Voirie : l’avenue du Général Gallieni va faire peau neuve
Avenue gl leclerc

 Avant et après le projet de rénovation de l’avenue Galliéni.

 

La Ville vient d’engager une série de travaux pour une requalification complète de l’avenue du Général Gallieni. Sécurisée, améliorée et embellie, la voie va prendre un nouveau visage pour le plus grand confort de ses usagers et des riverains.

 

L’avenue du Général Gallieni fait peau neuve. Porte d’entrée du quartier des Buttes, la Ville a décidé d’engager un projet de requalification complète de la voie avec, pour mots d’ordre, sécuriser, améliorer et embellir. Dégradée, l’avenue Gallieni, d’une longueur de 300 mètres, devait jusqu’alors composer avec des trottoirs étroits, difficilement praticables et même accidentogènes, en particulier pour les poussettes et les personnes à mobilité réduite, avec des racines d’arbres saillantes, un stationnement non réglementé et sans mode de circulation douce.

 

La collectivité, accompagnée par Grand Paris Sud Est Avenir et Sipperec (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication) ont entrepris une série de travaux. C’est d’ailleurs GPSEA qui a donné le coup d’envoi, avec la mise en conformité des réseaux d’assainissement de l’avenue pour un montant de 1,5 millions d’euros, une opération terminée en août dernier. Début novembre, le Sipperec a entamé l’enfouissement des réseaux électriques, jusqu’ici inesthétiques et contribuant à l’encombrement des trottoirs.

 

Sécurisation des espaces

 

En février, les services de la Ville débuteront la requalification de la voirie, pour un coût estimé à 775 000 euros. Les riverains pourront ainsi profiter d’un espace sécurisé, avec la suppression des trottoirs surélevés et un marquage au sol plus net grâce à des jeux de couleurs et de matériaux. En effet, l’un des objectifs de ces travaux est de clarifier chacun des espaces afin d’obtenir la sécurisation de l’avenue pour tous ses usagers.

 

La limitation pour les automobilistes sera renforcée, avec une réglementation « zone 30 » clairement identifiée. Des plateaux surélevés en enrobé rouge contribueront également à ralentir la vitesse. Jusqu’ici, la signalisation des places de stationnement posait problème. Faute de places matérialisées, les voitures se garaient de façon anarchique ou à cheval sur les trottoirs. Le marquage des emplacements sera donc mis en évidence et 33 places de stationnement seront créées, contre 31 à l’origine. L’avenue Gallieni sera intégralement repensée afin d’être accessible dans sa globalité aux personnes à mobilité réduite. Les cyclistes y trouveront aussi leur bonheur, avec le renforcement de la signalisation liée au double sens cyclable.

 

Amélioration de l’éclairage public

 

L’éclairage public de l’avenue connaissait des pannes dues à la vétusté du réseau. Les travaux de requalification vont en permettre une amélioration conséquente, et donc réduire fortement la fréquence des avaries. Des candélabres à faible tension seront installés, en association avec les luminaires Led nouvelle génération posés en 2017.

 

Pour réaliser ces changements importants et afin d’en limiter les contraintes, le chantier sera organisé en trois phases. Des déviations dans les rues adjacentes seront programmées pour chacune d’entre elles. Le cheminement piéton sera quant à lui maintenu en permanence, en alternance sur l’un et l’autre des trottoirs. La route sera ouverte à la circulation de 17h à 8h, mais le stationnement sera interdit aux abords du chantier. Le service de collecte des déchets ménagers sera assuré. Plusieurs mois de travaux qui aboutiront à un résultat de qualité pour tous les usagers de l’avenue.

 

Embellissement de la voie et plantations participatives

 

Avec la mise en souterrain des réseaux Orange, Enedis et SFR, l’avenue du Général Gallieni a gagné en clarté et s’en trouve embellie. Déjà pourvue d’un important patrimoine arboricole, le projet prévoit de l’assainir et d’en renforcer la qualité. À ce jour, sur les 55 arbres qui bordent l’avenue, huit sont malades et nécessitent d’être remplacés. Ils le seront par des espèces parfaitement adaptés à la configuration de la voie. Deux arbres supplémentaires seront également plantés en entrée de l’avenue. L’accent sera mis sur la végétalisation : de nombreux plates-bandes seront créées sur des espaces à ce jour minéralisés et les pieds d’arbres seront fleuris en collaboration avec les riverains qui le souhaitent. Toujours dans un objectif d’embellissement, des bateaux seront réalisés devant les habitations en enrobé noir et délimités des trottoirs en enrobé rouge par des rangées de pavés.

 

Exemple de végétalisation de pieds d’arbres

Exemple de végétalisation de pieds d’arbres

 

 Article de Créteil, Vivre Ensemble, décembre 2020, n°407