Médiathèque Nelson-Mandela : Classement de fonds

photo de la mediatheque

 

En mars 2014, l’intégralité des collections a été transférée sans encombre vers la grande médiathèque, place de l’Abbaye. Les bibliothécaires procèdent désormais à la mise en rayons.

 

À chaque étage de la médiathèque Nelson-Mandela, dans chacun de ses recoins, les bibliothécaires s’affairent pour mettre en place les 180 000 documents qui sont arrivés des médiathèques de la ville. Bien que les livres aient été déposés, mètre par mètre, par des déménageurs professionnels, il reste à réaliser un important travail de tri et d’installation, comme l’explique Isabelle Beny, responsable de la commission d’acquisition des ouvrages documentaires : “Pour cette mission minutieuse, ce sont les bibliothécaires qui ont acquis les ouvrages de chaque section, comme ici celle des documentaires, qui s’occupent de l’opération.”

 

Les petites mains de Christine, Muriel, Abdel et Sébastien, pour ne citer qu’eux, doivent notamment intercaler les livres venus de différents lieux, gérer les doublons, régler la hauteur des étagères selon le format des volumes, aérer les rayonnages et commencer à sélectionner les livres qui seront en “facing” (mis de face), pour susciter l’intérêt du lecteur et valoriser les nouveautés.

 

Mouvement à tous les étages

 

À l’étage inférieur, au rez-de-chaussée, la même opération se déroule pour les collections jeunesse et celles du pôle CinéRomans, regroupant littérature, bandes dessinées et cinéma. “Les amateurs de BD et de mangas vont se régaler, glisse Marie Calmet, directrice adjointe des médiathèques de Créteil. Beaucoup d’acquisitions étaient stockées dans la réserve de la rue de Mesly, en attendant d’être transférées ici.” À travers son emballage plastique, on devine le mobilier de cet espace qui permettra de bouquiner, des heures durant, dans des fauteuils confortables, à la lumière naturelle.

 

photo du robot trieur de la médiathèque

Les opérations de classement sont facilitées par un robot trieur 

 

Plus bas, au rez-de-jardin, les collègues se relayent pour scanner, un à un, les 30 000 CD et DVD, arrivés en cartons, afin de vérifier que leur puce RFID est bien active. Si l’opération s’avère fastidieuse, elle est néanmoins facilitée par le robot de tri Nedap. La médiathèque Nelson- Mandela est, en effet, l’une des cinq en France à être équipée de ce trieur, capable de classer les documents scannés dans des bacs différents en fonction de leur rayon de destination.

 

Une machine qui permettra, dès l’ouverture de l’équipement, de libérer le personnel de certaines tâches répétitives au profit des missions d’accueil, de conseil et d’orientation des usagers.