Sondage : quelles sont les attentes des Cristoliens ?

Assises de la ville 2019 Dans le cadre des Assises de la Ville qui se tiendront les 1er et 2 juin 2019, la collectivité a demandé à l’institut Kantar Public (TNS Sofres) de réaliser en décembre 2018, une enquête d’opinion très large sur les attentes des habitants de Créteil. Il en ressort une photographie de l’opinion des habitants sur des thèmes aussi variés que le bilan de la municipalité, la démocratie locale ou la sécurité, les impôts locaux ou encore les actions en faveur du développement durable…

 

>> télécharger la version en pdf

>> télécharger la version html

 

Les résultats de cette étude ont pour but d’éclairer et de servir de support de réflexion à tous les participants qui se rendront en juin prochain aux Assises de la Ville. Très attendue, cette nouvelle édition de ce grand moment de démocratie locale s’est déjà donné pour thème central ‘’Créteil, la ville de demain”.

 

Pour explorer ce thème en profondeur, des ateliers seront organisés pour débattre, confronter les opinions et partager ses idées autour des questions de “citoyenneté”, “d’urbanité” et “d’innovation”.

 

Sondage : quelles sont les attentes des Cristoliens ?

 

Sondage : quelles sont les attentes des Cristoliens ?

 

 Sondage : quelles sont les attentes des Cristoliens ?

 

Sondage : quelles sont les attentes des Cristoliens ?

 

Sondage : quelles sont les attentes des Cristoliens ?

 

Sondage effectué pour la Ville de Créteil par l’institut Kantar Public

Dates de réalisation : du 12 au 18 décembre 2018.

Enquête réalisée par téléphone auprès d’un échantillon national de 607 personnes, représentatif de l’ensemble de la population de la ville de Créteil, inscrites sur les listes électorales et âgées de 18 ans et plus.

Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par cantons.

 

L’analyse du sondage par l’institut Kantar Public

À l’occasion des Assises de la Ville qui auront lieu les 1er et 2 juin 2019 sur le thème “Créteil, la ville de demain : citoyenneté, urbanité, innovation”, la Ville de Créteil a demandé à Kantar Public (anciennement TNS Sofres) de réaliser un sondage auprès des habitants permettant à la fois d’offrir un éclairage sur les perceptions concernant ces différents thèmes, mais également de mesurer le jugement des Cristoliens sur l’action de la Municipalité. En voici les principaux résultats.

 

Un très bon bilan de l’action municipale

 

Avec 77% des Cristoliens déclarant que la Municipalité de Créteil a accompli “un excellent ou un bon travail” au cours des dernières années, les interviewés manifestent à l’égard de la Municipalité une confiance d’autant plus élevée que la satisfaction est majoritaire dans toutes les catégories de la population. Quel que soit l’âge, la catégorie sociale ou le lieu d’habitation, les habitants de Créteil se montrent satisfaits par la gestion de la ville et cette situation se vérifie aussi bien chez les sympathisants de gauche (83% de jugements positifs) que ceux de droite (66%). Ce niveau de satisfaction est en léger recul par rapport à 2010 où le score était particulièrement haut (83%), mais reste largement supérieur aux résultats habituellement observés dans des communes comparables à Créteil. Il doit également être mis en perspective avec la dégradation, au plan national, des relations avec les institutions et le personnel politique : 54% des Français font aujourd’hui confiance à leur conseil municipal contre 66%, il y a dix ans1

 

Une qualité de vie élevée à Créteil

 

Cet excellent bilan global de la Municipalité repose sur des actions jugées très satisfaisantes dans de nombreux secteurs de la gestion de la ville. Les habitants de Créteil se montrent particulièrement satisfaits sur tout ce qui relève de la qualité de vie à Créteil : la possibilité de pratiquer des activités sportives (89%), les transports en commun (87%), les espaces verts (85%), l’animation et la vie culturelle (84%) ou encore les possibilités de loisirs pour les enfants et les adolescents (78%). Au total, 89% des Cristoliens jugent leur ville agréable à vivre (30% très agréable et 59% assez agréable); les plus jeunes se montrent particulièrement satisfaits avec 95% d’entre eux qui considèrent que Créteil est une ville agréable à vivre.

 

La propreté et la voirie : des attentes en hausse

 

Les Cristoliens se montrent toutefois un peu plus critiques que dans les enquêtes précédentes sur deux aspects relevant de la qualité de vie : la propreté et la voirie. Dans ces deux domaines, les résultats restent largement positifs avec 61% de jugements favorables pour la propreté et 63% pour la voirie, mais en recul par rapport à l’enquête de 2010 de 15 et 17 points. Le degré d’exigence des habitants de Créteil est sans doute particulièrement fort car les critiques sont d’autant plus élevées que les interviewés habitent Créteil depuis longtemps. Il n’en reste pas moins que les attentes dans le domaine de la propreté ont bondi, passant de la douzième à la quatrième place. 

 

Créteil : une ville sûre 

 

Autre dimension importante de la qualité de vie, la sécurité, qui est certes toujours dans le peloton de tête des préoccupations des habitants de Créteil ; mais les Cristoliens dressent un état des lieux de la situation de leur ville tout à fait satisfaisant. Les personnes interviewées déclarent très majoritairement (81%) se sentir en sécurité dans leur vie quotidienne et 78% considèrent également que Créteil est une ville sûre. Le bilan de la Ville dans ce domaine est également apprécié avec 52% de jugements positifs et 44% de jugements négatifs. Reflet sans doute de l’actualité récente de la ville de Créteil avec l’agression d’un professeur par un élève de lycée, c’est en matière de la prévention de la délinquance que les habitants de Créteil se montrent plus critiques que dans l’enquête de 2010.

 

Les impôts locaux : un sujet sensible qui se normalise

 

Dans une période où l’on parle au niveau national de “ras-le-bol fiscal” et où seule une minorité de Français (41%) estime justifiée la taxe d’habitation (résultat en baisse de 18 points par rapport à il y a 5 ans)2, les Cristoliens se montrent au contraire plus apaisés sur le sujet des impôts locaux. Certes, ils placent toujours la limitation des impôts locaux en tête de leurs attentes à l’égard de la Municipalité, mais ils se montrent moins critiques sur le bilan de la Municipalité dans ce domaine qu’auparavant (69% de jugements négatifs, en baisse de 6 points). Ils considèrent désormais que l’augmentation des impôts locaux est normale et non excessive à Créteil et, surtout, considèrent très majoritairement que les impôts locaux sont bien utilisés : 69% des interviewés expriment cet avis contre 28% d’avis contraires. 

 

La démocratie locale : une forte demande des habitants de Créteil

 

Très satisfaits de l’information municipale (74% de jugements positifs) comme du fonctionnement des conseils de quartier (61% de jugements positifs, 21% de jugements négatifs), les habitants de Créteil se montrent demandeurs d’une grande participation à la vie locale. Si un habitant de Créteil sur quatre a déjà participé à un conseil de quartier, 36% envisagent de le faire ; de même, 13% des interviewés déclarent avoir déjà participé à des réunions de concertation avec les élus et 38% envisagent de le faire ; enfin les Assises de la Ville rencontrent un vrai succès avec 9% des habitants qui ont déjà participé et 26% qui envisagent de le faire. 

 

1/ Baromètre Cevipof de la confiance politique - Décembre 2018

2/ Baromètre Les Français et les impôts - Le Monde - Décembre 2018