Upec : Un nouveau site pour la recherche
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer
Faculté de médecine

Avec une meilleure accessibilité, le bâtiment de recherche EP3 (sur la gauche de l'image) dessine une nouvelle entrée pour la faculté de médecine.

 

La faculté de médecine de l’Upec va ouvrir un nouveau bâtiment “EP3”, dédié à la recherche. Un équipement expérimental de pointe dont la construction a aussi permis de remodeler l’accueil de la fac de médecine.

 

L’Upec, l’Inserm et la Région Île-de-France se sont associés pour réaliser le bâtiment de l’Experimental Physiology and Pathology Platform (EP3), construit sur le site de la faculté de médecine dans l’enceinte du centre hospitalier universitaire. D’ici peu, en effet, les chercheurs de l’Institut Mondor de recherche biomédicale (IMRB) s’installeront dans cette toute nouvelle plateforme scientifique. L’objectif était double : rapprocher les équipes de l’IMRB en offrant un équipement expérimental de pointe et repenser l’accueil global de la faculté de médecine.

 

“Répondre aux grands enjeux de santé de notre temps”

 

Ce nouveau bâtiment dédié à la recherche expérimentale répond tout d’abord à une grande ambition scientifique et technique. L’EP3 doit permettre de développer des modèles précliniques des maladies sur lesquelles travaille l’IMRB.  “Ces modèles sont indispensables pour comprendre les mécanismes des maladies et pouvoir ainsi trouver des moyens de les diagnostiquer précocement, explique-t-on à l’université. Ils permettront de mettre en place de nouveaux traitements, répondant aux grands enjeux de santé de notre temps, comme le cancer, l’infectiologie, la vaccinologie, le vieillissement […], l’obésité, les maladies cardiovasculaires et les effets sanitaires de la pollution de l’air.” À l’heure de l’avènement de la médecine de précision, personnalisée sur chaque individu, un outil comme ce service de recherche représente une opportunité unique pour les équipes de l’IMRB.

 

Mais ce projet a également été l’occasion de repenser complètement l’accueil de la faculté de médecine, l’objectif étant d’assurer une vraie séparation des différents flux des personnes utilisatrices des locaux. L’extension de la faculté de médecine offre ainsi une nouvelle entrée avec, désormais, un accès pour les personnes à mobilité réduite. On notera que le bâtiment est construit selon les normes et le label “Haute Qualité Environnementale”, avec de belles performances techniques et qu’il bénéficie d’une maintenance sim­plifiée et durable. Doté d’une toiture végétalisée, le bâtiment à rez-de-jardin, semi-enterré, s’insère discrètement dans le site. Les matériaux durables utilisés pour sa construction procurent une isolation thermique et acoustique excellente. Coût de l’opération : cinq millions d’euros, financés par la Région Île-de-France à près de 93% (Contrat de Plan État-Région 2007-2013).

 

Créteil, Vivre Ensemble n°371 - Avril 2017