Conférence : l'AVC, prévenir et agir

L'AVC : chaque minute compte ! 

Le professeur Hosseini, neurologue responsable de l’unité neuro-vasculaire du CHU Henri-Mondor, anime une conférence sur ce sujet le vendredi 9 novembre 2018 de 18h à 20h à l’auditorium du conservatoire Marcel-Dadi.

 

Découvrez l'interview du professeur Hassan Hosseini, neurologue, sur l'AVC.

 

  © Association regardetparole

Le professeur Hassan Hosseini animera la conférence

 

À l’occasion de la Journée mondiale de l’AVC, le professeur Hassan Hosseini tiendra une conférence pour sensibiliser le grand public à cette maladie fréquente et aux bons réflexes à adopter tout de suite pouvant en limiter les conséquences dramatiques.

 

En France, l’accident vasculaire cérébral ou AVC concerne, chaque année, près de 150 000 nouveaux cas, soit un toutes les quatre minutes.

 

En présence de l’équipe neurovasculaire de l’hôpital, l’objectif de cette rencontre sera de sensibiliser la population à cette maladie fréquente et à la nécessité d’une prise en charge urgente. Le message que les professionnels veulent faire passer est que chaque minute compte.

 

L’AVC est un accident vasculaire ou une attaque cérébrale qui se produit lorsqu’une petite partie du cerveau est brusquement privée de sang. Il en existe de deux types : l’AVC ischémique (80% des cas), lorsqu’un vaisseau sanguin est bouché, et l’AVC hémorragique, quand un vaisseau se rompt. Dans les deux cas, les symptômes sont souvent les mêmes : une faiblesse ou un engourdissement d’un côté du corps, une paralysie du bras, du visage et parfois une difficulté à parler et/ou des troubles de l’équilibre ou de la vision. Des signes qui doivent amener à réagir vite en composant le 15 pour contacter immédiatement le Samu.

 

© Association regardetparole

“Réagir vite, c’est diminuer les séquelles motrices, sensorielles ou cognitives et, in fine, limiter le handicap”, insiste le professeur Hosseini.

Chaque année, 700 AVC sont pris en charge au CHU Henri Mondor qui fait partie d’une des 18 unités de soins intensifs neurovasculaires (stroke center) d’Île-de-France. L’unité dispose de sept lits pour soins intensifs neurologiques et de 18 lits pour soins post-aigus. Les patients ayant une suspicion d’AVC y sont directement accueillis 24h sur 24, sans passage par les urgences, via une régulation du Samu et des sapeurs-pompiers.

 

La conférence, en plus de présenter le protocole de prise en charge sur Créteil, sera également l’occasion de donner la parole à certains patients afin qu’ils fassent part de leurs témoignages. À l’issue de la soirée, le professeur Hassan Hosseini et son équipe se tiendront disponibles pour répondre aux interrogations et aux inquiétudes du public.

 

N’hésitez pas à vous informer, un diagnostic rapide et une prise en charge précoce diminuent de 30% le taux de mortalité !

 

Vous pouvez envoyer les questions que vous souhaiteriez évoquer pendant la conférence, à l''adresse suivante : cpp.postavcmondor@aphp.fr

 

Entrée gratuite

Les symptômes qui doivent alerter :

  • Déformation de la bouche
  • Paralysie faciale
  • Engourdissement des bras ou des jambes
  • Troubles de l’équilibre, de la vision, de la motricité ou de la parole

 

Auditorium Conservatoire Marcel-Dadi

2, rue Maurice Deménitroux

Accès PMR - Parking : Métro Université - M 8 : Créteil Université - BUS 317 et TVM