Bloc-notes du maire
Mairie

L’accès aux soins pour tous
La municipalité n’a de cesse d’œuvrer pour le maintien et le développement d’une offre de soins complète et de qualité au sein de notre ville. Cette volonté se traduit par le soutien que nous apportons aux infrastructures hospitalières, au réseau de médecine libérale et aux dispositifs plus spécifiques comme le Sami ou les nombreuses structures d’accueil spécialisées dont les actions sont coordonnées dans le cadre de notre contrat local de santé. Aujourd’hui, la situation sanitaire liée au Covid-19 a certes tendance à s’améliorer progressivement, mais la crise épidémique que nous avons traversée n’a fait que renforcer notre volonté de permettre à toutes et tous de se soigner dans les meilleures conditions.


Il est en effet inacceptable que certains de nos concitoyens soient contraints de reporter des soins nécessaires, ou même d’y renoncer pour des raisons financières. Or, actuellement, de nombreux Cristoliens ne disposent d’aucune couverture complémentaire des frais de santé. C’est en pensant tout particulièrement à eux que j’ai souhaité que les services municipaux, avec l’appui du Centre communal d’action sociale, travaillent à l’élaboration d’une mutuelle communale cristolienne, comme je l’avais annoncé lors de la dernière campagne électorale.Le conseil municipal sélectionnera en décembre l’offre la plus intéressante pour vous parmi celles que nous avons négociées avec plusieurs mutuelles. Ainsi, dès le début de l’année prochaine, toute personne domiciliée à Créteil pourra souscrire à cette offre et bénéficier, au-delà de la couverture de base de la Sécurité sociale, d’une meilleure prise en charge de ses frais médicaux.

 

Notre attractivité se renforce encore
L’entreprise Valeo est désormais installée dans ses nouveaux locaux – le Valeo Mobility Center – en proximité de la Maison du handball et d’un complexe hôtelier flambant neuf. Ce nouveau site, ultra moderne, est d’ores et déjà à la pointe du développement de la voiture de demain, intelligente et autonome. Cela représente l’arrivée de pas moins de 850 salariés et d’une nouvelle activité de recherche de très haut niveau.


Il y a quelques semaines encore, c’était l’entreprise Loomis, spécialiste du transport de fonds, qui venait s’installer à Créteil avec 250 collaborateurs. Par ailleurs, d’ici quelques mois, le groupe Safran, spécialiste mondial de l’aéronautique, viendra lui aussi s’implanter à Créteil pour y développer son unité de recherche sur la propulsion électrique des avions. Ces activités, qui pourront entraîner des synergies avec Valeo, seront accompagnées de l’arrivée sur notre ville de 450 nouveaux salariés. Avec ces bonnes nouvelles, c’est donc l’attractivité économique de notre commune qui se confirme et se renforce. Elle est le fruit d’un travail au long cours qui allie un maillage pertinent de transports en commun, d’infrastructures routières et de circulation douce, d’équipements sportifs et universitaires, sans oublier la présence de nombreux services publics de qualité et de proximité.

 

Un plan de relance adapté à nos besoins
De façon à juguler les effets de la pandémie sur l’activité économique, le Gouvernement a mis en place une nouvelle phase de son plan de relance dans le but de favoriser l’investissement de nos entreprises. Il faut s’en féliciter, car cela va aussi permettre de soutenir les projets structurants portés par les collectivités territoriales, et plus particulièrement par notre ville.


C’est ainsi qu’à Créteil, ce plan se traduit par un soutien financier au bénéfice de cinq projets. La rénovation thermique des façades de l’école maternelle du Jeu de Paume et la réfection de l’étanchéité des terrasses de la Maison des arts en ont d’ores et déjà tiré avantage. Sur l’île Brise-Pain, ces aides ont permis de cofinancer le réaménagement du stade, dont les équipements sportifs ont pu être rénovés et un espace de détente familial créé. Non loin de là, sur la pointe de l’île Brise-Pain, nous avons également obtenu une dotation d’investissement pour accompagner la création de quarante nouveaux jardins familiaux à proximité de l’actuel garage, ce dernier ayant vocation à disparaitre pour permettre à une ferme pédagogique d’y prendre place. Les aides de l’État participent enfin à la rénovation du stade de la Habette et à la construction des vestiaires attenants.


Grâce à ces subventions supplémentaires d’un montant de plus de 1,2 millions d’euros, ce qui représente un tiers du coût total, nous allons pouvoir accélérer la mise en œuvre de ces investissements qui concourent au développement durable de notre ville et de notre vivre ensemble tout en participant activement à la relance de notre économie.

 

Laurent Cathala - octobre 2021