embellir son quartier” et “Consommer autrement”. Jean-Pierre Gueneau, directeur des Parcs et jardins, est intervenu sur le premier thème et a proposé une visite des quartiers afin d’expliquer les choix des fleurs et des arbres. Une présentation passionnante ! Sur le second thème, ce sont les membres de l’association Coop’Cot qui ont présenté leur projet de magasin coopératif. Très intéressés par les deux sujets, les habitants ont pu poser toutes leurs questions avant de terminer la discussion autour d’un verre de l’amitié.

 

7.9    Secteur Ouest : Théâtre au cœur de l’hiver

Pour la 11e édition de Théâtre au cœur de l’hiver, les Conseils de quartiers du secteur Ouest vous proposent L’homme qui plantait des arbres, de Jean Giono. L’histoire d’une réconciliation entre l’homme et la nature ! Venez nombreux samedi 11 janvier 2020 à 15h à la MJC Club de Créteil, rue Charpy. Dans cette représentation tout public inspirée du théâtre de papier kamishibaï, la comédienne conte l’histoire tout en manipulant des silhouettes et pop-up dans une sorte de grand livre en relief... Après le spectacle, échangez vos impressions avec l’équipe artistique et partagez le verre de l’amitié.

 

7.10 Agenda

7.10.1                La Source-Pointe du Lac

Le conseil de quartier tiendra une assemblée de quartier le 12 décembre à partir de 20h à la salle Aimé Césaire.

 

7.10.2                Front de Lac-Ormetteau-Port

Le conseil de quartier tiendra une assemblée de quartier le 5 décembre à 20h15 à la Maison de quartier du Port (17, mail Salzgitter).

 

7.11 Secteur Est : Fêtez l’hiver au CSC Kennedy

Le lundi 23 décembre, le temps sera à la fête hivernale ! En partenariat avec les associations Pluriel 94 et Elles aussi, Créteil Habitat, le conseil de quartier du secteur Est et la Ville de Créteil, le CSC Kennedy vous invite à venir nombreux et en famille partager l’esprit des fêtes ! De 14h30 à 17h30, un programme de réjouissances ouvertes à tous : animations, ateliers créatifs, grands jeux, maquillage, stands de gourmandises, spectacle Les aventures de petit soleil et petite lune, goûter et d’autres surprises. Un rendez-vous à ne pas manquer !

 

7.12 Chenevier-Déménitroux-Centre Ancien

Les habitants se prononcent sur l’aménagement d’un espace public

Le conseil de quartier a organisé une consultation auprès des habitants de la rue de L’Orme Saint-Siméon au sujet de l’aménagement d’un espace derrière leur résidence. Sur les 119 réponses recueillies ont été décomptés 55 votes pour des jeux d’enfants de 8 à 12 ans, 34 pour des agrès sportifs et 13 pour un jardin partagé. À l’issue de cette consultation, les services de la ville vont préparer le terrain pour que la réalisation de jeux pour enfants, de deux agrès sportifs et de quelques bacs de jardins partagés soit effective en 2020.

 

7.13 Secteur Nord : Noël se prépare

Le village de Noël du secteur nord ouvrira ses portes le mercredi 18 décembre de 14h à 18h sur la place des Bouleaux. L’édition 2019 fera la part belle aux enfants, qui pourront profiter de multiples activités et ateliers (maquillage, création de décorations de Noël…). Ils pourront également rencontrer le Père Noël au foyer ou aller écouter des contes à la bibliothèque. Il sera alors temps de participer aux jeux de piste dans les halls d’immeuble spécialement décorés pour les fêtes. Une fois leur quête achevée, ils seront récompensés par un bon goûter avant d’assister à un spectacle pyrotechnique. Les parents pourront se régaler de vin chaud, chocolat chaud et marrons chauds. L’esprit de Noël n’oublie personne !

 

7.14 Secteur Centre : Une fin d’année en musique

Les conseils de quartier Bords de Marne-Val de Brie et Chenevier-Déménitroux-Centre Ancien, en partenariat avec le Conservatoire Marcel Dadi, vous invitent à terminer l’année 2019 en musique. Ce ne seront pas une, mais bien trois soirées qui sont proposées aux mélomanes. Le 12 décembre à 19h, ce sera le “Jeudi des voix”, une soirée réunissant les ensembles vocaux du Conservatoire. Place ensuite à Roméo et Juliette le samedi 14 décembre à 20h avant le “Jeudi des orchestres”, le 19 décembre à 19h. Et enfin, pour ceux qui nourrissent aussi bien leurs oreilles que leur corps, un goûter dansant est organisé le 7 décembre de 14h à 19h dans la salle Cocteau. Attention, le nombre de places étant limité pour toutes ces manifestations, une inscription est obligatoire. Elle se fera à partir du 1er décembre au 01 49 56 36 09 ou par mail à l’adresse suivante : bruno.helin@ville-creteil.fr.

 

7.15 Secteur Sud : Le jardin se met en sommeil

L’hiver n’étant pas une période propice pour le jardin partagé du square Novi Beograd, une animation sera organisée le dimanche 15 décembre pour “endormir” le jardin et animer les fêtes de fin d’année. Au programme : préparer le jardin à sa pause hivernale en respectant la permaculture et décorer le sapin. À 16h, les participants seront conviés à un goûter au local du secteur. Attention, les enfants doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte.

 

7.16 Secteur Sud : Au spectacle ce soir !

Afin de remercier les conseillers de quartier pour leur implication tout au long de l’année, le secteur sud les a conviés le 20 novembre à la Mac pour assister au spectacle Danser Casa de Kader Attou et Mourad Merzouki, dans le cadre du festival Kalypso. Une soirée revitalisante 

 

7.17 Secteur Ouest : Découvrir la Maison des sciences et de l’environnement

Les conseils de quartier proposent à leurs membres de visiter la Maison des sciences et de l’environnement (MSE), le lundi 2 décembre à 16h30. Ils auront également la possibilité de se rendre sur la Prammics (Plateforme régionale d’analyse multi-milieux des micro-contaminants). La visite se fera en deux parties. La première consistera en une présentation des axes de recherche au sein de la MSE, avec la projection d’un film. Ensuite, l’Osu-Efluve (Observatoires des sciences de l’univers-Enveloppes fluides : de la ville à l’exobiologie) sera présenté, avec une visite de la plateforme.

 

7.18 Permanences : des maires adjoints de secteur

 

Secteur Nord / Danielle Defortescu reçoit les habitants des Buttes-Halage-Bleuets-

Bordières-Pinsons et Échat-Champeval sur rendez-vous le jeudi après-midi. Inscriptions auprès de son secrétariat au 01 49 56 36 33.

 

Secteur Centre / Bruno Hélin recevra les habitants des Bords de Marne-Val de Brie et Chenevier-Déménitroux-Centre Ancien, le samedi 14 décembre, de 10h à 12h, à la Maison du combattant, place Henri Dunant. Prendre rendez-vous auprès de son secrétariat au 01 49 56 36 09.

 

Secteur Ouest / Soraya Cardinal recevra les habitants de Brèche-Préfecture-Croix des Mèches-Lévrière-Haye aux Moines et Gizeh-Montaigut- Palais, les mercredis 4 et 11 décembre de 17h30 à 19h30, au Forum Café, au bout de l’allée Parmentier, à côté de la média-ludothèque.

 

Secteur Sud / Françoise Andreau recevra les habitants du Front de Lac-Ormetteau-Port et de La Source-Pointe du Lac, le jeudi 5 décembre de 17h à 19h30, le samedi 14 décembre de 10h à 12h30 et le mardi 17 décembre de 17h à 19h30 au local du secteur Sud, 13, avenue du Gal Pierre Billotte, et sur rendez-vous auprès de son secrétariat au 01 49 56 36 18.

 

Secteur Est / Stéphane Caristan recevra les habitants de Côte d’or-Sarrazins-Habette-Coteaux du Sud et Mont-Mesly, le jeudi 12 décembre de 17h30 à 19h, et sur rendez-vous auprès de son secrétariat au 01 49 56 36 19. Les permanences ont lieu au local du secteur Est, 1, rue Vuillard.

 


 

8      Mobilité : neuf stations pour recharger son véhicule électrique

La ville de Créteil a décidé de remettre en service neuf des dix-neuf stations ex-Autolib’ implantées sur son territoire. Les usagers de voitures électriques pourront ainsi recharger leurs véhicules via un abonnement annuel.

 

Depuis 2011, le service Autolib’ cristolien était exploité par le groupe Bolloré via le syndicat mixte AutolibVélib’ Métropole (SAVM). En 2017, ce service a été transféré à la Ville de Créteil, membre du syndicat, uniquement pour la compétence Autolib’.

19 stations équipées de bornes de recharge électrique ont été installées à Créteil entre 2011 et 2013. Fin juillet 2018, le service innovant Autolib’ a cessé définitivement son activité après la décision du SAVM de mettre fin à la délégation de service public. Désormais, plusieurs solutions s’offrent aux communes qui ont récupéré la gestion des stations implantées sur leur territoire, à savoir les supprimer définitivement ou les remettre en service, voire moderniser, les bornes de recharge existantes.

8.1    Remise en service de neuf stations dès 2020

Dans un contexte de fort développement de l’usage des véhicules électriques, les six bornes de recharge de chaque station et les places réservées correspondantes représentent un atout considérable pour répondre à la demande des usagers. Afin de favoriser une mobilité moins polluante sur son territoire, la Ville de Créteil a décidé de remettre en service les neuf stations les plus utilisées. Les travaux de rénovation et de marquage des neuf stations retenues, et de suppression des dix autres, ont débuté en octobre. À compter du 1er janvier 2020, les Cristoliens pourront stationner leur véhicule électrique devant l’une des 54 bornes remises en service le temps de la recharge. En contrepartie de la fourniture d’électricité et de l’occupation du domaine public, ils devront souscrire un abonnement de 100 € par an. Une carte à apposer derrière le pare-brise leur sera alors délivrée par les services municipaux, sur présentation du certificat d’immatriculation du véhicule et de justificatifs d’identité et de domicile.

À terme, ce système pourra être adapté en fonction des besoins et de l’évolution du parc de véhicules électriques.                

Renseignements et souscriptions d’abonnements : service du Domaine public, Hôtel de Ville de Créteil – place Salvador Allende – téléphone : 01 49 56 36 55.

 

8.2    Adresses des stations remises en service

8.3    Financement par la Ville de Créteil

-Coût de dépose : 10 000 € par station, dont 70% pour la dépose des matériels et la suppression du branchement électrique et 30% pour la remise en état de la voirie.

- Coût de remise en service : 2600 € par station, hors frais de fonctionnement (électricité, entretien)

 


 

9      Gizeh pose sa dernière pierre

En cette fin d’année, l’écoquartier Gizeh accueille une dernière vague de nouveaux habitants au sein de la toute nouvelle résidence My story. Située rue Jean Hémard, elle est composée de 182 logements, dont 142 en accession et 40 en location gérés par le bailleur CDC Habitat.

 

L’écoquartier Gizeh, premier quartier de France à être doté du label Biodivercity, dont les premières livraisons de logements ont eu lieu en fin d’année 2017, est situé sur une partie des terrains de l’ancienne usine Pernod. Avec l’achèvement de la résidence My story, il compte aujourd’hui 619 logements, 266 chambres d’étudiants et 4000 m2 de commerces. Il se répartit en quatre lots, Eden, Eden 2, Pulse et désormais My story, composés de plusieurs bâtiments reliés par un agréable jardin en cœur d’ilot. Les premiers habitants, arrivés en 2017, ont vu peu à peu leur quartier grandir et devenir un petit village dans la ville, avec l’éclosion de nouveaux commerces en pied d’immeuble le long de l’avenue Maréchal Foch et du Chemin des Mèches. On y trouve aujourd’hui une brasserie, une boulangerie, un café “coworking”, une boucherie, une pizzeria et une rôtisserie. Une moyenne surface alimentaire de 1600 m2 ouvrira prochainement.

9.1    Des logements connectés

La résidence My story s’inscrit donc dans la lignée des autres ilots qui composent le quartier, satisfaisant aux critères du label NF logement et à la réglementation thermique 2012. Des bâtiments conçus avec des matériaux nobles et de qualité, à l’image des toitures en zinc ou des briquettes de différentes couleurs, qui apportent un bel effet esthétique. Les immeubles sont tous raccordés au réseau de chauffage urbain de la ville et câblés en fibre optique. Connectés et intelligents, avec la possibilité d’ajouter des modules “sécurité” ou “seniors”, ces logements sont équipés d’un pilotage centralisé et à distance des éclairages, des volets roulants et du chauffage, avec la possibilité de créer des scénarios. Fonctionnel, leur agencement offre des intérieurs lumineux prolongés de loggias, balcons, terrasses ou jardins à usage privatif. À ces derniers s’ajoutent des espaces verts généreux, conçus de manière à favoriser le développement de la biodiversité, et une aire de jeux pour enfants commune aux quatre résidences. Pour favoriser la rencontre et la cohésion entre les habitants, une application “Entre voisins” est à leur disposition pour communiquer entre eux. Idéalement situé, ce quartier est proche du lac de Créteil, de l’université, du centre commercial régional et de la préfecture, et permet de se rendre rapidement sur Paris (RER, Métro, A86). Un quartier que beaucoup considèrent déjà comme une réussite en tous points.       

 

9.2    Sylviane Rupaire, habitante de la résidence Eden 

10  Jeune public : Carmen(s) pour les plus jeunes

À l’occasion des fêtes, la Ville offre à tous les écoliers de Créteil un spectacle à la Maison des Arts. Cette année, ce sera Carmen(s) JP du célèbre chorégraphe José Montalvo !

 

Un cadeau de Noël avant l’heure. Comme le veut la tradition, pour les fêtes, la Ville offre la possibilité aux écoliers d’assister gratuitement à un spectacle de la Maison des Arts de Créteil (Mac). Cette année, ils auront la joie d’aller voir Carmen(s) JP, dernière création de José Montalvo, chorégraphe et metteur en scène à la patte reconnaissable entre mille. Ces représentations auront lieu sur la scène nationale, du 14 au 20 décembre prochains. “À chaque représentation, ce sont entre 800 et 900 enfants qui vont découvrir cette adaptation de l’opéra-comique de Georges Bizet”, indique Mireille Barucco, secrétaire générale de la Mac. L’enjeu : faire en sorte que tous les enfants des écoles élémentaires de Créteil puissent bénéficier d’une ouverture sur les arts. “En leur permettant de fréquenter le plus souvent possible cette maison de la culture, accessible et populaire, ouverte à tous, nous aimerions faire des enfants des ‘spect’acteurs’ dans leur ville”, ajoute-t-elle.

Destinée aux scolaires, la représentation a été adaptée pour un public jeune. Une version tout aussi pétillante et plurielle que l’originale, mais entièrement revisitée avec ce souffle espiègle propre à l’enfance. Contée avec des mots plus simples, l’histoire reste évidemment la même : celle de Carmen, personnage mythique, lumineux et complexe, qui incarne un esprit de liberté et de révolte en danse et en chanson.

10.1 Un spectacle dynamique et solaire

“Rebelle, flamboyante, vibrante, championne de l’émancipation féminine de l’époque, on retrouvera bien notre héroïne du 19e siècle telle qu’elle est”, décrypte José Montalvo. Plus courte et condensée (40 minutes contre 1h15 habituellement), cette version du spectacle sera en revanche plus dynamique, plus solaire. “La narration défile plus rapidement, sans toutefois rien perdre de sa force, ajoute le directeur de la Mac. Nous aurons beaucoup de passages dansés très intenses et l’accent sera mis sur la dimension participative, afin de rendre le spectacle ludique pour des enfants”. En effet – sans tout dévoiler de cette création – on sait que les petits Cristoliens vont chanter, danser, agiter des foulards au passage des taureaux. “Il y aura quelque chose de l’ordre du festif, à l’image des fêtes traditionnelles espagnoles. Des jeux interactifs seront proposés pour mieux évoquer les corridas”.

Des danseuses virtuoses de flamenco, des hip-hopeurs, des génies de danse contemporaine et classique… Autant de styles artistiques que José Montalvo mêle et que les enfants pourront découvrir, car l’objectif est aussi de leur donner à voir tout ce que recouvre le spectacle vivant. “Dans un monde où tout est hyper-numérisé, où l’on peut avoir 3000 amis sans jamais les connaître vraiment, il m’a semblé capital de renouer avec le plaisir immémorial du spectacle vivant, avec la présence humaine sur scène”, ajoute le chorégraphe.

10.2 Éducation à la sensibilité artistique

“Regarder la présence concrète et sensible de corps qui interprètent une chorégraphie, c’est tout de même magique ! […] J’aime l’idée que nous offrons ici aux petits Cristoliens un peu de la richesse du spectacle vivant, pétri d’émotions qui nous dépassent tous.”

La venue des écoliers à ce spectacle est d’ailleurs généralement complétée par un ensemble de dispositifs proposés au sein de la ville pour leur permettre de pratiquer une discipline artistique. “Au fil des saisons, cela leur permet d’apprivoiser le plaisir et la curiosité du spectacle vivant, ainsi que les valeurs du vivre-ensemble, complète Mireille Barucco. Et qui sait, cela suscitera peut-être des vocations !” Ce qui est sûr, c’est que la Mac a toujours été très engagée dans ce travail auprès des habitants. Car au-delà d’un programme artistique d’excellence, cette scène nationale est aussi un lieu dédié et pensé pour ceux qui résident sur le territoire. “L’éducation à la sensibilité artistique et esthétique des jeunes – comme des plus âgés – est évidemment un axe fort de la Maison des Arts, c’est presque inutile de le préciser tant c’est dans notre ADN.” Tout au long de l’année sur le territoire, un travail intense est mené dans ce sens. Cette représentation vient couronner ces efforts qui nous sont chers à tous. Cette année encore, plus de 6000 qui y prendront part : un plaisir que l’on partage avec eux !                


 

11  Performances : Créteil fête ses champions

Créteil a, une nouvelle fois, mis à l’honneur ses sportifs. Des champions et championnes, médaillé(e)s au niveau national, européen ou mondial et de belles équipes : l’US Créteil-Handball, de retour parmi l’élite, et l’US Créteil-Lusitanos, de retour en National 1. Le 19 novembre, Laurent Cathala, maire de Créteil, a reçu ces sportifs afin de les féliciter pour leur saison 2018/2019. Tour d’horizon.

 

11.1 Handball : un parcours parfait - Créteil retrouve l’élite

Avec un total de 18 matchs gagnés, 3 nuls et 5 défaites, l’équipe termine la saison régulière à la 2e place du classement. Vice-championne de France de Proligue, l’équipe première renoue l’élite et la Starligue. Sacrée meilleure défense de Proligue 2018/2019, l’USC Handball est également récompensée par les titres de meilleur joueur pour Boïba Sissoko et meilleur gardien pour Mickaël Robin.

Yoann Gibelin, à tout juste 20 ans, il est champion du monde avec l’équipe de France U21, après avoir été vice-champion d’Europe avec l’équipe de France U20. L’arrière gauche, formé au club, a signé son premier contrat professionnel cette année.

 

11.2 Canoë-Kayak : champions de France

Gabrielle Jacob, championne de France de vitesse juniors du 500 m en K1. La Cristolienne, née en 2001, portera les couleurs de la France aux championnats d’Europe en République tchèque et aux mondiaux en Roumanie.

Robin Saliba, champion de France de vitesse U23 du 200 m en K1. Né en 1999, il avait déjà décroché l’argent en 2017.

 

11.3 Badminton : 9 titres nationaux

Brice Leverdez, champion de France individuel et médaillé d’argent aux Jeux européens. En 2019, il ajoute un 9e titre national à son palmarès, qui compte également 13 titres en simple, dont les Jeux méditerranéens en 2013, et un titre en double. No1 français depuis 2009, il est actuellement no34 mondial.

 

11.4 Cyclisme : au plus haut niveau

Mathilde Gros, médaillée d’argent aux Jeux européens en vitesse individuelle. Un parcours exceptionnel, avec 16 titres de championne de France dans plusieurs épreuves (500 m, vitesse individuelle et par équipes, keirin), 5 médailles d’or européennes chez les juniors et 3 en espoirs/élite, un triple sacre aux mondiaux juniors 2017 (vitesse individuelle, 500 m et keirin) et le bronze en vitesse individuelle aux mondiaux 2019.

Marie Patouillet, médaillée de bronze aux championnats de France et aux mondiaux de paracyclisme sur 500 m. Née en 1988, elle emporte aussi le bronze à la coupe du monde de paracyclisme 2018.

Sébastien Vigier, médaillé d’argent aux championnats du monde en vitesse par équipes. À 22 ans seulement, le pistard a déjà un long palmarès : 3 médailles de bronze en vitesse individuelle (2017) et par équipes (2017 et 2018) aux mondiaux, 7 médailles en coupe du monde, 10 titres de champion de France juniors et élite et 4 sacres européens (vitesse par équipes et en individuel espoirs et élite en 2017, keirin espoirs en 2019).

Rayan Helal, médaillé d’argent aux Jeux européens en vitesse par équipes et au keirin. Champion du monde junior en 2017, il compte aussi à son actif 5 titres de champion de France en junior et en élite et 7 médailles européennes dont 4 d’or en junior et en espoir.

Michaël D’Almeida, médaillé d’argent en vitesse par équipes et de bronze au kilomètre aux mondiaux 2019. Deux médailles de plus dans une compétition où il a déjà remporté 12 médailles, dont deux sacres (2011 et 2015). D’Almeida comptabilise aussi 7 titres nationaux, 20 podiums dont 7 1res places en coupe du monde et 13 médailles dont 5 d’or aux championnats d’Europe.

Grégory Baugé, médaillé d’argent aux championnats du monde et aux Jeux européens en vitesse par équipes. Sextuple champion du monde en vitesse par équipes et quadruple champion du monde en vitesse individuelle, le Cristolien compte à son actif 4 médailles (3 en argent et 1 en bronze) aux Jeux olympiques, 13 médailles dont 5 d’or aux championnats d’Europe et 28 podiums dont 11 1res places en coupe du monde.

 

11.5 Squash : championnes d’Europe

Camille Serme, Énora Villard et Mélissa Alvès, championnes d’Europe par équipes. Un titre conquis face aux Anglaises, qui avaient arraché le titre aux tricolores en finale l’an passé. Des Françaises qui ont aussi pris le bronze aux mondiaux 2018. Triple championne de France juniors (2011-2013), Mélissa Alvès (no35 au classement mondial) intègre cette année le top 3 du classement hexagonal. Quant à Énora Villard, elle est actuellement classée no4 française et no54 mondiale.

Camille Serme, médaillée de bronze aux championnats du monde. Cristolienne de naissance, l’actuelle no5 mondiale est très attachée son club, l’US Créteil, qu’elle intègre à 7 ans. Son palmarès est éloquent : 10 titres de championne de France (2009-2016, 2018 et 2019), 6 titres de championne d’Europe en individuel (2012-2017), un sacre au British Open en 2015 et une victoire à l’US Open en 2016. Elle remporte aussi le Tournoi des champions en 2017, succès qui lui permet de monter à la 2e place du classement mondial.

 

11.6 Football : Créteil en National 1

L’équipe première est championne de France de Nationale 2. En tête de groupe D à l’issue de la saison 2018/2019, l’US Créteil-Lusitanos a ainsi retrouvé sa place en National 1. Une saison au cours de laquelle les Béliers ont enregistré 17 succès, 8 nuls et seulement 4 défaites. Avec 59 points, Créteil est le club qui a le meilleur parcours des 4 poules de la N2 et le plus grand nombre de matchs gagnés.

 


 

12  Sports

 

12.1 En bref

12.1.1                Futsal

En Régional 1, l’USC Futsal n’arrive pas à se sortir du bas du classement. La nouvelle défaite (5-3) à domicile face au Pierrefitte FC le 19 octobre et le nul à Viry-Châtillon (2-2) le 2 novembre ne font pas les affaires des Béliers. Le 7 décembre, avant la trêve hivernale, les Cristoliens se rendront à Garges-les-Gonesse.

 

12.1.2                Canoë-Kayak

12.1.3                Athlétisme

À l’Ekiden de Paris, le 3 novembre, sur trois équipes engagées, deux ont validé leur billet pour les France. D’abord l’équipe 1 féminine qui réalise un bon chrono, 3h09’05’’. Mais également, l’équipe masculine qui termine en 2h29’55’’, sous la barre des 2h30’. Quant à l’équipe 2 femmes, elle finit en 3h27’55’’.

 

12.1.4                Rugby

Le 17 novembre, en Promotion d’honneur (poule 2), le Rugby Créteil Choisy a remporté (15-3) son match face à Goussainville-Gonesse. Les rugbymen prennent ainsi la 2e place au classement.

 

12.2 Une discipline qui se féminise

Escrime. Des tireurs ravis de l’organisation le 17 novembre au gymnase Nelson Paillou. La 15e édition du Challenge de la Ville de Créteil a tenu toutes ses promesses, avec près de 160 participants, une douzaine de clubs val-de-marnais présents et environ 350 spectateurs. “Cette année, nous avons connu une participation féminine à plus de 35% sur l’ensemble des 14 catégories. Et pas loin de 70% dans les jeunes catégories”, confie le président José Conesa. Côté résultats, Créteil n’a pas démérité et se classe 4e. Le Challenge revient au RSC Champigny. Quelques cristoliens se sont distingués. En M11, Mathias Champfrault termine 1er, Yiquin Lui 5e, et Alexandre Gomez 7e. En M9, Anas Chriti se classe 7e, tout comme Martin Ursenbach en M13. Noam El Baze (M17) prend la 2e place, et Anton Ubeda (M20) se hisse sur la 1re marche. Chez les filles, Maelys Yemy (M9) finit 6e, Gabryelle Godard (M11) 5e, et Mael Nedellec (M15) 8e.

 

12.3 Relever la tête !

Handball. Fin de parcours pour les Béliers en Coupe de la Ligue. Le 2 novembre, les Istréens ont battu Créteil. En Starligue, le 13 novembre, l’USC s’incline face à Aix (28-23) et leur gardien, Wesley Pardin, véritable forteresse (19 arrêts). Auparavant, le 7 novembre, à domicile, les Cristoliens avaient décroché un précieux point en arrachant un nul (25-25) face à Chambéry. En décembre, les Béliers se déplaceront à Saint-Raphaël le 11, et accueilleront Ivry pour un derby val-de-marnais le 18.

 

12.4 Les Cristoliens font briller la piste

Cyclisme sur piste. Pour la 2e manche de Coupe du monde, du 8 au 11 novembre, les Béliers retenus en équipe de France ont brillé. À commencer par le duo Michaël D’Almeida et Sébastien Vigier, médaillés de bronze en vitesse par équipes. Au keirin à Glasgow, le même Sébastien Vigier s’offre l’or, Mathilde Gros (photo) décroche le bronze. Avant cela, les trois cristoliens s’étaient rendus à Minsk, du 1er au 3 novembre, pour la 1ère manche de Coupe du monde, où Mathilde Gros a pris l’argent dans l’épreuve du keirin, qui décidément lui réussit bien. Les futurs sélectionné(e)s se rendront en décembre à Cambridge (Nouvelle-Zélande) du 6 au 8 (4e manche), puis à Brisbane (Australie) du 13 au 15 (5e manche).

 

12.5 Vivement 2020 !

Badminton. Il n’avait pas la tâche facile, notre Bélier national et no1 français, Brice Leverdez. Opposé dès le 1er tour à la légende chinoise Lin Dan, quintuple champion du monde et double champion olympique, le Cristolien quitte prématurément les Internationaux de France en deux petits sets (21/12 et 21/9). En Interclubs, la 3e journée de Nationale 1 (poule 1) n’aura pas permis l’ouverture du score. Le 2 novembre, les Béliers se sont inclinés (8-0) à domicile face au Racing club de France. Pour les journées 5 et 6, l’US Créteil recevra Ézanville-Écouen et Rostrenen, respectivement le 21 décembre prochain et le 4 janvier 2020 !

 

12.6 9 médailles au championnat du Val-de-Marne

Échecs. Le club d’échecs cristolien Thomas du Bourgneuf s’est illustré au championnat du Val-de-Marne Jeunes, les 9 et 10 novembre derniers. Chez les moins de 10 ans, la petite poussine Ghita et le poussin Saad l’emportent. Dans le tournoi des plus de 10 ans, qualificatif, les Cristoliens prennent 9 podiums, dont un titre de championne du Val-de-Marne pour la minime Sophia et 3 places de vice-champions pour le minime Alexis, la benjamine Cassandre et le pupille Nils. De son côté, la N3 Jeunes s’impose (6-4) sur Saint-Maur.

 

12.7 25 qualifiées pour le rendez-vous régional

Gym rythmique. La délégation cristolienne, forte de 30 gymnastes, a porté haut les couleurs de l’USC GR au championnat interdépartemental à Montévrain, les 16 et 17 novembre, avec 25 qualifiées pour le rendez-vous régional des 14 et 15 décembre. Onze d’entre elles sont montées sur le podium, dont deux médaillées de bronze, cinq d’argent et quatre d’or. Il s’agit de (Nat. A +18 ans), Laura Seys (Nat. B +18 ans), Nina Serradj (Nat. B 16-17 ans) et Keyssia Lemarier Losbar (Nat. C 12-13 ans).

 

12.8 Coupe de France, 8e tour

Football. Après avoir battu (2-0) Noisy-le-Sec, le 26 octobre, lors du 6e tour de la Coupe de France, les Cristoliens s’imposent (2-0) face à Sarre Union. Un succès qui permet aux hommes de Carlos Secretário de se qualifier pour un 8e tour face à Gonfreville, le 7 décembre. En National, l’US Créteil-Lusitanos n’a pris que deux points en trois matchs. Le 18 octobre, Créteil s’incline face à Dunkerque (1-0) et enchaîne avec deux nuls, le 1er novembre contre Pau (3-3) malgré un triplé d’Abdelmalek Mokdad, et le 8 face au FC Villefranche (2-2). Ce mois-ci, les Béliers accueilleront Concarneau le 13 et se rendront à Avranches le 20.

 

12.9 N1, un bon départ

Squash. Pour la 1re journée (Créteil, Bourges et Wambrechies) des championnats de France interclubs de N1, les Cristoliennes menées par Camille Serme, no5 mondiale, sont allées chercher deux victoires à Lille : (3-0) contre Wambrechies, puis (2-1) face à Bourges. En individuel, Camille Serme est éliminée (3-2) en quart de finale des championnats du monde par la jeune Égyptienne Hania El Hammamy (no11).

 

12.10Créteil, leader de Régionale 3

Foot féminin. Après six journées en Régionale 3 (poule B), les filles de l’USC Football ont pris les commandes du championnat à la différence de buts face à Carrières-sur-Seine. Les Cristoliennes ont réalisé de belles opérations : une belle victoire (4-1) contre Cergy Pontoise FC le 26 octobre, puis le carton à Domont (8-1) le 9 novembre, et le 16 un petit nul (2-2) face au Vincennois CO. Ce mois-ci, les footballeuses recevront Boulogne-Billancourt le 7 et se rendront à Sarcelles le 14.

 

12.11Rendez-vous du mois

Samedi 7 décembre

Futsal

Centre sportif Casalis

9h-12h : Futsal kids’

Cup U9/U10

 

Vendredi 13 décembre

Football

Stade Duvauchelle

20h : 16e journée du championnat National

Créteil/Concarneau

 

Samedi 14 et dimanche 15 décembre

Natation

Piscine Sainte-Catherine

14h-19h (sam.) et 9h-19h (dim.) : Natathlon, plot 1

Handball

Palais des sports

9h30-17h15 : Tournoi de mini-hand

 

Mercredi 18 décembre

Handball

Palais des sports

20h30 : 13e journée de StarLigue - USC/Ivry

 

Samedi 21 décembre

Badminton

Gymnase Paillou

15h-18h : Interclubs N1- USC/Ézanville-Écouen

Escrime

Centre sportif La Lévrière

14h-17h : Tournoi des Mousquetaires

 

Du samedi 21 au mardi 31 décembre

Tennis

Centre Marie-Thérèse Eyquem

Tournoi de Noël

 

 


 

13  Médiathèques

 

13.1 Livres

13.1.1                Roman

Une femme en contre-jour

Gaëlle Josse

Les Éditions Noir sur Blanc

 

Qui était Vivian Maier ? Une femme simple, une gouvernante, décédée dans la pauvreté, mais aussi une incroyable photographe. Achetées par hasard et développées après sa mort, les centaines de pellicules qu’elle a laissées derrière elle ont dévoilé au monde sa vision unique et son talent. Car Vivian a croqué la société américaine avec un regard inédit.

 

13.1.2                Documentaire

Quand est-ce qu’on biaise ?

Thomas C. Durand

HumenSciences

 

Refuser toute affirmation dogmatique, admettre que des certitudes soient contredites par des faits, se défendre contre de fausses évidences… Voici quelques recommandations issues de la zététique : cet art du doute nourri de méthode scientifique ! L’auteur, docteur en biologie, se consacre à la vulgarisation scientifique avec sa chaîne YouTube : La Tronche en Biais.

 

13.1.3                Jeunesse

Du haut de mon cerisier

Paola Peretti

Gallimard Jeunesse

Mafalda, 9 ans, porte des lunettes, sinon elle voit “tout à travers un brouillard”. En effet, sa vue se détériore rapidement et, d’ici quelques mois, elle sera aveugle. Alors elle se crée une liste de choses à faire comme grimper au cerisier de l’école. Entourée d’amour, elle apprend à dépasser sa peur et à accepter sa cécité. Un condensé d’émotion inspiré de la vie de l’auteure.

 

13.1.4                BD

13.2 Musiques

 

13.2.1                Musique du monde

Le Chant des Vikings/Skáld

Skáld mène un projet musical unique qui puise son inspiration dans la mythologie nordique. Le groupe est né de la rencontre du compositeur Christophe Voisin-Boisvinet avec un trio de chanteurs talentueux aux timbres atypiques. Ensemble, ils font revivre la poésie des anciens scaldes et chantent en “vieux norrois” l’histoire des peuples et des dieux scandinaves. Mêlant narration scandée et chants rythmés, Skáld plonge l’auditeur dans un paysage sonore riche et évocateur.

 

13.2.2                Film

 

The Rider

Chloé Zhao

Blaq out

Chloé Zhao filme le Dakota du Sud, les grands espaces et le monde des rodéos comme un western moderne : une mauvaise chute lors d’un rodéo précipite Brady dans le chaos. Que faire de sa vie lorsque l’on vit dans la réserve indienne de Pine Ridge et que l’on a appris à monter avant de savoir marcher ? Une quête bouleversante portée par des acteurs non professionnels convaincants.

 


 

14  Cinémas

 

14.1 Cinémas du Palais

 

Du 4 au 10 décembre

- Le Voyage du prince de Jean-François Laguioni et Xavier Picard (à partir de 7/8 ans)

- Gloria Mundi de Robert Guédiguian

- Seules les bêtes de Dominik Moll

- Pour Sama de Waad al-Kateab et Edward Watts (vost)

- It Must Be Heaven d’Elia Suleiman (vost)

- Terminal Sud de Rabah Ameur-Zaïmeche

 Du 11 au 17 décembre

- Le Voyage du prince de Jean-François Laguioni et Xavier Picard (à partir de 7/8 ans)

- Gloria Mundi de Robert Guédiguian

- Seules les bêtes de Dominik Moll

- It Must Be Heaven d’Elia Suleiman (vost)

- Les Misérables de Ladj Ly

- Une chambre en ville de Jacques Demy

 Du 18 au 24 décembre

- Pat et Mat en hiver de Marek Benes (à partir de 3 ans)

- Le Voyage du prince de Jean-François Laguioni et Xavier Picard (à partir de 7/8 ans)

- Notre dame de Valérie Donzelli

- Gloria Mundi de Robert Guédiguian

- Seules les bêtes de Dominik Moll

- It Must Be Heaven d’Elia Suleiman (vost)

Du 25 au 31 décembre

- Notre dame de Valérie Donzelli

- La Vérité de Hirokazu Kore-eda

 

Événements

Vendredi 6 décembre à 20h : Ciné-débat Pour Sama avec Amnesty International/ Dim. 8 à 10h : “Voir et Faire, une leçon pratique de cinéma” animé par J. Lubczanski. Tarif 5 €. Réservation : aucoeurdufilm@free.fr/ Jeu. 12 à 20h : Les Classiques du Palais : Une chambre en ville. Animé par J. Lubczanski/ Dim. 15 à 10h15 : Mon premier ciné : Pat et Mat en hiver. À partir de 2 ans. Tarif 3 €.

 

14.2 Cinéma La Lucarne

 

Du 4 au 10 décembre

La Belle Époque de Nicolas Bedos

Hors normes d’Éric Toledano et Olivier Nakache

Joker de Todd Phillips (vost – interdit aux moins de 12 ans)

Maléfique : Le Pouvoir du mal de Joachim Rønning (vf – à partir de 8 ans)

Du 11 au 17 décembre

Fahim de Pierre-François Martin-Laval

Mon chien Stupide d’Yvan Attal

Le Traitre de Marco Bellocchio (vost)

Pat et Mat en hiver de Marek Benes (à partir de 3 ans)

 Du 18 au 24 décembre

Les Misérables de Ladj Ly

Little Joe de Jessica Hausner (vost)

Vivre et chanter de Johnny Ma (vost)

La Reine des Neiges 2 de Jennifer Lee et Chris Buck

(vf – à partir de 6 ans)

 Du 25 au 31 décembre

J’accuse de Roman Polanski

Joyeuse retraite ! de Fabrice Bracq

Et puis nous danserons de Levan Akin (vost)

Zébulon, le dragon de Max Lang et Daniel Snaddon

(vf – à partir de 3 ans)

Du 1er jan au 7 jan

Le Meilleur reste à venir de Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière

Last Christmas de Paul Feig (vost)

Made in Bangladesh de Rubaiyat Hossain

La Famille Addams de Conrad Vernon et Greg Tiernan

(vf – à partir de 6 ans)

Événement

Samedi 21 à 20h30 : Nuit du cinéma. Moteur... Action ! Quatre films qui racontent le cinéma. La Nuit américaine de Truffaut, Once Upon a Time… in Hollywood de Tarantino (vost), Soyez sympas, rembobinez de Gondry (vost), Chantons sous la pluie de Kelly et Donen (vost).

 


 

15  Magazine d’information de la Ville de Créteil

 

Décembre 2019/N° 397

Place Salvador-Allende, Tél. : 01 49 80 92 94

Site Internet : www.ville-creteil.fr

Rédaction : 34, avenue de la France-Libre, 94000 Créteil

Tél. : 01 58 43 35 24

information@ville-creteil.fr

Directeur de la publication : Laurent Cathala

Comité éditorial : Olivier Place, Jean-Pierre Héno, Dominique Nicolas, Bruno Hélin, Delphine Melkonian

Rédacteur en chef : Olivier Bouard

Rédactrice en chef adjointe : Marie Pralat

Responsable de rubrique : Guillaume Vernerey

Rédaction graphique : Valéry Onana

Secrétariat de rédaction : Arthur Jazouli

Rédaction : Yvan Bernard, Grégory Curot, Arthur Jazouli, Mylène Sacksick

Service photos-archives : Laëtitia Doutre, Michel Escuriol, Jean-Michel Moglia, avec le concours de Mélanie Queffurus

Publicité : 01 58 43 35 24 􀁑 imprimerie : Léonce Deprez.

Ce numéro a été tiré à 45 000 exemplaires

Photos une : Michel Escuriol