Guide pour la personne handicapée et sa famille
photo du guide pour la personne handicapée
Édité depuis 1989, le Guide pour la personne handicapée et sa famille est le fruit d’une collaboration entre les services de la Ville, les associations et les familles cristoliennes. Il aide et oriente dans chacune des démarches de la vie quotidienne.

 

Téléchargez ou commandez

Outre une version HTML que vous trouverez en ligne, vous avez la possibilité de télécharger une version PDF du guide ou d’en commander un exemplaire auprès de la mission handicap de la Ville.

 

 

Cette version date de janvier 2020.

 

Le guide accessible

Retrouvez ci-dessous les principales rubriques du Guide pour la personne handicapée et de sa famille en HTML (compatible avec les retranscripteurs audio).

 

Édito

 

Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir bénéficier, au même titre que tous les citoyens, d’un égal accès aux droits fondamentaux tels que les droits à la vie, à la liberté, à la sécurité de la personne.

 

Cette volonté est inscrite de longue date dans le projet urbain du vivre ensemble à Créteil. Des étapes importantes comme la signature, en 1989, de la Charte Handicap ou la mise en place, dès 1991, d’une Commission pour l’Intégration des Personnes Handicapées ont permis de fixer le cadre de référence de l’action municipale.

 

Dans une étroite concertation avec les acteurs de terrain et les associations représentatives, nous poursuivons cet engagement afin de répondre au mieux aux besoins exprimés. Cela passe par une vigilance quotidienne pour améliorer l’accès à l’espace public, à l’éducation, à des soins de qualité, pour offrir des services accessibles, inclusifs, un soutien de proximité lorsque c’est nécessaire et permettre à chacun et chacune d’exercer sa pleine citoyenneté.

 

Ce guide s’efforce d’être le plus complet et le plus précis possible, afin de faciliter vos démarches et vous orienter utilement. Vous y trouverez les ressources présentes sur le territoire communal dans des domaines tels que l’emploi, les prestations, les déplacements… Conscient de tout ce qu’il reste à faire pour élever la réalité quotidienne à la hauteur de nos ambitions, je vous assure de ma volonté de poursuivre avec vous la construction d’une ville solidaire, agréable à vivre et épanouissante pour tous.


 

Laurent Cathala

Maire de Créteil

 

Sommaire

 

 

Retour au sommaire

 

Chapitre 1 : la vie citoyenne

 

La commission pour l’intégration 
des personnes handicapées (CIPH)

Création, composition et missions

Après la signature en 1989 de la Charte de la Ville de Créteil pour l’intégration de ses citoyens handicapés, la Ville a instauré une Commission pour l’Intégration des Personnes Handicapées (CIPH). La CIPH remplit le rôle de la commission communale pour l’accessibilité créée et rendue obligatoire par la loi du 11 février 2005 relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

 

Présidée par le Maire, elle est constituée d’élus du conseil municipal, de représentants des associations locales de personnes handicapées et de personnalités qualifiées. Véritable instance de concertation, cette commission est un lieu privilégié de dialogue et d’échange entre les associations, les élus et les institutions.

 

Elle veille à l’intégration des personnes handicapées au sein de la cité en termes d’information, d’accès aux lieux publics et de participation à la vie sociale.

 

Organisation de la commission pour l’intégration des personnes handicapées Une fois par an, la CIPH organise une réunion plénière lors de laquelle un bilan du secteur handicap pour l’année écoulée est présenté.


La commission suit également, par le biais de groupes de travail, la prise en compte de l’accessibilité dans l’élaboration de projets urbains et dans les établissements recevant du public. Ainsi, durant l’année, deux groupes de travail se réunissent sur des thématiques plus précises :

 

  • « urbanisme, travaux et accessibilité »
  • « animation et vie sociale »


Le groupe de travail « urbanisme, travaux et accessibilité » dispose d’une enveloppe de 55 000 euros destinée à financer des travaux de mise en accessibilité de la voirie tels que des places de stationnement, des abaissements de trottoirs… Les demandes de travaux sont remontées par le biais des conseils de quartier ou par les citoyens 
directement à la mission handicap. Lors des réunions du groupe de travail, les membres programment les travaux qui seront effectués dans l’année.


Le groupe de travail « animation et vie sociale » s’attache à l’organisation 
des manifestations culturelles sur la ville et notamment à l’inclusion et 
à la participation active des personnes handicapées.


Si vous souhaitez faire remonter des demandes de travaux sur la voirie ou les établissements recevant du public ou participer à la CIPH, vous pouvez adresser un courrier :



À l’attention de Monsieur le Maire

Hôtel de ville

Place Salvador Allende

94010 Créteil Cedex.

 

ou en utilisant le formulaire de contact

 

À retenir : la CIPH est une instance réunissant élus, associations représentatives de personnes handicapées et personnalités qualifiées. C’est une instance de concertation et de travaux pour améliorer l’accessibilité dans la Cité. Elle dispose d’une enveloppe propre pour financer elle-même certains travaux d’accessibilité.

 

La mission Handicap

 

La mission Handicap a pour but de faciliter l’intégration des personnes handicapées dans la Ville. Elle accueille, renseigne et oriente les personnes en situation de handicap ou leurs familles. Elle impulse des mesures permettant l’application réelle des obligations liées à la loi du 11 février 2005, en liaison avec les différents services municipaux concernés, ainsi que les partenaires. Enfin, elle assure l’animation de la Commission pour l’Intégration des Personnes Handicapées (CIPH).

 

Contacter le référent handicap : 01 58 43 37 93 ou info.handicap@ville-creteil.fr

 

À retenir : le référent handicap est votre interlocuteur privilégié avec la Ville de Créteil pour toutes les questions liées à l’accessibilité, à vos droits, ainsi que pour vous renseigner sur les associations présentes sur le territoire.



La démocratie locale

Au cœur du vivre ensemble, les actions et réunions des conseils de quartier de Créteil ont pour objectif d’échanger sur la vie du quartier et de développer des projets citoyens qui répondent aux besoins des habitants en cohérence avec la Municipalité. Chacun des 10 conseils est composé de 30 conseillers de quartier ayant signé une charte d’engagement, d’un délégué élu, membre du Conseil Municipal et d’un délégué habitant, élu par ses pairs.

 

Les conseillers de quartier animent et assurent le suivi des projets et sont un relais d'information. Toutefois, les réunions  sont ouvertes à tous : habitants, personnes travaillant dans le quartier, commerçants ou membres d'association.

 

Vous êtes donc invités à venir découvrir les projets, participer à leur élaboration, suggérer des idées ou proposer des initiatives.

 

Pour en savoir plus et participer aux conseils de quartier : conseils-de-quartier

Tél : 01 49 56 36 03

 
L’accès à l’information
Participer et s’impliquer dans la vie de la cité suppose de pouvoir accéder à l’information. Pour ce faire, la ville de Créteil a adapté ses supports d’information aux différents types de handicap.

Le Guide pour la personne handicapée et sa famille Édité depuis 1989, le présent guide est disponible sur Internet au format HMTL, qui permet une traduction par les logiciels de lecture vocale.

Le Point info handicap

Le Point info handicap est un lieu d'accueil, d'écoute et d'accompagnement pour les personnes en situation de handicap. Il est ouvert tous les mercredis matin à l'hôtel de ville.

 

Les rendez-vous peuvent être pris en ligne, à l’accueil de l’hôtel de ville ou au 01 58 43 37 93.


Le site internet de la Ville De nombreux citoyens présentant un handicap visuel ou moteur ne peuvent accéder aux informations diffusées sur des sites internet car ceux-ci ne prennent pas en compte les critères techniques nécessaires à leur accessibilité.

 

La mission de service public garantit l’égalité de tous à l’accès aux services et aux informations et c’est une obligation, depuis la loi de 2005, relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. C’est pour répondre à cet engagement que la Ville de Créteil a repensé son site internet et l'a rendu accessible aux personnes handicapées.

 

Son contenu s’adapte ainsi aux retranscripteurs audio et fournit une alternative textuelle aux éléments visuels. La taille du texte peut être augmentée pour une lecture plus confortable, pour les personnes âgées par exemple. Un moteur de synthèse vocale permet de « lire » chacune des pages.

Enfin, une rubrique dédiée au handicap est située dans le chapitre « Santé et solidarité » du site internet. Elle répertorie des actualités, une liste des établissements et structures spécialisés ainsi que d’autres informations liées au handicap.

 

À retenir : le site internet de Créteil est accessible à toute personne en situation de handicap. Il permet d’accéder à une information à jour, de connaître l’actualité de la Ville et de réaliser des démarches en ligne.

Le journal « Vivre ensemble » Grâce à une collaboration entre l’Association des Aveugles de Créteil (AAC) et le service multimédia, le journal mensuel de la Ville est proposé, sur le site internet, au format HTML qui permet une traduction par des logiciels de lecture vocale. Le journal est donc accessible aux personnes malvoyantes et non-voyantes.
Accéder à l’hôtel de ville Pour toute demande de renseignement, il vous est également possible de vous déplacer directement ou de contacter la mairie par téléphone, par internet ou par courrier. Le service concerné par votre demande ne manquera pas de vous répondre.

 
Hôtel de ville
Place Salvador Allende 94010 Créteil Cedex
Tél : 01 49 80 92 94
Courriel : le-webmestre@ville-creteil.fr
>> consulter les horaires de l’hôtel de ville


L’accessibilité des bureaux de vote
Consciente que les personnes handicapées doivent accéder normalement à l’un des droits les plus symboliques, la ville de Créteil met tout en place afin de garantir l’accessibilité des bureaux de vote. Le choix des bureaux est donc fait en fonction de l’accessibilité des bâtiments publics dans lesquels se déroulent les élections.

En outre, l’intérieur des bureaux est aménagé et adapté aux personnes handicapées. Ainsi, dans chaque bureau se trouve un isoloir dédié et un soin particulier est adressé au positionnement des urnes sur des tables basses afin que les personnes en fauteuil roulant ou de petite taille puissent insérer elles-mêmes leur bulletin de vote.

 

La loi garantit le principe de sincérité des scrutins en encadrant strictement les procurations. Ainsi, ni les mandataires, ni les personnes qui suivent des personnes sous tutelle dans des établissements ne peuvent recevoir procuration.

 

À savoir : la loi de programmation 2018-2022 de la réforme pour la justice, publiée au journal officiel du 25 mars 2019, marque une avancée majeure pour les personnes en situation de handicap ou de fragilité : la reconnaissance de leur pleine et entière citoyenneté. Elle abroge en effet l’article L5 du code électoral qui soumettait le droit de vote des personnes sous tutelle à une décision du juge. Les quelque 300 000 majeurs sous tutelle sont concernés à condition de s’inscrire sur les listes électorales.

 

Retour au sommaire

 

Chapitre 2 : les services publics

 

De nombreux acteurs institutionnels interviennent dans le champ du handicap. Ce chapitre présente les plus importants.


La mairie de Créteil

Pour toutes vos démarches administratives, vous pouvez vous adresser à la mairie de Créteil. Selon votre demande, vous serez orientés vers le service concerné.

 

Coordonnées des services de la ville de Créteil :

Hôtel de ville
Place Salvador Allende 94010 Créteil Cedex
Tél : 01 49 80 92 94
Courriel : le-webmestre@ville-creteil.fr
>> consulter les horaires de l’hôtel de ville

 

Relais-mairie Henri Dunant

46 rue du Général Leclerc 94000 Créteil

Tél : 01 49 80 88 70

 

Relais-mairie Bleuets – Bordières

Place des Bouleaux 94000 Créteil

Tél : 01 56 71 89 89

 

Relais-mairie du Palais

Allée Parmentier 94000 Créteil

Tél : 01 49 80 88 40

 

Relais-mairie de l’Abbaye

1 place de l’Abbaye 94000 Créteil

Tél : 01 49 80 88 90

 

>> consulter les horaires des relais-mairie

 

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) Le CCAS est un lieu d’accueil, d’orientation et d’accompagnement social qui regroupe différents services : petite enfance, logement, insertion sociale, prestations sociales facultatives, prévention-santé, handicap et séniors.

Service Prestations Sociales
Hôtel de ville – guichets 8-9
Tél : 01 58 43 35 07

La mission Handicap
Sur rendez-vous ou par téléphone.
Tél : 01 58 43 37 93
Courriel : info.handicap@ville-creteil.fr


Service Seniors
2 bis place Salvador Allende 94000 Créteil (face à l’hôtel de ville).
Tél : 01 49 80 92 94

Service Petite Enfance
6 bis place Salvador Allende 94000 Créteil
Tél : 01 49 80 88 50

Service Insertion Sociale
39 allée de la Toison d’Or 94000 Créteil
Tél : 01 58 43 38 60

Service Logement de la Ville
7 rue des Écoles 94000 Créteil
Tél. : 01 48 53 73 00

Service Prévention-Santé

39-41, allée de la Toison d’Or, 94000 Créteil
Tél. : 01 58 43 38 70

 

À retenir : dans le courant de l’année 2020, les accueils physiques et téléphoniques de la Ville de Créteil et de son CCAS seront progressivement rendus accessibles aux personnes sourdes et malentendantes. Une solution permettra de traduire les conversations en langue des signes, en langue parlée complétée ou en transcription écrite

 

La Maison Départementale
 des Personnes Handicapées (MDPH)


La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) a été créée par la loi du 11 février 2005 et est sous tutelle administrative et financière du Département. Elle est l’organisme compétent pour les enfants, adolescents et adultes handicapés. Totalement indépendante de la Ville de Créteil, elle dépend de la tutelle administrative et financière du Conseil départemental.


Les missions 

Ce qui relève de la MDPH :

  • accueillir, informer et conseiller les personnes handicapées et leurs familles ;
  • évaluer les besoins de la personne handicapée en cohérence avec ses attentes et, en concertation avec son entourage, les associations et les services qui la suivent ;
  • aider à la formulation des demandes, à l’expression des attentes et des besoins ;
  • attribuer des prestations ;
  • orienter vers les établissements et services adaptés au handicap de la personne ;
  • assurer le fonctionnement de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) ;
  • permettre une conciliation en cas de désaccord sur les décisions prises par la CDAPH ;
  • gérer un fonds départemental de compensation ;
  • étudier les situations complexes, notamment les réponses accompagnées pour tous (RAPT).


Ce qui ne relève pas de la MDPH :

  • le paiement direct des prestations et aides financières. L’AEEH et l’AAH ainsi que leurs compléments sont versés par la CAF ou les régimes particuliers (MSA…). L’ACTP / ACFP et la PCH sont payées par le Conseil départemental ;
  • les problèmes liés au logement ou à l’hébergement d’urgence. Adressez-vous au service logement de la commune. Pour l’hébergement d’urgence, adressez-vous à votre Espace Départemental des Solidarités (EDS) ou téléphonez au 115 ;
  • les aides financières ou alimentaires et les questions de surendettement. Adressez-vous à votre Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) ou à votre Espace Départemental des Solidarités (EDS) ;
  • les prestations liées à l’invalidité et / ou aux accidents de travail. Adressez-vous à la Caisse Régionale d’Assurance Maladie d’Île-de-France (CRAMIF) ;
  • les offres d’emploi pour les travailleurs handicapés. Adressez-vous à Pôle Emploi.

La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH)

Au sein de la MDPH, la CDAPH prend les décisions relatives à l’ensemble des droits de la personne handicapée en matière d’attribution de prestations et d’orientations.

Ces décisions sont prises sur la base de l’évaluation réalisée par l’équipe pluridisciplinaire et des souhaits de la personne, ou de son représentant légal, autour de son projet de vie.

La CDAPH est chargée de prendre les décisions concernant les aides et prestations suivantes :

  • ouverture du droit à l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), à l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) ou au complément de ressources ;
  • attribution de la carte mobilité inclusion mention invalidité ou priorité de stationnement ;
  • attribution de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ;
  •  orientation scolaire et / ou professionnelle ;
  • reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) ;
  • orientation vers un établissement ou service médico-social.


Vous pouvez obtenir les formulaires de demande concernant les enfants et les adultes handicapés :

  • en les téléchargeant sur le site : www.valdemarne.fr/a-votre-service/handicap
  • auprès du service des prestations sociales du CCAS ;à l’accueil de la Maison Départementale des Personnes Handicapées :

    Immeuble Solidarités

    7-9, voie Félix Éboué, 94046 Créteil Cedex
    Tél. : 01 43 99 79 00 - Fax : 01 43 99 79 95
    Courriel : mdph94@valdemarne.fr

 

Accueil des personnes sourdes et malentendantes via le dispositif ACCEO avec ou sans rendez-vous (interprétariat en langue des signes ou transcription).

 

À retenir : le service des Prestations sociales de la Ville de Créteil propose une aide au remplissage des dossiers MDPH et à la formulation des besoins.

 

La Caisse d’allocations familiales (CAF)

 

La CAF assure le paiement de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) et de l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) ou les régimes particuliers. La CAF est dorénavant disponible uniquement sur rendez-vous.

 

Pour tout renseignement et pour prendre rendez-vous : 0810 25 94 10 (numéro surtaxé).

Un conseiller répond du lundi au vendredi, de 9h à 16h15.

 

Un écrivain public est à votre disposition pour vous aider dans vos démarches avec la CAF : lire et comprendre un courrier, rédiger vos lettres, remplir vos imprimés administratifs, vous renseigner et vous orienter. Permanences à l’agence de Créteil le lundi de 9h à 13h.

 

Un accueil par visio-interprétation est proposé aux personnes sourdes et malentendantes sans rendez-vous.


CAF du Val-de-Marne
2 voie Félix Éboué 94033 Créteil Cedex
Site : www.caf.fr

Accueil uniquement sur rendez-vous.

 

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM)

 

Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Val-de-Marne
10 avenue Georges Duhamel 94000 Créteil
Tél : 3646

Accueil uniquement sur rendez-vous.
Site : www.ameli.fr

 

La Direction Académique des Services de l’Éducation Nationale

 

Le droit à l’éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental. Chaque école a vocation à accueillir tous les enfants, quels que soient leurs besoins.


La Direction Académique des Services de l’Éducation Nationale est l’interlocuteur privilégié pour organiser la scolarisation de votre enfant.

 

68-70, avenue du Général de Gaulle, 94000 Créteil
Tél. : 01 45 17 60 00
Site : www.dsden94.ac-creteil.fr


Par téléphone, vous pouvez aussi joindre la cellule d’écoute Handicap école au : 0810 55 55 01 51 (n o Azur)

 

Retour au sommaire

 

Chapitre 3 : les droits et prestations

 

Les aides et prestations proposées par la Ville de Créteil

Les aides du CCAS

Vous habitez Créteil et rencontrez des difficultés ponctuelles, d’ordre administratif ou financier. Le service des prestations sociales peut vous recevoir pour vous conseiller sur vos droits et sur les démarches à effectuer.

 

En cas de dette locative ou de procédure d’expulsion, le service fait le point avec vous sur votre situation et les moyens à mettre en œuvre.

 

Vous pouvez constituer certains dossiers d’aide sociale légale : dossiers MDPH, aide sociale aux personnes handicapées, Aide Médicale État…

 

En fonction de votre situation et sous conditions de ressources, le CCAS peut vous accompagner dans vos démarches pour obtenir certaines aides, notamment départementales :

 

  • pour l’accès ou le maintien des fournitures d’énergie (électricité, gaz et eau),
  • pour l’accès au logement (Fonds de Solidarité Habitat)
  • pour le transport (chèques mobilité aux jeunes de moins de 25 ans et les bénéficiaires de l’allocation retour à l’emploi)

 

Le Centre communal d’action sociale attribue par ailleurs des aides financières spécifiques aux familles : aides à la cantine, aides aux séjours éducatifs ou aides ponctuelles exceptionnelles pour faire face à des besoins de première nécessité ou pour financer des dépenses exceptionnelles (santé, insertion…).

 

Pour plus d’information sur ces dispositifs, vous pouvez contacter :

 

Service des prestations sociales

Hôtel de ville, place Salvador Allende

Tél. : 01 58 43 35 07
Courriel : prestations.sociales@ville-creteil.fr

 

Les aides juridiques

La Ville de Créteil propose des permanences juridiques en mairie. Elles se font sur rendez-vous :

 

Les aides et prestations d’autres institutions

La Carte mobilité inclusion

La Carte mobilité inclusion (CMI) remplace les anciennes cartes de priorité, d’invalidité et européenne de stationnement.

 

Cette carte peut comporter trois mentions :

  • « Invalidité », attribuée à toute personne dont le taux d’incapacité permanente est au moins de 80 % ou qui a été classée en 3 e catégorie de la pension d’invalidité de la sécurité sociale.
  • « Priorité », attribuée à toute personne atteinte d’une incapacité inférieure à 80 % rendant la station debout pénible.
  • « Stationnement », pour personnes handicapées est attribuée à toute personne, atteinte d’un handicap qui réduit de manière importante et durable sa capacité et son autonomie de déplacement à pied ou qui impose qu’elle soit accompagnée par une tierce personne dans ses déplacements.

Pour obtenir la CMI, vous devez adresser votre demande à votre MDPH, accompagnée des pièces justificatives demandées. Une fois la demande examinée, la Commission des droits et de l’autonomie de la MDPH donne ensuite son avis au Président du Conseil Départemental qui informe le demandeur de sa  décision ainsi que l’Imprimerie nationale. Un site internet permet de suivre en ligne les étapes de sa délivrance.

 

À savoir : chaque demande auprès de la MDPH nécessite de fournir un certificat médical. Cette pièce obligatoire du dossier nécessite de prendre un rendez-vous avec son médecin traitant ou spécialiste du handicap qui devra y consacrer le temps nécessaire à son remplissage intégral. Tout document complémentaire (bilan d’hospitalisation récent, rapport social ou psychologique) sera précieux et pourra être joint sous pli.

 

Si votre carte comprend la mention « stationnement pour personnes handicapées », l’Imprimerie nationale vous en fournira un deuxième exemplaire. En cas de vol, un site internet vous permet d’obtenir un duplicata (service payant).

 

La carte est délivrée définitivement ou à durée déterminée, de un à vingt ans, selon votre situation. En cas de renouvellement des droits, la carte est attribuée à compter de la date de la demande ou de la date de fin de validité des droits si celle-ci est plus tardive que la demande.

 

Dans le Val-de-Marne, les cartes délivrées avant le 1 er  juillet 2017 restent valables jusqu’à la date d’expiration du document. La CMI n’est pas délivrée aux personnes relevant du code des pensions militaires d’invalidité et victimes de guerre. Elles conservent le bénéfice de la carte européenne de stationnement.

 

À savoir : les photos d’identité sont à envoyer directement à l’Imprimerie Nationale, chargée d’éditer les cartes.

L’Allocation adulte handicapé (AAH)

Elle est accordée aux conditions suivantes :

  • avoir plus de 20 ans (ou au moins 16 ans si la personne n’est plus considérée comme à charge pour le bénéfice des prestations familiales) et moins de l’âge légal de départ à la retraite si le taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %. En cas d’incapacité d’au moins 80 %, une AAH différentielle peut être versée au-delà de l’âge légal de départ à la retraite ;
  • avoir une incapacité permanente reconnue d’au moins 80 % ou avoir un taux d’incapacité compris entre 50 et 79 % et avoir été reconnu par la CADPH dans l’impossibilité de se procurer un emploi du fait de son handicap ;
  • avoir des ressources inférieures au plafond légal.

 

Après décision d’attribution par la CDAPH, le versement est effectué par la CAF.

 

Le complément de ressources

Le complément de ressources n’est pas cumulable avec la majoration pour la vie autonome. La personne qui remplit les conditions d’octroi de ces deux aides bénéficie de la plus avantageuse.

 

Le complément de ressources peut être attribué à toute personne n’ayant pas atteint l’âge légal de départ à la retraite qui remplit les conditions suivantes :

 

  • percevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’une pension d’invalidité, d’une pension de vieillesse ou d’une rente accident du travail ou percevoir l’allocation supplémentaire du fonds spécial d’invalidité (ASI) ;
  • avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80 % ;
  • avoir une capacité de travail inférieure à 5 % du fait du handicap (incapacité quasi absolue de travailler) selon l’appréciation de la CDAPH ;
  • ne pas avoir perçu de revenu d’activité à caractère professionnel propre depuis 1 an à la date du dépôt de la demande de complément ;
  • disposer d’un logement indépendant.

 

La majoration pour la vie autonome

La majoration pour la vie autonome est versée automatiquement par la CAF aux personnes qui remplissent les conditions suivantes :

  • percevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’un avantage vieillesse ou d’invalidité ou d’une rente accident du travail ;
  • avoir un taux d’incapacité au moins égal à 80 % ;
  • ne pas percevoir de revenu d’activité à caractère professionnel propre ;
  • disposer d’un logement indépendant ;
  • bénéficier d’une aide au logement (aide personnelle au logement, ou allocation de logement sociale ou familiale), comme titulaire du droit, ou comme conjoint, concubin ou partenaire lié par un Pacs au titulaire du droit.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La PCH est une aide financière destinée à couvrir les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées. Son attribution est personnalisée. Elle est attribuée sans condition de ressources.

 

Pour percevoir la PCH, il faut :

 

  • résider en France de façon stable et régulière (il existe des formalités particulières pour les personnes sans domicile stable ou fixe ou pour les ressortissants de nationalité étrangère) ;
  • avoir moins de 60 ans (la demande peut être effectuée jusqu’à 75 ans dès lors que les critères étaient remplis avant 60 ans) ;
  • présenter une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité (entretien personnel, communication, mobilité…) ou une difficulté grave pour la réalisation d’au moins deux de ces activités.


Les aides couvertes par la prestation de compensation du handicap sont :

 

  • les aides humaines ;
  • les aides techniques (prothèses auditives, fauteuil roulant, ordinateur adapté…) ;
  • l’aménagement du logement, du véhicule et les surcoûts liés au transport ;
  • des aides spécifiques ou exceptionnelles relatives à l’acquisition ou l’entretien de produits liés au handicap ;
  • des aides relatives à l’attribution et l’entretien des aides animalières.

 

Après décision d’attribution par la CDAPH, le versement est effectué par le Conseil départemental.

 

Cas particulier : l’Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

L’ACTP a été remplacée par la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) depuis le 1 er  janvier 2006. Toutefois, vous pouvez choisir de garder l’ACTP, plutôt que de bénéficier de la PCH. Il faudra alors indiquer expressément son choix lors de chaque renouvellement de sa demande. À tout moment un bénéficiaire peut demander à la MDPH l’étude de ses droits à la PCH pour envisager son droit d’option. En cas d’option pour la PCH, celle-ci est définitive.

 

Pour obtenir une de ces aides ou la faire renouveler, le formulaire de demande est à :

 

  • télécharger sur le site internet : www.valdemarne.fr
  • retirer soit à la MDPH, soit au service des prestations sociales du CCAS.

 

Une fois rempli, il devra être retourné à la MDPH en veillant à garder une copie complète du dossier.

Site internet : www.urssaf.fr

 

La fiscalité
Que vous ayez à charge une personne handicapée ou que vous soyez vous-même handicapé, vous pouvez bénéficier de certains avantages en matière d’impôt sur le revenu, d’impôts locaux…

 

Selon votre situation, vous pouvez notamment bénéficier d’une majoration du nombre de parts, d’abattements supplémentaires, de crédits d’impôts pour l’emploi d’un salarié à domicile, de l’exonération de la taxe d’habitation…

 

La réglementation fiscale évolue régulièrement et les droits peuvent être modifiés sans préavis par l’administration fiscale. Pour connaître vos droits, vous pouvez :

 

  • consulter ce guide du handicap sur le site internet de la Ville de Créteil, qui renvoie vers les derniers documents émis par la Direction des Finances publiques.
  • vous adresser à votre centre des impôts, pour Créteil :

Hôtel des finances

1, place du Général Pierre Billotte, 94037 Créteil Cedex
Tél. : 01 43 99 36 36
Site internet : www.impots.gouv.fr

 

Le Défenseur des droits

 

Le Défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante. Unique en son genre, elle est chargée de veiller à la protection de vos droits et de vos libertés et de promouvoir l’égalité.

 

Le Défenseur des droits remplit quatre missions :

 

  • il défend les droits et libertés individuelles dans le cadre des relations avec les administrations ;
  • il fait connaître et défend l’intérêt supérieur et les droits de l’enfant ;
  • il lutte contre les discriminations interdites par la loi et favorise l’égalité ;
  • il veille au respect de la déontologie par les personnes exerçant des activités de sécurité.

 

Toute personne peut le saisir directement et gratuitement en adressant un courrier motivé. Vous pouvez y avoir recours dès que vous estimez :

 

  • être défavorisé(e) par le fonctionnement d’une administration ou d’un service public ;
  • être victime d’une discrimination, directe ou indirecte, interdite par la loi ou par un engagement international, que l’auteur présumé de cette discrimination soit une personne privée ou publique ;
  • être victime ou témoin, sur le territoire de la République, de faits qui constituent un manquement à la déontologie par des personnes exerçant des activités de sécurité ;
  • que les droits fondamentaux d’un enfant ne sont pas respectés, ou qu’une situation met en cause son intérêt.

 

Dans ces cas, les personnes habilitées à saisir le Défenseur des droits sont : l’enfant ou le mineur de moins de 18 ans, son représentant légal, un membre de sa famille, un service médical ou social ou une association de défense des droits de l’enfant. Le Défenseur des droits et tous ses collaborateurs sont soumis au secret professionnel. Dans le cas où il est saisi par un enfant, le Défenseur des droits peut toutefois informer ses représentants légaux ainsi que les autorités susceptibles d’intervenir dans son intérêt.

 

Pour saisir le Défenseur des droits en ligne, vous pouvez :

 

  • envoyer un courrier à l’adresse suivante :

Le Défenseur des droits

7, rue Saint-Florentin, 75409 Paris Cedex 08
(joindre à votre courrier les photocopies des pièces relatives à votre saisine)

  • vous adresser à l’un des délégués du Défenseur des droits dans le Val-de-Marne (voir la liste sur le site internet)

 

La protection juridique des majeurs

 

La maladie, le handicap, l’accident peuvent altérer les facultés d’une personne et la rendre incapable de défendre ses intérêts. Le juge peut alors décider d’une mesure de protection juridique par laquelle une autre personne l’assistera ou la représentera dans toutes les actions où ses intérêts sont en jeu. La protection doit être la moins contraignante possible et en priorité être exercée par la famille. Elle distingue aussi les cas où la personne jouit encore de ses facultés, mais est en grande difficulté sociale.

Les mesures existantes

La sauvegarde de justice est une mesure de protection juridique provisoire et de courte durée qui peut permettre la représentation de la personne pour accomplir certains actes précis. Le majeur placé en sauvegarde de justice conserve l’exercice de ses droits, à l’exception du divorce par consentement mutuel ou d’actes spéciaux pour lesquels un mandataire spécial a été désigné dans la décision du juge.

 

La curatelle est une mesure judiciaire destinée à protéger une personne majeure qui, sans être hors d’état d’agir elle-même, a besoin d’être conseillée ou contrôlée d’une manière continue dans les actes importants de la vie civile. La curatelle n’est prononcée que s’il est établi que la mesure de sauvegarde de justice serait une protection insuffisante pour la personne.

 

La tutelle est une mesure judiciaire destinée à protéger une personne majeure et / ou tout ou partie de son patrimoine si elle n’est plus en état de veiller sur ses propres intérêts. Un tuteur la représente dans les actes de la vie civile. Le juge peut énumérer, à tout moment, les actes que la personne peut faire seule ou non, au cas par cas.

 

La mesure d’accompagnement social personnalisé est une mesure administrative (non judiciaire) dont le but est de permettre au majeur concerné de gérer à nouveau ses prestations sociales de manière autonome. Le majeur bénéficie pour ceci d’une aide à la gestion de ses prestations sociales et d’un accompagnement social individualisé mis en œuvre par les services sociaux du département. À la différence de la mesure d’accompagnement judiciaire, elle fait l’objet d’un contrat d’accompagnement social personnalisé.

 

Le mandat de protection future permet à une personne (mandant) de désigner à l’avance la ou les personnes (mandataires) qu’elle souhaite voir être chargées de veiller sur sa personne et / ou sur tout ou partie de son patrimoine, pour le jour où elle ne serait plus en état, physique ou mental, de le faire seule.

 

Le mandat peut être établi :

 

  • pour soi-même, par la personne à protéger ;
  • pour autrui, par les parents souhaitant organiser à l’avance la défense des intérêts de leur enfant.

Comment présenter une requête au juge

La requête se présente au juge des tutelles. Le formulaire type de la demande est à retirer au greffe du tribunal d’instance du lieu de résidence de la personne à protéger.

 

La requête doit comporter, « à peine d’irrecevabilité » :

 

  • l’identité de la personne à protéger ;
  • un certificat médical circonstancié rédigé par un médecin inscrit sur la liste établie par le procureur de la République. Si le médecin est sollicité par le procureur de la République ou par le juge des tutelles, le coût du certificat est avancé sur frais de justice. En cas d’insolvabilité, le juge des tutelles au terme de la procédure, peut mettre définitivement les frais d’expertise médicale à la charge de l’État ;
  • la copie intégrale de l’acte de naissance ;
  • les coordonnées du médecin traitant, si elles sont connues, et celles de l’entourage ;
  • les éléments concernant la situation familiale, financière et patrimoniale de la personne à protéger ;
  • l’exposé de la situation motivant la demande de protection.

 

Le greffe transmet, un mois avant la date de l’audience, le dossier au procureur de la République pour obtenir son avis ou ses conclusions sur l’opportunité de la mesure de protection.
 

Pour les personnes résidant à Créteil, la demande est à retirer au tribunal d’instance de Saint-Maur-des-Fossés :

 

1, rue Gambetta, 94100 Saint-Maur-des-Fossés
Tél. : 01 42 83 32 23

 

À savoir : en octobre 2018, le sénat a adopté le projet de loi de programmation 2018-2022 et de la réforme pour la Justice. Parmi les mesures présentes dans ce projet de loi, le droit de vote pour les personnes en situation de handicap sous tutelle. Les personnes en situation de handicap sous tutelle auront également, la liberté de se marier ou non, de se pacser et de divorcer sans l’accord du juge des tutelles.

 

Retour au sommaire

Chapitre 4 : enfance et petite enfance

La découverte du handicap La reconnaissance du handicap de l’enfant doit être demandée à la MDPH par les parents par le biais de la constitution d’un dossier qui peut donner lieu à des droits et / ou prestations. Pour connaître ces aides, vous pouvez vous reporter au chapitre 3 de ce guide. La prise en charge précoce du handicap est d’une importance primordiale.

 

Il y a nécessité :

 

  • d’un soutien pour la famille ;
  • d’une éducation spéciale ;
  • d’une collaboration entre des spécialistes et la famille.

 

À qui s’adresser ? Aux consultations de Protection Maternelle et Infantile (PMI) du Conseil départemental

 

Espace Jean Ferrat

21 Rue Charles Beuvin 94000 Créteil

Tél : 01 56 71 41 62

Courriel : pmi-surv.creteil@valdemarne.fr

 

Sablières

2 rue des Sablières 94000 Créteil

Tél : 01 56 71 42 72

Courriel : pmi-sabl.creteil@valdemarne.fr

 

Degas

4 rue Edgar Degas 94000 Créteil

Tél : 01 56 71 41 58

Courriel : pmi-degas.creteil@valdemarne.fr

 

Laplace

7 rue Amédée Laplace 94000 Créteil

Tél : 01 56 71 42 82

Courriel : pmi-lapl.creteil@valdemarne.fr

 

La Terrasse

2 rue de la Terrasse 94000 Créteil

Tél : 01 56 71 42 75

Courriel : pmi-terr.creteil@valdemarne.fr

 

Les horaires et informations complémentaires pour chacun des centres de protection maternelle et infantile sont disponibles sur le site internet du Conseil départemental : www.valdemarne.fr


À la consultation du service de pédiatrie du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC)

Les consultations ont lieu dans le bâtiment D, uniquement sur rendez-vous au 01 57 02 22 10. Vous pouvez connaître les horaires de consultation des différents professionnels sur le site internet :  www.chicreteil.fr


Au Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP)

Le CAMSP associe des professionnels d’horizons différents (professionnels de la kinésithérapie neuromotrice, de l’ergothérapie, de la psychologie, de la psychomotricité, etc.) afin de répondre aux objectifs de dépistage et de soins des enfants entre 0 et 6 ans. Le CAMSP propose des consultations spécialisées, prises en charge rééducatives en individuel et / ou en groupe, suivi psychologique. Il soutient les intégrations en crèche, halte-garderie et école et entretient des liens avec les différents milieux de prise en charge de la petite enfance.

 

Au CAMSP Les Lucioles

25 rue Anatole France 94000 Créteil

Secrétariat : 01 57 02 23 92

Courriel : camspcreteil@chiccreteil.fr

 

Les prestations pour les enfants porteurs de handicap

L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH)

L’AEEH est une prestation familiale destinée à compenser les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant handicapé. Elle est composée d’une allocation de base à laquelle peut s’ajouter un complément. Celui-ci est attribué en tenant compte de l’ensemble des besoins, qu’il s’agisse d’aide humaine ou de frais liés au handicap. Il existe six compléments. L’AEEH est attribuée à tout enfant handicapé, âgé de moins de 20 ans et qui est à la charge de ses parents au sens des prestations familiales. Cette prestation est accordée sans tenir compte des ressources des parents.

 

Le recours à une tierce personne ou la renonciation de l’activité professionnelle, du ou des parents, peuvent être pris en compte pour l’obtention d’un des six compléments.

 

Pour les enfants, deux options sont proposées aux parents :

 

  • soit l’AEEH et ses compléments ;
  • soit l’AEEH de base associée à la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

 

L’évaluation de la situation et des besoins de l’enfant est assurée par l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH, en tenant compte du projet de vie que les parents ont élaboré avec et pour lui. Elle leur communique ensuite un plan personnalisé de compensation.

 

Si les parents ont demandé la PCH, ce plan comportera les montants de chacune des deux prestations et ils pourront alors choisir sur cette base, celle qui leur convient le mieux.

 

Le choix de la PCH n’est pas définitif (sous conditions).

 

La majoration spécifique pour parent isolé

Depuis le 1 er  janvier 2006, il est possible de percevoir la majoration spécifique pour parent isolé.

 

Elle est versée automatiquement par la CAF lorsque les conditions suivantes sont remplies :

 

  • l’enfant bénéficie de l’AEEH et de l’un des compléments (du 2 e au 6 e ) ;
  • l’un de ses parents en assume seul la charge et il a recours à une tierce personne déclarée ou réduit son temps de travail.

 

L’exonération des cotisations patronales

Si vous avez en charge un enfant handicapé, ouvrant droit à l’AEEH ainsi qu’à l’un de ses compléments, et vous êtes dans l’obligation d’engager une tierce personne, vous pouvez être exonéré des cotisations patronales de la Sécurité Sociale (ne sont pas exonérées les cotisations de retraite complémentaire, d’assurance chômage et la CSG).

 

Pour plus de renseignements et pour faire la demande :

URSSAF – Centre d’accueil du Val-de-Marne

3, rue des Archives, 94000 Créteil
Tél. : 0820 01 10 10 (numéro surtaxé)
Courriel : parisrp@urssaf.fr

 

La petite enfance

L’accueil du jeune enfant  L’inscription de l’enfant
La ville de Créteil apporte une attention toute particulière à l’accueil du jeune enfant. Crèches, haltes garderies, relais assistantes maternelles, lieux de soins, d’éducation, de loisirs, tous ces équipements veillent au quotidien à l’épanouissement des tout petits.

Le service de la petite enfance a pour mission de répondre aux besoins 
des enfants et d’accompagner les familles dans leurs démarches d’inscription.


Pour vous inscrire, vous devez vous adresser :


Service petite enfance du CCAS
6 bis pl. Salvador Allende 94000 Créteil

Tél. : 01 49 80 88 50
Courriel : petite.enfance@ville-creteil.fr

 

Avant toute inscription, il est nécessaire de participer à une réunion d’information à partir du 7 e mois de grossesse sur les différents modes de garde. Les dates et modalités sont disponibles sur le site internet de la Ville.

 

Les pièces à fournir en cas d’inscription :

 

  • livret de famille, ou à défaut les pièces d’identité des parents ;
  • dernière fiche de paie si les parents exercent une activité salariée ;
  • dernière quittance de loyer ou attestation de propriété ;
  • numéro d’allocataire à la CAF ;
  • impôts sur le revenu.


La prise en compte du handicap

Pour les enfants en situation de handicap, l’accueil donne lieu à un Protocole d’Accueil Personnalisé (PAP), qui organise les différents temps de l’accueil, de l’accompagnement et du départ de l’enfant. Ce projet est pensé par toute l’équipe pluridisciplinaire d’accueil en partenariat avec les parents et les professionnels extérieurs.

 

Les PAI (Plan d’Accueil Individualisé) concernant certaines situations médicales courantes telles que l’asthme, les allergies, les convulsions, ne donnent pas lieu à la mise en place du présent dispositif sauf caractère de gravité particulier.

 

À titre dérogatoire, l’enfant peut être maintenu en crèche jusqu’à l’âge de quatre ans lorsque la situation l’exige. Cette demande sera évaluée par le service petite enfance.


La scolarisation La scolarisation à l’école L’inscription
La mairie procède à l’inscription de l’enfant en école maternelle et élémentaire. Les parents déposent ensuite l’inscription auprès du directeur de l’école pour admission.

 

L’inscription se fait entre le 1 er  février et le 30 avril pour la rentrée de septembre et sans délai pour une rentrée immédiate. Elle est faite à la mairie de Créteil ou dans les relais-mairie :

 

Service accueil Enseignement

Situé au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville
Tél. : 01 58 43 35 94

Courriel : prestations.scolaires-periscolaires@ville-creteil.fr


Pièces justificatives à fournir :

 

  • livret de famille ou un extrait de naissance (de moins de trois mois) ;
  • j ustificatifs de domicile (quittances de loyer, d’EDF, certificat d’hébergement pour les personnes hébergées…) ;
  • attestation de sécurité sociale, attestation d’assurance, notification de la caisse d’allocations familiales à la nouvelle adresse ;
  • certificat de radiation (pour les enfants déjà scolarisés) ;
  • carnet de santé ou un certificat de vaccination ou un certificat médical précisant les dates de vaccinations obligatoires à savoir : les trois premières injections de DT Polio (antidiphtérique, antitétanique et antipoliomyélitique).

 

 

 

La scolarité et l’intervention de la MDPH Tout élève handicapé est suivi par un enseignant référent (ERSEH) tout au long de sa scolarité. Cet enseignant est l’interlocuteur privilégié des familles et des partenaires de la scolarisation des enfants handicapés. Il reste en lien avec la MDPH en ce qui concerne le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) de cet élève. Pour contacter l’enseignant référent de son secteur, s’adresser soit à la MDPH soit au chef d’établissement de l’école.

Dans le cadre de ce suivi, il peut être envisagé :

 

  • soit un projet dans une classe ordinaire avec ou sans aménagements ;
  • soit un projet dans un dispositif collectif spécialisé ;
  • les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS), des dispositifs pour la scolarisation des élèves en situation de handicap dans le premier et le second degré.

 

Tous les dispositifs collectifs de scolarisation s'appellent unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS): ULIS-école, ULIS-collège, ULIS-lycée. Elles permettent la scolarisation dans le premier et le second degré d'un petit groupe d'élèves présentant des troubles compatibles. Elles sont menées par des enseignants spécialisés qui vont favoriser  l’accueil de l’élève en classe ordinaire. Selon ses besoins, l’élève fera des temps en classe banale et des temps en regroupement ULIS.


La famille doit demander le PPS auprès de la MDPH. Il est élaboré par l’Équipe Pluridisciplinaire d’Évaluation (EPE) à la MDPH et doit recevoir l’accord de la famille et de la CDAPH.

 

Il permettra de définir selon les besoins de l’enfant :

 

  • les modalités de mise en place d’une aide humaine individuelle ou mutualisée ;
  • la mise à disposition de matériels adaptés ;
  • la prise en charge par un service de soins (SESSAD ou autre) ;
  • l’accueil à temps plein ou partiel dans un établissement spécialisé : Institut Médico-Éducatif (IME) ou Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP).


Le CATTP propose des groupes thérapeutiques s’adressant à des enfants de 2 à 6 ans présentant des troubles de la personnalité. Un projet individualisé de soins, qui comprend plusieurs interventions thérapeutiques hebdomadaires, peut être mis en place. Ce projet s’articule avec le suivi au CMP, en lien avec les lieux dans lesquels sont intégrés les enfants (crèche, halte-garderie ou école maternelle).

 

 

 


Aménagements des examens
Des dispositions particulières sont prévues pour permettre aux élèves porteurs de handicap de se présenter à tous les examens et concours organisés par l’Éducation Nationale dans des conditions aménagées (utilisation d’un matériel spécialisé, aide d’une tierce personne, augmentation d’un tiers du temps des épreuves…). Se renseigner dès le début de l’année scolaire, auprès de l’enseignant référent ou du chef d’établissement.

La scolarisation dans un établissement spécialisé Les Instituts Médico-Éducatifs (IME)

Les IME vaccueillent enfants et adolescents handicapés après décision de la CDAPH.

Les jeunes reçoivent une éducation spéciale déterminée en fonction des besoins particuliers de chacun d’eux. Ces établissements apportent une éducation générale et pratique adaptée, une formation gestuelle pour développer l’habileté manuelle et l’autonomie, une scolarisation élémentaire. Les IME se décomposent éventuellement en Institut Médico-Pédagogique (IMP) pour les 3-14 ans et Institut Médico-Professionnel (IMPro) pour les 14-20 ans.

 

À savoir : lorsque votre enfant obtient une orientation vers un IME, il vous incombe de rechercher l’établissement. Cette démarche n’est pas réalisée par la MDPH. Vous disposerez néanmoins d’une liste de structures à contacter.  En cas de difficultés pour trouver un IME adapté, la MDPH pourra mettre en œuvre la Réponse accompagnée pour tous (RAPT), un dispositif qui propose une réponse individualisée pour permettre à la personne de s’inscrire dans un parcours conforme à son projet de vie.


Il existe deux IME à Créteil :


IME La Nichée
Institut Médico-Éducatif (90 places).
Institut Médico-Pédagogique (de 3 à 14 ans : 28 places). Institut Médico-Professionnel (de 14 à 20 ans : 44 places).
Accueil de jeunes personnes polyhandicapées (de 3 à 20 ans : 18 places).
Institut géré par APOGEI 94.
104 rue Juliette Savar 94000 Créteil
Tél : 01 43 39 47 90
Courriel : imelanichee@apogei94.net


IME Françoise Leloup
Institut Médico-Pédagogique (de 6 à 14 ans : 27 places).
Institut Médico-Professionnel (de 14 à 20 ans : 16 places).
SESSAD : Service d’Éducation et de Soins Spécialisés à Domicile, soutien à l’intégration scolaire (15 places).
Institut géré par APAJH 94.
2 rue Saussure 94044 Créteil
Tél :01 41 94 91 14 – Fax : 01 41 94 91 36
Courriel : ime.leloup@apajh94.fr

 

Les structures médico-sociales pour enfants Les Services d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD)

Les SESSAD sont composés d’une équipe pluridisciplinaire qui intervient, suite à la décision de la CDAPH, auprès de certains élèves en situation de handicap, scolarisés en milieu ordinaire ou dans un dispositif d’inclusion collective.


SESSAD L’Escale
Pour adolescents présentant des troubles du comportement.
Institut géré par l’Association de Prévention, Soins et Insertion (APSI).
41 av. du M al de Lattre de Tassigny 94000 Créteil
Tél : 01 45 17 07 22
Courriel : sessad94@free.fr

Site internet : www.apsi.fr

 

SESSAD APF France Handicap

Pour enfants atteints de déficiences motrices

5, Porte de Stains 94 387 Bonneuil-sur-Marne

Tél. : 01 43 39 64 24

Courriel :  sessad.bonneuil-sur-marne@apf.asso.fr

Site internet :  http://www.apf.asso.fr

Il assure l’accompagnement d’enfants scolarisés sur Créteil


SESSAD Les Comètes
Pour enfants atteints d’un syndrome autistique ou de TED (3 à 20 ans).
Institut géré par l’association Autisme 75, Centre Île-de-France.
7 square des Griffons 94000 Créteil
Tél : 01 43 39 88 78
Courriel : a75.sessad@autisme75.org

 

Les centres médico-psychologiques

 

CMP Le Buisson
Enfants-adolescents.
19 bis rue du Buisson 94000 Créteil

Tél. : 01 57 02 22 33
Courriel : sylvie.rose@chicreteil.fr

Centre Médico-Psychopédagogique (CMPP)
Enfants de 3 à 20 ans, qui ont des difficultés scolaires ou psychologiques.
1 allée du Marché 94000 Créteil
Tél : 01 43 77 22 22
Courriel : cmpp.creteil@apsi.fr

 

Les autres structures

 

Le Petit Moulin
Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP).

40 avenue de Verdun - 94000 Créteil 

Tél : 01 57 02 24 60

Courriel : veronique.alberola@chicreteil.fr


La Maison de Jour
Hôpital de jour de pédopsychiatrie (de 6 à 12 ans).

40 avenue de Verdun - 94000 Créteil 

Tél : 01 57 02 24 60

Courriel : carole.sosson@chicreteil.fr

Tél assistante sociale : 01 57 02 25 30

Maison Thérapeutique des Bordières
CATTP et hôpital de jour.
1 allée des Boutons d’Or 94000 Créteil

Tél. : 01 57 02 24 02

Courriel : sophie.desflaches@chicreteil.fr


Association Sésame Autisme (SAGEP)
Enfants ayant des troubles envahissants du développement dont l’autisme.
17 rue Anatole France 94000 Créteil
Tél : 01 42 07 17 61
Courriel : secretariat.ime-creteil@groupe-sos.org
Site internet : www.sesameautisme-sagep.com


Service d’Aide Familiale à l’Éducation Précoce (SAFEP)
Service de Soins à l’Éducation Familiale et à l’Intégration Scolaire (SSEFIS) pour déficients auditifs (0 à 20 ans).
86 bd Kennedy 94000 Créteil
Tél : 01 43 77 28 11
Courriel : langage-integration-vdm@gmail.com


Handi-répit – La Vie à domicile
Structure d’accueil temporaire 
de jour (12 places, plateforme d’accueil 
et d’écoute, service d’accompagnement temporaire à domicile).
9 rue Georges Enesco 94000 Créteil
Tél : 01 48 53 61 80
Courriel : contact@lavieadomicile.fr


Les activités périscolaires

Accueils de loisirs, accueil périscolaire et club de loisirs pour adolescents et préadolescents (CLAP)

Afin de garantir l’intégration de votre enfant handicapé en Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH), en accueil périscolaire ou au club de loisirs pour adolescents et préadolescents, une 
commission d’intégration a été créée. Elle est chargée de statuer sur les demandes d’intégration des enfants en situation de handicap, en structure d’accueil, déposées par les familles. Le passage des dossiers en commission permet d’adapter au mieux les modalités d’accueil en fonction des spécificités et du rythme de votre enfant.

Si vous souhaitez que votre enfant en situation de handicap soit accueilli en ALSH, en accueil périscolaire ou au club de loisirs pour adolescents et préadolescents, la procédure est la suivante :

 

  • vous devez adresser un courrier de demande d’intégration au Directeur Général des Services auquel devra être joint un certificat médical d’aptitude à la collectivité et à ce type d’activité ;
  • avant la présentation en commission du dossier, vous serez reçus pour un entretien à la Direction de la Jeunesse. À cet entretien, il sera convié un représentant de l’institut où l’enfant est scolarisé ou du CMP qui assure le suivi ;
  • un questionnaire sera rempli sur les déclarations des demandeurs et du professionnel de la santé ;
  • le dossier sera soumis aux membres de la commission pour examen et avis. Il sera déterminé les modalités d’accueil (demi-journée, journée, mercredi, vacances scolaires, avec ou sans encadrement supplémentaire) ;
  • la Direction de la Jeunesse rédigera ensuite une convention d’intégration reprenant la décision. Celle-ci devra être impérativement signée par la famille, l’institut, le directeur de la structure d’accueil, la Direction de la Jeunesse et Monsieur le Maire.

 

Tout changement dans les modalités d’accueil et d’accompagnement fait l’objet d’un examen par la Commission et d’un avenant à la convention.

 

Cette convention est valable pour une durée d’un an (1 er  juillet de l’année N au 30 juin de l’année N+1). Elle est reconduite sur demande de la famille.

 

Concernant les séjours vacances en milieu ordinaire pour les situations de handicap ne justifiant pas un suivi médical important ni un accueil permanent en structure spécialisée, un dispositif est mis en place pour permettre aux enfants d’y accéder.

 

Le quotient familial de la Ville, en usage pour la plupart des services publics municipaux (cantines…), s’applique à ces centres afin que les parents domiciliés sur Créteil participent financièrement au séjour à hauteur de leurs revenus. La mobilisation d’un animateur supplémentaire pour encadrer l’enfant handicapé est à la charge de la Ville.

 

La demande doit être faite à :

Direction de la Jeunesse de la Ville de Créteil
12-14 rue du 8 Mai 1945 - 94000 Créteil
Tél : 01 58 43 38 20
Courriel : jeunesse@ville-creteil.fr

 

Retour au sommaire

Chapitre 5 : études, emploi et formation

 

La vie étudiante L’antenne handicap de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC)

L’Université Paris-Est Créteil (UPEC) dispose d’une antenne handicap au sein du service culture et vie de l’étudiant. Cette antenne vous informera sur les principales dispositions dont peuvent bénéficier les étudiants en situation de handicap :

 

  • aménagements d’études et d’examens (temps majoré à renouveler chaque année) ;
  • santé ;
  • aides pédagogiques (soutien, polycopiés…) ;
  • bourses d’enseignement supérieur ;
  • aide individualisée de l’AGEFIPH ;
  • transports ;
  • accès à la documentation dans les bibliothèques universitaires ;
  • accès au sport et aux loisirs…
  • accès au logement.

 

>> Site internet : www.u-pec.fr

 

Vous pouvez aussi consulter le site Handi-U, qui comprend de nombreuses informations à destination des étudiants en situation de handicap : www.handi-u.fr

 

À savoir : chaque université dispose d’une antenne handicap. Pour contacter ce service, vous pouvez vous adresser au standard de l’établissement.

BAPU / Bureau d’Aide Psychologique Universitaire

Le BAPU est un centre de consultations et de traitements ambulatoires pour étudiants ayant des difficultés psychologiques.

1 allée du Marché 94000 Créteil

Tél : 01 43 77 22 22

Courriel : cmpp.creteil@apsi.fr

 

L’emploi et la formation

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) peut être attribuée aux personnes dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont réduites, suite à une insuffisance ou une diminution des capacités physiques ou mentales. La demande se fait auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

C’est la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) mise en place au sein de la MDPH, qui traite les demandes de reconnaissance de travailleur handicapé et se prononce sur l’orientation professionnelle des personnes handicapées (en milieu ordinaire ou en milieu protégé).

 

Obtenir un emploi à la Ville de Créteil

Comme toute collectivité locale, la Ville de Créteil et son CCAS sont amenés à recruter des agents pour remplir leurs missions de service public. Toute personne en situation de handicap peut bénéficier d’un recrutement, sous réserve de son aptitude médicale à exercer le métier pour lequel elle postule. La Ville de Créteil privilégie les recrutements statutaires (fonctionnaires territoriaux).

 

Pour les emplois statutaires, sur des postes dits « vacants », le recrutement suit la réglementation. Pour les contrats à durée déterminée, la Ville prend acte de la notification MDPH et le médecin du travail se charge de délivrer l’aptitude médicale totale au poste de travail, des allégements ou restrictions si nécessaire.

 

Il est tout à fait possible enfin de laisser une candidature spontanée, en l’accompagnant d’un CV et d’une lettre de motivation présentant vos attentes et vos compétences.

 

À savoir : toutes les démarches liées à l’emploi ou aux stages peuvent se faire en ligne sur le site internet de la Ville à la rubrique « Emploi » .

La recherche d’emploi Pôle Emploi

Pôle emploi vous accompagne dans votre recherche d’emploi en milieu ordinaire. Parmi les services : évaluation de compétences, ateliers de recherche d’emploi, consultation des offres…


45 rue Auguste Perret 94000 Créteil
Tél : 3949 (N° à tarif spécial)
Site internet : www.pole-emploi.fr ou sur www.handicapzero.org , service Pôle emploi


CAP Emploi ARERAM Val-de-Marne 

CAP Emploi ARERAM intervient pour aider des personnes handicapées à trouver du travail en milieu ordinaire. Cet organisme est spécialisé dans la mise en relation entre les entreprises et les demandeurs d’emploi handicapés. Pour recourir à ce service, il est nécessaire d’obtenir une orientation spécifique CAP Emploi auprès de la MDPH.

 

L’accueil se fait sur rendez-vous.

77-79 Boulevard Jean-Baptiste Oudry 94000 Créteil

Tél : 01 45 13 28 90

Courriel : secretariat.creteil@capemploi94.com

 

Pour les jeunes : la Mission locale 

La Mission locale accueille les jeunes âgés de 16 ans à 25 ans, non scolarisés. Elle accueille, oriente et informe les jeunes sur l’emploi, la formation, le logement, la santé, le droit et tout ce qui concerne leurs projets. Elle apporte un appui dans la recherche d’emploi et dans les démarches de formation, y compris les personnes reconnues travailleurs handicapés.

 

Mission locale - Antenne de Créteil

7, esplanade des Abymes, 94000 Créteil
Tél. : 01 43 99 28 00
Courriel : info@mlplainecentrale.org

Site internet : www.missionlocale-plainecentrale.fr

 

Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) du Grand Paris Sud Est Avenir

Le PLIE facilite l’accès ou le retour à l’emploi des personnes qui ont des difficultés pour y parvenir. Chaque bénéficiaire du PLIE est suivi individuellement par un référent avec lequel il va bâtir un parcours spécialisé vers l’emploi (formations, contrats en entreprises d’insertion…).

 

85/87 avenue du Général de Gaule 94000 Créteil

Tél : 01 41 94 90 54 - Fax : 01 41 94 98 87

Courriel: contact@pci94.fr


Le travail en milieu ordinaire 

Les employeurs, y compris ceux occupant moins de 20 salariés, doivent déclarer les travailleurs handicapés (TH) qu’ils emploient. Ceci permet de mieux identifier leurs besoins et d’y répondre plus efficacement. Rentrent dans le cadre de cette obligation d’emploi les personnes reconnues travailleurs handicapés (RQTH), les personnes victimes d’accident de travail ou de maladie professionnelle, les personnes titulaires d’une pension d’invalidité de la Sécurité Sociale ou mutilées de guerre, et les personnes titulaires d’une carte d’invalidité ou d’une carte Mobilité inclusion mention invalidité. Seuls les employeurs de 20 salariés et plus sont assujettis à l’obligation d’emploi de 6 % et doivent verser une contribution en cas de non-atteinte de cet objectif.

 

Le milieu ordinaire concerne les employeurs de droit commun ainsi que les entreprises adaptées. Les entreprises adaptées sont des entreprises à part entière, qui emploient au moins 80 % de travailleurs handicapés orientés vers le marché du travail par la CDAPH. Les personnes handicapées qui travaillent dans les entreprises adaptées ont le statut de salarié.

 

Adapter son poste de travail

Les personnes ayant une reconnaissance de travailleur handicapé peuvent bénéficier d’une adaptation du poste de travail. Le financement peut être réalisé par deux organismes, selon la nature de l’emploi.

 

Pour les salariés de droit public : le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP)

Institué par la loi du 11 février 2005, ce fonds favorise l’insertion professionnelle des personnes handicapées au sein des trois fonctions publiques (d’État, Territoriale et Hospitalière).


12 av. P. Mendès France 75914 Paris Cedex
Tél : 01-58-50-99-33
Toutes les aides du FIPHFP sont consultables sur le site : www.fiphfp.fr

 

La demande d’aide doit être faite par l’employeur.

 

Pour les salariés de droit privé : Association Nationale pour la Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH).

 

Cette association favorise l’emploi ou le maintien dans l’emploi des personnes handicapées en milieu ordinaire de travail.


192 av. A. Briand 92226 Bagneux Cedex
Tél : 0811 37 38 39
Toutes les aides de l’AGEFIPH sont consultables sur le site internet : www.agefiph.fr

 

Vous pouvez également vous adresser à la mission handicap de votre entreprise, lorsqu’elle existe, afin d’être aidé dans vos démarches.

 

À savoir : la demande d’aide ne peut être réalisée directement par le fonctionnaire, mais doit être faite par l’employeur. Consultez votre service du personnel ou le service social de votre collectivité pour plus d’informations.

Le travail en milieu protégé

Certaines personnes handicapées ne peuvent pas travailler en milieu ordinaire. Dans ce cas, des ESAT (établissements et services d’aide par le travail) leur permettent d’exercer une activité professionnelle adaptée à leurs possibilités. Les conditions de travail sont aménagées et les travailleurs bénéficient d’un soutien médico-social et psycho-éducatif. L’orientation vers le milieu protégé est décidée par la CDAPH.

 

Qui peut en bénéficier ?

 

Les personnes âgées de 20 ans minimum (exceptionnellement, 16 ans) qui ont été orientées par la CDAPH (MDPH).

 

L’ESAT géré par l’APOGEI est habilité à recevoir 130 personnes handicapées mentales et / ou psychiques majeures des deux sexes. Elles se répartissent sur deux sites : l’ESAT des Sarrazins et l’ESAT Maurice Legros. Une section annexe, sur le site des Sarrazins, accueille des travailleurs qui ne peuvent plus assurer une journée entière de travail. Elle assure un temps partagé entre travail et activités éducatives.

 

À savoir : la liste des ESAT est disponible sur le site internet ou auprès de la MDPH. À Créteil, trois ESAT sont présents.

 

ESAT Maurice Legros (APOGEI 94)
Ateliers : blanchisserie, conditionnement et ménage.
112 bis ch. Vert des Mêches 94000 Créteil
Tél : 01 41 79 33 40
Site internet : www.apogei94.com

ESAT des Sarrazins (APOGEI 94)
Ateliers : conditionnement et espaces verts.
12 rue Saussure 94000 Créteil
Tél : 01 43 99 54 45
Courriel : esatlessarrazins@apogei94.net

Site internet : www.apogei94.com


ESAT pour épileptiques (AAE)
Ateliers : blanchisserie, conditionnement et espaces verts.
26 rue du G al Sarrail, 94000 Créteil Cedex

Tél : 01 45 17 05 75

Courriel : aae.creteil@free.fr

Site internet : www.aae-epilepsie.com

 

Retour au sommaire

 

Chapitre 6 : le logement

 

Le logement social

 

Le service du logement de la Ville de Créteil instruit les demandes de logement social (création et renouvellement) et veille à l’attribution de logements adaptés aux personnes en situation de handicap, en fonction à la fois de leur type de handicap, du type de logement libéré, des ressources exigées par le bailleur concerné.

 

Toute demande de logement implique que le demandeur dépose au préalable un dossier et obtienne un numéro unique. Le numéro unique est « régional », uniquement pour l’Île de France.

 

Afin d’obtenir votre numéro, vous devrez vous présenter au service logement avec le formulaire Cerfa n° 14069*01, téléchargeable sur le site service-public.fr rubrique « services en ligne et formulaires ». Il doit être dûment rempli et accompagné d’une copie de votre pièce d’identité en cours de validité et éventuellement celle de votre conjoint. Vous pouvez aussi réaliser cette démarche sur le site internet :

www.demande-logement-social.gouv.fr

 

Une fois cette démarche effectuée, il vous sera remis votre numéro unique régional vous donnant accès à plusieurs contingents de réservation notamment de la Ville de Créteil, de la Préfecture du Val de Marne et d’Action Logement (ex 1 % patronal).

 

Par ailleurs, des référents spécialisés vous accueillent sur rendez-vous pour vous conseiller et éventuellement vous orienter dans vos démarches de recherche de logement, en cas de difficultés.

Service du logement
7 rue des Écoles 94000 Créteil
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Tél : 01 48 53 73 00

Comment les logements sont-ils attribués ?

En fonction des financements qu’ils ont apportés (fourniture du terrain, subventions…), les différents financeurs (État, collectivités, Action logement) sont appelés réservataires. Ils disposent de ce fait d’un quota ou contingent d’appartements réservés. Ainsi, dans un même immeuble, les logements ne sont pas tous sur le contingent d’un même organisme.

 

L’attribution d’un logement à un demandeur s’effectue au sein d’une commission d’attribution chez chaque bailleur. Composée de représentants du bailleur, d’un représentant de la mairie et d’un représentant de l’État, elle se réunit à intervalles réguliers.

 

Trois dossiers de candidatures sont proposés pour chaque logement disponible. La Ville de Créteil propose ainsi des candidats pour les logements de son contingent.

 

C’est le bailleur qui décide au final du candidat choisi pour intégrer le logement.

 

À savoir : l’Île-de-France connaît une importante crise du logement depuis plusieurs années et le temps d’attente pour obtenir un logement social peut rapidement s’allonger. Le service du Logement n’a aucun moyen d’évaluer le temps d’attente. Pour augmenter vos chances, il est important d’étendre vos recherches à un maximum de quartiers sur Créteil, voire d’élargir votre demande aux communes environnantes.

Les principaux contingents

Contingent Ville

Créteil participe au financement de programmes de logements sociaux et dispose ainsi de son propre contingent de logements pour aider les Cristoliens à se loger.

 

Contingent Préfectoral

L’État est réservataire de droit de logements sociaux. Le contingent préfectoral est fixé à 30 % du total des logements de chaque organisme. Ce pourcentage est principalement affecté aux personnes prioritaires, notamment les personnes bénéficiaires du DALO, les personnes souffrant de handicaps, mal logées ou défavorisées. Toute personne disposant d’un numéro unique peut s’adresser à la DRIHL de son département.

 

DRIHL Val-de-Marne

12/14, rue des Archives, 94011 Créteil Cedex
Tél. : 01 49 80 21 00

 

Contingent Action Logement

Action Logement est un dispositif qui permet d’aider les salariés à se loger grâce à un versement des entreprises, anciennement appelé « 1 % patronal ». Les sommes collectées permettent soit la construction de logement, soit l’aide directe aux salariés. Pour bénéficier d’Action logement, votre employeur doit impérativement cotiser à cet organisme. Vous devez obtenir de lui une attestation d’accord de logement, à joindre au dossier de demande.

 

Agence Action logement à Créteil

19, rue de Joly, 94000 Créteil
Tél. : 01 45 17 93 30
Site internet : www.actionlogement.fr


L’adaptation du logement
Plusieurs dispositifs de financements d’adaptation de logement existent selon les situations et les ressources de la personne.

 

Si la personne handicapée peut prétendre à la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), elle peut bénéficier d’une aide financière pour l’adaptation de son logement. Il faut s’adresser à la MDPH en formulant une demande de PCH pour un aménagement du logement. Un travailleur social et un ergothérapeute évalueront les besoins lors d’une visite à domicile. Si la personne handicapée est locataire du secteur social, elle doit demander une autorisation de travaux à son organisme HLM voire la prise en charge financière lorsque cela est possible.

 

Locataire du secteur privé, elle peut s’adresser à titre exceptionnel à l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) pour bénéficier d’une aide. Propriétaire, elle peut solliciter des aides auprès de l’ANAH, sous conditions de ressources.


Délégation locale de l’ANAH :
12-14 rue des Archives 94011 Créteil Cedex
Tél : 01 49 80 21 00 


Soliha (anciennement PACT de l’Est Parisien)  Il est l’organisme chargé de l’adaptation des logements des personnes en situation de handicap sur l’ensemble du département. Il est soutenu par le Conseil départemental du Val-de-Marne pour l’accompagnement des personnes bénéficiant de l’APA et par la MDPH pour l’accompagnement des personnes de moins de 60 ans.


Soliha propose une première analyse permettant de cerner les besoins, une évaluation ergothérapique, un soutien dans la mobilisation d’aides financières et la permanence d’un relais avec les différents organismes impliqués.

 

Soliha

231, rue de la Fontaine, 94120 Fontenay-sous-Bois
Tél. : 01 43 97 89 94
Site internet : www.estparisien.soliha.fr 

 

À savoir : Anticipez ! Selon le partenaire sollicité, l’adaptation d’un logement peut prendre plusieurs mois (rendez-vous avec l’ergothérapeute, construction du dossier, recherche de financeurs, travaux…). N’hésitez pas à anticiper cette démarche.

L’hébergement spécialisé en foyer

 

L’orientation dans une structure d’hébergement spécialisé est du ressort de la MDPH qui instruit la demande. Le dossier est à retirer à la MDPH ou au service des prestations sociales du CCAS.

 

Les foyers-appartements La personne handicapée habite dans un appartement collectif ou individuel et dans la journée se rend à son travail.

Les foyers hébergement La personne handicapée habite au foyer et dans la journée se rend à son travail ou bénéficie d’une activité à l’extérieur.

Les foyers de vie La personne handicapée habite au foyer et bénéficie d’activités sur place dans la journée.

FAM de la Pointe du Lac
Cet ensemble comprend :

  • un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) de 20 places ;
  • un Centre d’Accueil de Jour Médicalisé (CAJM) de 20 places ;
  • un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) de 40 places ;
  • une unité de 5 studios destinés à l’insertion, en logements ordinaires, 
de personnes atteintes d’un autisme de haut niveau (syndrome d’Asperger) ;
  • un centre de formation sur l’autisme destiné aux professionnels.

 

67, avenue Magellan, 94000 Créteil
Tél. : 01 43 39 76 49
Courriel : famdelapointedulac@apogei94.net

 

Résidence du docteur Paul Gachet (MAS) – Œuvre Falret
Accueille des adultes en souffrance psychique (l’orientation « MAS » par la CDAPH doit être spécifiée). L’ensemble comprend :

 

  • deux unités de vie en accueil permanent (40 places) ;
  • une unité de vie en accueil temporaire (7 places) ;
  • une unité d’accueil de jour (10 places) ;
  • des espaces de vie en commun.

 

14 avenue du chemin de Mesly 94000 Créteil

Tél. : 01 48 84 62 50
Courriel : secretariatcreteil@oeuvre-falret.asso.fr

 

Établissements Madeleine Huet (APOGEI 94)
Structures pour personnes handicapées mentales majeures comprenant :

 

  • un foyer d’hébergement collectif (25 résidents travailleurs en ESAT) ;
  • des résidences en appartements (structure collective de 2 à 3 résidents 
avec présence éducative quotidienne – capacité de 13 adultes handicapés 
mentaux) ;
  • un centre d’accueil de jour CAJ Coffignal (externat de semaine – activités).

 

32, avenue Anatole France, 94100 Saint-Maur
Tél. : 01 43 99 92 92
Courriel : foyersmadeleinehuet@apogei94.net

 

Retour au sommaire

Chapitre 7 : la santé

 

La santé à domicile

Le soutien à domicile

De nombreux services de soutien à domicile sont proposés afin de simplifier la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et leurs aidants. Consultez le chapitre dédié dans la rubrique «  Aidants familiaux  ».

 

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) Le SSIAD du CCAS de Créteil assure sur prescription médicale, pour les personnes âgées et handicapées, l’intervention d’aides-soignants pour des soins d’hygiène générale, qui peuvent être complétés par des soins infirmiers.


SSIAD CCAS de Créteil
20 bis av. de Ceinture 94000 Créteil
Tél : 01 48 98 91 68

 

Autres services proposant des soins sur Créteil


SSIAD Saint-Maur-des-Fossés
Résidence Abbaye – Bords de Marne
3 impasse de l’Abbaye
94100 Saint-Maur-des-Fossés
Tél : 01 55 12 17 37
Courriel : secretariat.ssid@abbaye-bdm.fr


SSIAD de l’APF France Handicap
124 av. d’Alfortville 94600 Choisy-le-Roi
Tél : 01 48 53 79 59
Courriel : ssiad.choisyleroi@apf.asso.fr

 

La prévention risque canicule

Afin de favoriser l’intervention des services sociaux et sanitaires, un registre communal a été mis en place pour que puissent y être inscrites les personnes vulnérables. L’inscription sur cette liste peut être faite soit par la personne handicapée, soit par un tiers si la personne concernée en est informée et ne s’y oppose pas.

 

CCAS – Service Seniors

2 bis, place Salvador Allende, 94000 Créteil
Téléphone : 01 49 80 92 94

 

114 : urgences pour personnes sourdes et malentendantes

Le 114 est un numéro d’urgence gratuit, ouvert 24h / 24 et 7j / 7 pour les personnes sourdes ou malentendantes. Si vous êtes victime ou témoin d’une urgence qui nécessite un secours, vous pouvez envoyer un fax ou un SMS au 114. Dans votre message, vous devez essayer de donner le plus d’informations possible telles que vos nom, prénom et adresse, des renseignements sur la personne en danger, le type de danger, les services locaux concernés par l’urgence.

 

Si le 114 constate qu’il y a vraiment une urgence, il alerte les secours qui interviennent.


Les hôpitaux et structures médicales

 

La Ville de Créteil dispose de nombreuses structures hospitalières et médicales. Pour toute information, orientation, évaluation des besoins et accompagnement dans le domaine médical, l’Espace autonomie se tient à votre disposition.

 

Espace autonomie

Immeuble solidarités 

7/9 voie Félix Éboué à Créteil 
(uniquement sur rendez-vous)
Tél. : 01 56 71 56 04
Courriel : espace-autonomie-4@valdemarne.fr


Les hôpitaux

Centre Hospitalier Universitaire Henri Mondor
51 av. du Mal Tassigny 94000 Créteil
Tél : 01 49 81 21 11
Site internet : www.aphp.fr


Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC)
40 av. de Verdun 94000 Créteil
Tél : 01 45 17 50 00
Site internet : www.chicreteil.fr


Hôpital Albert Chenevier
40 rue de Mesly 94000 Créteil
Tél : 01 49 81 31 31
Site internet : www.aphp.fr


Consultation Médico-Psychologique
Aide aux adultes présentant des troubles psychologiques.
1 rue des Écoles 94000 Créteil
Tél : 01 48 99 05 77

Hôpital de jour pour épileptiques Lionel Vidart
Accueille des adolescents et adultes présentant une épilepsie sévère avec, parfois, des troubles graves associés permettant néanmoins une vie en collectivité en milieu ouvert.
26 rue du Gal Sarrail B.P. 115 94003 Créteil Cedex
Tél : 01 45 17 05 70
Courriel : aae.creteil@free.fr

Site internet : www.aae-epilepsie.com


Les stuctures médico-sociales

FAM de la Pointe du Lac
Cet ensemble comprend :

 

  • un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) de 20 places ;
  • un Centre d’Accueil de Jour Médicalisé (CAJM) de 20 places ;
  • un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) de 40 places ;
  • une unité de 5 studios destinés à l’insertion, en logements ordinaires, de personnes atteintes d’un autisme de haut niveau (syndrome d’Asperger) ;
  • un centre de formation sur l’autisme destiné aux professionnels.

 

67 av. Magellan 94000 Créteil
Tél : 01 41 94 80 50
Courriel : famdelapointedulac@apogei94.net


Résidence du docteur Paul Gachet (MAS) – Œuvre Falret
Accueille des adultes en souffrance psychique (l’orientation « MAS » par la MDPH doit être spécifiée).

 

L’ensemble comprend :

 

  • deux unités de vie en accueil permanent (40 places) ;
  • une unité de vie en accueil temporaire (7 places) ;
  • une unité d’accueil de jour (10 places) ;
  • des espaces de vie en commun.

 

14 avenue du chemin de Mesly 94000 Créteil
01 48 84 62 50
Courriel : secretariat.creteil@oeuvre-falret.asso.fr

 
Les Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS)
Le SAVS propose un accompagnement adapté dont l’objectif est le maintien ou la restauration des liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels de la personne handicapée. Il favorise un maintien de la personne en milieu ouvert ainsi qu’un apprentissage de l’autonomie.

L’orientation vers un SAVS est du ressort de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Pour être accueillie, la personne doit formuler une demande auprès de la MDPH. Cependant, une prise en charge temporaire peut être mise en place avec l’accord du SAVS afin de voir s’il propose des réponses adaptées aux besoins de la personne.


SAVS APAJH
26 rue Édouard Vaillant 94140 Alfortville
Tél : 01 45 18 34 37
Courriel : cedric.sastre@apajh94.fr


SAVS APF
124 av. d’Alfortville 94600 Choisy-le-Roi
Tél : 01 48 53 79 59
Courriel : savs.choisy@apf.asso.fr


SAVS Saint-Maur
12 avenue Denis Papin 94100 St-Maur-des-Fossés
Tél : 01 48 83 05 53
Courriel : 
 foyersdesaintmaur@apogei94.net

 

SAVS Le Relais 94
8 rue Marco Polo 94373 Sucy-en-Brie

Tél : 01 56 73 32 10

Courriel : savs@apsi.fr


SAVS-SAVIE Institut Le Val Mandé (ILVM)
7 rue Mongenot 94165 Saint-Mandé Cedex
Tél : 01 49 57 75 32
Courriel : savie@ilvm.fr


SAVS L’Élan retrouvé
25 rue Jean Mermoz 94310 Orly
Tél : 01 57 02 12 41
Courriel : savs.orly@elanretrouve.asso.fr


SAVS Les Amis de l’atelier
7 rue du Puits 94240 L’Hay-les-Roses
Tél : 01 49 73 33 22
Courriel : m.bertingil@lesamisdelatelier.org

 

SAVS Omega

2 rue des Maçons
94310 Orly
Tél.  :  01 48 84 49 80

 

La Complémentaire Santé Solidaire (CSS)

 

Les personnes bénéficiant de ressources modestes peuvent bénéficier de la nouvelle complémentaire santé solidaire (CSS). Elle donne droit à la prise en charge de la part complémentaire des dépenses de santé (y compris à l’hôpital). Elle remplace la CMU-C et l’ACS. La CSS est soumise à conditions de ressources en fonction de la composition familiale. Pour une personne seule, si vos ressources sont inférieures à 746 €/mois, vous ne paierez rien pour bénéficier de la CSS. Si elles sont comprises entre 746 € et 1 007 €, vous devrez verser une participation financière entre 8 à 30 euros selon votre âge.

 

Avec la CSS, vous n’avancez plus de frais chez le médecin, à l’hôpital ou en pharmacie.

 

Informations et simulateur sur www.ameli.fr ou 0 800 971 391 (appel gratuit)

 

 

Retour au sommaire

Chapitre 8 : les transports

 

En ville

Les places de stationnement réservé

Localisation des places existantes à Créteil : la Ville dispose d’un parc de plus de 490 places réservées (hors domaines privés tels que le centre commercial régional Créteil Soleil), représentant plus de 5 % de l’ensemble du parc.

 

Les places de stationnement réservé sont visualisables sur un plan via le système de géolocalisation disponible sur le site internet de la Ville.

 

Comment demander la création d’une place réservée ? Les places peuvent se faire, après étude, en réponse à des demandes de particuliers si la voirie de la rue dans laquelle ils résident appartient au domaine communal.

 

Toute demande de création d’une place de stationnement réservé doit être adressée par courrier à l’attention de M. le Maire, avec une photocopie de la carte européenne de stationnement ou carte mobilité inclusion mention stationnement.

Les aménagements de la voirie

Pour faciliter les déplacements quotidiens des personnes handicapées, la Ville de Créteil réalise des aménagements variés : abaissements et avancées de trottoirs, installation de bandes podotactiles… Par ailleurs, un diagnostic de l’accessibilité de la voirie et des espaces publics a été dressé de manière à programmer les travaux à faire pour rendre le territoire entièrement accessible.

Les feux sonores

La Ville de Créteil possède un parc non négligeable de feux tricolores équipés de balises sonores. Sur les 105 carrefours à feux cristoliens, plus de 70 en sont équipés selon une logique de cheminement par grands axes ou en réponse à des demandes de particuliers quant à des parcours utilisés. La liste des feux est disponible sur le site internet de la Ville.

 

À savoir : la mission Handicap est à votre écoute pour toute question relative aux aménagements de voirie ou aux problèmes que vous pouvez rencontrer sur celle-ci. Contactez le 01 58 43 37 93 ou info.handicap@ville-creteil.fr

 

Les transports collectifs

ViaNavigo : les horaires accessibles

Service d’information sur les transports pour les personnes handicapées en Île-de-France.

 

Tél. : 09 70 81 83 85 (prix d’un appel local depuis un poste fixe), 7 jours sur 7 et 24h sur 24.


Site internet : www.infomobi.com ou https://www.vianavigo.com/accessibilite

 

Filival : le transport routier

Service de transport collectif à la demande à destination de personnes handicapées ou âgées par véhicules adaptés sur toute l’Île-de-France. Ce service fonctionne 7 jours sur 7 (sauf le 1 er  mai) de 6h à minuit.

 

Ayant droits : les personnes handicapées ou âgées ayant une carte d’invalidité ou mobilité inclusion mention invalidité justifiant une invalidité supérieure ou égale à 80 % et résidant dans le Val-de-Marne.

 

Participation : tarif basé sur le prix du ticket « T » (transport en commun), selon la distance à parcourir (entre 2 € à 14 € selon les 4 tranches tarifaires).

 

La demande est à faire :

 

  • soit par écrit pour un service régulier :

Filival , 41, rue le Corbusier, accès via Chemin des Bassins, 94000 Créteil

  • soit par réservation téléphonique :

N° Azur  : 08 10 08 10 94 (prix d’un appel local) de 7h à 20h


En train Accès Plus SNCF assure gratuitement une prestation d’accueil et d’accompagnement adaptée pour les personnes handicapées, de la gare de départ à celle d’arrivée.


Il permet à la personne de réserver son billet et d’organiser son voyage en obtenant toutes les informations sur le niveau d’équipement des gares et des trains.


Pour pouvoir en bénéficier, il faut :

 

  • avoir un taux d’invalidité d’au moins 80 % ;
  • ou être titulaire d’une carte « pensionné-réformés de guerre » ;
  • ou se présenter à la gare avec son propre fauteuil roulant.


La demande est à faire 48h avant le départ soit :

 


En avion Air France propose une aide aux passagers handicapés leur permettant de voyager seuls. La carte « Saphir », obtenue gratuitement sur simple demande, permet d’avoir accès à ce service.


Tél : 09 69 36 72 77

Fax : 01 93 18 53 50
Courriel : mail.saphir@airfrance.fr

 

À savoir : toutes les compagnies aériennes demandent à être informées, au plus tard 48 heures avant le vol, de tout handicap. Vous pouvez le faire lors de votre réservation, même sur internet. Dans l’avion même, et sur la plupart des compagnies, les personnes handicapées peuvent avoir accès à différents services. Attention, certains de ces services sont payants.


Les cartes et aides Forfait Améthyste

Le forfait Améthyste donne accès à la gratuité des transports sur le réseau RATP, sur le réseau de transport de bus OPTILE et sur le réseau SNCF, aux personnes résidant dans le Val-de-Marne depuis un an minimum. Le forfait est chargé sur le pass Navigo mois/semaine.

 

Il est délivré :

 

  • aux personnes titulaires de l’allocation adulte handicapée âgées de 20 ans et plus ; aux personnes invalides non imposables, percevant une pension d’invalidité et n’exerçant aucune activité professionnelle,
  • aux personnes de 60 ans et plus non imposables (Impôt sur le revenu net avant corrections inférieur à 61 €),
  • sans conditions de ressources : aux anciens combattants de 60 ans et plus, aux veuves d’anciens combattants de 60 ans et plus, aux veuves de guerre de 60 ans et plus, aux mères médaillées de la famille française de 60 ans et plus n’exerçant aucune activité professionnelle, aux pupilles de la nation ou orphelins de guerre de 60 ans et plus. Il est demandé une participation financière annuelle de 25 euros.


La demande peut être réalisé en ligne sur le site www.valdemarne.fr/forfait-amethyste

 

Elle peut aussi se faire via un formulaire à compléter et à retourner aux services concernés du département :

 

Conseil Départemental du Val-de-Marne
Service aide à la mobilité
94054 Créteil Cedex
Tél. : 3994 (prix d’un appel local)

 

L'allocation-Taxi

L’allocation taxi est une aide financière du Conseil départemental qui vise à favoriser les déplacements et l’autonomie des personnes âgées et/ou aux personnes handicapées ne disposant d’aucun véhicule personnel qui, du fait de leur âge ou de leur handicap, ne peuvent emprunter seules les transports en commun ou doivent avoir recours à un accompagnement adapté.

 

Elle permet soit de faire appel à un service payant à savoir : un service d’accompagnement et/ou recourir à un transport en taxi pour faciliter leurs déplacements de proximité.

 

Conditions d’attribution pour les personnes en situation de handicap ou les personnes invalides n’exerçant aucune activité professionnelle :

 

  • résider depuis au moins un an dans le département du Val-de-Marne,
  • ne pas être imposable sur le revenu – revenu net avant corrections inférieur à 61 €,
  • bénéficier de l’allocation d’adulte handicapé (AAH) ou d’une pension d’invalidité ou,
  • percevoir une prestation pour tierce personne, ou une majoration pour tierce personne versée avec une pension d’invalidité de 3 e catégorie (taux d’incapacité d’au moins 80 %) ou une rente accident de travail, ou une pension vieillesse, ou une allocation compensatrice pour tierce personne versée par le Conseil départementaldu Val-de-Marne,
  • avoir besoin d’être accompagné(e)s dans leurs déplacements ou de recourir à des transports spécialisés. 

 

Informations complémentaires et dossier de demande :

 

Conseil Départemental du Val-de-Marne

Service aide à la mobilité
94054 Créteil Cedex
Tél. : 3994 (coût d’un appel local)

 

À savoir : l’allocation n’est pas cumulable avec un forfait améthyste en cours dans l’année de la demande (repose sur le principe d’une seule subvention du Conseil départemental par an par usager).

 

Des associations pour vous aider

L’association des auxiliaires des aveugles

L’association a pour vocation de mettre en contact, sur simple appel téléphonique de leur part, des aveugles ou des malvoyants avec des bénévoles prêts à les aider : les auxiliaires.

 

Les missions peuvent être de nature très diverses. Elles consistent par exemple à les guider dans leurs déplacements, courses, démarches administratives, passages d’examen, et les accompagner dans leurs promenades, en vacances ou dans leurs activités culturelles ou sportives.

 

Tél. : 06 85 31 81 72
Courriel : solaine.derenne@gmail.com

L’association Wimoov : aide à la mobilité

Wimoov accompagne tous les publics en situation de fragilité (personnes en situation de handicap, séniors…) vers une meilleure mobilité. Au travers d’un Bilan des Compétences Mobilité, l’association prend en compte la situation individuelle de chaque bénéficiaire, identifie ses besoins en termes de mobilité et propose un parcours adapté.

 

Wimoov

1, voie Félix Éboué, 94000 Créteil
Tél. : 01 48 98 36 22 et 09 62 62 97 58
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14h à 18h
Courriel : valdemarne@wimoov.org
Site internet : www.wimoov.org

Les compagnons du voyage

Accompagnements individuels ou de groupes assurés 7 jours sur 7, notamment sur les réseaux RATP et SNCF, en Île-de-France ou à destination de la province.

 

La demande est à faire, quelques jours avant la date d’intervention  :

 

  • soit par écrit :

 30-34 rue Championnet - LAC CG25 75018 Paris 

  • soit par téléphone : 01 58 76 08 33

Ce service est payant.

L’auto-école ARIS

Cette école de conduite propose des cours en Langues des Signes Française (LSF) assurés par trois formateurs spécialisés.

 

90, rue Barrault, 75013 Paris
Tél. : 01 43 13 15 90 et 06 72 91 19 73
Courriel : arisfrance@wanadoo.fr

 

Retour au sommaire

Chapitre 9 : les aidants familiaux

 

L’aidant familial est une personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes.

 

Être aidant familial

Concilier vie professionnelle et son rôle d’aidant

Congé de proche aidant pour les salaries du privé

Le salarié peut suspendre son contrat de travail pour s’occuper d’un proche présentant un handicap ou une perte d’autonomie d’une gravité particulière. Ce congé non rémunéré est de droit pour le salarié qui en fait la demande.

 

Disponibilité et temps partiel pour les fonctionnaires

Le fonctionnaire peut demander une mise en disponibilité pour donner des soins à un proche, un parent ou un conjoint atteint d’une maladie grave ou un handicap nécessitant la présence d’une tierce personne. Durant cette période, d’une durée maximum de trois ans (renouvelable), le fonctionnaire cesse son activité : il ne bénéficie plus de sa rémunération, de ses droits à l’avancement et à la retraite.

 

Le fonctionnaire a le droit de demander, pour les mêmes raisons, un temps partiel.

 

L’allocation journalière de présence parentale (AJPP)

L’allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) est une prestation qui peut être versée par la CAF ou la MSA, si vous vous occupez de votre enfant âgé de moins de 20 ans et gravement malade, accidenté ou handicapé, ce qui rend indispensable une présence soutenue et des soins contraignants.

 

Le versement de cette allocation est associé au congé de présence parentale pour les personnes salariées. Pour la percevoir, des conditions relatives à la situation médicale de l’enfant et à votre situation professionnelle sont requises.

 

Aider un proche et être rémunéré

Il est possible d’être rémunéré pour l’aide directe apportée à un proche en devenant son salarié. Il s’agit alors d’un emploi direct de gré à gré qui permet à la personne aidée de devenir l’employeur de son aidant. Une personne bénéficiant de la PCH peut employer un membre de sa famille, un conjoint, concubin ou partenaire de PACS sous certaines conditions. La PCH contribue à la prise en charge des dépenses.

 

Pour en savoir plus : www.service-public.fr, www.caf.fr ou iledefrance.msa.fr

 

Le Conseil juridique

La Fédération des particuliers employeurs (FEPEM) propose à ses adhérents de l’accompagnement et du conseil juridique. Le Conseil départemental peut prendre en charge l’adhésion des bénéficiaires de la prestation de compensation du handicap (PCH) à la FEPEM lorsqu’ils emploient un ou plusieurs salariés à leur domicile, sous certaines conditions.

 

De nombreuses mutuelles et assurances proposent aussi à leurs adhérents un service de conseil juridique et/ou fiscal.

 

Contact : FEPEM

79, rue de Monceau, 75008 Paris
Tél. : 0810 109 109
Courriel : iledefrance@particuliersemploi.fr

 

 

Le soutien et le droit au répit

 

Il existe plusieurs catégories de solutions de répit :

  • celles permettant un accueil pour une période déterminée ;
  • celles assurant au domicile la présence, les aides, l’accompagnement et les soins requis ;
  • celles proposant aux aidants et aux proches qu’ils accompagnent de partager des moments privilégiés en dehors de leur quotidien.

 

Les services proposés par la ville de Créteil

Service d’aide à domicile

Le service d’aide à domicile met à votre disposition des professionnels, formés à la prise en charge des personnes âgées dépendantes ou des personnes handicapées. Une évaluation de vos besoins est réalisée à votre domicile avant toute intervention.

 

Le service d’aide à domicile vous aide à la constitution d’un dossier de prise en charge financière selon votre situation. Il intervient en mode prestataire, le paiement des interventions peut se faire en espèces, par chèques, avec des CESU ou un prélèvement automatique.

 

Un devis gratuit vous est fourni sur demande et une déduction fiscale de 50 % des frais engagés du montant de vos impôts (selon la loi fiscale en vigueur) est possible.

 

Le service fonctionne du lundi au vendredi de 8h à 17h15 pour assurer :

 

Accompagnement social  :

 

  • aide aux petits déplacements
  • activités ludiques
  • démarches administratives simples

 

Aide aux actes essentiels de la vie quotidienne :

 

  • courses ou accompagnement en courses
  • préparation de repas
  • aide à la prise de repas
  • aide à la toilette
  • aide à l’habillage

 

Entretien du cadre de vie :

 

  • entretien du linge
  • entretien du logement

 

Contact : CCAS - Service d’aide à domicile

2 bis, place Salvador Allende, 94000 Créteil
Courriel : aide.domicile@ville-creteil.fr
Tél. : 01 49 80 88 26 ou 27 ou 28
du lundi au vendredi de 8h à 17h15

 

Livraison de repas à domicile

Le service des seniors du CCAS et le Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA) proposent un service de livraison de votre repas à domicile. Ce service peut être mis en place dans un délai d’une semaine à compter de la réception complète de la demande.

 

Les menus sont équilibrés et établis trimestriellement en collaboration avec des diététicien(ne)s. Une fiche de présentation des menus est communiquée tous les deux mois. Aucun régime spécial n’est proposé par la cuisine centrale.

 

Les repas sont proposés pour 5 ou 7 jours (du lundi au vendredi ou du lundi au dimanche). La tarification est réalisée en fonction des ressources.

 

Contact : CCAS – Service Seniors

2 bis, place Salvador Allende, 94000 Créteil
Tél. : 01 49 80 92 94 poste 42 63

 

Téléassistance Val’Écoute

Le CCAS de Créteil s’est associé au Département du Val-de-Marne et la société Mondiale Assistance pour effectuer l’installation, chez les personnes âgées ou handicapées qui le souhaitent, du service de téléassistance Val’Écoute.

 

Couplé à l’installation téléphonique, un interphone est relié à une station centrale d’écoute fonctionnant : 7 j/7 et 24 h/24.

 

Ce service garantit une intervention immédiate et adaptée en cas de malaise, d’accident ou d’agression.

 

CCAS – Service Seniors

2 bis, place Salvador Allende, 94000 Créteil :
Tél. : 01 49 80 92 94 poste 42 63

 

À savoir : le service Val’Écoute propose aussi un soutien téléphonique aux aidants référencés au service. Ce dispositif permet ainsi de prévenir les situations à risque, de rompre le sentiment d’isolement et de prévenir les risques d’épuisement.

 

Accueil des enfants en accueils de loisirs et périscolaires

Une commission d’intégration travaille en lien avec les équipes enseignantes et les familles pour accueillir les enfants porteurs de handicap en accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) ou durant les temps périscolaires.

 

Vacances pour les enfants porteurs de handicap

Pour les situations de handicap ne justifiant pas un suivi médical important ni un accueil permanent en structure spécialisée, un dispositif est mis en place pour permettre aux enfants d’accéder à des colonies de vacances en milieu ordinaire.

 

Voir les informations complètes dans le chapitre « Enfance et petite enfance »

Les autres services 

Le service d’entretien et petites réparations

Un agent spécialisé du CCAS peut être mis à disposition pour assurer gratuitement des petites interventions d’entretien et de dépannage ou remplir un rôle de conseil lorsque l’intervention d’une entreprise s’avère nécessaire.

 

Pour des interventions de type gros nettoyage, bricolage, aménagement et entretien du jardin s’adresser à :

 

PEP’S Services

10, boulevard Pablo Picasso, 94000 Créteil
Tél. : 01 42 07 48 84 / Fax : 01 42 07 74 72
Courriel : peps5@wanadoo.fr

 

ou à la Régie de quartier de Créteil

86 bis, avenue du Docteur Paul Casalis, 94000 Créteil
Tél. : 01 43 39 45 66
Courriel : regie.creteil@wanadoo.fr

 

Accueil de jour pour les personnes en situation de handicap

Les accueils de jour sont des foyers de vie qui ne fonctionnent qu’en journée. Ils ne proposent pas d’hébergement.

 

Pour être accueilli, il faut une décision favorable de la CDAPH et être doté d’une relative autonomie dans les actes de la vie quotidienne, mais avec une incapacité d’exercer une activité professionnelle.

 

Hébergement temporaire

C’est une solution d’accueil temporaire à temps plein dont la prise en charge est limitée à 90 jours pour les bénéficiaires de la PCH. Une décision de la CDAPH est nécessaire.

 

Le recours à cette solution d’hébergement peut avoir plusieurs raisons : adaptation du logement, sortie de l’hôpital, absence d’aide à domicile, répit pour les aidants…

 

Les groupes d’entraide mutuelle (GEM)

Ces lieux de convivialité sont gérés par et pour les personnes souffrant de troubles psychiques. Ils proposent des activités encadrées.

 

La Petite maison

18, rue Juliette Savar, 94000 Créteil
Tél. : 01 49 80 52 41
Courriel : ass-itin-renc@wanadoo.fr

 

Voir les informations complètes dans le chapitre « Hébergement et lieu de vie »

 

Les autres types de structure

Handi-répit

9-11, rue Georges Enesco, 94000 Créteil
Tél. : 01 48 53 61 80
Courriel : handi-repit94@orange.fr

 

Vacances

Des associations proposent des solutions de séjours adaptés pour les personnes en situation de handicap.

Soleil Vert

1, rue François Mauriac, 94000 Créteil
Tél. : 06 61 65 43 25
Courriel : association_soleil_vert@hotmail.fr

 

APF Évasion (APF France Handicap)

Tél. : 01 40 78 56 62
Site : https://www.apf-evasion.org/

 

Retour au sommaire

Chapitre 10 : les loisirs
Les activités de loisirs
À Créteil, plusieurs associations proposent aux personnes handicapées des activités.

 

Association des Aveugles de Créteil

Activités de loisirs créatifs, sorties piscine, céci-pétanque pour les personnes mal et non voyantes.

15 boulevard Pablo Picasso 94000 Créteil

Tél : 01 48 99 69 39

Courriel : aveuglescreteil@gmail.com

Site internet : www.aac-asso.fr


Association des Auxiliaires des Aveugles
Activités de loisirs (randonnées, sorties culturelles) pour les personnes handicapées et valides.
Tél : 06 85 31 81 72
Courriel : solaine.derenne@gmail.com

 

Association France Handicap APF

Activités proposées : arts plastiques et informatique. Des séjours vacances sont organisés pour les enfants, adolescents et adultes par le service APF Evasion.

34 rue de Brie 94000 Créteil

Tél : 01-42-07-17-25

Courriel : dd.94@apf.asso.fr

Site internet: www.apf-francehandicap.org et www.apf-evasion.org


Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) La Petite Maison
Parrainée par l’association Itinéraires et Rencontres. Lieu d’accueil et de rencontres pour des personnes souffrant d’isolement et de troubles psychiques. Réunions de convivialité, de réflexion, de discussions et d’activités de loisirs (chant, cuisine, jardinage, mosaïque, sorties culturelles, perles, manucure, petit journal, paillettes).
18 rue Juliette Savar 94000 Créteil
Tél : 01 49 80 52 41
Courriel : ass-itin-renc@wanadoo.fr

Ouvert du lundi au vendredi 
de 13h à 18h.

Soleil Vert
Association de loisirs (activités et animations) et tourisme pour les personnes handicapées, tous types de handicap confondus.
Siège social : Maison des Associations
1 rue François Mauriac 94000 Créteil
Tél : 01 41 78 32 00 ou 06 60 77 31 02
Courriel : association_soleil_vert@hotmail.fr

Site internet : bgoussard.free.fr/solvert

 

Handi’Art, tous en osmose

Atelier de danse et de créations chorégraphiques adapté aux personnes adultes (à partir de 16 ans) en situation de handicap.

Tél. : 06 12 50 34 59
Courriel : handiart.asso@gmail.com
Site internet : handiart.zenmedia.fr

 
Le sport 

 

La Ville de Créteil dispose de nombreux équipements (stades, gymnases, piscines…). Plusieurs associations sont présentes et proposent des activités adaptées.

L'Union Sportive de Créteil (USC) L’USC a développé le secteur Sport et Handicap sur le principe d’une pratique intégrée pour les personnes handicapées. Ainsi, pour les personnes souhaitant s’adonner à leur pratique sportive, certaines associations membres de l’USC proposent des solutions appropriées pour un accueil adapté et animé par des éducateurs spécialisés en prenant en compte le type de handicap.

Les activités qui peuvent être pratiquées sont : l’athlétisme, le badminton, la boxe française, le canoë-kayak, le cyclotourisme, l’escrime, la gymnastique volontaire, l’haltérophilie, le judo, l’école multisports (basketball en fauteuil et Les Petits Béliers), la lutte, le rugby, le tir à l’arc, le trampoline, le triathlon, la voile et le volley.

Chaque année l’USC organise un challenge valide et handicapé courant novembre. C’est l’occasion de faire se rencontrer, autour du sport, les Cristoliens en situation de handicap ou non.

 

Un référent, chargé du sport et handicap à l’USC, vous accompagnera dans votre démarche afin de trouver votre épanouissement à travers le sport et ainsi intégrer une association membre de l’USC.


Pour connaître les modalités de ces activités ainsi que leurs horaires :


USC

5 rue Estienne d’Orves 94000 Créteil
Tél : 01 42 07 87 64 ou 01 42 07 15 74
Courriel : multisports@uscreteil.com

Site internet : www.uscreteil.com

 

Dans le Val-de-Marne Pour des renseignements et propositions d’activités sportives, adaptées aux personnes en situation de handicap physique ou visuel dans le Val-de-Marne :


Comité Départemental Handisport

38-40, rue Saint-Simon, 94000 Créteil
Tél. 01 84 77 00 62
Courriel : cd94@handisport.org

 

Pour des renseignements et propositions d’activités adaptées aux personnes handicapées mentales ou atteintes de troubles psychiques :


Comité Départemental Sport Adapté
De nombreuses activités sont proposées.
38-40 rue Saint-Simon 94000 Créteil
Courriel : contact@sportadapte94.org

Site internet : http://www.sportadapte94.org/


Pour trouver d’autres structures sportives dans toute la France, vous pouvez consulter le site internet : www.handiguide.sports.gouv.fr/


La culture

La lecture

Plusieurs médiathèques accueillent les Cristoliens. Outre leurs collections, elles proposent un programme riche d’animations (spectacles, expositions, rencontres…). Toutes les médiathèques proposent des documents spécifiques ou adaptés : audio-livres, ouvrages en grands caractères, albums en braille ou tactiles à consulter dans les espaces jeunesse, DVD sous-titrés pour sourds ou malentendants, DVD en audio description, liseuses. Des collections documentaires (droit, informations pratiques, psychologie...) sur le thème du handicap complètent cette offre.

 

Les Médiathèques proposent également un bouquet d’abonnements numériques à des ressources diverses pour petits et grands : apprentissage de langues étrangères, musique, formations en informatique, films et concerts à visionner… Ces ressources sont consultables sur place pendant 1h par jour ou à domicile à volonté par le biais d’Internet.  Elles accueillent des groupes d’adultes, d’enfants ou d’adolescents, accompagnés de leurs éducateurs, aux heures d’ouverture au public ou sur rendez-vous.


Médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela

Livres en grands caractères, fonds de DVD sous-titrés, CD de textes lus, accueil de groupes sur rendez-vous.

3 place de l’Abbaye 94000 Créteil

Tél : 01 41 94 65 50

Courriel : mediatheque.creteil.abbaye.mandela@gpsea.fr

 

Médiathèque de la Croix des Mèches

Livres en grands caractères

Club de Créteil – rue Charpy 94000 Créteil

Tél : 01 42 07 62 82

Courriel : mediatheque.creteil.meches@gpsea.fr


Médiathèque Relais Village

Livres en grands caractères, CD de textes lu s .

8 passage de l’Image Saint-Martin 94000 Créteil

Tél : 01 41 94 31 50

Courriel : mediatheque.creteil.village@gpsea.fr


Bibliobus

Livres en grands caractères, CD de textes lus.

Tél : 01 41 94 65 50 / 06 85 53 83 74

Courriel : mediatheque.creteil.bibliobus@gpsea.fr


Médiathèque des Bleuets

Livres en grands caractères, CD de textes lus. Accueil mensuel de groupes d’adultes et d’enfants sur rendez-vous, en partenariat avec l’Hôpital de Jour Lionel Vidart, Handirépit et la SAGEP pour des temps de lecture à voix haute.

Place des Bouleaux 94000 Créteil

Tél : 01 41 94 30 93

Courriel : mediatheque.creteil.bleuets@gpsea.fr

 

Pour tout renseignement complémentaire, contacter la direction des médiathèques :

Tél : 01 41 94 65 50

Site internet : www.mediatheques.sudestavenir.fr


Les centres socio-culturels

Centre Social – Maison de la Solidarité
1 rue Albert Doyen 94000 Créteil
Tél : 01 43 77 62 73
Courriel : maison.de.la.solidarite@wanadoo.fr

Site internet : www.mds.asso.fr


Centre Socio-Culturel Madeleine Rebérioux
27, avenue François Mitterrand, 94000 Créteil
Tél. : 01 41 94 18 15
Courriel : contact@mjccreteil.com

Site internet : www.mjccreteil.com


Centre Socio-Culturel Kennedy
Ludothèque non accessible.
36, boulevard Kennedy, 94000 Créteil
Tél. : 01 43 77 52 99
Courriel : centre.social.kennedy@wanadoo.fr

Site internet : creteilkennedy.centres-sociaux.fr

 

Maison Pour Tous Jean Ferrat

21, rue Charles Beuvin, 94000 Créteil
Tél. : 01 42 07 41 46

Courriel : mptbleuets@orange.fr

Site internet : www.mpt-bb.fr


Maison Pour Tous de la Haye aux Moines
4, allée Georges Braque, 94000 Créteil
Tél. : 01 48 99 10 78
Site internet : www.creteilmjc.com

Courriel : secretariat@creteilmjc.com


MJC Club de Créteil
Rue Charpy 94000 Créteil
Tél : 01 48 99 75 40 
Site internet : www.mjcclub.com


MJC du Mont-Mesly
100, rue Juliette Savar, 94000 Créteil
Tél. : 01 45 13 17 00
Courriel : contact@mjccreteil.com

Site internet : www.mjccreteil.com


MJC Village
57, rue du Gal Leclerc, 94000 Créteil
Tél. : 01 48 99 38 03
Courriel : dir.mjcvillage@gmail.com

 

Les établissements culturels

Galerie d’Art de Créteil !
10 av. F. Mitterrand 94000 Créteil
Tél. : 01 49 56 13 10
Courriel : culture@ville-creteil.fr

La Galerie est partiellement accessible, soit par le niveau inférieur soit par le niveau supérieur.

Maison des Arts et de la Culture André Malraux (MAC)
Place Salvador Allende 94000 Créteil
Tél. : 01 45 13 19 19
Site internet : www.maccreteil.com

La MAC est accessible par la place Salvador Allende et le parking de l’Hôtel de Ville. Un ascenseur intérieur dessert les trois niveaux de l’équipement.

Conservatoire à rayonnement régional Marcel Dadi
2-4 rue M. Déménitroux 94000 Créteil
Tél : 01 56 72 10 10
Courriel : crd.creteil@gpsea.fr

Site internet : sudestavenir.fr


Cinémas du Palais
40 allée Parmentier 94000 Créteil
Administration : 01 42 07 60 98
Répondeur programmation : 08 92 68 91 23
Courriel : cpalais@magic.fr

Site internet : www.lepalais.com


Cinéma la Lucarne
100 rue Juliette Savar 94000 Créteil
Administration : 01 45 13 17 00
Répondeur programmation : 01 43 77 58 60
Courriel : contact@mjccreteil.com
Site internet : www.mjccreteil.com

 

Théâtre des Coteaux du Sud

2 rue Victor Schœlcher 94000 Créteil

Tél. : 01 43 77 71 95

Courriel : theatrecoteauxsud@wanadoo.fr


Accès Culture
L’association Accès Culture propose aux personnes handicapées sensorielles d’accéder aux représentations théâtrales par la mise à disposition de matériels 
spécifiques.
Tél : 01 53 65 30 74
Courriel : communication@accesculture.org

 

Retour au sommaire

Chapitre 10 : annuaire des associations
>> lexique des associations représentant les personnes handicapées