Mémoire : Un souvenir toujours d’actualité
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer

Quatorze enfants du conseil municipal des adolescents ont participé au ravivage de la flamme à l'Arc de triomphe, le 3 mars 2017.

 

Le Comité d’entente des anciens combattants de Créteil est chargé de la gestion, de l’animation et de la valorisation des lieux de mémoire. À ces travaux, sont associées les jeunes générations afin de faire vivre la mémoire à travers le temps.

 

Le devoir de mémoire consiste à préserver et à transmettre aux plus jeunes l’histoire et les ­valeurs républicaines des hommes et des femmes qui ont défendu le territoire national et ses idéaux. La paix et l’histoire doivent être au cœur de l’appren­tissage civique des générations futures. Ce sont ces ­valeurs que le Comité d’entente des anciens combattants de Créteil s’attache à transmettre à travers dif­férents projets et événements intergénérationnels.

 

Visite au Chemin des Dames

 

Le 28 février 2017, les élèves de 3e du collège ­Victor-Hugo, accompagnés de leur professeur ­d’histoire madame Kastler, de représentants de la municipalité ainsi que des responsables du devoir de mémoire du Comité d’entente, sont allés passer une journée au Chemin des Dames. Au programme, la découverte du plateau de Californie et du village de Craonne, un moment de recueillement devant la statue de Napoléon, puis la visite du mémorial et du cimetière militaire.

 

Ravivage de la flamme à l’Arc de triomphe

 

Le 3 mars 2017, la Section du Val-de-Marne de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH) et le Comité d’entente des anciens combattants de Créteil ont participé à la cérémonie de ravivage de la flamme à l’Arc de triomphe. Étaient présents 14 enfants du conseil municipal des adolescents, accompagnés de parents d’élèves, de représentants de la municipalité et d’anciens combattants. Une gerbe de fleurs a été déposée par le vice-président du Comité de Créteil-Bonneuil de la Légion d’honneur.

 

Devoir de mémoire à Albert

 

Visite de la Caverne du Dragon, au Chemin des Dames.

 

Le 27 avril 2017, 25 élèves du lycée Saint-Exupéry ont participé à la journée du devoir de mémoire pour la bataille de la Somme à Albert. Le matin, ils ont parcouru un circuit du souvenir qui les a ­menés au Trou de la mine de La Boisselle, au ­mémorial franco-britannique de Thiepval, à la Tour d’Ulster (dédiée aux soldats de l’Irlande du Nord tombés au combat) et au mémorial australien de Pozières. Après la pause déjeuner, les élèves ont suivi une visite pédagogique du musée Somme 1916. Dernière étape de cette journée riche en hommages, la découverte du mémorial terre-neuvien de Beaumont-Hamel, un parc de 30 ha ­appartenant au Canada et ayant conservé des tranchées et des cratères d’obus.

 

Appel du 18 juin

 

Remise des prix du Concours national de la résistance et de la déportation.

 

Cette année, en raison de la tenue du second tour des élections législatives, la cérémonie du souvenir de l’Appel du 18 juin 1940 s’est déroulée exceptionnellement le samedi 17 juin. Elle s’est clôturée par la distri­bution des prix du Concours national de la résistance et de la déportation aux lauréats cristoliens des collèges Guyard, Victor-Hugo et Plaisance. Ces différentes actions menées par le Comité ­d’entente des anciens combattants témoignent de l’activité riche et constante qui est menée à Créteil pour perpétuer le devoir de mémoire.

 

Le Comité d’entente

 

Le conseil d'administration au complet.

 

Le Comité d’entente des anciens combattants de Créteil se compose de 14 associations ayant, chacune, ses propres missions : resserrer les liens entre les anciens combattants, les sympathisants et les veuves, transmettre la mémoire, le savoir et le devoir, entretenir un esprit d’entraide, d’amitié et de fraternité unissant les anciens combattants, participer à des activités ou des actions de solidarité nationale, concourir au prestige de l’ordre de la Légion d’honneur… Autant d’activités qui font vivre la mémoire des anciens combattants de génération en génération.