Lancement de l'application "Créteil l'œil citoyen"

 

Depuis le 1er décembre, l’application de signalement « Créteil l’œil citoyen » est disponible sur les plateformes de téléchargement de l'App Store et de Google Play. Retrouvez la présentation des différentes étapes à suivre lors de votre première connexion.


« Créteil l’œil citoyen » a été conçu comme un nouvel outil simple d’utilisation pour lutter contre les désordres du quotidien rencontrés sur l’espace public. L’application mobile est désormais à votre service sur l’ensemble du territoire cristolien. Pour l’utiliser, vous devrez vous munir d’un smartphone, activer les fonctions de géolocalisation ainsi que l’appareil photo et disposer d’une connexion internet. Lors du premier signalement, il vous faudra rentrer vos coordonnées (nom prénom et adresse mél) pour le finaliser. Vous serez ainsi reconnu directement lors de vos prochaines connexions. Vous suivrez ensuite les différentes étapes proposées.

 

Vous pouvez télécharger l'application sur votre smartphone « Créteil l’œil citoyen » en cliquant sur les boutons suivants :

 

Bouton télécharger dans l'App Store Bouton télécharger dans Google Play

 

ou en scannant directement ce QR code :  

 

photo du QR code de l'application Créteil l'oeil citoyen

 

Être acteur de son cadre de vie
Cette application créée pour les Cristoliens permet à chacun d’être acteur du respect et de l’amélioration du cadre de vie en informant en temps réel les services municipaux et territoriaux des incidents qui peuvent échapper à leur vigilance. Cela permet ainsi d’assurer la remontée rapide, précise et fiable d’un désordre constaté sur l’espace public pour faciliter sa prise en charge par les services. Toutefois, les utilisateurs souhaitant signaler des situations présentant un caractère dangereux et nécessitant la mise en œuvre de mesures de protection rapides doivent privilégier une déclaration auprès des services d’urgence (Police nationale, Pompiers, Samu…).

Étapes successives pour signaler un désordre

 

Photo de capture écran de téléphone de l'application Créteil l'oeil citoyen

 

  • 1. Sélectionner une catégorie de signalement.
  • 2. Prendre une photo du désordre en mentionnant les éléments de contexte (voir exemples ci-dessous). Lors du premier signalement, vous devrez renseigner vos coordonnées (nom, prénoms et adresse mél). Par la suite, vous serez automatiquement identifié par l‘application.
  • 3. Géolocaliser ou saisir l’adresse du lieu du désordre pour faciliter l’intervention des services. Bénéficier par mail à l’adresse renseignée d’un suivi du traitement puis de la résolution de votre signalement.

 

>> télécharger la notice de l'application « Créteil l’œil citoyen »


Des exemples concrets de signalements (liste non exhaustive)

 

  • Dépôts sauvages : diverses ordures sur trottoir, mobilier et matelas abandonnés, sacs de gravats, tas de vêtements, pneu abandonné, pot de peinture ou d’huile non alimentaire, etc.
  • Propreté : rue sale (déchets légers au sol), désherbage des trottoirs, feuilles mortes, déjections canines, débris de verre sur le sol, corbeille non vidée, absence de sacs dans les distributeurs type canicrottes…
  • Affichage sauvage et graffitis : tag sur mobilier urbain, graffiti sur un bâtiment, affichage publicitaire non autorisé, autocollants…
  • Voirie : barrière, banc ou armoire électrique dégradés, trou dans la chaussée, potelet percuté, affaissement de voirie, panneau d’affichage lumineux dégradé ou non fonctionnel…
  • Espaces verts : chute de branches, entretien des espaces verts (déchets sur les espaces végétalisés, nécessité de tonte ou de taille des arbres), jeu d’enfants dégradé, aire de jeux sale, fontaine d’eau non fonctionnelle…
  • Éclairage public et signalisation : dispositif de signalisation (feux tricolores, panneaux de signalisation) ou lampadaire non fonctionnels ou dégradés…
  • Véhicules épaves : véhicule sans roues, sans moteur ou calciné, carcasse de véhicule…
  • Autres : caddies abandonnés sur la voie publique, fuite d’eau, avaloir et bouche d’égout dégradés ou non fonctionnels, animaux morts, errants, blessés ou dangereux, vélos Cristolib’ abandonnés, présence de rats…

 

Respect des règles de confidentialité

Le respect des données personnelles des utilisateurs est garanti. Les informations mentionnées et les photos jointes aux signalements ne doivent en aucun cas faire apparaître ou porter atteinte à une personne identifiable. Les utilisateurs sont donc invités à centrer leurs photos sur les désordres constatés (voir liste ci-dessus) tout en apportant des précisions utiles dans la zone commentaire. Tout manquement à ces règles d’usage entraînera le non traitement du signalement et son rejet.