Archives municipales
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer
Archives

Les archives municipales sont ouvertes aux Cristoliens recherchant des informations sur Créteil ou de la documentation administrative.

 

Les fonds

 

Les archives municipales conservent les documents issus des services municipaux quels qu'en soient la date et le support (papier, négatif photographique, bande magnétique...) ainsi que des documents d'origine privée concernant Créteil (archives familiales, archives d'entreprises, archives d'associations, archives d'architectes).

 

Conséquence du faible développement de la ville et de son peu d'autonomie administrative avant la révolution, les archives antérieures à 1789 sont peu importantes, à l'exception des registres paroissiaux (1674). La croissance urbaine a entraîné une augmentation des archives au début du XIXe siècle. Les fonds de l'Action sociale, de l'architecture et des travaux publics sont particulièrement intéressants.

 

Les fonds privés complètent les archives publiques, en particulier dans le domaine de l'architecture (fonds Gustave Stoskopf), de la vie artistique (fonds du festival du film de femmes) ou de l'action sociale (fonds de l'orphelinat Frachebois et du centre social Albert Doyen).

 

Photos de livres d'archives rangés sur étagères


Les fonds iconographiques d'origine publique ou privée (photographies et cartes postales, cartes et plans, affiches) représentent des milliers d'unités. Tous les fonds conservés sont décrits dans des répertoires mis à votre disposition.

 

Des dossiers documentaires sur les élus, les personnalités, les édifices, les rues, ainsi que des dossiers de presse sur la vie cristolienne classés par thèmes (élections, sports, culture, économie, urbanisme etc...) régulièrement tenus à jour, facilitent la recherche.


Une chronologie de l'histoire de Créteil (de -9000 av J-C jusqu'à aujourd'hui) sera utile à vos recherches, ainsi que des tables thématiques des revues des Sociétés d'histoire locale, et des journaux municipaux depuis 1954.

Une bibliothèque d'ouvrages d'histoire locale, de généalogie et des périodiques (journaux locaux, revues d'histoire) vient en complément.

 

Un lieu pour travailler : la salle de lecture

 

Les archives municipales se situent au 1 er sous-sol de l'hôtel de ville. Le service est largement ouvert au public.

 

Photos de livres d'archives rangés sur étagères


Chacun peut y consulter, aux horaires d'ouverture, les documents de son choix, sans conditions de nationalité, d'âge ni de diplôme. La salle de lecture dispose de huit places.

Vous serez invité par le personnel du Service à laisser vos manteaux, sacs et cartables sur les portemanteaux prévus à cet effet, juste à l'entrée de la salle de lecture.

 

L'accueil, l'inscription et l'orientation

 

L'inscription est obligatoire et gratuite. Elle se fait sur place, sur simple présentation d'une pièce d'identité, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 16h.

 

Photos de documents d'archives

 

Toute personne qui se présente aux archives municipales bénéficie d'un accueil et d'une orientation personnalisée quel que soit l'objet de sa recherche. Chaque question est étudiée.
 
Chercheur amateur, chercheur débutant ou professionnel, simple curieux, citoyen à la recherche d'une pièce justificative importante pour sa vie personnelle, étudiants, jeune scolarisé, journaliste, iconographe : chacun, dans la mesure où il le souhaite, peut être aidé mais aussi guidé dans ses investigations.

 

La communication des documents

 

Leur communication se fait sur place exclusivement. Une réglementation nationale définit les conditions de communication des archives publiques. Certains documents, principalement parce qu'ils contiennent des renseignements portant atteinte à la vie privée des personnes, ne sont pas immédiatement communicables. Une dérogation peut cependant être accordée à tout chercheur justifiant du caractère scientifique de sa démarche. Des formulaires de demande de dérogation sont disponibles en salle de lecture.

 

Photos de meubles de rangements des archives


Sont communicables sans délai : les délibérations du conseil municipal, les budgets et comptes administratifs, les arrêtés du maire, les listes électorales, les permis de construire, etc.


Certains documents d'origine privée peuvent être soumis à des conditions d'accès particulières. Le document d'archive est un original fragile et unique qu'il faut protéger, sa restauration  est onéreuse. Manipulez-le avec précaution et respectez l'ordre interne des liasses.


La reproduction du document (la photocopie, la photographie ou le micro film) est soumise, pour des raisons de conservation, à l'autorisation du conservateur.

 

Un outil pour s'orienter : les instruments de recherches
 

Les archives sont classées et répertoriées selon le plan de classement réglementaire. Des instruments de recherche (logiciel de recherche Avenio, répertoires, fichiers papier, bordereaux de versement) sont à votre disposition en salle de lecture. Tous les fonds conservés sont répertoriés. L'utilisation de ces instruments de recherche est indispensable pour le repérage des sources disponibles sur un sujet donné.

 

Photos de rangements d'archives

 

La généalogie et les généalogistes

 

Le service n'effectue pas les recherches généalogiques en lieu et place des particuliers ou des professionnels, ni par téléphone, ni par correspondance. De même, en application des règles relatives à la bonne conservation du patrimoine écrit, aucune photocopie des pages de registres d'état civil de plus de cent ans n'est autorisée. Des microfilms des registres paroissiaux et de l'état civil sont à votre disposition aux Archives départementales.


En contrepartie des contraintes qui leur sont imposées, les généalogistes bénéficient d'une bibliothèques d'usuels et de périodiques spécialisés : méthodologie de la généalogie, guide de recherche sur l'histoire des familles. Les tables décennales de l'état civil sont en libre accès.

 

Informations pratiques

 

Inscription :

L’inscription est obligatoire et gratuite.  Elle se fait sur place, sur simple présentation  d’une pièce d’identité.

 Accès :

Sur rendez-vous de 8h30 à 16h.
Contacts :

Tél : 01.49.80.92.94 / poste 36.78 et 42.15